Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘prophète’

Nasrallah, une apparition à clés…

Posted by jeunempl sur septembre 19, 2012

(L’Orient le Jour – Scarlett Haddad)

La manifestation du Hezbollah lundi dans la banlieue sud et l’apparition de sayyed Hassan Nasrallah au milieu d’une immense foule en transes suscite une profonde réflexion dans les milieux politiques et diplomatiques. Cette manifestation a eu lieu juste après la visite du pape Benoît XVI et le climat de sérénité et de joie dans lequel le pays a baigné pendant trois jours, mais elle ne pouvait pas être reportée car le Hezbollah se devait, pour sa crédibilité, de réagir au film islamophobe.

Un diplomate arabe relève d’ailleurs le fait qu’en choisissant d’organiser la manifestation lundi, le Hezbollah a voulu montrer qu’il respecte la visite du pape Benoît XVI et qu’il attend qu’elle finisse pour ne pas risquer de la troubler. Cette décision montre la différence entre le Hezbollah et les manifestants de Tripoli qui sont descendus dans la rue et se sont livrés à des actes de violence faisant un mort et plusieurs blessés le jour même de l’arrivée du pape à Beyrouth. D’ailleurs, le début de cette visite a été marqué par les incidents de Tripoli qui ont constitué une sorte de tache noire qui n’a cessé de hanter les responsables sécuritaires.

Selon le diplomate arabe en poste au Liban, l’ambassade américaine, qui avait eu vent de la volonté du Hezbollah d’organiser une manifestation de protestation, a aussitôt exprimé ses craintes d’être prise pour cible par les manifestants, et le ministre de l’Énergie Gebran Bassil a été sollicité pour sonder les intentions du Hezbollah.

Mais la réponse a été claire : le Hezbollah organise la manifestation dans la banlieue sud et il n’est pas question de s’en prendre aux intérêts américains, ou prétendus tels, dans le coin. Lundi donc, une foule immense est descendue dans la rue, scandant des slogans somme toute assez classiques, sans brûler des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le décès de sayyed Fadlallah: Quel avenir pour le chiisme modéré?

Posted by jeunempl sur juillet 9, 2010

Joumana Nahas – L’Hebdo Magazine

Le décès, attendu, après une longue et pénible maladie, de sayyed Mohammad Hussein Fadlallah, chantre du chiisme modéré et ouvert au dialogue, n’a laissé aucun Libanais indifférent. Plus largement, le monde musulman pleure, depuis dimanche, la disparition d’un homme d’exception, qui s’est fait remarquer par ses positions en même temps tranchées et résolument modernes. La véritable inquiétude de certains réside aujourd’hui dans l’après Fadlallah.

Son modernisme et son ouverture dérangent

Figure respectée par le Hezbollah, par les religieux sunnites, comme par les chrétiens, l’ayatollah Mohammad Hussein Fadlallah s’est éteint dimanche passé des suites d’une longue maladie que le religieux traînait depuis 12 longues années.

Né à Najaf, fief du chiisme en Irak, de parents libanais originaires du Sud, celui qui est connu comme «le sayyed» est devenu, au fil des ans, un recours, une source de fatwas, pour nombre de chiites libanais ou arabes. Et ce n’était pas pour plaire à tout le monde. En effet, parmi les jurisprudences les plus connues, et, souvent, les plus controversées du sayyed, celles qui consacrent l’égalité entre hommes et femmes et celles qui poussent ces dernières à travailler, tout en les dispensant du voile intégral. C’est encore lui qui a consacré, le premier au Liban, l’accès des femmes à la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Riyad et Téhéran s’affrontent par cimetière interposé

Posted by dodzi sur janvier 4, 2010

The Canadian Press

Par Hadil Al-Shalch

L'Iran et l'Arabie Saoudite ne sont pas uniquement en concurrence pour le leadership régional, mais sont également respectivement les centres du chiisme et du sunnisme.MEDINE, Arabie Saoudite — « Arrêtez de pleurer! », aboie un soldat saoudien sur un pèlerin chiite iranien, venu se recueillir sur les tombes de descendants de Mahomet. Religion et politique se téléscopent au cimetière d’al-Baqi, où l’Arabie saoudite fait régner la retenue wahhabite, avec d’autant plus de zèle que le royaume et le régime de Téhéran sont engagés dans une guerre d’influence pour le contrôle sur la région.

« Peut-être qu’ils veulent nous lancer un avertissement, dire que si on est différent, on doit faire attention, ne pas interférer » avec la politique régionale, s’interroge Mahdi Habibolahi, un Iranien venu se recueillir au cimetière d’al-Baqi après le pèlerinage à La Mecque le mois dernier.

Le vaste cimetière se trouve en face de la mosquée du Prophète, qui abrite le tombeau de Mahomet, à Médine. Derrière les hauts murs de marbre et les grilles du cimetière, se trouvent les tombes de nombreux parents, compagnons et descendants du Prophète. Et parmi eux, quatre des premiers imams, considérés comme des saints par les chiites, pour lesquels les descendants d’Ali, successeur du Prophète et époux de sa fille Fatima, étaient ses seuls successeurs légitimes à la tête de la communauté des croyants.

Ces tombes sont dont un lieu de pèlerinage pour les chiites du monde entier, et notamment les Iraniens, qui chaque année, après le pèlerinage à La Mecque, organisent une grande prière au cimetière de Médine.

Contrairement aux chiites, minoritaires dans le monde, les sunnites ne prisent guère les grandes prières, larmes et autres manifestations d’émotion. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Quelques pas avec « Le Prophète » de Gibran Khalil Gibran

Posted by dodzi sur février 10, 2009

iloubnan.info

Gebran Khalil Gebran

Gebran Khalil Gebran

Le ministère libanais de la Culture et la Mission culturelle française au Liban (CCF de Zahlé) invitent le grand public à se rendre au Centre de lecture et d’animation culturelle (CLAC) de Sin El Fil, pour découvrir ou redécouvrir l’exposition de la photographe Hayat Karanouh, « Promenade photographique dans Le Prophète de Khalil Gibran ». Cette exposition avait été inaugurée lors du Salon du Livre francophone de Beyrouth le 25 octobre dernier. Constituée de 30 bannières déroulantes, elle offre une relecture esthétique du chef d’œuvre de Khalil Gibran à travers 30 images qui tissent avec le texte, présent sous forme d’extraits en français et en arabe, un réseau de correspondances saisissantes.

L’exposition sera lors des prochains mois présentée dans les bibliothèques publiques et dans les Centres culturels français de l’ensemble du Liban.

Hayat Karanouh est l’auteure de Le sourire survit… (Dar An Nahar, 2001), La passion de Lire (Antoine, 2005), La passion du football (Dar An Nahar, 2006) et photographe de Lebanon shot twice (Dar An Nahar, 2003). Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Rétrospectives: Des manifestants salafistes envahissent Achrafieh et saccagent voitures, commerces et églises

Posted by jeunempl sur février 5, 2009

MPLBelgique.org

[Cela fait 3 ans jour pour jour que des extrémistes salafistes sont entrés saccager la ville d’Achrafieh, symbole de la résistance chrétienne lors de la guerre civile. Le pire a été évité grâce à la retenue des habitants qui n’ont pas réagi aux provocations, ni aux destructions imposées par des extrémistes drôlement protégés par le gouvernement « Siniora »]

beyrouth-salafistes-2006Cela devait être à la base une manifestation pour protester contre les caricatures du prophète Mahomed. Il s’en est suivi une manifestation de haine envers les Chrétiens de la capitale. En plein office religieux, le dimanche 5 février, les fidèles de l’église St-Maroun à Beyrouth voient leur édifice saccagé et leurs voitures aux alentours mises à feu.

Les responsables? Une bande d’extrémistes salafistes venus du Nord du pays et appuyés par Hariri. Cette manifestation avait reçu l’aval des Forces de Sécurité commandées par le ministère de l’Intérieur à l’époque dirigé par Hassan Sabeh du Courant du Futur. Ce dernier n’ayant pas assumé ses fonctions de protection de la population, il est légitime de penser que cette agression fut minutieusement préparée afin de lancer un message à la communauté chrétienne de la capitale.

Le CPL condamne, rejoint peu après par le Hezbollah qui faisait partie du gouvernement d’époque, Samir Geagea parle d’une simple manifestation de ses alliés alors que Hariri accuse les Syriens. Les faits sont pourtant là. On retrouvera parmi la foule des extrémistes salafistes ayant auparavant tué des soldats de l’armée libanaise en 2000. Ces derniers furent libérés par Hariri quelques jours après sa prise de pouvoir en juillet 2005, à travers une loi d’amnistie… la même qui permettait à Samir Geagea de sortir de prison. Conséquence d’un deal?

Les habitants d’Achrafieh sont d’autant plus choqués que les indemnités tardent à venir et que les auteurs des faits, quand ils ont été arrêtés, sont aussitôt relâchés.

Malgré les risques sécuritaires, le général Aoun ira sur place, à la rencontre des citoyens touchés par ce désastre. Voici sa réaction le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gibran Khalil Gibran : entre le Crucifié et le Fou

Posted by dodzi sur janvier 13, 2009

Jetsetmagazine.net

Même 78 ans après sa mort, Gibran Khalil Gibran (1883-1931), l’écrivain, le penseur, le visionnaire, mais aussi le poète et le peintre libanais continue de fasciner le monde par son humanisme intemporel et par ses œuvres traduites dans plusieurs langues et qui constituent un hymne à la vie et à la liberté, à l’amour et à la mort. Les critiques littéraires, génération après génération, fouillent encore dans l’œuvre gibranienne pour y puiser des mystères non encore dévoilés de ce grand illuminé qui a marqué le 20è siècle par ses pensées humanistes. Le livre de l’écrivain tunisien Jalal El Mokh s’inscrit dans le cadre d’une tentative de mieux explorer cet écrivain et sa pensée qui demeure encore mal comprise par les générations présentes. Ce livre est donc une critique littéraire qui vient s’ajouter aux milliers d’autres critiques écrites jusqu’aujourd’hui à travers le monde sur Gibran, cet écrivain universel.

Jalal El Mokh ne prétend pas exposer l’ensemble de la pensée de Gibran, mais plutôt l’approfondir en basant sa critique sur deux pôles qui caractérisent toute la philosophie gibranienne et qui le font osciller entre deux mystiques : d’une part, la mystique religieuse statique selon laquelle Dieu est le seul Etre qui puisse faire participer l’âme humaine de certaines propriétés relatives à l’essence divine ; et d’autre part, la mystique religieuse dynamique dans laquelle l’homme, doté de raison, apprend à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban se changera en verger

Posted by jeunempl sur décembre 11, 2008

(Roger AKL)

Dans Isaïe (29, 17-24), prophète juif, reconnu par les trois religions d’Abraham, il est écrit : « le Liban se changera en verger, et le verger sera pareil à une grande forêt…  Désormais Jacob n’aura plus de honte et son visage ne pâlira… »

Jacob ici représente Israël, tandis que le Liban, changé en verger, représente toutes ses 18 communautés, les chrétiennes, les musulmanes, les minorités (dont la juive), la druze et l’alaouite, toutes ses communautés. Si Israël croit en ses prophètes, il ne pourra avoir la paix qu’en laissant le Liban se transformer en verger, avec tout ce qu’il contient de croyants en des religions et des confessions différentes, même celles qui lui seraient ennemies. Ce qui veut dire que le Liban devra être en paix, à la fois intérieure et extérieure.

La paix et les armes

Le Liban transformé en un verger pareil à une grande forêt ? Durant toutes leurs attaques sur le Liban, les troupes israéliennes coupaient les arbres fruitiers sur leur chemin, là où Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :