Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Régional’

La Turquie veut-elle torpiller la conférence sur la Syrie?

Posted by jeunempl sur mai 13, 2013

Mediarama

Turquie - drapeauSyrie - drapeauLa Turquie a été rattrapée par le conflit syrien après le double attentat qui a fait, samedi, 46 morts et des dizaines de blessés dans la ville de Reyhanli, non loin de la frontière syrienne. Immédiatement accusée d’être responsable de ces explosions, la Syrie a fermement démenti. Selon le ministre syrien de l’Information, le gouvernement turc a transformé les régions frontalières en sanctuaire pour le terrorisme international. Selon Omrane al-Zohbi, Ankara facilite le trafic d’armes, d’explosifs, de voitures piégées, d’argent et de criminels à destination de la Syrie. Aussi, le gouvernement turc et son chef assument-ils, selon lui, une responsabilité directe, politique et morale, vis-à-vis des peuples turc et syrien. M. Zohbi a appelé au départ du Premier ministre turc Recep Tayyeb Erdogan, responsable, selon lui, des malheurs qui frappent la Syrie.

Pour sa part, M. Erdogan a affirmé dimanche que le régime syrien tentait d’entraîner la Turquie dans un « scénario catastrophe ». De son côté, son ministre des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, a reproché à la communauté internationale son « silence ». « La Turquie est en droit de prendre toutes les mesures qu’elle veut, et continuera à le faire », a assuré M. Davutoglu, invitant la communauté internationale à « dire stop » et à « adopter une position claire contre les provocations du régime de Damas qui alimentent le feu ». Il a appelé à « une initiative diplomatique urgente pour trouver une solution à la crise syrienne ».

La Russie, par la bouche du chef de la commission des AE à la Douma, a affirmé que les accusations portées contre Damas « visent à faire échouer la conférence internationale sur la Syrie » convenue entre MM. John Kerry et Lire la suite »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Triple véto doublé sino-russe sur la Syrie

Posted by jeunempl sur août 6, 2012

Par Djerrad Amar – Libnanews

Le dernier double véto de la Russie et de la Chine sur la question syrienne doit bien renseigner que le monde a bien changé dans les rapports de force. Un triple véto doublé sur la Syrie ne se décide pas sur l’humeur, mais sur des analyses géostratégiques objectives. Il s’agit d’un affrontement entre deux conceptions du monde : l’une unipolaire et l’autre multipolaire. Les rapports de force entre les différentes puissances constituant les éléments clés, décisifs.

Dans la vision sino-russe les instabilités dans le monde arabe sont une menace directe pour leurs intérêts aussi bien matériels que dans leur espace politique intérieur, surtout pour la Russie. Les musulmans de Russie sont  en effet menacés par l’Islam extrémiste salafo-wahabiste qu’encourage  la puissance américaine – sous couvert de ‘démocratie’ dans cette vague des ‘Printemps arabes’- dans la mesure où cela sert ses objectifs hégémoniques dont l’affaiblissement de la Russie est l’une des priorités. Les exemples « yougoslaves », « irakiens » et « libyens » où les lois internationales ont été bafouées pour instaurer le chaos restent  des cas graves des méfaits de l’unilatéralisme qu’il faut, coûte que coûte, briser. La Syrie, disent les analystes, « sera un symbole fort du retour de la puissance russe et de sa capacité à Lire la suite »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cheikh Naïm Kassem : « La Syrie et la résistance ont vaincu le complot international »

Posted by jeunempl sur avril 22, 2012

Al Manar

Cheikh Naim Kassem

Le secrétaire général adjoint au Hezbollah Cheikh Naïm Kassem a annoncé l’échec du complot arabo-occidental contre la Syrie, grâce à l’unité du régime, au soutien de son peuple et à la faiblesse de l’opposition syrienne.

La Syrie a pu vaincre le complot international

S’exprimant sur la conjoncture régionale actuelle au cours d’une rencontre avec une délégation du site de la chaine alManar, cheikh Kassem s’est montré rassurant quant à la capacité du Président Assad et du peuple syrien de surmonter la crise provoquée par les grandes puissances.

« L’opposition armée n’a pas pu effectuer des changements dramatiques sur le terrain, et les pays occidentaux ont échoué dans leurs tentatives de renverser le régime d’Assad par la force. En même temps, le peuple a voté en faveur de la Constitution. Tous ces facteurs ont permis au régime syrien de tenir bon face à ce grand complot extérieur dont l’objectif primordial était d’éradiquer le choix de la résistance dans la région », a fait valoir cheikh Kassem.

Le plan Annan constitue un grand exploit

Pour lui, le plan de Kofi Annan représente le passage à une nouvelle phase complètement différente de la précédente. « Il s’agit de rechercher une solution politique au lieu de chercher à renverser le régime. Toutefois, cette solution politique nécessite du temps et il se peut que l’opposition ne réagisse pas positivement au plan Annan vu qu’elle n’est pas unie et que ses dirigeants sont en lutte pour le pouvoir », a-t-il prévu.

Malgré leur échec, les pays arabes et occidentaux poursuivent leur complot

Bien que la solution politique gagne du terrain en Syrie, le secrétaire général adjoint au Hezbollah n’admet pas la fin du complot contre ce pays. « On appelle actuellement à attendre les résultats des pressions économiques et de certains changements dans la région qui Lire la suite »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mansour de retour du Caire: le Liban a salué l’initiative russe et insisté sur ses anciennes positions

Posted by jeunempl sur mars 11, 2012

D.CH. – ANI

Le ministre des Affaires étrangères Adnan Mansour de retour à Beyrouth après avoir pris part à la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères , avec leur homologue russe Serguei Lavrov au Caire, a indiqué que le Liban a salué l’initiative russe sur la situation en Syrie, et insisté sur ses positions à l’égard des anciennes décisions de la Ligue arabe.

En réponse à une question sur une similitude entre la proposition russe et les anciennes décisions de la Ligue arabe, M. Mansour a précisé que les propositions de la Russie sont différentes, puisqu’elle a réclamé un cessez-le-feu de toutes les parties, d’assurer les aides au peuple syrien, sans faire d’allusion au changement du régime en Syrie.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Après la reconnaissance, les réparations : Un vent nouveau sur la cause arménienne

Posted by jeunempl sur mars 5, 2012

Cyril Fourneris – L’Hebdo Magazine

Après presque cent ans de lutte pour la reconnaissance du génocide arménien, l’heure est venue de réclamer des réparations. Un nouvel angle pour contourner les obstacles de la juridiction internationale qui laisse à la diaspora arménienne tout entière un rôle à jouer. D’éminents juristes internationaux se sont penchés sur la question en fin de semaine dernière, à Antélias.

Ils étaient plus de 60 experts en matière de droit international et de génocide à avoir fait le déplacement jusqu’au Catholicossat de Cilicie à l’appel de sa sainteté Aram Ier, tous venus avec la ferme volonté de faire avancer la cause arménienne. Et pourtant, le début du séminaire fut marqué par un sentiment général de frustration: Dans un premier temps les juristes, ont réaffirmé le droit inaliénable des Arméniens à la justice, à la réparation et à la vérité sur les crimes commis par l’Empire ottoman, en 1915. Mais ils ont vite dressé la liste des obstacles qui jusqu’aujourd’hui empêchent le jugement préalable à la reconnaissance de l’acte de génocide. Selon les juristes, en l’absence de coupables, il faut faire jouer la loi en faveur des victimes. Ainsi faut-il cesser de focaliser les réflexions et les actions sur l’accusation de génocide.

Sans coupable pas de crime

«Un tribunal instituant le génocide arménien n’est plus possible, il est trop tard». Dès les premières heures, le ton est lancé par le Dr. Jacobs. «La Cour Internationale de Justice, si elle est habilitée à juger des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre et de génocide comme ceux perpétrés sur les Arméniens en 1915, ne peut émettre de jugement, car les accusés sont morts». «L’Etat turc est le responsable des crimes de l’empire ottoman», démontrera par la suite le professeur Patrick Dumberry: il en est la continuation, comme convenu lors du traité de Lausanne en 1923. Mais il reste pour autant impossible de juger le gouvernement turc. Un tribunal pénal n’est compétent que sur la question de l’action du crime, et pas des conséquences.

L’impératif est vite fixé: il faut se pencher sur l’aspect continuel des crimes, seule issue possible à cette impasse de la juridiction internationale. Explorer les faits qui en Turquie sont la perpétuation du génocide de 1915. L’irréductible négation du génocide par l’Etat turc n’est-elle pas la continuation du crime? Elle se traduit dans les manuels scolaires et punit même la proclamation du génocide par l’article 301 du nouveau code pénal du pays. Membre du Conseil européen au même titre que l’Arménie, l’Etat turc pourrait dans ce cadre être amené à devoir se justifier pour Lire la suite »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bruit de bottes au Moyen-Orient : La guerre totale se rapproche

Posted by jeunempl sur novembre 17, 2011

L’Hebdo Magazine – Propos recueillis par W.R.

Les masques sont tombés et les gants sont rangés. La confrontation entre les Etats-Unis et leurs alliés arabes et européens d’un côté, la Syrie, l’Iran et leurs amis de l’autre, a lieu sur tous les fronts et par tous les moyens. Ce bras de fer risque d’atteindre un point de non retour et se terminer par une guerre totale. Voilà pourquoi.

Au moment où l’Iran tentait de faire oublier les accusations graves portées contre elle, pour son implication présumée dans une tentative d’assassinat de l’ambassadeur d’Arabie saoudite à Washington, Adel al-Jobeir, un autre dossier est propulsé au devant de la scène: un programme nucléaire qui ne serait pas aussi pacifique. Avant même que le rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ne soit présenté officiellement à l’Onu, les responsables américains et israéliens avaient menacé Téhéran d’une frappe militaire. Réponse du berger à la bergère, les généraux iraniens et le Guide suprême répliquent que, si les installations nucléaires iraniennes étaient visées, Israël serait simplement rasé de la carte! Cette escalade a fait trembler la région, d’autant que l’on n’évoque plus un conflit limité mais une guerre totale et dévastatrice. Car l’Iran n’est pas la Libye, l’Afghanistan ou même l’Irak de Saddam Hussein. Le pays s’est doté, ces quinze dernières années, d’une armée puissante, équipée de milliers de missiles de longue et moyenne portées, ainsi que d’une force aérienne et navale non négligeable.
C’est justement cette réalité qui rassure les observateurs, car attaquer l’Iran militairement serait suicidaire pour l’Etat hébreu. Mais si cela est vrai, quelles sont les raisons de cette escalade verbale sans précédent? La réponse semble simple: les Américains souhaitent durcir substantiellement les sanctions économiques et politiques imposées à la République islamique et désirent voir le Conseil de sécurité adopter une résolution à ce sujet. Or, les deux principaux partenaires de Téhéran: Pékin et Moscou, ne voient pas les choses du même œil, d’où le chantage livré par l’Administration Obama au deux puissances: choisir entre les sanctions économiques et l’attaque militaire.

De graves répercussions

Quelles pourraient être les répercussions d’une frappe contre Téhéran? D’abord, l’Iran, grand exportateur de pétrole avec plus de 4 millions de barils par jour, a fait savoir que ses missiles frapperaient Israël et tous les Etats de la région alliés de Washington. Ainsi, le Koweït, le Qatar, les Emirats arabes unis et l’Arabie saoudite seront des cibles prioritaires, sachant qu’avec l’Iran, ils produisent 80% du pétrole mondial. Ce scénario catastrophe fera exploser le prix du baril et mènera à Lire la suite »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Charbel Nahas de Genève: l’admission de la Palestine aux Nations Unies est normale

Posted by jeunempl sur novembre 14, 2011

N.A. – ANI

Le ministre du Travail Charbel Nahas a affirmé lundi que « l’admission de la Palestine aux Nations Unies est normale ».

Le groupe des pays arabes membres au sein du Conseil d’administration de l’Organisation du travail arabe a tenu une réunion de coordination en marge des réunions du Conseil à Genève à laquelle était présent M. Nahas qui a lu le communiqué au nom du groupe lors de la réunion du Conseil d’administration de l’OMT.

Il a mis l’accent sur « l’agression flagrante contre les droits du peuple palestinien ».

« Le groupe arabe condamne les sanctions de la force d’occupation contre le peuple palestinien en général et en particulier ses entités sociales », a-t-il dit, fustigeant « les pratiques et les violations israéliennes » et appelant « à y mettre un terme ».

M. Nahas a également indiqué que « la mondialisation a deux portées principales: le mouvement des capitaux et le commerce des services mais elle ignore d’autres portées tout aussi dangereuses ».

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mikati de l’ONU: « Nous essayons de tenir le Liban à l’écart des événements en cours dans la région »

Posted by jeunempl sur septembre 28, 2011

iloubnan.info

Le premier ministre Najib Mikati a achevé mercredi sa visite de quatre jours aux Nations Unies, où il a présidé la séance du Conseil de sécurité, effectué des pourparlers avec le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon et un nombre de ministres d’Affaires étrangères et de responsables étrangers.

« Nous souhaitons à la Syrie ce que souhaite le peuple syrien à sa patrie. Nous ne voulons pas nous ingérer dans cette affaire, car nous tenons à protéger le Liban de toute éventuelle répercussion sur sa situation interne » a indiqué le chef du gouvernement lors d’un débat avec les membres du conseil des ambassadeurs arabes à l’ONU. « Nous faisons de notre mieux pour écarter le Liban des événements en cours dans la région, notamment en Syrie. D’ailleurs c’est ce qu’on a fait au Conseil de sécurité lorsqu’on s’est abstenu de voter sur la résolution internationale, ce qui a préservé la spécificité libanaise, » a-t-il dit.

Concernant la situation au Liban-Sud et la résolution 1701, M.Mikati a dit: « Nous sommes attachés à l’application de la résolution 1701 et nous appelons les Nations Unies à exercer des pressions sur Israël pour arrêter ses violations et achever l’application de ladite résolution. Je réclame aux puissances de soutenir l’armée libanaise pour qu’elle assume ses responsabilités sur tous les territoires libanais. Il a également abordé les développements au Moyen Orient et la cause palestinienne.

L’aviation israélienne viole quasi-quotidiennement l’espace aérien libanais, arguant de la nécessité de surveiller le territoire pour se protéger du Hezbollah puissamment armé.

Concernant la situation palestinienne, Mikati a indiqué: « Nous lutterons toujours par tous les moyens diplomatiques pour que la Palestine récupère son droit. Nous serons toujours avec les Palestiniens jusqu’a la restitution de leurs droits  » a-t-il dit.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mansour au Qatar pour participer aux réunions sur l’Etat palestinien

Posted by jeunempl sur août 22, 2011

N.A. – ANI

Le ministre des Affaires étrangères Adnan Mansour a quitté lundi Beyrouth se dirigeant vers Doha, pour participer aux réunions du comité de suivi arabe qui discutera le sujet de l’Etat palestinien avec les Nations Unies et la demande d’adhérence.

Avant son départ, M. Mansour a assuré, de l’aéroport, que « le Liban coopère avec le groupe arabe et une position unifiée des pays arabes membres de la Ligue arabe est attendue ». « Le président palestinien soumettra le dossier aux membres du Conseil et une position unifiée sera issue et proposée à l’Assemblée générale des Nations Unies », a-t-il ajouté.

Interrogé sur une feuille de route déterminée pour le Liban au milieu de ces concertations, le ministre a déclaré que le dossier sera soumis par le président Mahmoud Abbas mais plusieurs pays y apposeront leur veto et ils seront acheminés vers les Nations Unies ».

Questionné sur d’éventuelles réunions avec des responsables qataris portant sur la situation au Liban et dans la région, M. Mansour a indiqué qu’une « rencontre est prévue avec le vice-président du Conseil des ministres qatari et un nombre de ministres arabes des Affaires étrangères ».

Concernant les incidents en Libye et la réaction de la diplomatie libanaise pour lever le voile sur l’affaire de l’imam Moussa Sadr et ses compagnons, il a affirmé que « les derniers développements coïncident avec la commémoration de la disparition de l’imam Sadr le 31 août ». « Le Liban, Lire la suite »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mansour: La position du Liban au conseil de sécurité n’entraîne pas nécessairement une confrontation avec la communauté internationale

Posted by jeunempl sur août 7, 2011

ANI

Le ministre des Affaires étrangères, Adnan Mansour a affirmé que « la position du Liban au Conseil de sécurité de l’ONU vis-à-vis de ce qui se passe en Syrie n’entraînerait pas nécessairement une confrontation avec la communauté internationale ».

Il a estimé que « la démarche du Liban était saine émanant d’une conviction de réalités historiques et fraternelles entre le Liban et la Syrie et des intérêts communs qui les lient ».
Le chef de la diplomatie libanaise note qu’il est impensable que le Liban prenne une position contre la Syrie alors que depuis l’indépendance de notre pays jusqu’à présent, le Liban a suivi une politique positive à l’égard des pays frères et particulièrement de la Syrie.

Le ministre Mansour a affirmé que la position adoptée par le Liban n’entraînerait pas nécessairement une confrontation avec la communauté internationale.
Répondant par ailleurs à une question de La Voix Du Liban, le ministre Mansour a réfuté les rumeurs selon lesquelles le représentant du Liban auprès de l’ONU Nawaf Salam a présenté sa démission, affirmant que son absence de la dernière réunion du Conseil de sécurité est due à des raisons familiales et n’a rien avoir avec la position officielle du Liban à l’égard de la Syrie.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :