Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Ramallah’

Attentat à Tel-Aviv au lendemain du report de la trêve

Posted by jeunempl sur novembre 21, 2012

Mediarama

Un attentat contre un bus israélien dans le centre de Tel-Aviv a fait mercredi 25 blessés, dont cinq graves. L’explosion a eu lieu près du ministère de la Défense, et a été revendiquée par les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, considérées comme proches du Fatah.

Le Hamas a «béni» cet attentat, affirmant qu’il s’agit d’«une réaction naturelle aux crimes israéliens et au massacre de la famille Dalu», dont 11 membres avaient été tués dans un raid israélien, dimanche. Cette attaque survient alors que la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton et le secrétaire général de l’Onu Ban Ki-moon continuent leurs contacts en Israël et à Ramallah pour tenter d’aboutir à une trêve entre Israël et le Hamas.

Cette trêve aurait dû entrer en vigueur mardi soir après des longues et difficiles négociations indirectes entre des délégués du Hamas et du Jihad islamique d’un côté, et d’Israël, de l’autre, menées au Caire sous l’égide de l’Egypte. Mais le Hamas a annoncé qu’Israël n’avait pas répondu aux propositions qui lui avaient été faites. Des sources égyptiennes ont indiqué que le Caire «a envoyé une proposition finale et nous attendons la réponse définitive d’Israël». Un responsable israélien cité par la radio militaire avait fait état lui aussi de Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gaza : A ce stade de l’offensive, Israël est dans une impasse

Posted by jeunempl sur novembre 19, 2012

Mediarama

En dépit du nombre élevé de morts et de blessés côté palestinien et des importantes destructions occasionnées aux infrastructures civiles dans la bande de Gaza, au stade actuel du conflit, Israël se trouve dans une impasse.

En effet, l’objectif annoncé de l’offensive israélienne contre le territoire palestinien, soumis à un blocus depuis 2007, est de renforcer la dissuasion. Or, une semaine après le début des opérations militaires, et malgré l’utilisation d’une gigantesque puissance de feu (l’aviation a procédé à des milliers de sortie et lancé des centaines de raids), la capacité des organisations palestiniennes à riposter par des tirs de roquettes n’a pas faibli significativement. Une centaine de projectiles en moyenne sont tirés tous les jours contre les colonies et les villes israéliennes, dont Tel-Aviv. Et selon les services de renseignements israéliens, les mouvements palestiniens disposeraient encore de quelque 10000 roquettes, de quoi soutenir cent jours de combat, au rythme actuel.

Tout en poursuivant ses préparatifs –et ses intimidations- pour une opération terrestre, avec l’annonce de la mobilisation de 75000 réservistes, il est clair qu’Israël recherche une issue à travers une médiation entreprise essentiellement par l’Egypte. Mais les conditions d’une trêve sont loin d’être réunies. Car stopper son opération à ce stade signifie pour Israël et ses dirigeants, qui sont aux portes d’une élection, une cuisante défaite politique. De même que l’Etat hébreu n’est pas en mesure d’imposer ses conditions avec les maigres résultats sur le terrain.

Ce lundi matin, trois Palestiniens d’une même famille, qui étaient en voiture dans le centre de Gaza, ont été tués au cours d’un nouveau raid. Ces morts portent à huit le bilan des pertes palestiniennes ce lundi, après une autre frappe qui a tué quatre personnes dont un enfant de 5 ans et une femme de 20 ans, dans la ville de Gaza. En outre, un fermier de 50 ans a été retrouvé mort dans la ville de Beit Lahiya, dans le nord du territoire palestinien, selon des sources médicales. Le bilan s’élève à 85 morts palestiniens et des centaines de blessés. Israël a de son côté reconnu la mort de trois Israéliens. Dimanche a été la journée la plus meurtrière avec 31 Palestiniens tués, en majorité des femmes et des enfants.

La riposte des organisations palestiniennes a complètement paralysé la moitié Sud d’Israël. A Tel-Aviv même, les voies aériennes empruntées par les avions qui desservent l’aéroport international de la ville ont été Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Situation « très délicate » à Aïn el-Heloué

Posted by dodzi sur mars 22, 2012

L’Orient le Jour

La situation actuelle à l’intérieur du camp de Aïn el-Heloué serait « très délicate », selon des sources sur le terrain. « D’aucuns tentent en effet d’entraîner le camp dans une confrontation avec l’armée libanaise », mettent en garde les sources en question, précisant que « les autorités palestiniennes de Ramallah et du mouvement Fateh au Liban sont conscientes de ce risque ». Ainsi, « les mouvements au cours des trois derniers jours avaient commencé en signe de protestation contre des déclarations du leader des Forces libanaises Samir Geagea ». « Mais ces mouvements ont dévié de leur objet, après l’infiltration de personnes suspectes, qui ont commencé à lancer des pierres sur les postes de l’armée, indique-t-on de même source. C’est à ce stade que les autorités de Ramallah sont intervenues, pour contrer la volonté de provoquer une conflagration. »

Par ailleurs, les sources précitées font état de tensions internes au sein du camp de Aïn el-Heloué. En effet, le chef de la Sécurité nationale palestinienne, le général Soubhi Abou Arab, a démis le général Mahmoud Issa (alias Lino) de ses fonctions en tant que commandant du Kifah al-Moussallah (la lutte armée du Fateh), après la fusion de cette unité avec la Sécurité nationale palestinienne, décidée par le membre du comité central du mouvement Fateh Azzam al-Ahmad. Le Kifah al-Moussallah a ainsi été converti en Phalange des martyrs de Aïn el-Heloué, que gère désormais le général Mohammad Saady, nommé à la place de Lino par le général Bou Arab. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Netanyahu : Gilad Shalit rentrera en Israël « dans quelques jours »

Posted by jeunempl sur octobre 12, 2011

TF1 news

Israël et le Hamas ont révélé mardi avoir conclu un accord sous médiation égyptienne pour échanger le soldat franco-israélien Gilad Shalit, détenu à Gaza depuis 2006, contre un millier de prisonniers palestiniens. 

L’accord a été conclu à l’issue de « négociations difficiles ». Mais devrait se solder par la libération « dans quelques jours » du soldat franco-israëlien Gilad Shalit « sain et sauf », a indiqué Benjamin Netanyahu mardi soir. Le jeune homme est détenu à Gaza par le Hamas depuis juin 2006. En échange, l’accord surprise prévoit la libération d’un millier de Palestiniens détenus en Israël. Paraphé jeudi dernier et signé définitivement ce mardi, il doit être encore approuvé lors d’un vote par le gouvernement israélien qui s’est réuni en séance urgente mardi soir.

Le premier ministre israëlien a remercié l’Egypte, qui a joué le rôle de médiateur dans ces négociations. Outre Netanyahu et son ministre de la Défense, Ehud Barak, le chef d’état-major Benny Gantz, le chef du Shin Beth, Yoram Cohen, et le chef du Mossad, Tamir Pardo, sont tous favorables à l’accord avec le Hamas, a indiqué la télévision publique israélienne. Un peu plus tard dans la soirée, Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne, s’est vivement félicité de cet accord. C’est « un succès national palestinien », a déclaré à l’AFP le négociateur Saëb Erakat par téléphone de Caracas, où il accompagne le dirigeant palestinien en tournée en Amérique latine. Comme Netanyahu, Mahmoud Abbas a remercié l’Egypte pour sa médiation. Jeudi dernier, il s’était réaffirmé favorable à un accord entre le Hamas et Israël pour un échange du soldat contre des détenus palestiniens.

Selon le chef du Hamas en exil Khaled Mechaal, 1.027 prisonniers palestiniens, dont 27 femmes, sont concernés par l’accord d’échanges. « C’est une grande réalisation, c’est un succès qualitatif », a dit le chef du bureau politique du mouvement islamiste palestinien. « En vertu de l’accord il ne reste plus aucune femme dans les geôles de l’ennemi », a dit le dirigeant palestinien. Tous les mineurs détenus par Israël, ainsi que des prisonniers de Jérusalem-Est et des Arabes israéliens, retrouveront la liberté, a indiqué à l’AFP une source proche du Hamas. Un premier groupe de 450 sera libéré avant Gilad Shalit, puis Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un Etat qui inquiète déjà

Posted by dodzi sur septembre 14, 2011

The New York Times/Courrier International

A quelques jours de l’ouverture de l’Assemblée générale des Nations unies, où les Palestiniens devraient demander la reconnaissance de leur Etat, les Israéliens sont horrifiés. La tension monte sur le terrain, raconte le New York Times.

Alors que les Palestiniens s’apprêtent le 20 septembre à défier le gouvernement Obama en demandant leur adhésion et la reconnaissance de leur Etat aux Nations unies, beaucoup redoutent de plus en plus que le conflit israélo-arabe n’entre dans une nouvelle phase explosive. Israël doit déjà faire face à l’hostilité de l’Egypte, de la Turquie et de Gaza », constate un diplomate occidental expérimenté. « Le pays réagira certainement à une offensive pour un Etat palestinien par des mesures punitives en Cisjordanie. Le Congrès américain coupera certainement ses aides aux Palestiniens. L’Autorité palestinienne pourrait s’effondrer. Il se peut que nous allions tout droit à la catastrophe. » Ce à quoi les Palestiniens répondent que leur vie est depuis longtemps une catastrophe – à cause des Israéliens, de la colonisation et de l’occupation – et que le temps est venu de changer radicalement de méthode.

Leur saisie des Nations unies, assurent-ils, et leur adhésion, du même coup, aux grandes instances du droit international, s’accompagnera d’une relance des négociations dans un cadre mieux défini. En réalité, personne ne sait ce qu’il en sortira. Les détails de la demande d’adhésion aux Nations unies sont encore à préciser et la suite des événements tient de la partie de poker. Sur le terrain toutefois, certains présages n’annoncent rien de bon. L’armée israélienne procède à des exercices de simulation en tenue pour faire face à d’éventuelles émeutes palestiniennes. La semaine dernière, des colons extrémistes ont vandalisé des mosquées [et arraché des pieds de vigne plantés par les Palestiniens] et une base militaire israélienne.

Des diplomates américains étaient à Ramallah début septembre pour mettre en garde Mahmoud Abbas contre les conséquences imprévues de la demande à l’ONU. Aussi séduisante que soit la perspective de pouvoir faire traduire des responsables israéliens devant la Cour pénale internationale, ont-ils insisté, cela ne mettra pas fin à l’occupation et risque même de rendre la situation plus terrible encore. Et si l’Autorité palestinienne vacille, c’est le Hamas qui viendra combler le vide, redoutent les diplomates, qui ont ajouté que le seul moyen d’avancer était selon eux de reprendre des négociations directes. « Les Américains tiennent à préserver le cadre existant, fait remarquer un diplomate d’un autre pays. Mais beaucoup leur disent ‘Ce cadre existant n’a donné aucun résultat. Il est temps d’avancer’.  »

Parmi ceux-là figurent en première ligne les Français, y compris le président Nicolas Sarkozy, qui affirment en privé que le processus d’Oslo [accord de paix israélo-palestinien], qui encadre depuis 1993 les rapports israélo-palestiniens, est arrivé à son terme. L’heure est aux négociations bilatérales entre deux Etats, entre Israël et une future Palestine, insistent-ils. Des diplomates français assistent ainsi les Palestiniens dans l’élaboration d’une résolution onusienne qui définit l’Etat palestinien dans les frontières de 1967, avec en plus des échanges de territoires fondés sur des accords avec Israël, mais qui ralentit aussi le processus de reconnaissance bilatérale entre un Etat palestinien et d’autres Etats. Ce dernier point a pour objet de convaincre les Allemands, jusque-là peu enthousiastes. Les Européens se disent persuadés qu’il est important qu’ils soient unanimes sur cette question.

De leur côté, les Israéliens sont horrifiés. Abandonner Oslo, estiment-ils, c’est détruire tout espoir de négociations, car cela revient à jeter aux orties la base juridique du dialogue. Si une résolution des Nations unies vient effectivement définir la Palestine dans les frontières de 1967, elle définira du même coup 500 000 Israéliens [établis dans les colonies juives en Cisjordanie] comme des occupants. « Si les Palestiniens vont à l’ONU, cela marquera le début du long enterrement du processus de paix et des négociations », a averti Yuli Edelstein, le ministre israélien de l’Information et de la diaspora. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Palestiniens et Arabes israéliens se préparent à marquer la « Nakba »

Posted by jeunempl sur mai 14, 2010

AFP

Palestiniens et Arabes d’Israël ont commencé vendredi à marquer la « Nakba », la catastrophe qu’a représenté pour eux l’exode des populations face aux violences ayant accompagné la création d’Israël le 15 mai 1948, et la première guerre israélo-arabe qui a suivi.

Des milliers de personnes ont manifesté dans la bande de Gaza pour le « droit au retour » des Palestiniens qui ont été contraints à l’exil par cette guerre.

Plus de 760.000 Palestiniens ont alors été poussés à l’exode par l’avancée des forces juives ou chassés de chez eux. Aujourd’hui, l’ONU estime à quelque 4,7 millions le nombre de ces réfugiés avec leurs descendants.

« Nous ne renoncerons jamais au droit au retour des réfugiés dans leurs villes et villages », a déclaré dans le camp de réfugiés de Jabaliyah (nord de Gaza) un dirigeant du Hamas, Mouïn Mderes, qui a appelé « à l’unité nationale dans la résistance » face à Israël.

Autour de lui, plus de 3.000 sympathisants se sont pressés en scandant des slogans nationalistes et en brandissant drapeaux palestiniens et bannières Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Khaled Mechaal : la paix passe par le retour aux frontières de 1967

Posted by dodzi sur septembre 23, 2009

New Statesman/Contre-Info.info

Khaled MechaalLoin de vouloir la « destruction d’Israël », les dirigeants du Hamas réaffirment régulièrement qu’ils recherchent un accord de paix et de reconnaissance mutuelle avec Israël sur la base des frontières de 1967. Tout comme Ismail Haniyeh, qui a défendu cette position dans une lettre adressée mardi au secrétaire général de l’ONU, Khaled Mechaal, le dirigeant du Hamas exilé à Damas, considère qu’un « règlement pacifique réaliste du conflit devrait commencer par un accord de cessez-le feu entre les deux parties, basé sur un retrait complet d’Israël de tous les territoires occupés en 1967. » Ce sont, dit-il, « l’intransigeance israélienne et l’absence de volonté d’agir de la part de la communauté internationale qui entravent ce règlement. » Dans un entretien accordé à Ken Livingstone, il s’exprime sur les perspectives de paix, le blocus de Gaza, la désunion palestinienne.

Khaled Mechaal s’entretient avec Ken Livingstone, pour le New Statesman, 22 septembre 2009

Ken Livingstone : Pourriez-vous parler un peu de votre enfance et des expériences qui ont façonné le développement de l’homme que vous êtes aujourd’hui ?

Khaled Mechaal : Je suis né dans le village cisjordanien de Silwad, près de Ramallah, en 1956. Dans ma jeunesse, mon père m’a raconté comment il avait participé à la révolution palestinienne contre le mandat britannique en Palestine dans les années trente et comment il avait combattu aux côtés d’autres Palestiniens, avec des armes rustiques, contre les organisations sionistes, bien équipées et entrainées, qui attaquaient les villages palestiniens en 1948.

J’ai vécu à Silwad pendant 11 ans avant la guerre de 1967, lorsque j’ai été obligé avec ma famille de quitter la maison et de m’installer en Jordanie, comme des centaines de milliers de Palestiniens. Ce fut une expérience traumatisante que je n’oublierai jamais. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les troupes israéliennes attaquent les pêcheurs à Gaza et kidnappent des civils en Cisjordanie.

Posted by dodzi sur septembre 3, 2009

International Middle East Media Center/The International Solidarity Movement

Israel - PalestineLa marine israélienne a ouvert le feu sur des bateaux de pêche palestiniens au large des côtes de Gaza cet après-midi. Les sources palestiniennes ont dit que certains d’entre eux étaient endommagés mais qu’il n’y avait pas de blessés parmi les pêcheurs. Une attaque similaire la semaine dernière avait fait un mort et un blessé.

Pendant ce temps, des chars israéliens envahissaient plusieurs secteurs à la frontière est avec Israël. Les témoins ont dit que les chars et les bulldozers avaient détruits des pans de terres agricoles.

Des combattants palestiniens ont affrontés les troupes d’invasion et tiré plusieurs missiles artisanaux sur les chars. Aucun blessé n’a été relevé. Les médias israéliens ont annoncé jeudi que deux missiles palestiniens artisanaux Qassam avaient frappé des secteurs proches des frontières nord de Gaza avec Israël.

En Cisjordanie, l’armée israélienne a kidnappé cinq civils palestiniens au cours d’attaques avant l’aube visant plusieurs communautés palestiniennes. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mahmoud Abbas en quête de légitimité

Posted by jeunempl sur août 5, 2009

Monique Mas – RFI

Clarifier son message politique, définir une stratégie dans les négociations avec Israël, sinon refaire l’unité palestinienne, tels sont les sujets brûlants à l’ordre du jour de ce congrès du Fatah dont le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas attend un regain de légitimité. Vingt ans après son dernier congrès, en 1989, sous son père fondateur Yasser Arafat, alors en exil à Tunis, le Fatah a en effet perdu sa place de chef de file incontesté de la lutte de libération des Palestiniens. Pire encore, l’Autorité palestinienne s’est transformée en coquille vide depuis que le Hamas islamique à chassé le Fatah de Gaza en juin 2007. Et pour son président, Mahmoud Abbas, l’enjeu est donc aussi de reconquérir une majorité électorale aux scrutins législatif et présidentiel qu’il appelle de ses vœux d’ici fin janvier 2010.

Mahmoud Abbas a voulu battre le rappel de la diaspora des délégués du Fatah dans la cité emblématique de Bethléem, en Cisjordanie, son camp retranché depuis que le Hamas fait bande à part à Gaza. Ce faisant, le mouvement islamique l’a confiné à Ramallah, lui déniant toute autorité après avoir emporté les législatives haut la main en 2006, deux ans après la mort de Yasser Arafat, le père charismatique d’un Fatah miné par la division et discrédité par la corruption de ses élites. Vingt ans après son précédent congrès tenu dans l’exil de Tunis sous la férule d’Arafat, le Fatah n’est plus le fer de lance de la lutte de libération des Palestiniens. Mahmoud Abbas ne peut plus l’ignorer même si Occidentaux et Israéliens ont choisi de l’appuyer contre les islamistes diabolisés du Hamas.

Rhétorique diplomatique pour un pouvoir en trompe l’oeil

Sur ses Territoires grignotés un peu plus chaque jour par une colonisation israélienne qui se poursuit sans désemparer, quinze ans après des accords d’Oslo jamais appliqués, l’Autorité palestinienne est rien moins qu’un pouvoir en trompe l’œil dans un Etat virtuel de plus en plus hypothétique. Quant au Fatah, il n’est plus que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le chef du Parlement palestinien libéré

Posted by jeunempl sur juin 23, 2009

RFI – Catherine Monnet

israel-palestineAziz Doweik, le président du Parlement palestinien dominé par le Hamas, a été libéré ce mardi après avoir purgé une peine de trois ans de prison en Israël qui l’avait arrêté après le rapt d’un de ses soldats à Gaza.

Diplômé d’un doctorat en urbanisme décroché aux Etats-Unis, Aziz Doweik ne s’est pas contenté de donner des cours de géographie à l’université de Naplouse. Son militantisme lui a valu d’être arrêté à plusieurs reprises par les autorités israéliennes et de faire partie des 400 Palestiniens bannis en 1992 par l’Etat hébreu et exilés au Liban Sud.

En 2006, il revient par la grande porte en étant élu président du Parlement palestinien, où le Hamas vient d’arriver en force à la faveur des élections législatives.

Organisation terroriste

Mais en août de la même année, Aziz Doweik est arrêté à son domicile de Ramallah. Israël mène alors une vaste campagne d’arrestation contre les membres du Hamas, après l’enlèvement, 2 mois plus tôt, du soldat Gilat Shalit  à la frontière de la bande de Gaza.

Son arrestation est dénoncée à travers le monde, mais Aziz Doweik est condamné à 3 ans de prison par un tribunal militaire israélien pour son appartenance au mouvement islamiste palestinien.

Pour Israël, le Hamas est une organisation terroriste. Selon le mouvement islamiste, le docteur Doweik est le successeur légal du président de l’Autorité Palestinienne depuis le début de l’année, depuis l’expiration du mandat présidentiel de Mahmoud Abbas.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :