Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘provocation’

Rahmé: les propos de Hariri sur l’Iran sont provocateurs

Posted by jeunempl sur avril 10, 2011

Iloubnan.info

Le député Emile Rahmé a qualifié samedi les propos du Premier ministre sortant Saad Hariri sur les ingérences iraniennes au Liban de « provocateurs », estimant que « ces propos visent à engendrer un conflit ».

« Nous sommes dans un pays libre et M. Hariri peut dire tout ce qu’il veut mais, en tant que chef du gouvernement, il n’a pas le droit de parler ainsi au nom des Libanais ni de s’exprimer au nom de son parti (le Futur) », a-t-il clamé, réitérant son refus de « ces propos qui ont suscité des craintes chez les Libanais et les ont propulsés dans les conflits des axes ».

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mikati premier ministre: Hariri joue la carte communautaire et ses partisans sèment la terreur dans le pays

Posted by jeunempl sur janvier 24, 2011

MPLBelgique.org

Les députés libanais ont nommé Nagib Mikati à 59 voix (contre 49 pour Saadeddine Hariri) lors de cette première journée de consultations parlementaires pour le choix du formateur du gouvernement, futur premier ministre du nouveau gouvernement. Il devrait recueillir entre 67 et 69 voix sur les 128 députés du parlement libanais. C’est Walid Joumblatt (7 députés) ainsi que le bloc Tripolitain (4 députés, à savoir Nagib Mikati, Mohammad Safadi, Ahmed Karamé et Kassem Abdel Aziz) qui a fait pencher la balance en faveur de l’opposition.

En réaction à cette expression démocratique, des centaines de partisans du Courant du Futur ont pris d’assaut les rues de Beyrouth, puis Tripoli, Saïda et… dans le Chouf à l’Iklim el Kharroub, dans une tentative d’intimidation à l’encontre des Druzes. A cette heure, les routes étaient encore bloquées et les automobilistes pris à partie.
A Beyrouth, plusieurs rues étaient bloquées d’abord autour de Tariq Jdidé, le fief sunnite de Hariri dans la banlieue de Beyrouth. Entonnant des slogans communautaires qui rappellent la guerre civile, les partisans de Hariri se sont ensuite attaqués aux automobilistes qui empruntaient les rues menant vers les régions chrétiennes du Nord de Beyrouth, par des pneus brûlés et des voitures incendiées. L’armée libanaise est ainsi intervenue pour rouvrir l’autoroute à hauteur du Forum de Beyrouth, au Nord de Beyrouth.

Ces évènements inquiètent les autres communautés du pays et rappellent les exactions que les Salafistes et partisans de Hariri avaient commis le 5 février 2006 lorsqu’ils avaient détruits un quartier chrétien de Beyrouth (église saccagée, voitures incendiées, quartier sans dessus dessous), en réponse à une caricature danoise…

La police est « dépassée » par les évènements. Et c’est donc l’armée libanaise qui gère la sécurité des Libanais. L’armée a mis en garde les partisans de Hariri et leur a conseillé de mettre fin à leurs représailles.

Malgré cette insécurité, le président de l’ensemble des écoles catholiques, Marwan Tabet, a déclaré que les écoles catholiques du pays resteraient ouvertes ce mardi.

Bien que le poste de premier ministre soit réservé à un Sunnite, et bien que Saadeddine Hariri représente une majorité de sunnites libanais, ce poste ne lui est pas garanti puisqu’il doit faire l’objet d’un consensus national. Nagib Mikati est la personne la plus populaire du Nord, ayant récolté la majorité des votes sunnites de cette circonscription lors des dernières élections législatives en juin 2009. Sa légitimité ne peut donc être contestée. Cela dit, on ne peut s’empêcher de penser qu’aujourd’hui, Hariri récolte les fruits de sa politique de marginalisation des Chrétiens. En 2007, il avait mené campagne contre le candidat chrétien le plus représentatif de sa communauté, le général Michel Aoun, pour la présidence de la république, un poste réservé à un chrétien maronite. Aujourd’hui, sachant que le bloc du Changement et de la Réforme présidé par le général représente près de la moitié des députés (27) opposés à la candidature de Hariri, c’est en quelque sorte le revers de sa propre médaille que recueille Hariri.

Reste à savoir ce qu’il se passera face à cette politique d’intimidation que le clan Hariri vient de lancer? Nagib Mikati va-t-il pouvoir passer cette première épreuve? L’ex-opposition va-t-elle céder sous le chantage de la guerre que brande le camp du 14 mars?
Les Libanais ne demandent qu’une chose: la fin de cette mascarade et la formation la plus rapide d’un gouvernement d’union nationale.

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sayed Nasrallah: la spoliation suffit, boycottez les enquêteurs du TSL

Posted by jeunempl sur octobre 30, 2010

Al Manar

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a prononcé, ce jeudi, un discours, concis d’une trentaine de minutes, diffusé en direct sur la chaine télévisée Al Manar.

Sayed Nasrallah a notamment évoqué le  comportement scandaleux et suspect de la commission d’enquête liée au TSL, chargée d’enquêter sur la mort de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri. Il a affirmé qu’outre les dossiers des patientes, cette commission a eu accès aux archives de tous les étudiants libanais dans les universités publiques et privées. Ajoutant qu’une copie de tous ces dossiers est notamment transmise à Israël.

Voici les principaux points de son discours:

L’incident de Oum el-Fahem est très dangereux

Avant de commencer à parler du comportement du comité d’enquête internationale, je veux évoquer l’incident grave et l’agression israélienne contre nos frères palestiniens qui a eu lieu à Oum al-Fahem (territoires occupés en 1948). Cet incident reflète la politique de Netanyahu, sur la loi de citoyenneté et la reconnaissance de la judaïté d’Israël. Cet incident qui est passé sous silence arabe et international expose les palestiniens de 1948 à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vol ennemi au dessus de Batroun, Dahr-Baydar et du Sud

Posted by jeunempl sur octobre 29, 2010

ANI

[Note du MPLBelgique.org: Bien que nous ne relations ces provocations périodiquement, ces survols du territoire libanais par l’aviation de chasse israélienne sont quotidiennes, et relatées chaque jour sur le site de l’agence nationale d’information (www.nna-leb.gov.lb)]

« Deux avions israéliens ont survolé jeudi à 10h25 la région de Kfarkila, exécutant des vols circulaires au dessus de Batroun et du Liban sud avant de se diriger à 12h vers les territoires occupés » a indiqué le communiqué de l’armée.

 » A 10h30 quatre avions israéliens ont aussi survolé l’espace libanais au dessus des fermes de Chebaa, exécutant des vols circulaires au dessus de Daher-Baydar et des régions du Liban sud avant de se diriger à 11h15 vers les territoires occupés ».

Sécurité – Violation de l’espace aérien libanais

ANI

Un avion de reconnaissance israélien a violé jeudi soir l’espace aérien libanais du sud et la Békaa ouest avant de regagner les territoires occupés.

Un drone ennemi a survolé à 18h50 au dessus de Baalbeck, Nahlé et Younine, selon le commandement de l’armée.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nouvelle polémique autour du Tribunal spécial sur le Liban

Posted by jeunempl sur octobre 29, 2010

RFI

Recevant, ce jeudi 28 octobre, le président du Parlement libanais, Nabih Berri, le président français Nicolas Sarkozy a réaffirmé son soutien au Tribunal spécial sur le Liban (TSL) chargé de faire la lumière sur l’assassinat du Premier ministre libanais Rafic Hariri, le 14 février 2005, à Beyrouth. La prise de position de Nicolas Sarkozy intervient après qu’hier des enquêteurs du TSL se sont vus empêcher l’accès à des dossiers dans une clinique de la banlieue du sud de Beyrouth, bastion du Hezbollah, après une altercation avec des femmes. La légitimité du TSL est de plus en plus contestée par l’opposition libanaise, le mouvement chiite Hezbollah en tête.

Pour le Hezbollah, la venue des enquêteurs dans la banlieue sud est une provocation. Une preuve de plus que l’accusation s’oriente dans sa direction après avoir été focalisée sur Damas.

Le Tribunal spécial s’est en effet construit sur la conviction internationale que la Syrie était responsable de l’assassinat du Premier ministre libanais Rafic Hariri en 2005. La certitude s’est altérée avec notamment la volonté diplomatique d’éloigner la Syrie de l’Iran et du Hezbollah. Et finalement, le fils du défunt, l’actuel Premier ministre Saad Hariri a pris le chemin de Damas. Il continue de soutenir le TSL. Mais, en septembre dernier, Hariri a déclaré que les accusations contre la Syrie étaient purement politiques et ne se justifiaient plus.

Entre temps, des témoins à charge présentés par la commission d’enquête internationale ont été désavoués. L’opposition demande d’ailleurs qu’ils comparaissent devant la justice libanaise, cette fois. C’est l’avis par exemple du général chrétien Michel Aoun. Il estime que le Tribunal international hypothèque la souveraineté libanaise. Et l’affaire des faux témoins alimente une crise politique comme celle de 2006 qui avait provoqué la démission des ministres chiites du Hezbollah et du parti Amal de Nabih Berri, le président du Parlement.

C’est à nouveau l’équilibre libanais qui vacille dans la polémique sur le Tribunal spécial.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Manœuvre israélienne d’envergure à la frontière avec le Liban

Posted by jeunempl sur août 13, 2010

Egalité et Réconciliation

Dans le cadre des préventions à une éventuelle guerre avec le Liban, les médias israéliens ont diffusé les faits d’une manœuvre militaire d’envergure simulant le transport des brigades israéliennes d’un front à un autre, durant la guerre.

La télévision israélienne a qualifié cette manœuvre de sans précédant, étant donné que c’est la première fois que l’armée transfère des brigades du sud des territoires occupés vers les frontières nord avec le Liban.

Pour le commandant du département du Transport des troupes, le général Youram Azoulai, il s’agit d’un grand transfert de chars, de blindés, d’artillerie et de soldats du sud vers le nord.

Cette manœuvre a pris en considération les scénarios d’une prochaine guerre, au cours de laquelle le Hezbollah lancera des milliers de roquettes non seulement vers le front intérieur mais aussi sur les routes principales empruntées par l’armée.

Raison pour laquelle, le général Youram Azoulai, a recommandé aux soldats d’élargir l’étendue de leur déploiement, pour réduire au maximum le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: barbelés israéliens démantelés

Posted by jeunempl sur avril 17, 2010

AFP

Les habitants d’un village du sud du Liban ont démantelé aujourd’hui des barbelés installés par Israël en début de semaine dans une zone contestée, a affirmé un porte-parole militaire.
« Les résidents du village d’Abassiyeh ont enlevé des barbelés dans une zone proche qui est considérée par le Liban comme faisant partie de son territoire », a indiqué le porte-parole de l’armée sous couvert de l’anonymat.

Mardi, des soldats israéliens avaient installé ces barbelés près de la Ligne bleue, la frontière tracée par l’ONU entre le Liban et Israël, une mesure dénoncée par Beyrouth comme une « violation » de son territoire.
La Force intérimaire de l’ONU au Liban (Finul), qui surveille la frontière avec Israël, a indiqué ne pas disposer de preuves selon lesquelles les soldats israéliens avaient franchi la Ligne bleue.

Plusieurs dizaines de Libanais, dont un député, se sont rassemblés à Abassiyeh et ont enlevé les barbelés.
Deux tanks et plusieurs dizaines de soldats israéliens se sont déployés de l’autre côté de la frontière, tandis que l’armée libanaise était Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Al-Qaïda défie le Hezbollah et remue la plaie sunnito-chiite

Posted by jeunempl sur avril 7, 2010

El Nashra

L’intervention soudaine du réseau Al-Qaïda était surprenante : il s’emporte contre le Hezbollah et l’armée libanaise en les accusant de protéger le Sud pour la sécurité des juifs. « Ils empêchent nos militants d’arriver au Nord d’Israël », a répété le leader du réseau Saleh El-Karaaoui. Ce dernier avait été arrêté en Syrie et transporté en Arabie Saoudite et aux Emirats. Les services de renseignement assurent que cet homme est à l’origine des plus grands crimes de fraude et il serait chargé de former des terroristes. D’ailleurs, il a été perçu en Iran depuis peu de temps. Ce qui était étrange n’était ni les critiques lancées contre le Hezbollah, l’armée libanaise ou bien la FINUL (Force Intérimaire des Nations Unies), ni leur comparaison à des gardes de frontière. Ce n’est pas la première fois qu’Al-Qaïda débite ce genre de propos dont elle a besoin pour « survivre » dans la région en général, et au Liban en particulier, surtout après les affrontements de Nahr El-Bared et les accomplissements de l’armée.

Ce qui est bizarre est la teneur du discours de Karaaoui à deux niveaux : le premier serait quand il a suscité la question de la situation sécuritaire au Sud et ramené les tourments en surface après la dissolution de la possibilité d’une agression militaire israélienne au Liban. Le second serait la tentative de déclencher un affrontement sunnito-chiite avec pour cartes le TSL (Tribunal International Spécial pour le Liban) et la campagne hostile à la direction générale des FSI (Forces de Sécurité Intérieure).

Des sources informées considèrent qu’Al-Qaïda transmet un message : elle pourrait lancer des missiles du Sud en direction d’Israël. Selon elles, la riposte de Tel Aviv, un peu exceptionnelle, serait de lancer des obus d’artillerie sur certaines régions précises du Sud. Al-Qaïda se serait ainsi contredit, parce que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Hezbollah dénonce des propos « injustes » de Kouchner

Posted by jeunempl sur janvier 23, 2010

Iloubnan

Le Hezbollah libanais a dénoncé vendredi des propos du chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, qui s’est inquiété du possible impact négatif de la situation en Iran sur la sécurité au Liban.

Lors d’une discussion avec des journalistes à l’issue d’une rencontre jeudi avec le Premier ministre libanais Saad Hariri en visite en France, Bernard Kouchner a écarté une action israélienne contre le Liban, une crainte exprimée par le Premier ministre libanais Saad Hariri, .

« La situation en Iran pourrait conduire à une fuite en avant de certains responsables iraniens, et cela est dangereux car le Hezbollah possède des armes et il pourrait se produire des évènements regrettables et condamnables », a également déclaré Bernard Kouchner, selon une transcription en arabe publiée par le service de presse de M. Hariri. Le Hezbollah, soutenu par l’Iran, a réagi vendredi soir « dénonçant cette position, complice et injuste », appelant les autorités françaises à « jouer un rôle responsable (..) en faveur du Liban et de sa souveraineté ». Il a accusé M. Kouchner de tenter d' »innocenter l’ennemi israélien (…) cela équivaut à protéger l’occupant israélien et à l’encourager à
poursuivre ses agressions ».

Les propos du responsable français ont également été dénoncés à Téhéran vendredi, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast, estimant ces déclarations « sans fondement ». Ces déclarations Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ehud Barak : « En cas de conflit, le Liban s’exposera à toute la puissance d’Israël »

Posted by jeunempl sur août 6, 2009

AFP

F15 IsraelIsraël aura recours à toute sa puissance contre les infrastructures du Liban si un conflit éclate avec ce pays, a affirmé jeudi le ministre israélien de la Défense. « S’il y a un conflit à notre frontière nord, nous opérerons avec toute la puissance requise (…) Ce qui s’est passé durant la seconde guerre du Liban (été 2006) ne se reproduira pas », a déclaré Ehud Barak à la radio publique israélienne. « A l’époque, un message des Etats-Unis avait donné à comprendre au gouvernement israélien qu’il fallait épargner les infrastructures du Liban », a-t-il ajouté. « Nous n’acceptons pas qu’un pays voisin membre de l’ONU compte dans son gouvernement les représentants d’une milice qui dispose de 40.000 missiles », a encore dit M. Barak en allusion au Hezbollah chiite. Selon lui, « il n’y a pas actuellement de tension concrète à la frontière nord (d’Israël), mais nous devons être vigilants car la situation peut changer et Tsahal (l’armée israélienne) doit être prête ».

M. Barak a par ailleurs souligné que « le Hezbollah continue de s’armer, et nous devons veiller à ce que certains types d’armements n’entrent pas au Liban ». A l’été 2006, Israël a mené une guerre de 34 jours contre le Hezbollah qui a fait plus de 1.200 tués, en majorité des civils, du côté libanais, et 160 morts du côté israélien, pour la plupart des militaires. L’armée israélienne avait attaqué notamment des quartiers chiites de Beyrouth ainsi que des routes, des ponts au Liban.

Mardi dernier, le chef d’état-major israélien, le général Gaby Ashkénazi, avait écarté une escalade militaire avec le Liban tout en soulignant la « gravité » que revêtait pour Israël le stockage d’armes par le Hezbollah. Selon des responsables israéliens cités par les médias, l’arsenal du Hezbollah aurait triplé depuis la fin de la guerre et comprendrait 42.000 roquettes dont certaines pourraient atteindre des localités du centre d’Israël.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :