Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘renseignements’

Joumblatt révèle les exigences de Hariri pour le compromis : toute l’autorité en contrepartie du TSL

Posted by jeunempl sur janvier 22, 2011

Presse

Les quotidiens Annahar et Assafir ont publié le texte authentique de la feuille signée par le Premier ministre sortant Saad Hariri qu’a révélée le député Walid Joumblatt durant sa conférence de presse d’hier.

Cette feuille comprend les trois clauses relatives au Tribunal Spécial pour le Liban (TSL) ainsi que d’autres clauses liées aux demandes du Hariri.

Assafir a signalé que la feuille de chantage précitée signifie: toute l’autorité …en contrepartie du TSL.

En voici le texte de la feuille:

Les exigences de Hariri

Première partie:
– Le retrait du dossier des faux témoins
– Le retrait des convocations judiciaires syriennes
– L’engagement des quatre officiers libérés (Jamil Sayed, Ali Hajj, Mostafa Hamdan et Rimon Azar) à ne pas poursuivre le sujet ni au Liban,  ni ailleurs
– L’engagement de ne pas attaquer ou porter atteinte au groupe de Hariri (Saïd Mirza, Achraf Rifi et Wissam el Hassan)
– L’engagement de poursuivre positivement tous les pas de Hariri

La partie politique:
– Retrait des armes palestiniennes hors des camps
– Transformation du département des renseignements en section
– Modification du système de vote du conseil de la direction de la sécurité interne (la moitié plus un au lieu de deux tiers)
– Transfert au parlement des 69 projets de loi adoptés à l’époque du gouvernement de Fouad Siniora sans passer par le cabinet de Hariri
– Renforcement de l’accord de Taëf
– Traitement des foyers sécuritaires

Les engagements de Hariri:
– L’abrogation du protocole de coopération avec le TSL
– L’arrêt du financement du TSL
– Le retrait des juges libanais du TSL

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le CPL n’accepte plus que Mirza et Rifi restent à leurs postes

Posted by jeunempl sur septembre 24, 2010

(L’Orient le Jour)

Le membre du Bloc du changement et de la réforme, le député Nabil Nicolas, a insisté hier sur la nécessité « de ne pas rester dans le monde des fantômes », affirmant que les « sources » citées quotidiennement par les médias n’ont qu’une seule origine, le service des renseignements des FSI, « que nous appelons désormais le service des rumeurs et des diffamations », a-t-il dit.

Évoquant ce qui a été publié par le quotidien al- Mostaqbal qui a rapporté des informations diffusées par la chaîne de télévision MTV sur la connaissance préalable par le chef du CPL, le général Michel Aoun, du travail d’espionnage mené par son bras droit, Fayez Karam, le député a affirmé que cette information fait partie de la « campagne menée par le général Aoun à l’encontre du service de renseignements des FSI. C’est ce qui pousse d’ailleurs ce dernier à lancer des informations dans tous les sens, d’où notre conviction que ce service constitue un danger pour les gens », a-t-il dit.

M. Nicolas a par ailleurs estimé que « l’affaire de Fayez Karam est devenue une question politique par excellence, puisqu’elles (les FSI) cherchent à exercer un chantage sur le général Aoun ». Et de se demander « pourquoi le procureur général, le juge Saïd Mirza, n’a rien fait pour mettre un terme aux rumeurs », soulignant que le fait de révéler la teneur d’une enquête judiciaire vaut son annulation.

M. Nicolas a enfin déclaré que le CPL « n’acceptera plus que le juge Mirza et le directeur des FSI, le général Achraf Rifi, restent à leurs postes respectifs ou que le service de renseignements continue d’exister ». Il a enfin rappelé qu’aucun acte d’accusation n’a encore été publié à l’encontre de Fayez Karam, assurant que des irrégularités ont été commises au cours de l’enquête.

De son côté, le membre du même bloc, Ziad Assouad, a évoqué la crise politique qui prévaut dans le pays, soulignant que ceux qui prêchent l’accalmie ne cherchent pas à trouver une solution ou à parvenir à une entente. « Cela signifie qu’il existe réellement un problème qu’il s’agit de reporter, sans que l’on sache vraiment à quel moment la situation pourra exploser. »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Simon Abi Ramia, député de Jbeil: «Les propos de Jamil Sayyed sont graves»

Posted by jeunempl sur septembre 19, 2010

Magazine – Propos recueillis par Saad Elias

La branche des renseignements des FSI est plus importante que les services de l’armée, déclare Simon Abi Ramia, membre du Bloc du Changement et de la Réforme. Cette branche opère pour son propre compte. Abi Ramia nie l’existence d’un message que le général Fayez Karam aurait adressé au général Michel Aoun, menaçant de révéler des secrets.

Qu’est-ce qui a provoqué la colère du général Michel Aoun contre la branche des renseignements des FSI et contre le gouvernement?

L’affaire n’est pas d’aujourd’hui. Nos problèmes avec la branche des renseignements tiennent à son illégitimité. Son action est anticonstitutionnelle. Nous réclamons son abrogation ou sa légalisation. Elle a été créée par une note du directeur général sans passer par le Conseil des ministres comme cela aurait dû se faire. Selon l’article 7 de la loi n°17, les structures des FSI sont définies par un décret du Conseil des ministres sur proposition du ministre de l’Intérieur et sur avis du commandement qui régit les prérogatives et les obligations des chefs de toutes les unités des FSI. Or, cette branche a été créée sans l’aval du Conseil des ministres. Formée à l’origine de 70 agents, elle en compte aujourd’hui 2 000 et 100 officiers. Nous n’acceptons aucune des actions qu’elle mène.

Cette branche est-elle plus importante que les services de renseignement de l’armée?

Elle l’est. Mais nous allons au-delà de son illégalité. Chaque livre que perçoivent les FSI doit passer par le Parlement. Nous possédons des preuves que cette branche a un budget égal à celui de l’État. D’où vient son financement et pourquoi ne passe-t-il pas par le Parlement? La branche fait cavalier seul et n’en réfère ni à la direction des FSI, ni au ministère de l’Intérieur. Notre bloc parlementaire a demandé la formation d’une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Refaat Ali Eid: les accusations contre l’Egypte ne sont pas politisées, elles se basent sur des faits réels difficiles à révéler pour le moment

Posted by jeunempl sur octobre 11, 2009

El Nashra

egypteDrapeau LibanLe responsable des relations politiques au sein du Parti Arabe Démocratique, Refaat Ali Eid, affirme au quotidien saoudien  »Alcharqalawsat », que la plupart des responsables politiques libanais sont au courant de la présence active des services de renseignement égyptiens à Tripoli, mais certaines parties ont quand même protesté quand ces informations sont révélées au grand public.

Eid souligne que ses accusations contre l’Egypte ne sont pas politisées et se basent sur des faits réels, qui ne peuvent être divulgués pour le moment.

Pour appuyer ses accusations, Eid rapporte que l’armée a arrêté plusieurs suspects et mène une enquête approfondie.
En ce qui concerne l’attention particulière que porte le député chef de la ‘’Rencontre démocratique », Walid Joumblatt, aux incidents de Jabal Mohsen et Bab El Tebbané, Eid affirme que Joumblatt est un ami de Ali Eid, et cette attention prouve que les responsables politiques libanais réalisent la gravité de la situation et veulent mettre fin à cette débandade sécuritaire.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gebrane Bassil révèle le démantèlement d’une station Internet israélienne au coeur du Liban

Posted by jeunempl sur août 19, 2009

Jean Aziz – Al Akhbar (traduit par Leila Mazboudi)

Walid Joumblatt - PSPIsraël - Liban - drapeauxGebran Bassil - Ministre des TélécommunicationsDernièrement le ministre des télécommunications Gebrane Bassil a révélé le démantèlement d’une centrale des services internet, relayés depuis Israël, installée dans la montagne du Barouk au Chouf. L’affaire risque d’être l’un des plus grands scandales sécuritaires dans l’histoire du Liban. Elle devrait en principe faire tomber beaucoup de  » grosses têtes »

Tout a commencé au lendemain de la décision du ministre des télécommunications Gebrane Bassil d’interrompre les activités de cette station, le 4 avril dernier, au motif qu’elle était illégale.

En démantelant ses paraboles installées sur l’antenne de diffusion de la chaîne télévisée libanaise MTV, deux choses constatées ont mis la puce à l’oreille chez les parties concernées. À la différence avec toutes les autres, les paraboles de réceptions étaient dirigées dans le sens du sud, à partir d’un point qui devrait permettre une vision radiodiffusé directe d’Israël par le biais d’un Microwave. De plus, les appareils utilisés étaient d’une sophistication non connue dans le marché libanais.

Dès son interruption, le ministre Bassil fit l’objet de sollicitations fusant de toutes parts pour redémarrer la centrale de nouveau. Parmi les solliciteurs des responsables sécuritaires affiliés à des personnalités Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La section des renseignements des FSI demande aux habitants de Féghal d’enlever les photos du général Aoun avant l’arrivée du patriarche Sfeir au village

Posted by jeunempl sur juin 19, 2009

MPLBelgique.org

Mgr Sfeir

Mgr Sfeir

La section des renseignements au sein des Forces de sécurité intérieure (FSI), a exigé aux habitants de Feghal, dans la localité de Jbeil, d’enlever les photos du général Aoun, chef du bloc du « Changement et de la Réforme », avant l’arrivée du patriarche maronite Nasrallah Sfeir. En réponse, les villageois ont boudé la cérémonie religieuse du prélat maronite qui ne fait plus l’unanimité depuis longtemps au sein de sa communauté.

Feghal est une localité maronite qui a soutenu en masse la liste du Changement et de la Réforme à Jbeil, 2 semaines plus tôt lors des élections législatives, faisant fi de l’appel du patriarche Sfeir la veille des élections à voter contre les listes du général Michel Aoun. Cette visite ainsi que la repression des forces de sécurité sonnent-elles comme une punition aux villageois de Feghal?

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La « guerre des espions » sort de l’ombre au Proche-Orient

Posted by dodzi sur mai 22, 2009

The Canadian Press

De Sam Ghattas

Mossad

Mossad

BEYROUTH — La « guerre des espions » vient sur le devant de la scène au Proche-Orient. Le Liban a annoncé récemment l’arrestation de 15 personnes soupçonnées de collecter des informations au profit d’Israël, alors que le renseignement intérieur israélien affirme de son côté que des groupes arabes utilisent Internet pour tenter d’infiltrer l’Etat hébreu.

Les autorités libanaises disent avoir infligé un revers majeur à Israël en arrêtant récemment 13 Libanais et deux Palestiniens accusés de collecter des informations sur le Hezbollah et ses dirigeants.

Israël a mené à l’été 2006 une guerre au Liban contre le mouvement chiite, et les deux ex-belligérants se préparent depuis à la possibilité d’un nouveau conflit. Même si l’Etat hébreu et ses voisins arabes s’espionnent mutuellement depuis des années, les récentes arrestations apportent un nouvel éclairage sur cette guerre d’infiltration.

De son côté, le Shin Bet, service de sécurité intérieure israélien, a appelé cette semaine les Israéliens à la prudence dans l’utilisation de réseaux sociaux comme Facebook, affirmant que des groupes arabes les utilisaient pour recruter des espions. Il cite le cas d’un utilisateur israélien de Facebook contacté par un homme qui se serait présenté comme un agent libanais et lui aurait proposé de l’argent en échange d’informations.

En 2007, Azmi Bishara, un député arabe israélien, a quitté Israël quelques semaines avant d’être accusé d’avoir transmis des informations sensibles au Hezbollah durant la guerre de 2006. Il vit aujourd’hui en Jordanie. Depuis la guerre contre le Hezbollah, Israël a également accusé plusieurs de ses citoyens arabes de collaboration avec des ennemis au Liban.

Le gouvernement israélien refuse de parler de ses activités de renseignement, mais selon le commentateur israélien Ronen Bergman, un expert en questions de sécurité, les récentes annonces libanaises laissent penser que les services secrets israéliens ont peut-être commis des erreurs clé. « Si les autorités libanaises disent avoir attrapé des espions israéliens, il y a une forte probabilité pour que ce soit vrai », estime de son côté Sholom Brom, ancien chef de la planification stratégique pour l’armée israélienne. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les enquêtes avec les agents d’Israël se poursuivent, révélant de nouveaux faits…

Posted by jeunempl sur mai 20, 2009

El Nashra

Dix-huit jours avant le jour J… les priorités et les intérêts se diversifient !
Alors que les préparatifs s’accentuent en vue de parvenir au scrutin crucial, l’élément israélien y interfère sur deux plans essentiels: d’abord la manœuvre prévue à la fin du mois, ainsi que ses éventuelles répercussions; et ensuite le démantèlement des réseaux d’espionnage qui révèlent les méfaits de leurs agents qui maltraitaient, tuaient et blessaient, des milliers de leurs partenaires au pays.

Quelques heures après que Sayyed Hassan Nasrallah a attiré les attentions vers le danger de la manœuvre israélienne, intitulée « Tournant décisif 3 », le côté officiel libanais demeurait silencieux et inactif, du moins en apparence.
Aucun état d’urgence n’a été proclamé.

Pourtant, le sujet des réseaux d’espionnage continue de dévoiler les secrets de leurs activités effectuées au profit des Renseignements israéliens, notamment suite à la guerre de juillet 2006.
En même temps, le sujet électoral est toujours une priorité en cette période qui précède le « jour fatidique », qui déterminera l’avenir du pays, selon certains.

L’agent Nasser Nader, cible de grande valeur, et Homsi a demandé une entrevue avec Sayyed Nasrallah.
Les enquêtes menées avec les collaborateurs d’Israël détenus se poursuivent. A chaque minute, de nouveaux scandales sont dévoilés. « Traîtres » vis-à-vis de leur patrie, ces agents ont même trompé leurs familles. La réaction de la sœur de Ziad Homsi en est la preuve. Cette dernière est allée jusqu’à qualifier son frère de « détenu politique » avant que les faits révélés ne confirment sa collaboration.

 A ce niveau, le quotidien Assafir a rapporté que les enquêtes se poursuivent avec les détenus Ziad Homsi et Nasser Nader. Le général Achraf Rifi, directeur général des Forces de la Sécurité Intérieure (FSI), a déclaré au quotidien que l’enquête préliminaire réalisée avec Nasser Nader, un des Libanais arrêtés pour collaboration avec Israël, montre qu’il est une cible de grande valeur et sera le détenu-clé dans l’affaire des réseaux d’espionnage israéliens démantelés.

Rifi révèle que Nader a concentré son travail dans la Banlieue Sud de Beyrouth et a déterminé les coordonnées géographiques pour les frappes israéliennes, ce qui a causé des dommages à beaucoup d’habitants de cette région au cours de la guerre de Juillet 2006. Rifi a précisé que les FSI considèrent qu’un grand nombre d’espions aurait Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie : Edgard Fouad Maalouf (Metn)

Posted by jeunempl sur mai 20, 2009

RPLFrance.org

Edgard Maalouf est candidat du Courant Patriotique Libre sur la liste du Changement et de la Réforme pour le siège catholique de la circonscription du Metn.

Edgar MaaloufCandidat: Edgard Maalouf
Courant Patriotique Libre
Catholique – Metn

Etat civil
– Naissance le 21 mars 1934 à Furn Al Chebbak
– Il est le second d’une fratrie de 5 enfants
– Marié avec Chantal Robert Helou. Il a 2 filles: Karine et Joane
– Il a suivi ses études secondaires chez les frères à Jemmayzeh-Beyrouth
– Il a effectué des études en sciences politiques et économiques à l’Université Libanaise
– Il a eu son diplôme de sous-lieutenant dans l’artillerie de l’école militaire en 1956

Cursus scolaire
Il a poursuivi ses études aussi bien au Liban qu’à l’étranger :
– 1957-1960: Ecole militaire d’artillerie de France
– 1963-1964: Ecole des renseignements aux Etats-Unis
– 1967-1969: Ecole militaire belge
– 1980 : Ecole supérieure de management aux Etats-Unis

Vie Professionnelle
– Les postes les plus marquants ont été occupés au sein de l’armée et de la sûreté générale :
– 1962-1970: Chef de la sécurité dans l’armée libanaise
– 1971: Chef de la division de l’artillerie
– 1974-1975: Proviseur de l’école de sûreté générale
– 1978: Responsable des études et des stratégies dans l’armée libanaise
– 1979: Chef des opérations militaires dans l’armée libanaise
– 1981-1982: Assistant du secrétaire général de la défense nationale
– 1983-1984: Vice-président du commandant en chef de la stratégie et des études dans l’armée libanaise
– 1984-1988: Membre du conseil militaire
– 1988-1990: Membre du gouvernement transitoire présidé par le Général Michel Aoun. Il avait en charge successivement les portes feuilles ministériels suivants: ministère du budget, ministère de la santé, ministère de l’industrie et du pétrole, ministère des travaux public, ministère du tourisme et ministère de l’emploi.
– 1991: Il s’est exilé en France avec le Général M. Aoun et le général Abou Jamra. Ils ont travaillé main dans la main pour sortir l’occupant du Liban.
– 2005: Il rentre d’exil le 7 mai avec le Général Aoun et Issam Abou Jamra pour continuer son travail politique au sein du Courant Patriotique Libre.
– 2005-2009: Elu député dans la circonscription du Metn Nord. Il a été nommé dans la commission de défense nationale, de l’intérieur et des municipalités.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A tout point sensible, une solution s’impose au Parlement: rompre le quorum! Les ministres, eux, préfèrent le « parlons d’autre chose! »

Posted by jeunempl sur mars 27, 2009

El Nashra

gouvernement_newLa réunion du Conseil des ministres d’hier a duré de longues heures au bout desquelles il y a eu heureusement quelques résultats. A commencer par une série de nominations administratives bloquées depuis des lustres par les conflits entre les différents leaders de ce pays. Aujourd’hui, on connaît enfin les noms des quatre adjoints de la Banque du Liban.

Il s’agit, comme annoncé au préalable par plusieurs médias, de Raëd Charafeddine, Saad Andari, Mohammad Baassiri et Harout Samuélian. Par ailleurs, le général Nabil Karaa a été nommé membre du Conseil militaire au sein de l’armée en remplacement du général Georges Hachem.

Bien qu’approuvées, ces nominations ont froissé les trois ministres du Changement et de la Réforme, Issam Abou Jamra, Gebran Bassil et Mario Aoun, qui ont fortement désapprouvé non pas les noms mais « la façon dont les noms ont été proposés », déplorant le fait qu’ils n’en ont pas été informés au préalable.

L’examen des 101 points qui étaient inscrits à l’ordre du jour du Conseil des ministres n’a bénéficié que d’un intérêt infime, vu que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :