Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Pharaons’

Jbeil livre ses petits secrets : Le joyau en héritage

Posted by jeunempl sur décembre 25, 2011

Julien Abi Ramia – L’Hebdo Magazine

Jbeil, la plus petite des grandes villes du pays, le carrefour paisible de millénaires d’histoire. Havre de quiétude, la cité de l’alphabet est en mouvement. Bercée par la mer, pavée de pierres blanches, ses nuits sont douces et branchées. L’endroit rêvé pour une ballade qui n’en finirait jamais. Visite guidée.

Si Jbeil était une femme, elle serait souriante et lumineuse. Attirante et joyeuse. Charmeuse mais tellement simple, sans chichis. Elle serait intelligente, un peu folle et si romantique. Elle aurait tant de choses à raconter. De grandes histoires et de petites anecdotes. Vous l’écouteriez parler des heures durant, assis sur la plage, les yeux tournés vers l’horizon. Elle aimerait marcher, se balader, soir et weekend. Au bord de la mer ou sur la terrasse d’un café, la nuit lui va si bien. On l’aimerait d’un amour adolescent, plus profond qu’un amour de vacances, moins solennel qu’un mariage. Avec elle, vous êtes en paix, serein. Vos soucis, elle les met entre parenthèses. Elle a le contact facile, ouverte sur le monde. C’est quelqu’un de cultivé, qui aime l’art et l’archéologie. Beauté extérieure, richesse intérieure. C’est une bonne copine qui aime la fête, un sacré brin de fille qui n’aime pas la vie pépère.

On a tous un souvenir, un attachement particulier avec ce grand village. On vous explique pourquoi.

Une impressionnante richesse archéologique

A Beyrouth, Berytus ne veut pas dire grand-chose. A Jbeil, Byblos signifie tout. Ses habitants se savent héritiers d’une histoire séculaire. Byblos, c’est l’une des premières implantations humaines du Levant, l’une des premières villes de l’humanité. Elle est déjà occupée à l’époque du néolithique, il y a près de 7000 ans. Elle deviendra la figure de proue de la Phénicie heureuse, dont le peuple commerçant attirera les Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Coptes d’Egypte dans l’œil du cyclone : La discrimination doit cesser!

Posted by jeunempl sur octobre 15, 2011

Walid Raad – L’Hebdo Magazine

Quelques semaines à peine après le renversement du régime de Hosni Moubarak, la colère de la majorité musulmane s’est retournée contre la minorité copte. Les incidents et les agressions contre les chrétiens d’Egypte ont culminé, avec le massacre commis dans la nuit du 9 octobre, en plein cœur du Caire, avec la participation et la complicité des forces armées, censées être garantes de la transition démocratique.

Tout a commencé avec la décision prise par le gouverneur d’Aswan, le général Moustafa al-Sayyed, de détruire l’église Saint-Georges, en construction dans le petit village de Marinab. Le prétexte des autorités était que les travaux se déroulaient sans permis, ce qui nécessitait, à leurs yeux, la démolition du bâtiment. Alors même que la signature d’Al-Sayyed n’avait pas encore séché, les forces de police avaient déjà complètement détruit la petite église.
Le gouverneur était déterminé à en finir avec les «caprices» des Coptes. «Le nombre de chrétiens vivant dans le village où l’église a été bâtie, ne nécessite pas une telle construction. D’où la décision que j’ai prise à ce sujet», se défend-il.

Il est difficile pour un chrétien d’Egypte de pratiquer normalement ses croyances, alors que le vingtième siècle et le vent des révolutions arabes, auraient dû introduire dans le pays des pharaons, les principes de tolérance et non pas ceux de l’exclusion. Or la loi qui régit les pratiques religieuses, en place depuis de longues décennies, a justement été imaginée, pour priver les Coptes de leur droit à construire librement des lieux de culte. Si la fenêtre d’une église dans un village d’Ismaïlia est brisée, le prêtre devra patienter des mois, voire des années, avant d’être autorisé de réparer les dégâts. Ces exigences n’auraient pas été aussi répugnantes, si elles n’étaient pas uniquement imposées aux chrétiens. Les musulmans, eux, peuvent construire leurs mosquées et minarets, sans être inquiétés et c’est ce sentiment d’injustice qui a poussé des centaines de Coptes à descendre dans la rue, dimanche dernier, face à la chaîne de télévision d’Etat, à Maspero, pour exiger l’arrêt de ce type de discriminations. Mais la répression d’une violence inouïe a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :