Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘pesticide’

Hajj Hassan : Trafic de pesticides toxiques découvert au port de Beyrouth

Posted by jeunempl sur septembre 22, 2011

N.KH. – ANI

Le ministre de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan a dévoilé jeudi, en collaboration avec les directoires des douanes et de la Sûreté générale et le service des renseignements au port de Beyrouth, qu’une une opération de trafic d’une quantité de pesticides toxiques « Methil Bromide » (MeBr) a été découverte au port de Beyrouth.

M. Hajj Hassan a indiqué que « ces produits sont importé par une compagnie fictive, non enregistrée au ministère de l’Agriculture », ajoutant que « seules deux compagnies enregistrées ont le permis d’importer ces matières, utilisées au Liban sous des restrictions spécifiques ».

Le ministre a en outre souligné « qu’une enquête a été ouverte pour dévoiler les circonstances de cette opération », ajoutant qu’une réunion a été tenue au port pour prendre les mesures adéquates dans ce cadre.

« Certains commerçants transgressent les lignes rouges dans les douanes afin de faire passer des marchandises falsifiées et nous poursuivrons ces criminels en justice « , a-t-il conclu.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Grands progrès » au niveau de l’utilisation des pesticides dans l’agriculture

Posted by jeunempl sur avril 5, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre démissionnaire de l’Agriculture, Hussein Hajj Hassan, a affirmé hier que de « grands progrès » ont été réalisés au niveau de l’utilisation des pesticides dans la production libanaise . Selon lui, sur plus d’un millier d’échantillons agricoles testées récemment, moins d’une cinquantaines présentaient des résidus de pesticides supérieurs à la normale.

L’usage excessif de produits chimiques, surtout dans la production de fruits et légumes, était un sérieux problème au Liban, mais les efforts menés au cours des 16 derniers mois par le ministère en collaboration avec des ONG et la FAO ont permis de le contenir , a-t-il déclaré, en citant parmi les principales mesures prises, la révision de la liste des produits interdits.

Mais il est indispensable de revoir la loi, et les décrets relatifs à ce domaine, qui datent des années 80, a-t-il ajouté. Une proposition de loi présentée en 2002 est toujours au Parlement.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La distribution de semences à des prix préférentiels au menu du conseil des ministres

Posted by jeunempl sur novembre 2, 2010

Le Commerce du Levant

Le prochain Conseil des ministres devrait examiner un projet presenté par le ministère de l’Agriculture consistant à distribuer des semences de blé, d’avoine, de lentilles et de pois chiche à des prix préférentiels.

Ce projet comporte trois objectifs, a expliqué un responsable du ministère au Commerce du Levant. Le premier est d’augmenter la production libanaise pour ces denrées alimentaires. Selon lui, les surfaces cultivées actuellement pour ces quatre cultures sont de 150000 dounoums et le ministère vise à atteindre 225000 dounoums.

Le but est aussi d’avoir une production de bonne qualité, ajoute le responsable en indiquant que les agriculteurs seront soumis à certaines obligations en termes de processus de production, de pesticides utilisés, etc… Le ministère prépare Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Genévrier et grive, une question de vie ou de mort

Posted by jeunempl sur août 18, 2010

Salma Abou Assaf – Les  Hirondelles

Deux maillons de l’écosystème de l’Anti-Liban sont fortement menacés. Le genévrier et la grive draine souffrent du déboisement, du surpâturage et de la chasse.

Sans la grive, la graine de l’arbre ne germe pas. Sans le genévrier, l’oiseau perd son abri. La vie de l’un dépend de l’autre. Sur les hauts plateaux du Hermel au nord de la Bekaa, les fameuses forêts de genévriers sont en voie de disparition, et les grives se font de plus en plus rares.

«De la chasse aux grives et de l’utilisation des pesticides résulte une difficulté de régénération naturelle de ces arbres», explique Dr Mohanna, directeur au ministère de l’Agriculture. Selon lui, les grives draines arrivant au Liban passent par des champs et des oliveraies bourrées de pesticides… en Turquie. L’oiseau résiste difficilement à ces produits chimiques. Et une fois au Liban, les rescapés sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Environnement – Agriculture : Cinq pesticides interdits

Posted by jeunempl sur février 18, 2010

(L’Orient le Jour)

Le ministre de l’Agriculture, Hussein Hajj Hassan, a déclaré au cours d’une conférence de presse tenue hier que cinq marques « dangereuses » de pesticides agricoles seraient désormais interdites d’importation et d’utilisation au Liban. Le ministre a expliqué que ces produits, en plus d’un sixième toujours soumis à des analyses, et dont les marques n’ont pas encore été divulguées, disparaîtront graduellement du marché libanais afin de protéger « la sécurité alimentaire du consommateur ».

M. Hajj Hassan a appelé les compagnies et les magasins spécialisés dans l’importation et la vente de pesticides agricoles à régulariser leur situation dans les six mois et à réétudier les données scientifiques relatives à leurs produits. Il a également souligné que les magasins doivent inscrire les pesticides qu’ils vendent auprès des autorités dans un délai limité, les menaçant de mesures de rétorsion en cas de non-respect de cette règle. Et le ministre d’annoncer enfin un durcissement du contrôle des pesticides importés au niveau du port de Beyrouth mais aussi dans les entrepôts de stockage.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des résidus de pesticides cancérigènes sont détectés dans les végétaux: un scandale qui révèle la négligence de l’Etat…

Posted by jeunempl sur novembre 3, 2009

El Nashra – Paula Astih et Reine Rizk

Fruits & Légumes« Un dossier dangereux, encore inconnu par la plupart des gens… Récemment dévoilé, il semble n’avoir pas capté l’attention de tous les Libanais, bien qu’il soit d’ordre vital. Ce dossier stagne sous le joug du dossier gouvernemental et des crises économiques et sociales, locales et régionales. C’est un danger à la santé humaine et requiert une solution radicale ».

C’est ainsi que le ministre sortant de l’Environnement, Antoine Karam, définit « l’usage arbitraire des pesticides agricoles qui causent des maladies cancérigènes ».

Levant le jour sur ce dossier, il révèle à notre site « Elnashra.com » que des études expérimentales ont confirmé l’ampleur de ce danger. Une mobilisation immédiate s’avère nécessaire pour la lutte contre ce danger, surtout que ses symptômes tardent à apparaître. « Ce sujet serait beaucoup plus dangereux que la grippe porcine », dit Karam.

100% des courgettes contiennent des résidus de pesticides cancérigènes

« L’étude expérimentale a porté sur plusieurs genres de fruits et de végétaux, cultivées dans différentes régions libanaises. Des résidus de pesticides ont été détectés dans la majorité des cultures, à des doses dépassant les normes internationales », explique le ministre. « 40% en moyenne des cultures contiennent des résidus de pesticides, mais qui varient selon les régions: 39% des cultures à Akkar sont contaminés, 17% au Chouf, 26% à Iklim-al-Kharroub, 50% dans les zones proches de Beyrouth, et 58% au Liban Sud », ajoute-t-il. Et de poursuivre: « Le taux de contamination varie également d’une culture à l’autre: 40% des fraises renferment des résidus de pesticides, 32% des oranges, 30% des tomates, 49 des concombres, 14% des citrons, 33% des prunes, et … 100% des courgettes!!! »

Encore plus étonnant! Karam rapporte que cette étude a montré la présence de pesticides agricoles dont l’usage est prohibé au niveau international. Ils ne doivent pas, par conséquent, parvenir jusqu’au Liban.

Selon le ministre Karam, le problème concerne les quantités appliquées, les matières actives, et les durées de prévention. « Il faut tenir compte de la durée de prévention mentionnée sur l’emballage de chaque pesticide: c’est la période qui doit séparer la date de récolte de celle de la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :