Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Rencontre nationale pour l’élimination des discriminations contre les femmes’

Les violences faites aux femmes : un fléau coutumier au Liban

Posted by dodzi sur septembre 18, 2011

iLoubnan.info

 

Par Mounia Ait Allek

Violences physiques, agressions sexuelles, harcèlement moral ou sexuel, privations économiques, crimes « d’honneur » : autant de sévices dont une femme sur trois a déjà été victime au Liban selon des statistiques établies par KAFA (enough) Violence & Exploitation. Lumière sur les violences domestiques trop souvent restées silencieuses.

Signataire de la Convention des Nations Unies sur l’élimination de toute forme de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) et de la Convention internationale relative aux droits civiques et politiques (ICCPR), le Liban s’est maintes fois engagé auprès de la communauté internationale à assurer l’égalité des genres. En outre, l’article 7 de la Constitution libanaise garantit l’interdiction de toutes formes de discriminations envers les femmes. Paradoxalement, des lois poussiéreuses du Code Pénal libanais subsistent comme l’article 522, selon lequel un homme peut être excusé d’un viol s’il épouse sa victime. Encore récemment, l’article 562 accordait des circonstances atténuantes en cas de « crime d’honneur », si un homme avait assassiné une femme de sa famille qui aurait « compromis l’honneur de la famille ». La suppression de cet article du Code Pénal libanais a été récemment votée au Parlement suite à la proposition de son abrogation, à l’initiative du député Samy Gemayel. Une suppression saluée par toutes les organisations non-gouvernementales libanaises.

“Les violences familiales envers les femmes constituent les abus les plus répandus et ne connaissent aucune barrière économique ou communautaire,” affirme Faten Abou Chacra, directrice de projet pour KAFA. Partant, une coalition menée par KAFA et qui compte aujourd’hui près de cinquante neuf organisations non-gouvernementales (ONG), a présenté un projet de loi en 2008 : « Bill for the Protection of Women Against Family Violence Referred to the Parliament », fruit d’une étroite collaboration entre un comité d’experts des Forces de Sécurité Intérieure, des juristes et nombre d’acteurs de la société civile d’après la publication de Azza Sharara Badydoun : “Crimes of femicide before the Lebanese Judiciary”. Le projet de loi, saisi à bras le corps par l’organisation KAFA (enough) Violence & Exploitation, s’appuie sur les recommandations du Rapporteur Spécial des Nations Unies sur les Violences à l’égard des Femmes, et ouvre une réelle perspective d’amélioration de la condition féminine au Liban. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des femmes réclament le droit de donner la nationalité

Posted by dodzi sur avril 9, 2009

AFP/Iloubnan.info

passeport-libanais

Au Liban, la femme n'a pas le droit de donner la nationalité à son mari ou ses enfants

BEYROUTH – Des dizaines de Libanaises mariées à des étrangers se sont rassemblées jeudi dans le centre de Beyrouth pour réclamer le droit de donner la nationalité libanaise à leurs enfants, menaçant de boycotter les prochaines législatives si elles n’obtiennent pas satisfaction.

« Les hommes politiques n’auront pas notre vote, la prochaine fois nous serons plus nombreuses, et présentes dans toutes les régions du Liban », ont scandé les manifestantes.

Le rassemblement était organisé par « La rencontre nationale pour l’élimination des discriminations contre les femmes », une organisation qui regroupe plusieurs associations de défense des droits de la femme.

A deux mois des élections législatives du 7 juin, les manifestantes exigent un amendement à la loi qui interdit aux Libanaises mariées à des étrangers de donner leur nationalité à leurs enfants. On compte 18.000 femmes au Liban mariées à des étrangers, selon les organisateurs.

« Mon mari est né au Liban ainsi que mes enfants, ils sont Libanais, ils n’ont rien à voir avec la Palestine et ils n’ont toujours pas la nationalité », a déclaré à l’AFP Bariha Haragi, 39 ans, mère de deux enfants, mariée à un Palestinien. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :