Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘précipitations’

Pluies, vents et neige : Zina paralyse le Liban

Posted by jeunempl sur janvier 10, 2015

Natasha Metni – L’Hebdo Magazine

neige au Liban - paralysiePeu après les célébrations explosives de l’année 2015, le climat se met de la partie. C’est au tour de la tempête Zina de déferler sur le Liban, apportant avec elle froid, neige, pluie et vent violent.

Vents violents, chutes de neige et inondations ont perturbé le Liban et quelques pays de la région. Les autorités libanaises ont suspendu, mardi, durant une heure, le trafic aérien à l’Aéroport international de Beyrouth. Le ministre de l’Education, Elias Bou Saab, a décidé la fermeture des écoles privées, publiques et techniques, mercredi, en raison de la tempête baptisée Zina, touchant le Liban, ainsi que plusieurs pays du Moyen-Orient, selon l’Agence nationale d’informations (Ani). Le ministre a toutefois laissé les universités «prendre la décision adéquate concernant la suspension ou non des cours».

Selon les pronostics de Abdel-Rahman Zawawi, chef du département de météorologie à la direction de l’aviation civile au Liban, la vitesse du vent a atteint les 90 km/h dans la nuit du lundi à mardi surtout au nord du Liban. La neige est tombée à une altitude de 1 400 mètres formant une couche blanche de 60 cm d’épaisseur sur la région des Cèdres et pourrait arriver à 130 cm durant et après la tempête dans la même région.

L’arrivée de Zina, annoncée depuis la Grèce, a été accompagnée, mardi, d’une baisse des températures, d’orages, de vents forts et de neige à partir de1 200 m d’altitude le matin et de 800 m d’altitude le soir. Les températures sont descendues à 4 degrés sur les côtes nord du pays. La mer est particulièrement démontée avec des vagues de trois à quatre mètres de hauteur. Une montée qui a notamment ravagé l’ancien port historique de Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les dernières neiges, un apport important pour l’alimentation en eau

Posted by jeunempl sur décembre 23, 2010

(Suzanne Baaklini – L’Orient le Jour)

La neige tombée lors de la dernière tempête qui a frappé le Liban a couvert une superficie de quelque 2 200 kilomètres carrés, avec une épaisseur de 40 centimètres en moyenne. Ces chiffres ont été fournis par le Conseil national de la recherche scientifique (CNRS) qui estime que la quantité d’eau qui résulterait de la fonte de cette neige pourrait suffire à un million de personnes pendant un an.

La dernière tempête qui a frappé le Liban début décembre n’a pas eu que des méfaits ou engendré que des dégâts. L’abondante neige qu’elle a laissée peut être déterminante dans l’alimentation des nappes phréatiques du Liban en eau. Les calculs du Conseil national de la recherche scientifique (CNRS) montrent d’ailleurs que cet apport peut être considérable.

En effet, des données récentes obtenues par le CNRS grâce aux photos aériennes du satellite industriel Modis, prises le jeudi 16 décembre, montrent que la dernière tempête de neige qui a frappé le Liban a couvert une superficie de 2 200 kilomètres carrés environ. L’épaisseur moyenne du manteau neigeux était d’environ 40 centimètres. Toujours selon le CNRS, si l’on compte la masse spécifique de la neige qui est de 0,65, il s’avère que la quantité d’eau résultant de cette tempête pourrait atteindre les 570 millions de mètres cubes environ. Si l’on en déduit le pourcentage d’évaporation et de ruissellement superficiel non recensé, qui varie généralement entre 55 et 60 %, le CNRS estime que la quantité d’eau qui reste suffira à plus d’un million d’habitants pour une année entière !

La signification de ces chiffres va au-delà du calcul ponctuel du volume d’eau résultant d’une vague de froid. Le secrétaire général du CNRS, Mouïn Hamzé, explique à L’Orient-Le Jour qu’ils Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tempête : les agriculteurs réclament des indemnités

Posted by jeunempl sur décembre 14, 2010

Le Commerce du Levant

La tempête qui a frappé le Liban durant le week-end a causé des dégâts importants dans le secteur agricole sur l’ensemble du territoire libanais, ce qui a poussé les agriculteurs à revendiquer des indemnisations pour les sinistres occasionnés.

Ainsi, le président de l’Association des agriculteurs, Antoine Hoayek, a appelé le président de la République Michel Sleiman à évoquer la question en Conseil des ministres mercredi, afin de charger le Haut comité de secours et l’Armée du recensement des dégâts subis.

Il a de même appelé le président du Parlement Nabih Berry à réactiver le projet de loi sur la mise en place d’une institution publique pour assurer les agriculteurs contre le risque de catastrophes naturelles, gelé depuis 2005.

En attendant, les agriculteurs guettent la météo. « Entre sécheresse et tempête, l’année 2010 a été catastrophique pour le secteur », a déploré le représentant des agriculteurs de la Békaa, Ibrahim Tarchichi, dans un entretien au Commerce du Levant.

« Il faudra attendre la fonte des neiges pour estimer l’entendue des dégâts », a-t-il poursuivit, en soulignant qu’il a neigé plus de 30 heures d’affilée dans la région. Quant aux précipitations, elles ont atteint Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Après la sécheresse, la tempête s’abat sur le Proche-Orient

Posted by dodzi sur décembre 12, 2010

AFP

La tempête s'abat sur le front de mer à Beyrouth, le 12 décembre 2010

Des vents violents et de fortes précipitations se sont abattus depuis samedi sur le Proche-Orient, faisant au moins cinq morts, après des mois de sécheresse et de températures estivales.

Rafales à plus de 100 km/h, vagues de 10 mètres sur les côtes, nuages de sable à l’intérieur des terres, chute brutale des températures, fortes pluies et même tempêtes de neige: l’hiver est arrivé brutalement sur la région.

En Egypte, une usine textile de six étages s’est effondrée dimanche à Alexandrie (nord), causant la mort de trois ouvriers et blessant grièvement cinq autres, a déclaré un responsable des services de sécurité, selon qui l’accident est dû à la tempête qui a « fragilisé les fondations » du bâtiment.

Les secours s’activaient dans les décombres à la recherche d’autres ouvriers, qui pourraient avoir été une trentaine à travailler au moment de l’accident. De tels effondrements sont fréquents en Egypte, où les normes de construction sont régulièrement ignorées.

Samedi, une femme de 45 ans a été tuée à Tripoli, dans le nord du Liban, lorsqu’un palmier arraché par le vent a chuté sur sa voiture. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Menacé par la sécheresse, le Liban attend la pluie impatiemment

Posted by jeunempl sur décembre 2, 2010

Mohammad Al Harissi – AFP

Au moment où l’Europe connaît des températures glaciales et des chutes de neige précoces, la pluie se fait attendre au Liban où les sources se tarissent et une nouvelle sécheresse menace.

« Le retard des pluies est en train de menacer quelques unes de nos sources principales, où l’eau devient de plus en plus rare », s’alarme Fouad Hachwa, doyen de la Faculté des Sciences à la Lebanese American University.

« Si cette situation perdure, nous risquons de nous retrouver face à un désastre, à de graves crises dans certaines zones », dit-il à l’AFP.

D’après les services météorologiques, le Liban a enregistré depuis septembre une pluviométrie atteignant 51,2 mm, en forte baisse par rapport aux 214,8 mm enregistrés à la même période l’an dernier.

Selon les experts, le pays dispose annuellement en moyenne de 2,1 milliards de m3 de ressources hydrauliques renouvelables, dont plus de la moitié sont déversés dans la Méditerranée en l’absence d’une stratégie pour gérer les eaux.

La situation s’est aggravée cette année avec des températures estivales proches des 30 degrés enregistrées en fin d’automne.

« Cette chaleur, ce retard des pluies, cela n’est pas normal », explique à l’AFP Mark Whaybé, chef des services météorologiques à l’aéroport international de Beyrouth.

« Les vagues de chaleur et la sécheresse sont de plus en plus longues », relève-t-il.

Dans un pays qui, contrairement à ses voisins, dispose d’abondantes ressources hydrauliques, de nombreux citoyens se sont vu contraints d’acheter de l’eau pour leurs besoins quotidiens en raison d’une grave pénurie, les dernières précipitations ayant été enregistrées il y a plus d’un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban puise dans ses réserves souterraines plus de 100 millions de m³ d’eau par an

Posted by jeunempl sur novembre 8, 2010

ANI

Le Liban fait face à un déficit de plus de 100 millions de mètres cubes (m³) par an, a indiqué le ministre de l’Energie et de l’Eau Gebran Bassil dans le cadre du Forum arabe de l’environnement et du développement.

« Sur les 8,5 milliards de mètres cubes de précipitations annuelles, 4,5 milliards s’évaporent, 1,2 milliard s’infiltrent en dehors du territoire libanais et près de 1,5 milliard vont dans la mer. Il ne nous reste donc plus que 1,2 milliard de mètres cubes, dont 650 millions d’eaux superficielles et 550 millions d’eaux souterraines », a-t-il expliqué.

Or le Liban utilise près de 650 millions de mètres cubes d’eaux souterraines par an, a poursuivi Bassil, « ce qui signifie que nous puisons dans nos réserves souterraines entre 100 et 150 millions de m³ par an ».

« Si cette situation se poursuit, c’est très grave. Nos réserves vont diminuer si nous ne réagissons pas à temps», a-t-il insisté.
Le ministre a expliqué que la majorité de l’eau au Liban, superficielle et  souterraine, sert à l’irrigation de manière naturelle.

Les particuliers, eux, manquent d’eau car les capacités de stockage ne dépassent pas 245 millions de m³, dont seules 45 millions peuvent être utilisées, tandis que le reste sert à produire de l’électricité. « Nous n’avons pas les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :