Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘PLO’

« Israël weigerde Palestijnse toegevingen »

Posted by dodzi sur janvier 24, 2011

DeRedactie.be

Palestijnse onderhandelaars zouden Israël de voorbije tien jaar zware toegevingen hebben gedaan, maar Israël zou die geweigerd hebben. Dat moet blijken uit informatie die door Palestijnse bronnen is gelekt aan de nieuwszender Al Jazeera.

Al Jazeera pakt nu uit met 1.600 uitgelekte mails,  telefoongesprekken en verslagen van ontmoetingen van Palestijnse leiders van de voorbije tien jaar. Daaruit zou moeten blijken dat de Palestijnse overheid erg ver wou gaan om Israël tot een vredesverdrag te verleiden.

Zo zou er zijn voorgesteld om Israël alle joodse kolonies rond Oost-Jeruzalem, behalve Har Homa, te laten annexeren, in ruil voor gebied elders. Dat zou de oude stad in Oost-Jeruzalem zelf weliswaar als hoofdstad van een Palestijnse staat maken, maar dan wel met een ring van joodse nederzettingen.

Bovendien was er een voorstel om de controle over de Tempelberg (heilig voor joden en moslims) tijdelijk in handen te geven van een internationale commissie. Die had naast Israël en de Palestijnen ook de Verenigde Staten, Saudi-Arabië, Egypte en Jordanië moeten omvatten.

Ten slotte zouden de Palestijnen hebben aangeboden om « slechts » 100.000 Palestijnse vluchtelingen te laten terugkeren, mensen die in 1948 bij de oprichting van de joodse staat gevlucht zijn. Hun afstammelingen zouden nu enkele miljoenen mensen vormen en de PLO had altijd de terugkeer van die mensen geëist, wat Israël steeds heeft afgewezen. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Nederlands, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Khaled Mechaal : la paix passe par le retour aux frontières de 1967

Posted by dodzi sur septembre 23, 2009

New Statesman/Contre-Info.info

Khaled MechaalLoin de vouloir la « destruction d’Israël », les dirigeants du Hamas réaffirment régulièrement qu’ils recherchent un accord de paix et de reconnaissance mutuelle avec Israël sur la base des frontières de 1967. Tout comme Ismail Haniyeh, qui a défendu cette position dans une lettre adressée mardi au secrétaire général de l’ONU, Khaled Mechaal, le dirigeant du Hamas exilé à Damas, considère qu’un « règlement pacifique réaliste du conflit devrait commencer par un accord de cessez-le feu entre les deux parties, basé sur un retrait complet d’Israël de tous les territoires occupés en 1967. » Ce sont, dit-il, « l’intransigeance israélienne et l’absence de volonté d’agir de la part de la communauté internationale qui entravent ce règlement. » Dans un entretien accordé à Ken Livingstone, il s’exprime sur les perspectives de paix, le blocus de Gaza, la désunion palestinienne.

Khaled Mechaal s’entretient avec Ken Livingstone, pour le New Statesman, 22 septembre 2009

Ken Livingstone : Pourriez-vous parler un peu de votre enfance et des expériences qui ont façonné le développement de l’homme que vous êtes aujourd’hui ?

Khaled Mechaal : Je suis né dans le village cisjordanien de Silwad, près de Ramallah, en 1956. Dans ma jeunesse, mon père m’a raconté comment il avait participé à la révolution palestinienne contre le mandat britannique en Palestine dans les années trente et comment il avait combattu aux côtés d’autres Palestiniens, avec des armes rustiques, contre les organisations sionistes, bien équipées et entrainées, qui attaquaient les villages palestiniens en 1948.

J’ai vécu à Silwad pendant 11 ans avant la guerre de 1967, lorsque j’ai été obligé avec ma famille de quitter la maison et de m’installer en Jordanie, comme des centaines de milliers de Palestiniens. Ce fut une expérience traumatisante que je n’oublierai jamais. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Issam Abou Jamra, vice-Premier ministre et candidat à Achrafié

Posted by dodzi sur mars 26, 2009

L’Hebdo Magazine

«Je libèrerai Achrafié des rouleaux-compresseurs»

L’annonce de a candidature au siège grec-orthodoxe à Achrafié a fait l’effet d’une bombe et a donné à ses détracteurs l’opportunité de lui tirer dessus à boulets rouges. Pourtant, c’est avec beaucoup de sérénité que Issam Abou Jamra, vice-Premier ministre, a accepté le choix de l’opposition et se prépare à défendre Achrafié «des rouleaux compresseurs du passé, comme il l’avait défendu en prenant les devants sur ses lignes de démarcation pendant la guerre». Rencontre.

Vos détracteurs affirment que vos alliés de l’opposition préfèrent réserver le siège grecorthodoxe de Marjeyoun à Assaad Hardan et vous présente comme une victime de calculs électoraux qui vous désavantagent. Qu’y atil de vrai?
Lorsqu’on est membre d’un parti, il n’y a pas de victimisation. Au sein du Courant patriotique libre (CPL), nous pensons avant tout à l’intérêt général. Je suis un dirigeant du CPL et j’y occupe une place symbolique. J’aime ma région et j’aurais aimé y présenter ma candidature, d’autant plus que je n’y ai jamais abandonné les habitants et j’ai toujours rendu, dans la mesure de mes moyens, des services à tous ceux qui le demandaient. Par ailleurs, les habitants de la région auraient aimé me rendre la pareille à l’occasion de cette échéance. Notre alliance avec le Hezbollah et Amal me pousse aussi à me présenter dans ce caza. Mais, dans une étude que nous avons menée sur tout le territoire libanais, nous sommes arrivés à la conclusion que ma candidature à Achrafié serait plus bénéfique à l’opposition. D’autre part, ma candidature à Achrafié, où j’ai habité et où j’ai des connaissances solides, me convient, du fait des services que j’ai rendus à la région depuis 1970. Les habitants d’Achrafié savent parfaitement que mes prises de position sont stables, depuis l’époque où j’étais officier dans l’armée, en passant par la période où j’étais viceprésident du gouvernement de Michel Aoun, à ce jour. Ces facteurs jouent en ma faveur. Et si je suis élu, tout ce dont la région a besoin sera réalisé.

La déclaration de Michel Aoun visant à justifier votre candidature à Achrafié a choqué plus d’un.
«Il n’y a pas de nerf à Achrafié», a-t-il dit.
Le général Aoun a mis tout son poids lors de la conférence de Doha pour assurer la libre décision et le libre choix aux habitants de plusieurs ciconscriptions, dont Achrafié, Jezzine, Koura, Batroun, Zghorta, et il a senti que les propos de M. Hariri à Doha étaient une offense. «Vous les prendrez sur papier, mais en réalité, ces régions resteront entre mes mains», lui avait lancé le chef du Moustaqbal. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Libanon knoopt diplomatieke relaties aan met « staat Palestina »

Posted by jeunempl sur novembre 28, 2008

Het Laatste Nieuws – Belga

Libanon gaat voor het eerst diplomatieke relaties aanknopen met de « Staat Palestina ». De regering in Beiroet heeft het principe van een Palestijnse ambassade goedgekeurd ter vervanging van de vertegenwoordiging in de Libanese hoofdstad van de Palestijnse Bevrijdingsorganisatie PLO.

De PLO, waartoe de Fatah-beweging van huidig president Mahmud Abbas behoort, wordt door het merendeel van de internationale gemeenschap beschouwd als de « enige legitieme vertegenwoordiger van het Palestijnse volk ». Wijlen Yasser Arafat riep in 1988 de Staat Palestina uit, een symbolische daad die door de blijvende Israëlische bezetting van de Palestijnse gebieden nog steeds niet in concrete vorm is gegoten. (belga/bdr)

Posted in Géneral, Nederlands | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :