Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Professeur’

La paroisse Notre-Dame du Liban à Bruxelles chante avec Ghada Chbeir « Bonheur, Amour et Paix »

Posted by jeunempl sur juin 18, 2013

MPLBelgique.org

Ghada Chbeir - Notre Dame du Liban - BruxellesCe mardi 25 juin 2013, à 20h00, en l’église Saint Adrien d’Ixelles (Bruxelles), la paroisse Notre-Dame du Liban accueille Ghada Shbeir sur le thème « Bonheur, Amour et Paix ».

Adresse : 27 avenue des Grenadiers, 1050 – Bruxelles.

P.A.F. : 5 euros

Site officiel : http://www.ghadashbeir.com

Mini-biographie de Ghada Chbeir (source : concerts.fr)

Née au Liban, c’est à 17 ans qu’elle commence son apprentissage musical et intègre peu après l’université libanaise du Saint-Esprit de Kaslik (USEK). Quatre ans plus tard, elle obtient son diplôme. Tandis qu’elle suit des cours de chant, elle participe aussi à des concerts internationaux et interprète chants traditionnels et religieux.

Elle est diplômée de chant et de musicologie de l’USEK. Elle enseigne au sein de cette université ainsi qu’au Conservatoire national et parcourt le monde. De la Pologne au Canada en passant par l’Italie et la Grande-Bretagne, elle offre ce chant hiératique, sobre et dépouillé.

Sa voix nue éclate dans toute sa pureté et séduit d’emblée. Elle emporte l’âme dans une sorte d’extase sacrée.

Le répertoire syriaque est composé de chants brefs, certains durent moins d’une minute. Il s’étend à un éventail de traditions religieuses chrétiennes : les rites maronite, orthodoxe, catholique, chaldéen et byzantin. Un chant profond qui invite au recueillement, procure la paix intérieure et réjouit l’âme.

En 2007, elle a remporté le BBC Radio 3 World Music Awards pour son album Al-Muwashahat (2006).

Posted in Belgique, Culture & Société, Géneral, Nos articles, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Loi électorale : Waël Kheir est le père du projet orthodoxe

Posted by jeunempl sur janvier 26, 2013

L’Hebdo Magazine – Julien Abi-Ramia

Wael Kheir - militant des droits de l'HommeLa proposition de loi, présentée par la Rencontre orthodoxe, n’a pas été enfantée par l’ancien député Elie Ferzli, encore moins par les cadres du 8 mars ou par Rustom Ghazalé. En réalité, elle a été remise au goût du jour par un professeur d’université, militant des droits de l’homme, Waël Kheir.

Waël Kheir n’a rien d’un politicien rompu à la castagne. Il n’a aucun fief à défendre, aucune campagne à mener, aucun électeur à séduire. Cet homme trapu et jovial, à la moustache bien fournie, a un parcours reconnu par l’ensemble du tissu associatif du pays. Oui, ce professeur à l’Université américaine de Beyrouth (AUB) est un militant, mais un militant des droits de l’homme. Une façon de brandir le flambeau de son oncle Charles Malek, un des rédacteurs de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Il dirige la très active Fondation des droits de l’homme et du droit humanitaire (FDHDH). Le champ d’action de la fondation se veut très large. Elle est active sur le front des détenus libanais en Syrie, sur celui de la liberté des journalistes et sur celui de l’état déplorable des prisons libanaises, autant de sujets qui défient les droits de l’homme. C’est cet homme qui a pensé et rédigé la proposition de loi promue par la Rencontre orthodoxe.

Lorsqu’on évoque le débat autour de sa proposition, il sourit. D’abord pour souligner de manière sarcastique les épithètes qui lui ont été adossées par ses détracteurs. Qualifier son projet de «loi Rustom Ghazalé», lui qui a goûté aux geôles de la tutelle syrienne, est un peu fort de café. Ensuite pour regretter qu’elle ait été détournée de son objet.

Waël Kheir rappelle qu’il a présenté ce projet, il y a plus de sept ans, lorsqu’il œuvrait au sein du Rassemblement libanais orthodoxe (RLO). Il a même été remis par l’avocat Lutfallah Khlat sur Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Farid Khazen : De la théorie à la pratique

Posted by jeunempl sur mai 9, 2012

Joëlle Seif – L’Hebdo Magazine

Engagé mais pragmatique, il prend la fonction publique très au sérieux. Cet académicien, détenteur d’un PhD en Relations internationales de la prestigieuse université Johns Hopkins, n’est pas tombé par hasard en politique. De la théorie, il n’a pas tardé à passer à la pratique. Depuis 2005, Farid Elias Khazen est député du Kesrouan-Ftouh et fait partie du Bloc du Changement et de la Réforme.

Né en 1960, Farid Khazen est professeur de sciences politiques et de relations internationales à l’AUB (American University of Beirut).

Après avoir terminé ses études aux Etats-Unis, il rentre, en 1982, au Liban, en pleine guerre, pour des raisons familiales. Il enseigne, depuis 1988, les sciences politiques et devient chef de ce département à l’AUB. Il se consacre alors à sa carrière académique. A son actif, plusieurs publications dont le célèbre The breakdown of the state in Lebanon, en 1997, qui sera traduit en plusieurs langues, ainsi que la rédaction de plusieurs articles et ouvrages sur le Liban et le Proche-Orient.

Elu en 2005 pour la première fois sur la liste du Bloc du Changement et de la Réforme, il sera réélu en 2009. «Depuis mon élection en 2005, j’enseigne à temps partiel et je n’ai plus de fonction académique. Malheureusement, je n’ai plus de temps à consacrer à la recherche non plus», confie le député.

Farid Khazen n’est pas un nouveau venu en politique. En 2000, il est l’un des fondateurs de la rencontre de Kornet Chehwan, dont le but était essentiellement de recouvrer la souveraineté et l’indépendance du Liban. Il est également le fondateur de la revue La défense nationale, qui paraissait au moment où Michel Aoun était commandant en chef de l’armée, et c’est à cette époque que remonte sa relation avec lui. «J’ai toujours été en contact avec le général et je le voyais régulièrement quand il était en France», raconte Farid Khazen.

«Avec le retrait de l’armée syrienne et le retour du général Michel Aoun, dit-il, deux opinions prévalaient au sein de la rencontre de Kornet Chehwan. La première voulait que toute l’opposition chrétienne, incluant le général Michel Aoun, forme des listes unifiées, et la seconde voulait que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Littérature – Témoin au Liban avec le Hezbollah

Posted by jeunempl sur décembre 20, 2008

Un livre de Thierry LEVY-TADJINE
(Editions L’Harmattan)

livre levy tadjineQuelle image a-t-on des chiites libanais en France et en Occident ? Est-elle conforme à la réalité ? Quels sont les points de ressemblance entre théologies chrétiennes et chiites ? Le Hezbollah mérite-t-il les diabolisations que lui prête le Gouvernement Bush ? Quels étaient les enjeux de la guerre d’Israël au Liban à l’été 2006 ? Quelles en sont les conséquences au Liban aujourd’hui ? Peut-on s’appeler Lévy et soutenir le Hezbollah ? Telles sont quelques-unes
des questions que pose cet ouvrage qui se veut un essai personnel et une interrogation modeste et documentée sur le Liban, le Hezbollah, les religions, la foi, la laïcité, l’identité et la question juive. En apportant son témoignage et par sa réflexion, l’auteur invite à la rencontre interculturelle et au dépassement des préjugés et des stéréotypes.

Thierry LEVY-TADJINE dont le nom est évocateur de ses origines juives et de ses liens avec l’Islam, même s’il est un ancien séminariste de la Mission de France, a choisi de s’expatrier au Liban pour y tenter l’aventure et y monter des projets universitaires. Docteur en sciences économiques et en sciences de gestion, il est professeur-associé à l’Université St-Esprit de Kaslik (USEK) où il dirige un centre de recherches en économie et gestion, le CIRAME. Il intervient toujours en France et dans d’autres institutions libanaises comme l’Université Islamique du Liban. A l’été 2006, il a vécu le conflit entre Israël et le Hesbollah et a choisi de rester au Liban comme témoin.

Infos supplémentaires disponibles ici : Levy Tadjine

Posted in Culture & Société | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Georges Corm : « Trot tôt pour se réjouir, ce n’est qu’une trêve ».

Posted by jeunempl sur mai 26, 2008

(Michele Giorgio – Il manifesto
Traduit par : Marie-Ange Patrizio – Mondialisation.ca)

Georges CormLe Liban après l’accord trouvé à Doha s’est-il acheminé vers une entente nationale ou a-t-il seulement trouvé une trêve entre les formations politiques opposées et leurs sponsors extérieurs respectifs ? C’est la question que de nombreux libanais se posent et que nous avons posée au Professeur Georges Corm, intellectuel de Beyrouth, brillant analyste politique et financier, et auteur de textes importants comme « Pétrole et Révolution » et « Le nouveau désordre économique mondial ». Corm, chrétien, a été entre 1998 et 2000, ministre de l’économie.

Professeur Corm, quelle valeur donnez-vous à l’accord de Doha ?

Il me semble bon, ou du moins satisfaisant. J’aurais tendance cependant à le considérer comme une trêve plutôt que comme une entente définitive entre les deux parties. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :