Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘régime’

Y a-t-il eu réellement un massacre à Halfaya?

Posted by jeunempl sur décembre 27, 2012

Al Manar

Logo de l'Armée Syrienne Libre (ASL)Les images filmées dimanche dernier sur le bombardement présumé de Halfaya dans la province syrienne de Hama, laissent planer le doute autour de la version des faits présentée par l’opposition et les médias qui la soutiennent.
D’autant plus que l’annonce par la chaine de télévision qatarie al-Jazira de la mort de 300 civils dans un bombardement aérien d’une boulangerie à Halfaya est survenue juste après l’arrivée de l’émissaire de l’ONU Lakhdar Ibrahimi à Damas dimanche dernier. Depuis le début de la crise syrienne, à chaque échéance internationale, une escalade militaire i ntervient. Et le premier accusé est toujours le régime du président Bachar elAssad.

Visionnez la vidéo en cliquant ici

Seules les images permettent de dévoiler la réalité cachée, surtout qu’elles ont été prises par les opposants eux-mêmes. Donc, pas question d’accuser le régime de falsification.
Dans cette vidéo de près de quatre minutes, on voit des miliciens se précipiter vers le lieu de l’incident. Les hommes montrés sont pour la plupart bien armés, habillés en treillis militaire. Deux mitrailleuses antiaériennes sont déployées dans cette petite rue.

Premier constat : Il s’agit d’une zone de guerre, dominée par les miliciens de l’armée syrienne libre.

Alors que les médias arabes et occidentaux ont rapporté que des dizaines de femmes et des enfants ont trouvé la mort dans ce bombardement, les images ne montrent que deux femmes et une fille. Or, elle sont saines et sauves. Le reste des victimes sont tous des hommes, dont les corps ne sont point déchiquetés comme c’est le cas normalement dans Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une majorité écrasante de Turcs opposée à une intervention en Syrie

Posted by jeunempl sur juin 18, 2012

Al Manar

La majorité des Turcs sont opposés à une intervention militaire de leur pays en Syrie, selon un sondage publié vendredi.

Au total, 57% des sondés se déclarent contre une intervention militaire dans la Syrie voisine, contre 11,7 % qui sont favorables à une telle intervention, selon ce sondage commandé par le Centre des études économiques et de politique étrangère (EDAM, Istanbul).

Parmi les opposants à une intervention, 41,1% pensent que la Turquie ne doit s’ingérer en aucune façon, les autres (15,9%) déclarant se satisfaire de l’attitude du gouvernement, qui condamne politiquement le régime syrien.

Le sondage fut réalisé du 5 mai au 5 juin auprès de 1.500 personnes.

La Turquie, qui partage une frontière de plus de 900 km avec la Syrie, accueille 30.800 réfugiés de ce pays. Elle abrite la milice du Conseil national syrien, l’Armée syrienne libre (ASL) et constitue l’un des passages les plus importants d’armements et de miliciens via la région d’Idleb et d’Alep.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mansour de retour du Caire: le Liban a salué l’initiative russe et insisté sur ses anciennes positions

Posted by jeunempl sur mars 11, 2012

D.CH. – ANI

Le ministre des Affaires étrangères Adnan Mansour de retour à Beyrouth après avoir pris part à la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères , avec leur homologue russe Serguei Lavrov au Caire, a indiqué que le Liban a salué l’initiative russe sur la situation en Syrie, et insisté sur ses positions à l’égard des anciennes décisions de la Ligue arabe.

En réponse à une question sur une similitude entre la proposition russe et les anciennes décisions de la Ligue arabe, M. Mansour a précisé que les propositions de la Russie sont différentes, puisqu’elle a réclamé un cessez-le-feu de toutes les parties, d’assurer les aides au peuple syrien, sans faire d’allusion au changement du régime en Syrie.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Politique – Al-Rahi : « Les chrétiens payeront le prix de l’arrivée des Frères musulmans »

Posted by jeunempl sur septembre 8, 2011

Z.M. – ANI

Le patriarche maronite Mgr Rahi

Le Patriarche maronite Mar Béchara Boutros Al-Rahi est arrivé jeudi après-midi à Lourdes, où il a présidé lors de son arrivée une messe cérémoniale dans la Basilique de Notre-Dame du Rosaire à Lourdes, et a été assisté par un certain nombre d’évêques et de prêtres. Le patriarche maronite a souligné dans son sermon les relations historiques entre l’église maronite et la France, affirmant que cette relation est honnête et forte ». Mgr Al-Rahi a remercié le président français Nicolas Sarkozy et les responsables français pour leur chaleureux accueil. Il a indiqué que les chrétiens payeront le prix de l’arrivée des frères musulmans à la tête du pouvoir dans les pays ». A 18h00, le Patriarche Al-Rahi et la délégation qui l’accompagne, a rencontré le président de la municipalité de Lourdes et les membres municipaux ainsi que les fils de la communauté libanaise à Lourdes.

Apres sa réunion avec le conseil municipal de Lourdes, le patriarche maronite a prononcé un discours dans lequel il a mis l’accent sur la relation historique Libano-française, indiquant qu’il a examiné avec les responsables français son point de vue en matière des évolutions dans la région arabe ». Concernant la situation au Liban, Mgr Al-Rahi a noté que les Libanais, musulmans et chrétiens, cohabitent ensemble dans une atmosphère de paix et de tranquillité en préservant leur message national de coexistence commune ».

En réponse à une question concernant la révolution en Syrie, le chef de l’Eglise maronite a dit que si le régime politique change en Syrie, et que les sunnites dominent le pouvoir, alors ils seront en alliance avec les sunnites au Liban, ce qui conduira à l’aggravation de la crise entre les sunnites et les chiites ». Il a encore exprimé ses craintes en matière des évolutions dans la région arabe, rappelant les précédents incidents contre les chrétiens en Irak où ils ont été tués, et rappelant l’émigration des chrétiens des pays arabes ». Il a encore mis l’accent sur la situation des minorités dans les pays arabes, affirmant que la société internationale ne réagit pas sur ce plan à l’exception de la France ». Le Patriarche Al-Rahi a conclu que la communauté internationale s’intéresse exclusivement aux intérêts d’Israël, affirmant que la fragmentation des pays arabe survient au bénéfice d’Israël ».

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Syrie : Les minorités ont peur

Posted by jeunempl sur avril 30, 2011

Talal el-Atrache – L’Hebdo Magazine

Alors que les manifestations se propagent graduellement en Syrie, les minorités religieuses se cantonnent dans le domaine politique, évitant de prendre part à ce soulèvement sans précédent dans l’histoire moderne du pays. Chrétiens, druzes et alaouites, ismaéliens et chiites adhèrent aux revendications démocratiques, tout en préconisant une solution politique à travers un dialogue national. Entre-temps, la peur s’installe.

Les réformes annoncées par le président Bachar el-Assad n’ont pas suffi à apaiser les tensions et à convaincre les contestataires. Une partie des manifestants qui exigeaient des réformes démocratiques ont poussé d’un cran leurs revendications et appellent désormais à la chute du régime. Le pouvoir, pour sa part, semble déterminé à mater par la force ce soulèvement populaire, derrière lequel il voit la main des islamistes. Depuis une semaine, l’armée et les troupes d’élite de la Garde républicaine érigent des barrages militaires sur les principaux axes routiers du pays et à l’entrée de chaque ville. Les régions les plus concernées par le soulèvement, notamment la province de Deraa, les villes de Banias et de Homs, ainsi que la banlieue nord de Damas sont investies par l’armée. Des milliers de soldats appuyés par des chars passent à l’offensive et ratissent les principaux centres de contestation. Les mosquées ainsi que les maisons sont fouillées, des centaines de personnes sont arrêtées, dont les membres des comités qui organisent les manifestations.

La population, pour sa part, semble divisée. Si la nécessité de réformer de fond en comble le système politique fait l’unanimité des Syriens, il ne va pas de même en ce qui a trait aux manifestations, qui restent centrées en grande partie autour des mosquées et culminent après les prières et les sermons du vendredi. Dans ce pays régi par une main de fer, les mosquées représentent pour les uns le seul lieu de rassemblement et un efficace instrument de mobilisation. Pour les autres, il s’agit d’un lieu de culte sélectif, qui ne peut rassembler les différentes composantes de la population. Certains intellectuels, à l’instar du poète Adonis, ont été violemment critiqués pour avoir soulevé ce point. Et pourtant, cinq semaines après le début du mouvement populaire, les manifestants n’ont toujours pas réussi à entraîner les minorités religieuses, qui représentent près de 30% de la population syrienne.

Ces minorités, notamment alaouites, chrétiennes, druzes, ismaéliennes et chiites, ne sont pas descendues dans la rue, à quelques exceptions près. Plusieurs facteurs expliquent leurs réticences, notamment l’absence de toute alternative capable de maintenir l’ordre et de garantir l’unité du pays en cas de renversement du régime, ainsi que la crainte d’un dérapage vers un conflit inter-religieux instrumentalisé par les puissances régionales. Ces inquiétudes varient d’une communauté à l’autre, selon leur spécificité et leur situation sociopolitique.

Les alaouites ont peur de perdre le pouvoir

Les alaouites représentent 12% de la population syrienne, soit 2,6 millions de personnes. Opprimés de tout temps, historiquement isolés dans les montagnes côtières, marginalisés et vivant à la merci des féodaux des provinces centrales de Homs et de Hama, les alaouites ont bénéficié du coup d’Etat mené par Hafez el-Assad en 1970, qui favorisa le développement de la campagne. Bien que de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Syrie: L’opposition appelle à un «vendredi de la colère»

Posted by dodzi sur avril 29, 2011

AFP/20minutes.fr

Révoltes en SyrieLe régime syrien est «déterminé à restaurer la sécurité»…

Alors que le Conseil des droits de l’homme de l’ONU doit se réunir de manière extraordinaire, le régime syrien est déterminé à réprimer la contestation tandis que l’opposition a appelé à manifester massivement ce vendredi.

«Les autorités sont déterminées à restaurer la sécurité, la stabilité et la tranquillité des citoyens», a affirmé jeudi à l’AFP le ministre syrien de l’Information, Adnane Mahmoud. Mais les protestataires refusent de lâcher prise et les «jeunes de la révolution syrienne» ont appelé sur Facebook à un «vendredi de la colère» en solidarité avec Deraa. «Aux jeunes de la révolution, demain nous serons sur toutes les places, dans toutes les rues (…), nous serons au rendez-vous», ont écrit les militants.

«La situation empire» à Deraa

A Deraa, dans le sud du pays, la situation humanitaire se dégrade après l’offensive militaire sans précédent pour mater la révolte dans ce berceau de la contestation contre le régime du président Bachar al-Assad, selon des militants. «La situation empire, nous n’avons ni médecins ni médicaments, ni lait pour enfants. L’électricité est toujours coupée et nous n’avons pas d’eau non plus», a dit Abdallah Abazid sur place, joint au téléphone par l’AFP à Nicosie.

La répression à Deraa a coûté la vie à 42 personnes depuis lundi, selon le «Comité des martyrs du 15 mars», proche des opposants. Depuis six semaines, au total 502 personnes ont trouvé la mort dans tout le pays, selon la même source. «A Deraa, l’armée est intervenue à la demande de la population pour rétablir la sécurité», a déclaré Adnane Mahmoud. Un militant de l’opposition, Abdallah Abazid a assuré que certains soldats «de la 5e compagnie se sont joints aux habitants de Deraa pour les défendre face aux services de sécurité». Le ministre de l’Information a réfuté cette information.

Des membres des forces de sécurité tués

Pour sa part, l’agence officielle Sana a rapporté que deux membres des forces de sécurité avaient été tués et sept blessés par balles à Deraa et à Tell Kalakh, à la frontière avec le Liban. Dans cette dernière ville, des heurts ont éclaté jeudi et des centaines de Syriens, pour la plupart des femmes et des enfants, ont fui au Liban voisin, selon un correspondant de l’AFP.

Le ministre de l’Information a par ailleurs indiqué que plus de 50 soldats et des dizaines de policiers avaient été tués depuis le début de la révolte. La télévision syrienne diffusait jeudi en boucle des images de funérailles de soldats et policiers et les «aveux» de deux jeunes gens présentés comme «des terroristes». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban à la 4ème place du monde arabe en termes de stabilité politique

Posted by jeunempl sur mars 22, 2011

Le Commerce du Levant

L'Iran et l'Arabie Saoudite ne sont pas uniquement en concurrence pour le leadership régional, mais sont également respectivement les centres du chiisme et du sunnisme.Le Liban figure à la 4ème place en termes de stabilité politique parmi 17 pays arabes, selon l’indice « Arab League Index of Unrest » publié en mars par le magazine The Economist.

L’indice porte sur les pays arabes les plus susceptibles de subir un changement de régime et mesure sur une échelle de 0 à 100% la vulnérabilité des pays aux troubles politiques, à l’instabilité et à des révolutions potentielles ; 100% étant le niveau d’instabilité le plus élevé.

Le Liban arrive quatrième avec une note de 30,7%, derrière les Emirats arabes unis (24,3%), le Koweït (21,7%) et le Qatar (20,7%). L’Egypte, le Yémen et la Libye sont en revanche considérés les moins stables.

Le Bloomberg Combustibility Index a par ailleurs classé le Liban 7ème parmi 20 pays de la région en termes de stabilité politique, le Qatar figurant en tête de liste.

L’indice est composé de six variables : le PIB par habitant, le chômage, l’âge médian, la disparité des revenus, l’accès à l’information et la répression. La répression qui a un poids de 50% dans le calcul de l’indice, porte sur la taille des forces militaires, la durée du mandat du chef d’Etat, les dépenses militaires en pourcentage du PIB et les dépenses militaires en absolu, si le chef d’Etat a une formation militaire, s’il commande une armée et s’il a accédé au pouvoir grâce à un coup d’Etat ou à la suite d’un assassinat.

La Jordanie, l’Arabie saoudite, le Maroc, les Emirats arabes unis, le Koweït et le Qatar sont jugés plus stables que le Liban tandis que la Libye, le Soudan et le Yémen font figure de pays les plus instables de la région.

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Israël redoute un monde arabe démocratique

Posted by jeunempl sur janvier 20, 2011

Saleh Naami – Al Ahram

Qui redoute le plus la démocratie dans les pays arabes? A part les autocrates Arabes eux-mêmes?

Le vice-Premier ministre israélien exprime son inquiétude face à la démocratisation du monde arabe, après la dissolution du régime tunisien.
«  La chute du régime tunisien dirigé par Zine El Abidine Ben Ali peut avoir de graves répercussions », a déclaré le vice premier ministre Israélien Sylvan Shalom.

Dans un entretien accordé à la radio israélienne vendredi soir, Shalom a déclaré qu’il était issu d’une famille d’immigrants Tunisiens.
« Je crains que nous nous trouvions maintenant devant une nouvelle phase très critique dans le monde arabe. En cas d’effondrement du régime tunisien actuel, la sécurité nationale d’Israël ne sera pas affectée de manière significative dans l’immédiat, a-t-il dit. « Mais nous pouvons cependant supposer que ces développements  constituent un précédent qui pourrait se répéter dans d’autres pays, pouvant affecter directement la stabilité de notre système. »
Shalom a ajouté que si les régimes voisins de l’Etat d’Israël devaient être remplacés par des systèmes démocratiques, la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :