Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Prisonniers’

La prison de Roumieh est-elle devenue un Etat dans l’Etat?

Posted by jeunempl sur août 20, 2009

As Safir

LEBANON-PRISON-ROUMIEHLa «grande évasion» des prisonniers de «Fateh el-Islam» de la prison de Roumieh a relégué au second plan les tentatives, devenues stériles, de formation du gouvernement.

En attendant l’arrestation du seul des huit prisonniers qui ait pu échapper aux forces de l’ordre, cette évasion suscite une série de questions allant de l’état des prisons à la symbolique politique de l’arrestation des membres de «Fateh el-Islam», d’autant plus que la commission d’enquête internationale a déjà enquêté avec la plupart des membres détenus de « Fateh el-Islam » et d’Al Qaida au Liban. Il est bon de rappeler que le prisonnier évadé Ahmad Haji Souleiman (de nationalité syrienne) était dans une prison syrienne avec Chaker El Abssi. Il aurait été par la suite chargé de recruter des membres de «Fateh el-Islam». Le directeur général des FSI le général Achraf Rifi a affirmé Assafir qu’il ne s’agit pas d’un dangereux criminel et qu’il a été arrêté en 2006 avant la guerre de Nahr el Bared.

Comment les huit prisonniers ont-il réussi à préparer leur évasion pendant une quinzaine de jours en sciant les barreaux de leur cellule et comment se sont-ils procuré la scie?

L’évasion serait-elle due à des lacunes au niveau des mesures de prévention appliquées dans la prison ou y aurait-il à l’intérieur de la prison des personnes avec qui les prisonniers auraient collaboré?

Pourquoi les huit prisonniers les plus dangereux de «Fateh el-Islam» ont-ils été mis dans une même cellule dans la prison de Roumieh, bafouant ainsi toute  norme de prévention?

Y aurait-il eu coordination entre «Fateh el-Islam» et une autre partie qui attendait les prisonniers évadés à l’extérieur de la prison?

Les prisonniers de «Fateh el-Islam» jouissent-ils d’un traitement de faveur, tel qu’on l’a laissé entendre, qui va jusqu’à leur offrir des Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Libération de 23 Libanais détenus en Syrie

Posted by jeunempl sur juin 23, 2009

Libnanews

Detenus libanais en SyrieLa partie libanaise du comité libano-syrien chargé de poursuivre le dossier des Libanais portés disparus et détenus dans les prisons syriennes a reçu une liste sur laquelle figurent 23 noms de Libanais récemment libérés des geôles syriennes, selon un article publié aujourd’hui dans le quotidien local An-Nahar.

Le comité a informé le ministre de la Justice libanaise Ibrahim Najjar que parmi ces 23 noms, 16 détenus ont été amnistiés, et Beyrouth réclame que Damas dévoile le sort de huit de ces 23 individus qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Torture : les Nations unies exigent d’accéder à la prison secrète d’Israël

Posted by dodzi sur mai 21, 2009

Info-Palestine

Jonathan Cook – The National

Hamoked : « Cette prison est une violation du droit internationale plus lourde encore que dans le cas de Guantanamo Bay, car elle n’a jamais été inspectée et nul ne sait ce qui s’y passe. »

Torture-IsraelLes observateurs des Nations unies sur la torture ont reproché à Israël son refus d’autoriser l’inspection d’une prison secrète surnommée par les critiques, le « Guantanamo Bay d’Israël », et ils exigent qu’Israël leur dise si d’autres camps clandestins de détention sont en activité.

Dans un rapport publié vendredi, le Comité contre la Torture demande qu’Israël révèle l’emplacement du camp, officiellement appelé « Camp 1391 », et en permette l’accès au Comité international de la Croix-Rouge.

Des conclusions d’organisations israéliennes des droits de l’homme indiquent que la prison a servi dans le passé à détenir des prisonniers arabes et musulmans, notamment des Palestiniens, et que la torture et la maltraitance physique y étaient régulièrement pratiquées par les interrogateurs.

Une commission de 10 experts indépendants du Comité des Nations unies a également jugé crédibles les rapports de groupes israéliens concluant que les détenus palestiniens étaient systématiquement torturés en dépit de la décision de 1999 de la Cour suprême israélienne interdisant de telles pratiques.

L’existence du Camp 1391 a été révélée en 2002, quand des Palestiniens y furent internés pour la première fois lorsque Israël a lancé une nouvelle invasion de la Cisjordanie. Dans des conclusions à l’attention du Comité des Nations unies, Israël a nié que des prisonniers étaient actuellement détenus sur ce site, tout en reconnaissant que plusieurs Libanais y avaient été détenus lors de l’attaque du Liban en 2006. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

1990 – Devoir de mémoire: La population libanaise témoigne (Chapitre 5)

Posted by jeunempl sur avril 14, 2009

(Livre Blanc du conflit Armée Libanaise – Forces Libanaises)

Ce texte entre dans le cadre plus large de la publication du Livre Blanc, regroupant les témoignages de la population lors de la guerre civile libanaise en 1990. Vous pouvez suivre l’intégralité de ce document sur cette page:
1990 – Devoir de mémoire: La population libanaise témoigne

– Parce que les politiques ont voulu effacer de notre mémoire, à travers une loi d’amnistie, toutes les exactions qu’ils ont commises durant la guerre civile,
– Parce que les médias n’assurent pas leur rôle de conscientisation de la population,

Le Livre Blanc reste encore aujourd’hui une référence pour rappeler à la population, de tous ages, les malheurs que peuvent engendrer tout conflit opposant un Libanais à son propre frère libanais. En attendant que l’état assure un jour pleinement ce rôle de mémoire au niveau de ses institutions, nous vous publions en plusieurs parties le Livre Blanc, rédigé à la fin de la guerre civile par de jeunes étudiants français, extérieurs au conflit, venus au Liban dans le seul but de comprendre. Pour cela, ils partent à la rencontre de la population témoin des exactions de la milice des Forces Libanaises dans le conflit l’opposant à l’Armée Libanaise.

Chapitre 5 : Les prisonniers

Exécution sommaire de prisonniers

Les Forces Libanaises se sont livrées, contre toutes les lois de la guerre, à des exécutions sommaires de prisonniers à Amchit. La nouvelle s’est répandue dans tout le Liban.

Image 1: Les capitaines Georges Kiwan et Milad Azar, dans l’Ecole où sont enfermés les officiers de l’Armée, prisonniers des F.L.
4-livre-blanc_prisonniersDeux capitaines, qui avaient été faits prisonniers à Amchit par les Forces Libanaises et qui se sont évadés par la suite, ont témoigné : « A un moment de la bataille, les soldats de 1’Armée ont dû fuir vers les bois avec leurs blessés. Ils ont demandé à un civil de prendre dans sa voiture un de leurs blessés, Elie Hallak, et un de leurs tués. Les Forces Libanaises ont poursuivi le chauffeur et l’ont arrêté en lui disant : « au lieu d’un tué et d’un blessé, tu auras deux tués » et ils ont alors achevé Elie ».
Ces deux capitaines ont poursuivi : « L’un des chefs des Forces Libanaises a été tué pendant les combats et son frère, qui détenait des prisonniers de l’Armée, a donné l’ordre de les exécuter, ce qui a été fait sur le champ, soit d’une balle dans la tête, soit à coup de hache. Par la suite, d’autres prisonniers ont été exécutés sommairement ».

Un médecin de l’Hôpital Militaire Central a reçu dans son service cette quinzaine de cadavres portant des blessures causées par des haches. Plusieurs morts avaient une balle au front et une balle de chaque côté des mâchoires de façon à former un delta, emblème des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

1990 – Devoir de mémoire: La population libanaise témoigne

Posted by jeunempl sur avril 8, 2009

MPLBelgique.org

– Parce que les politiques ont voulu effacer de notre mémoire à travers une loi d’amnistie toutes les exactions qu’ils ont commises durant la guerre civile,
– Parce que les médias n’assurent pas leur rôle de conscientisation de la population,

1-livre-blanc_soutien-aounLe Livre Blanc reste encore aujourd’hui une référence pour rappeler à la population, de tous bords, les malheurs que peuvent engendrer tout conflit l’opposant à son frère libanais. En attendant que l’état assure un jour pleinement ce rôle de mémoire au niveau de ses institutions, nous vous publions en plusieurs parties le Livre Blanc, rédigé à la fin de la guerre civile par de jeunes étudiants français (l’Union des Jeunes Européens), extérieurs au conflit, dans le seul but de comprendre. Pour cela, ils partent à la rencontre de la population témoin des exactions de la milice des Forces Libanaises dans le conflit l’opposant à l’Armée Libanaise.

Programme

Introduction
Préface
Avant-Propos

1- Privations et vexations
2- Drogue
3- Utilisation de la terreur
4- Population civile prise en otage
5- Les prisonniers
6- Miliciens

Conclusion
Annexe
Postface

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Mutinerie dans une prison du Liban

Posted by dodzi sur mars 10, 2009

AFP/Le Figaro

LEBANON-PRISON-ROUMIEHUne mutinerie de détenus réclamant des réductions de peine a éclaté mardi dans la prison de Roumieh, le principal établissement pénitentiaire du Liban, selon un responsable des services de sécurité. Une centaine de « détenus de la prison Roumieh ont commencé une émeute ce soir, incendiant des matelas et autres objets, pour exiger des réductions de peine », a déclaré le responsable.

Le responsable a ajouté que la situation s’était calmée au bout d’une heure et demie. Des membres des forces de sécurité ont été dépêchés en renfort dans l’établissement pénitentiaire, situé au nord-est de Beyrouth, tandis que des négociations ont été ouvertes avec les émeutiers, selon la même source.

Une mutinerie avait déjà éclaté en avril 2008 à Roumieh, les détenus prenant sept gardiens en otages pour exiger de meilleures conditions de détention.

Fin janvier, une mutinerie avait éclaté dans une prison de Tripoli, dans le nord du pays. Les détenus avaient pris deux gardiens en otages pendant toute une nuit avant de les relâcher.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gilad Shalit : La Grande Illusion

Posted by dodzi sur mars 9, 2009

Palestine Think Tank/Info-Palestine

Par Gilad Atzmon

Dans le roman national israélien, le soldat est campé comme un être innocent, « pris » dans une guerre qu’il est condamné à mener, à son corps défendant. Le combattant israélien est un combattant qui « tire dans le tas, puis sanglote ».

(JPG)

Pleurnicher sur le sort de Shalit et faire l’impasse sur les 11 000 prisonniers politiques palestiniens en Israël...

Voici de cela quelques jours, Noam Shalit (le « père de ») a fustigé le Hamas, au motif que celui-ci retiendrait son fils prisonnier sans raison. Miraculeusement, il a réussi le tour de force d’oublier que son fils Gilad était bel et bien un soldat combattant, qui servait en tant que gardien de mirador d’un camp de concentration, et qu’il avait été capturé dans un bunker blindé surplombant Gaza…

Le Père Shalit a ainsi enjoint au Hamas d’« arrêter de nous prendre en otages des symboles de guerres du passé ». Il a également prétendu que le Hamas serait impliqué dans rien moins qu’une « résistance imaginaire ». Apparemment, ce sont là des déclarations vraiment gonflées, de la part d’un père supposé être extrêmement préoccupé par le sort de son fils.

La saga de Gilad Shalit est, à n’en pas douter, un cas d’étude exemplaire de l’identité israélienne. En dépit du fait que Gilad Shalit est un soldat et qu’il a été directement impliqué dans les crimes de l’armée israélienne contre une population civile, les Israéliens et les lobbies juifs, dans le monde entier, persistent à le présenter comme une « victime innocente ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: deux civils capturés par l’armée israélienne près de la frontière

Posted by jeunempl sur décembre 20, 2008

Le Monde

FINULDeux civils libanais ont été capturés vendredi par l’armée israélienne à proximité de la frontière entre le Liban et Israël, a-t-on appris auprès de la Finul et d’un responsable des services de sécurité libanais.

Selon la source de sécurité libanaise, il s’agit de frères, Tarraf Tarraf et Hassan Tarraf, âgés d’une cinquantaine d’années. Ils ont été capturés par des soldats israéliens ayant effectué une incursion en territoire libanais, aux abords du village de Blida, a ajouté cette source.

Interrogé par l’AFP, un porte-parole de l’armée israélienne a de son côté affirmé que les deux Libanais avaient été arrêtés en matinée alors qu’ils avaient « franchi la frontière ».
La Force des Nations unies au Liban (Finul) a évoqué des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Syrie-Liban: le général Aoun veut ouvrir « une nouvelle page » avec la Syrie

Posted by jeunempl sur décembre 3, 2008

AFP

aoun-assad2Le leader chrétien libanais Michel Aoun, longtemps hostile à la Syrie, a souligné mercredi à Damas sa volonté d’ouvrir « une nouvelle page » avec ce pays, à l’issue d’un entretien avec le président syrien Bachar al-Assad.

« Nous ouvrons une nouvelle page où il n’y a ni vainqueur ni perdant. C’est un retour à des relations normales basées sur l’ouverture », a affirmé le général Aoun lors d’une conférence de presse au premier jour de sa visite en Syrie.

Selon M. Aoun, « la Syrie encourage la tenue d’élections législatives (prévues au printemps au Liban), mais elle n’y intervient pas ».

Durant la guerre civile (1975-90), Michel Aoun, chef d’un gouvernement intérimaire entre 1988 et 1990, avait lancé une « guerre de libération » contre la Syrie qui maintenait des troupes au Liban, avant d’être contraint à l’exil.

M. Aoun, membre de la minorité parlementaire libanaise, a en outre exprimé l’espoir d’une solution rapide au problème des disparus ou détenus libanais en Syrie. Ces personnes, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le CPL aborde la question des prisonniers libanais en Syrie, Aoun déclare son soutien au Hezbollah

Posted by jeunempl sur juillet 28, 2008

(Libnanews)

A l’issue de la réunion hebdomadaire à Rabieh du groupe parlementaire de la réforme et du changement, le dirigeant du CPL, le député Michel Aoun, a appelé à ce que le cas des détenus libanais qui seraient emprisonnés en Syrie soit confié à un ministre d’état et suivi par un comité Ad Hoc, ainsi qu’à la création d’une banque de données ADN. Il indique demander à ce que soit examiné le cas des personnes disparues durant la guerre civile de 1975 à 1990 dans un cadre général et dans un but humanitaire. Abordant la question du nombre de prisonniers, il indique que les autorités syriennes seraient responsables de la disparition de 600 à 700 personnes avant d’accuser sans les nommer les alliés à l’époque de Damas d’avoir éliminé un certain nombre d’entre eux. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :