Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘perte’

Bassil déplore 20 millions de dollars de pertes dues à un retard dans le règlement du gaz égyptien

Posted by jeunempl sur novembre 26, 2010

Le Commerce du Levant

Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Gebran Bassil, a indiqué vendredi que le basculement de la centrale électrique de Beddawi du fuel oil et diesel au gaz naturel permet d’économiser 260 millions de dollars par an, sur la base d’un baril de pétrole à 75 dollars.

La centrale est alimentée depuis quelques mois pas le gaz égyptien, mais le ministère des Finances a pris 21 jours de retard dans le règlement de la facture du gaz, ce qui « nous oblige à racheter du fuel oil et du diesel », entrainant des pertes de l’ordre de 20 millions de dollars, a-t-il affirmé.

Le ministre a déploré « les agissements politiciens », qui retardent les réformes alors que la situation du Liban est « catastrophique » que ce soit au niveau de l’électricité, de l’eau ou de l’énergie.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: pollution et changement climatique coûtent 500 millions USD par an

Posted by jeunempl sur décembre 4, 2009

AFP

La pollution et les conséquences du changement climatique coûtent environ un demi-milliard de dollars par an au Liban, a affirmé vendredi le ministre libanais de l’Environnement, Mohammad Rahal, à l’approche de la conférence de l’ONU sur le climat à Copenhague.

« L’Etat libanais perd jusqu’à 550 millions de dollars (365 millions d’euros) par an à cause de la pollution, dont 100 millions sont liés au changement climatique », a déclaré M. Rahal lors d’une conférence de presse à Beyrouth.

Les principaux secteurs touchés sont le tourisme, l’agriculture et la santé, a ajouté le ministre libanais.

Selon lui, le nouveau gouvernement d’union, qui travaille pour la première fois à la création d’un fonds pour l’environnement, réfléchit à des projets concrets pour lutter contre le changement climatique.

« D’ici 2012, nous voulons que 12% de l’énergie au Liban soit produite par des ressources alternatives », a-t-il avancé, notant que le pays disposait de marges de manoeuvre entre le vent, l’eau et le soleil.

Privilégié en terme de ressources en eau, dans une région où ce bien est rare, le Liban pourrait voir la pluviométrie baisser de 50% d’ici la fin du XXIe siècle si rien n’est fait, a prévenu Mohammad Rahal.

Le Premier ministre Saad Hariri emmènera la délégation libanaise à Copenhague, où se tiendra la conférence de l’ONU sur le climat (7-18 décembre).

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :