Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘radicalisme’

Législatives israéliennes: le Likoud et Kadima se disputent la formation du prochain gouvernement

Posted by dodzi sur février 11, 2009

MPLBelgique.org

Les élections législatives en Israël se sont achevées sans trop de surprises. Le parti Kadima, mené par Tzipi Livni, et le Likoud, dirigé par Benyamin Netanyahou, seraient en tête, avec respectivement 28 et 27 sièges sur les 120 que composent la Knesset. Suivent, en lisse pour la 3e place, le parti radical Yisrael Beitenou, un parti raciste anti-arabes, avec 15 sièges, et le parti travailliste, mené par l’ancien premier ministre Ehud Barak, avec 12 sièges.

Netanyahou prendrait la tête d’une large coalition de droite, mais les négociations pour la formation du nouveau gouvernement devraient décider de sa future composition et son prochain leadership.

Il est pour le moment encore trop tôt pour prédire à quoi ressemblera la prochain gouvernement israélien, vu qu’aucun bloc parlementaire ne détient à lui seul la majorité des sièges au parlement. La coalition de droite, composée de plusieurs partis religieux et radicaux – le Likoud et Yisrael Beitenou à leur tête – pourrait cependant bénéficier d’un bloc de 65 députés, s’ils reçoivent le soutien du parti Shas – un parti représentant principalement les religieux Haredi et les minorités Mizrahi -, alors que le bloc centre-gauche – mené par Kadima et le parti travailliste – pourrait bénéficier d’un bloc de 55 députés, grâce à un accord avec les partis arabes et les communistes. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Entre défiance et colère, les Arabes israéliens hésitent à voter

Posted by dodzi sur février 9, 2009

AFP/Le Matin

Des enfants passent devant des affiches électorales de candidats Arabes israéliens, le 8 février 2009 à Umm al-Fahm

Des enfants passent devant des affiches électorales de candidats Arabes israéliens, le 8 février 2009 à Umm al-Fahm

A 28 ans, Ihab Issa admet que la guerre de Gaza a achevé de tuer ses derniers espoirs en des jours meilleurs. Aux législatives du 10 février, c’est décidé, il ne votera pas.

Ce propriétaire de restaurant est l’un des 1,4 million d’Arabes vivant en Israël, pris en étau entre leur identité palestinienne, un Etat juif dont ils sont citoyens, et les appels d’extrémistes israéliens au « transfert ».

« C’est seulement la guerre, la guerre, et encore la guerre. Tous les deux ans, Israël part en guerre, et des enfants et des innocents sont tués (…) à Gaza, au Liban », lâche-t-il, en colère.

« Et maintenant, ils me demandent d’aller voter? Comment pourrais-je voter? », s’insurge Issa, assis à une table de son restaurant à Nazareth, la plus grande ville arabe israélienne de Galilée (nord). Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :