Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Qadisha’

La Grotte du Moine…un voyage dans l’histoire et dans la gloire d’un pays, de Hermel à Qannoubine

Posted by jeunempl sur janvier 15, 2012

ANI – Rima Youssef 
Traduction de l’arabe: Diala Hanna

De Brad sur l’Oronte à la vallée sainte de Qannoubine…un chemin parsemé de foi, de sacrifices et d’un déni de soi pour parvenir à l’état de pureté des prophètes!

Le voyage de Saint Maron, « père de la nation maronite », débuta en Syrie, du village de Zabad où il naquit jusqu’à Brad, à Alep, où il fut enterré. Les penseurs ne savent pas exactement où se trouve son ermitage, mais les scientifiques maronites se sont accordés sur le fait qu’il est né puis devenu ermite au nord-ouest de l’Oronte. Il serait également syriaque et parlait la langue syriaque, courante dans la région d’Antioche.

Selon les chercheurs, le couvent de Saint Maron est en fait « la grotte de Maron » ou « la grotte des moines » située dans la région libanaise de Hermel. L’un des disciples de Saint Maron aurait, à la mort de ce dernier, choisi cette grotte comme lieu d’ermitage, lui donnant le nom de son maître. Une autre grotte, située dans la région de Nahr-Ibrahim, aurait aussi servi de lieu d’ermitage à un moine maronite dénommé Ibrahim, d’où le nom du fleuve.

A la mort de Saint Maron, les moines qui vivaient avec lui sur une colline de Hermel y ont construit un monastère, sur les vestiges de temples romains. Ce monastère a constitué le noyau de l’Eglise maronite actuelle et, vu l’importance des maronites en ces temps-là, l’empereur Marcien (392 – 457) ordonna son élargissement pour qu’il puisse abriter plus de 500 moines ayant trouvé en le Liban un refuge et un pays de liberté.

La Grotte du Moine

C’est de cette grotte que la mission d’évangélisation des moines maronite débuta! En se postant devant la source d’où jaillit l’Oronte, à Hermel (Bekaa-Est), aux pieds du monastère Saint-Maron gravé dans les rochers, et en regardant vers le Mont-Liban, deux routes piétonnes sont visibles: la première relie la source aux hauteurs de Akoura, Jbeil, alors que la seconde arrive jusqu’à la montagne des Cèdres et la vallée de Qadisha. C’est vers la Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil : pour bénéficier des ressources en eau afin de produire l’électricité à des coûts inférieurs et avec moins de pollution

Posted by jeunempl sur juillet 22, 2011

ANI

Le ministre de l’Energie et de l’Eau Gebran Bassil a appelé vendredi « à bénéficier des ressources en eau afin de produire l’électricité à moindre coût et pollution ».

Le ministre a effectué une tournée d’inspection au sein de la société d’eau Blaouza. Les employés de la compagnie d’électricité de Qadisha y ont organisé un déjeuner en son honneur. Il a indiqué que « le règlement des problèmes du secteur de l’électricité au Liban est difficile à réexpliquer par tout gouvernement ou responsable ».

« La demande en électricité augmente au Liban, notamment durant la saison estivale et le problème s’accroît avec une productivité supplémentaire qui n’est pas enregistrée », a-t-il ajouté, assurant que « l’unique solution réside dans un travail effectif ».

M. Bassil a révélé qu’une échéance « les attendait », puisqu’une « séance du Conseil des ministres et une autre parlementaire sont prévues ».

« Si nous voulons prouver notre sérieux, les stations de production et de transport peuvent être construites par un engagement à une décision et au décaissement des fonds qui sont disponibles et accessibles », a-t-il finalement dit.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : A la découverte du pays d’auberges en monastères

Posted by jeunempl sur novembre 5, 2010

Tour Magazine

Le tour-opérateur STI Voyages propose de partir à la rencontre du Liban mais loin des sentiers traditionnels, d’auberges en monastères. L’occasion de découvrir un pays fort en contrastes.

Culture, diversité de ses paysages, population accueillante… le Liban est un territoire fort en contrastes qui séduit chaque année un peu plus de touristes.

Le tour-opérateur STI Voyages propose une balade culturelle loin des sentiers traditionnels, d’auberges en monastères. Elle mène les voyageurs vers les sites historiques de ce pays du Levant
mais aussi à la rencontre d’un peuple qui s’est construit au fil de métissages culturels, des Phéniciens aux Romains…

A Sidon, ancienne cité de la Terre Sainte, les touristes visiteront le Château de la Mer, les souks et le Palais de Beit ed-Dine. Ils découvriront les différentes facettes de Deir el Kamar et du complexe palatial.

Mais aussi les paysages somptueux de la réserve des Cèdres de Maaser, piquée des fameux cèdres millénaires avant d’emprunter la jolie route qui surplombe le fleuve Litani.

Le voyage continuera à Baalbek , puis de l’antique village de Byblos, ancienne place forte des Phéniciens, aux plus anciens Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au secours, d’urgence!

Posted by jeunempl sur mai 26, 2010

Yves PREVOST

Ce texte s’adresse à toutes les autorités civiles et religieuses concernées, mais aussi – et surtout – à tous les  citoyens libanais.
Le Liban possède cinq sites inscrits par l’UNESCO au patrimoine de l’humanité. Pour un aussi petit pays, c’est un incontestable sujet de fierté. Mais cet honneur n’est pas une simple reconnaissance  du passé, il est surtout un engagement pour le présent et le futur.

Par la faute des libanais, l’un de ces sites est en grand danger d’être rayé de la liste, le défendre est impératif.

C’est à plus d’un titre que la Qadicha ou Vallée Sainte, mérite d’être préservée.

* Sa beauté naturelle. Quand on y descend de Hawqa, le paysage est à couper le souffle. Un voyageur français du XVIIIème siècle, pris de peur devant sa profondeur vertigineuse (des sentiers ont été aménagés depuis!) la décrit comme un « lieu affreux » (1) où « seul peut atteindre l’oiseau ». En bas, pris entre deux falaises abruptes, le regard en peut se tourner que vers le ciel.
* Son histoire: la présence pendant quatre siècles du patriarche, vivant au milieu de son peuple, partageant avec lui l’insécurité (sous l’église de Qannoubine, se trouve une cachette qui a dû servir à plusieurs reprises), les souffrances (le patriarche Simon de Hadeth n’a-t-il pas été frappé à coups de bâton par les sbires ottomans et laissé pour mort malgré ses 100 ans passés (2)), et la misère (Le patriarche – était-ce le même? –  lors d’une grande famine, distribua tous les revenus des églises et vendit sa propre croix pectorale pour subvenir aux besoins de son peuple.) Ainsi, nous comprenons mieux dans quel esprit s’est forgée la communauté maronite, et pourquoi Qannoubine en est le cœur.(3)
* Sa dimension spirituelle. Comment, croyant ou non, ne pas être saisi de respect à la pensée de ces centaines, ces milliers de saints qui, pour l’amour de Dieu seul,  ont tout quitté pour vivre rudement dans une simple grotte, consacrant toute leur vie à la prière et la méditation?

Permettez-moi de vous conter une anecdote personnelle. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’EDL perd 185 millions de dollars à cause des concessions privées, selon Bassil

Posted by dodzi sur mars 5, 2010

L’Orient le Jour

Le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, Gebran Bassil, a annoncé hier être parvenu à un accord pour la formation d’un comité mixte regroupant des représentants du ministère, de l’Électricité du Liban (EDL), et des diverses concessions d’électricité dans le pays afin de régler les divers litiges opposant le producteur national aux concessionnaires.

L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse tenue à l’issue d’une rencontre entre le ministre et les représentants des compagnies chargées de la distribution d’électricité à Bhamdoun, Zahlé, Jbeil et Qadicha. « Le but de cette réunion était de discuter des problèmes, toujours en suspens, qui existent entre le ministère, l’EDL, et ces compagnies (…) mais aussi de débattre de la réforme du secteur de l’électricité et de la mise en place d’un éventuel mécanisme pouvant permettre à ces concessionnaires de participer au processus de restructuration à long terme », a précisé Gebran Bassil.

Le ministre a en outre indiqué que les pertes encourues par l’État en raison de la structure des tarifs actuellement pratiqués entre l’EDL et les concessionnaires s’élevaient à près de 185 millions de dollars par an. « En effet, l’EDL vend le kWh à ces compagnies à un prix variant entre 50 et 75 livres, tandis que celles-ci le revendent aux consommateurs au prix de 127 livres, sachant qu’à la base, le coût d’un kWh est de 225 livres », a-t-il indiqué. Selon le ministre Bassil, cela permet aux concessionnaires de réaliser d’importants profits, aux dépens de l’État et du Trésor. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’aventure libanaise des athlètes de l’EPFL

Posted by jeunempl sur novembre 3, 2008

SwissInfo – Pierre Vaudan

L’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a vécu son premier «Polyathlon des Cèdres». Une histoire d’exploits sportifs et de rencontres où dix-sept Suisses ont testé leurs limites, fait le plein d’émotions et d’amitié. Impressions.

Beyrouth-Ouest, quartier de Raouché, six heures et demie du matin. Le soleil vient d’allumer les couleurs criardes d’un parc d’attractions assoupi. Immense et immobile, la grand-roue semble regarder fixement une Méditerranée d’un bleu particulièrement intense. La capitale libanaise fait encore la grasse matinée et le serpent de bitume longeant la Corniche se prélasse en attendant de disparaître sous le rugissement des moteurs, les flots de gaz d’échappements et le tintamarre des klaxons.

Adossé au Lunapark, les Bains Militaires du Club des Officiers sont pourtant déjà agités d’une effervescence inhabituelle. C’est là que l’équipe du Polyathtlon du Levant, premier du genre, a pris ses quartiers. Autour d’une longue table de réfectoire noyée sous les éclats de voix ou de rires, les sandwiches au fromage ou au pâté, dix-sept étudiants suisses de l’EPFL, cinq Français et une dizaine Libanais y entament gaiement leur dernière journée d’aventure commune au Pays du Cèdre.

Un périple commencé une semaine plus tôt dans Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :