Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘prévisions’

Le FMI prévoit un taux de croissance de 2,5% pour le Liban en 2013

Posted by jeunempl sur décembre 4, 2012

Le Commerce du Levant

Evolution économique & croissance - GrapheDans son étude semi-annuelle sur les perspectives économiques pour la région, le Fonds monétaire international a prévu une croissance à 2% pour le Liban en 2012 contre un taux de 5,3% pour la région MENA, 1,2% pour les pays importateurs de pétrole et de 2% pour les économies arabes en transition excluant la Libye.

Par ailleurs, le FMI a prévu un PIB réel à hauteur de 2,5% en 2013 contre un taux de 3,6% pour les pays de la région MENA, 3,3% pour les importateurs de pétrole et 3,6% pour les économies arabes en transition à l’exclusion de la Libye. De telles prévisions de croissance pour le Liban feraient du pays la quatrième économie la plus lente dans le monde arabe et la région MENA.

Le FMI a estimé le PIB nominal du pays à 41,8 milliards de dollars pour 2012 contre 39 milliards de dollars en 2011, représentant 7,9% du PIB total des importateurs de pétrole. L’institution internationale a en outre prévu un taux d’inflation moyen à 6,5% pour 2012 contre 10,9% pour les pays de la région MENA, 9% pour les importateurs de pétrole et 7,8% pour les économies arabes en transition à l’exclusion de la Libye.

En parallèle, le FMI s’attend à un déficit budgétaire à hauteur de 7,9% du PIB en 2012 et 8,3% du PIB en 2013, contre un taux de 6,1% du PIB en 2011. Le FMI a en outre prévu des recettes Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

EFG Hermès abaisse ses prévisions de croissance pour le Liban, à 3,5% en 2011

Posted by jeunempl sur mai 31, 2011

Le Commerce du Levant

EFG Hermès a revu ses prévisions de croissance pour le Liban à la baisse, à 3,5% pour 2011. La banque a attribué la détérioration des perspectives économiques à un ralentissement plus fort que prévu de l’activité au premier trimestre ainsi qu’aux développements récents sur la scène syrienne.

Les exportations, les flux de capitaux, l’activité du secteur immobilier et le tourisme ont tous affiché un net ralentissement au premier trimestre de 2011 et devront decliner encore plus au deuxième trimestre. La fermeture des frontières avec la Syrie devrait notamment affecter les exportations libanaises au second trimestre.

Le déficit public passera de 7,1% du PIB en 2010 à 9,1% du PIB cette année, estime EFG Hermès, l’augmentation du déficit étant alimentée par un ralentissement de la croissance des revenus, la hausse des transferts à EDL et la flambée des prix des carburants.

Le Liban a été en mesure de refinancer un milliard de dollars d’eurobonds en mars à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’EIU revoit à la hausse ses prévisions de croissance pour le Liban

Posted by jeunempl sur octobre 17, 2010

(L’Orient le Jour)

L’Economist Intelligence Unit (EIU) a prévu une croissance de 7,2 % au Liban en 2010, contre une prévision initiale de 5,8 %, à la lumière des performances record dans plusieurs domaines, écartant, par ailleurs, l’éventualité d’une réédition du scénario grec au Liban.

L’Economist Intelligence Unit (EIU), affilié au groupe et magazine The Economist, a récemment revu ses prévisions de croissance à la hausse pour le Liban, pronostiquant une croissance réelle de 7,2 % en 2010, contre une prévision initiale de 5,8 %. Selon l’EIU, cette révision est justifiée par les performances record du Liban dans plusieurs domaines.
Cette croissance soutenue devrait se poursuivre en 2011, mais dans une moindre mesure, a en outre indiqué le centre de recherche britannique, prévoyant une croissance de 5,8 % l’an prochain.

La reprise régionale constitue l’un des principaux facteurs contribuant à ces taux relativement élevés, a souligné le rapport, rappelant que plus de la moitié du produit intérieur brut (PIB) provenait des investissements et des services exportés à l’étranger, fortement tributaires de l’évolution de la demande externe.

Même si les estimations de croissance formulées par l’EIU sont en-dessous du taux annuel enregistré en 2007-2008, elles demeurent largement supérieures à la moyenne prévue à long terme, a ajouté le rapport.

L’EIU a toutefois souligné que le potentiel de croissance du pays était limité par un contexte politique incertain, couplé à un coût élevé de financement du secteur privé (étant donné que les banques libanaises accordent une bonne partie de leurs prêts au gouvernement).

Sur le plan sectoriel, les secteurs touristique, bancaire et immobilier continueront à constituer les principaux moteurs de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :