Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Rahbani’

Londres – JO 2012 : A la découverte de… Gretta Taslakian et Ahmad Hazer (athlétisme)

Posted by jeunempl sur août 2, 2012

MPLBelgique & Mohamad Ezzedine – RPLFrance

Gretta Taslakian

Nom : Gretta Taslakian

Discipline : Athlétisme (200m)
Age: 26 ans 
Lieu de naissance : Ghadir

Taille: 172 cm
Poids: 60 kg

On ne la présente plus. Gretta Taslakian participe à ses 3è Jeux Olympiques et a déjà marqué de son emprunte l’athlétisme libanais.

Du haut de ses 26 ans, la native de Ghadir a débuté sa carrière tôt. En 2001 déjà, elle concourrait aux championnats du monde. Elle avait à peine 16 ans.

Espoir libanais, son évolution connut des hauts et des bas. Oussama Rahbani et Roger Bejjani ont d’ailleurs Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La voix de Fairouz prête à reconquérir Beyrouth

Posted by jeunempl sur octobre 7, 2010

France 24 – Malika Kerkoud

Feyrouz - Diva libanaise

Après plusieurs années d’absence, la voix du pays des Cèdres est sur le point de donner deux concerts exceptionnels à Beyrouth. Un événement que les fans de ce symbole fédérateur pour le Liban attendent avec impatience.

Après sept ans d’absence, la diva libanaise Fairouz revient sous les feux de la rampe au Palais des congrès du Biel, à Beyrouth. L’artiste âgée de 74 ans donnera deux concerts, le 7 et le 8 octobre, à l’occasion de la sortie de son dernier album au Liban « Eh fi amal » (« Oui l’espoir existe »), écrit et composé par son fils Ziad el-Rahbani. Plus de 6 000 places ont été vendus dès le premier jour de leur mise en vente à des prix allant jusqu’à 260 dollars (185 euros).

Révélée dans les années 1950 par les frères Mansour et Assi el-Rahbani, célèbres compositeurs et figures de la musique arabe, sa voix a conquis les cœurs et les foyers du Proche-Orient, en passant par les pays du Golfe, jusqu’au Maghreb. « Fairouz est le dernier symbole de l’âge d’or musical du monde arabe. Sa voix est un symbole fédérateur pour le Liban car elle incarne toutes les blessures, les peurs et les rêves des Libanais depuis l’indépendance du pays jusqu’à ce jour », déclare à France24.com Pierre Abi Saab, responsable de la rubrique culture du quotidien libanais « Al Akhbar ».

Imbroglio familial

À l’instar de son pays, actuellement divisé politiquement, la carrière de Fairouz a été marquée par un différend familial sur une sombre histoire de droits d’auteur qui a longtemps empêché la diva d’interpréter les tubes qui ont fait sa renommée. Des chansons coécrites par les deux frères Rahbani, pour la plupart à consonance patriotiques et tragiques, qui ont bercé plusieurs générations de Libanais notamment pendant les 15 ans de guerre civile (1975-1990).

L’annulation d’une pièce de théâtre dans laquelle devait se produire « l’Édith Piaf du monde arabe » au Casino du Liban à la suite d’une plainte des fils de Mansour Rahbani fut le dernier épisode en date de cet imbroglio. Ses fans, du Caire à Beyrouth en passant par Jérusalem, s’étaient alors mobilisés, en vain, pour protester contre le bâillonnement de la voix du pays des Cèdres. Son retour sur le devant de la scène est donc très attendu. « Les concerts de ce mois seront peut-être les derniers rendez-vous donnés par Fairouz aux publics libanais et arabe. Il ne faut pas laisser passer cette chance », conclut Pierre Abi Saab.

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le théâtre Piccadilly abandonné: Cherche acquéreur pour rénovation

Posted by jeunempl sur juillet 26, 2010

Delphine Darmency – L’Hebdo Magazine

Il y a des places magiques que l’on oublie malgré elles, malgré nous. Une sorte d’amnésie générale. D’abord l’endroit, puis le nom et, pour les nouvelles générations, tout ce qu’il représente dans la mémoire beyrouthine. Le Piccadilly Théâtre, celui qui fut le théâtre le plus important du Moyen-Orient, a fermé ses portes il y a une dizaine d’années à la suite d’un incendie.

Dans la rue Omar Ben Abdel-Aziz, celle des échoppes du fameux fast-food de Hamra, Barbar, des milliers de voitures frôlent chaque jour ses portes sans se douter de ce qu’il y a à l’intérieur. Au-dessus de la devanture, les lettres jaunes du Piccadilly sont en équilibre entre deux barres de fer, seul le E déjà tombé et les T jouent un jeu dangereux d’équilibristes. Les mêmes sont peintes en rouge en dessous de ce qui devait être tout un système lumineux pour faire briller de mille feux le théâtre.

Dans certains lieux de Beyrouth, il règne cette impression d’un temps qui s’est arrêté. Celle de les retrouver dans un monde parallèle, oubliés, abandonnés à leur sort. Le Piccadilly en fait partie. Dans les journaux, les blogs, les forums, la rumeur circulait il y a un an que le théâtre allait être ou avait été rénové; simples rumeurs, malheureusement. De belles poignées d’origine, que des portes banalement transparentes supportent, sont reliées par une chaîne en fer rouillée cadenassée. Le promeneur de Hamra a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ghassan Rahbani: Le rebelle au cœur tendre

Posted by jeunempl sur juin 13, 2010

(Joumana Nahas – L’Hebdo Magazine)

Il vient d’avoir 46 ans, le 13 mai dernier, mais il a gardé l’expression juvénile et rebelle sous laquelle les Libanais et le monde l’ont toujours connu. Simple, sans chichis, ce papa de trois petites filles, complètement gâteau, est amoureux de la musique, de sa famille, de son travail, de la vie. S’il a porté le treillis milicien puis l’uniforme militaire durant les années de Guerre civile, c’est aujourd’hui un homme assagi qui a reçu l’équipe de Magazine dans son studio, dans la région de Naccache. Rencontre sans tabou avec un rockeur pas comme les autres.

«Fils de». C’est là une expression qui collera à tous les Rahbani pour encore des années. Ghassan n’a pas fait exception: il a d’abord été fils d’Elias Rahbani, neveu des grands Mansour et Assi, et de l’incomparable Feyrouz. Un héritage que le musicien avoue avoir vécu, enfant, comme un privilège, un cadeau: «Les gens aiment les Rahbani et, du coup, on m’aimait aussi… C’est un grand cadeau de la vie que de naître avec un nom admiré, respecté, et apprécié bien au-delà des frontières du pays».

Mais attention! Ghassan Rahbani fait remarquer que son patronyme ne veut nullement dire que pour lui plus que pour d’autres, il était évident de réussir dans la musique. Il a dû faire Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Al Fersan Al Arbaa, un concert-spectacle à initiative du Rassemblement Pour le Liban

Posted by jeunempl sur avril 25, 2010

Diana Kalil – Iloubnan

Al Fersan Al Arbaa “ quatre comme amis; quatre comme artistes célébrant le Liban” . Un groupe d’interprètes libanais, d’influence rahbanienne constitué de quatre “ cavaliers / mousquetaires ” dotés tous les quatre d’un élan épiquo – magmatique, d’une voix puissante et chaleureuse : Après de nombreux concerts dans de nombreuses villes et régions du Liban, Simon Obeid ; Nader Khoury ; Gilbert Jalkh et Elie Khayat ont dévoilé leur dynamisme et leur passion sur la scène de la maison de l’UNESCO à Paris le 17 avril. Un concert exceptionnel, une présence scénique remarquable, un vif hommage à la musique et aux icônes mythiques qui ont marqué le Liban.
“Al Fersan Al Arbaa” ont fait découvrir à la diaspora libanaise de Paris cet héritage nostalgique revisité et imprégné de l’univers musical de Fairouz l’immortelle, ou encore de la figure légendaire de Wadih Al Safi.

La salle de la maison de l’UNESCO était comble. Dans le public, des invités de marque: Boutros Assaker, ambassadeur du Liban en France, Sylvie Fadlallah, présidente de la délégation du Liban auprès de l’Unesco, le Dr Nassif Hitti, représentant de la ligue arabe auprès de la France et de l’Unesco, mais aussi Serge Akl, directeur de l’Office du tourisme du Liban à Paris.

Le divertissement était pleinement au rendez-vous au cours de ce concert-spectacle très animé et faisant la part belle au rire. La soirée était articulée autour d’une myriade d’émotions, dans une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Sayf 840 » : La pièce qui a marqué l’histoire

Posted by jeunempl sur août 14, 2009

Dr. Elie Haddad – RPL France

Le Général Aoun, venu assister à Byblos au spectacle des Rahbani « Saïf 840 » (Eté 840), a été accueilli par des spectateurs et des acteurs enthousiastes.

Rares sont les œuvres artistiques qui marquent définitivement l’histoire.

« Sayf 840 » est une pièce de théâtre exceptionnelle. Au-delà de ses qualités artistiques magnifiques, son histoire a fait qu’elle a pris une place unique dans l’inconscient des Libanais et a marqué un tournant, autant dans la vie de son auteur que dans celle du pays des cèdres.

Pour feu Mansour RAHBANI, son grand auteur et compositeur, ce chef d’œuvre a été le premier qu’il signait seul, depuis la disparition de son autre, de son alter ego, son frère Assi avec qui il composait et tout les deux cosignaient.

Mais pour le Liban, cette pièce a été jouée, pour la première fois, en 1987, en pleine crise d’identité : un peuple déchiré, une terre morcelée et confisquée par les occupants, une économie en chute libre, une corruption galopante et des puissances étrangères qui guettaient la mort du phénix pour l’enterrer et récupérer son territoire.

C’est à ce moment là que le génie de Mansour RAHBANI a sorti des oubliettes un certain pacte, celui de Mar Elias, déclaré en 1840 par les différentes composantes du peuple libanais les liant contre l’occupation étrangère et pour la sauvegarde de leur pays. Cependant, la coalition de Mar Elias a dû accepter, à la fin des combats, de remplacer l’occupation franco-égyptienne par une occupation anglo-ottomane. Le grand dramaturge qu’était Mansour a créé le personnage de Sayf el Bahr, un héros libanais de la base et un des chefs de la rébellion, qui a refusé ce Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Natacha Atlas : « Ma musique est issue d’un mélange des cultures »

Posted by dodzi sur mai 20, 2009

Midilibre.com

Natacha_AtlasElle est en concert au festival Arabesques, vendredi à Montpellier.

Après une carrière liée aux musiques électronique et pop, vous revenez depuis quelques années à des orchestrations traditionnelles. Pourquoi ?
J’avais envie de quelque chose de nouveau et je voulais interpréter des chansons que j’aime depuis mon enfance. Il m’a semblé que c’était le bon moment pour le faire. J’avais les bonnes personnes autour de moi pour le rendre possible.

Le titre de votre dernier album, « Ana Hina », signifie « Je suis là ». Que vouliez-vous faire passer ?
C’est surtout en lien avec le morceau Ana Hina, une chanson d’amour qui dit : « Je suis là pour toi, quelles que soient les circonstances. » Mais on peut aussi l’entendre dans le sens où moi, je suis encore là, je suis bien en vie et je continue de faire ce que j’ai à faire. Je ne sais pas pour combien de temps encore mais pour l’instant, c’est comme ça !

Vous êtes née en Belgique d’une mère anglaise et d’un père égyptien. De quel pays vous sentez-vous citoyenne ? Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le général Aoun: Pour nous, les candidats ne sont pas des pièces de voiture à faire entrer et sortir d’une liste

Posted by jeunempl sur avril 28, 2009

Tayyar.org

General Michel Aoun

General Michel Aoun

Présidé par le chef du Courant Patriotique Libre (CPL), le bloc du Changement et de la Réforme a tenu sa réunion hebdomadaire hier à Rabieh.

Les députés ont discuté des attaques continues qui se poursuivent contre les partisans et les bureaux du CPL et les critiques adressées au candidat sur la liste du Changement et de la Réforme, Ghassan Rahbbani. De même, les députés ont abordé le retrait des cigarettes étrangères de la Régie par un des candidats, puis vendus à des prix élevés et enfin la question des industries qui essayent d’échapper du payement des factures de l’Electricité du Liban.

A la suite de la réunion, le général Michel Aoun s’est adressé aux journalistes, voici un extrait de son discours:

 » Nous avons discuté aujourd’hui des attaques qui ciblent le CPL et le bloc du Changement et de la Réforme. Il y a des attaques qui ont eu lieu à Taalabaya et dans la Békaa, des photos ont été brulées. Ce sujet se répète pour la deuxième fois. A Koura, nos partisans ont été attaqués; et à Mazboud, des inconnus ont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce que la mort de Mansour Rahbani ne saurait effacer…

Posted by jeunempl sur janvier 17, 2009

Hechmi KHALLADI – Le Temps

« Nous avons perdu le dernier des Grands, a déclaré le poète libanais Paul Chaoul, Mansour a rejoint sa seconde moitié Assi. Vous ne pouvez pas parler de Mansour seul. Ils sont connus comme les frères Rahbani qui ont été à l’origine d’une révolution de la musique… »

Quand le destin a réuni pour la première fois les Frères Rahbani et la chanteuse Fayrouz qui en était alors encore dans ses débuts, on ne savait pas que ce trio constituerait les partisans du renouveau de la musique arabe. Les deux frères, Assi et Mansour, ont trouvé dans la douce voix séraphique de Fayrouz la plate-forme sur laquelle ils vont ériger leur nouvelle musique cosmopolite qui, sans jamais rompre avec la musique traditionnelle arabe, tend à sortir cette dernière de la léthargie dans laquelle elle s’est plongée. Il s’agit pour les Frères Rahbani de revisiter l’héritage musical oriental, empreint de monophonie, pour lui donner une dimension polyphonique et universelle, par l’introduction de nouveaux genres musicaux et de nouveaux instruments capables de jouer plusieurs notes à la fois. Il va sans dire que des efforts dans la voie de la modernisation de la musique arabe ont été déjà effectués par les maîtres de la musique égyptienne, notamment Mohamed Abdelwahab et Farid Latrach, qui ont insufflé de nouvelles tendances sur la scène musicale arabe avec l’apparition des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Décès de l’illustre compositeur et producteur Mansour Rahbani

Posted by dodzi sur janvier 13, 2009

Libnanews

Beyrouth, le 13 janvier – Le compositeur et producteur libanais Mansour Rahbani est mort ce mardi 13 janvier 2009, à l’âge de 83 ans. Né à Antélias en 1925, Mansour Rahbani a formé avec son frère feu Assi Rahbani, un duo connu sous le nom des « Deux Frères Rahbani » qui, avec leurs innombrables compositions musicales présentées au public par la voix exceptionnelle de la Diva libanaise Feyrouz – épouse de Assi, a révolutionné l’Histoire de la musique au Liban, ainsi qu’au Moyen-Orient. Suite au décès de son frère Assi dans les années 80, Mansour s’est notamment dirigé vers le théâtre musical, et a réalisé des pièces de qualité scandant les années 90 et le début du 21ème siècle, dont « Moulouk el-Tawaëf », « Al-Moutanabbi », « Gebran wal Nabi », « Zennobia » et la dernière en date « Le Retour du Phœnix », qui se joue actuellement sur les planches du théâtre du Casino du Liban.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :