Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Articles Tagués ‘Peres’

Une ONG genevoise porte plainte contre Shimon Peres

Publié par jeunempl le mars 28, 2011

Tribune de Genève

L’ONG Droit pour tous, qui défend les droits des palestiniens, a porté plainte lundi auprès du procureur général de Genève contre le président israélien Shimon Peres pour «crimes de guerre et crimes contre l’humanité».

«La venue du président israélien a Genève, ville à tradition humanitaire et lieu de défense des droits de l’homme, est aberrante. À l’heure de la révolution des pays arabes, cette rencontre avec la présidente de la Confédération est d’autant plus malvenue», s’est indigné le président de Droit pour tous Anouar Gharbi. «Face à cela, nous ne pouvons rester silencieux car le silence est une complicité», a-t-il souligné.

Ainsi, l’ONG a déposé une plainte pénale auprès du procureur général de Genève Daniel Zappelli contre Shimon Peres pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. La plainte concerne également «toute autre personne que l’enquête établira».

«Une fausse image»

Aux yeux de Droit pour tous, Shimon Peres profite d’une image d’homme de paix qu’il a acquise en 1993 pour son rôle dans la conclusion des Accords d’Oslo avec l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP). Toutefois, lors de ses interventions, il «a défendu tous les crimes israéliens en Cisjordanie, dans la bande de Gaza et au Sud Liban».

Parmi ces crimes, figurent selon l’ONG les bombardements du village libanais de Cana en 1996 et 2006, la construction du Mur de séparation, l’opération militaire israélienne contre Gaza de décembre 2008 à janvier 2009 qui a fait «plus de 1400 morts et 6000 blessés», l’attaque contre la flottille à destination de Gaza fin mai 2010 ainsi que le blocus de ce territoire.

«Shimon Peres, en tant que président porte l’entière responsabilité des dégâts humains irréversibles – tueries, assassinats et exactions à l’encontre des populations civiles, l’utilisation d’armes et de munitions interdites, les déplacements forcés, les emprisonnements arbitraires, la pratique généralisée et systématique de la torture, la spoliation des ressources naturelles ainsi que la destruction de l’environnement», affirme Droit pour tous.

Anouar Gharbi estime que la plainte de son ONG «porte sur des faits et doit aboutir». Les agissements de M. Peres violent le droit suisse et international», a-t-il insisté.

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mordechai Vanunu demande le retrait de sa candidature au Prix Nobel de la Paix

Publié par dodzi le mars 16, 2010

Info-Palestine/CounterPunch

Par Rannie Amiri

L’opposant israélien qui a fait 18 ans de prison dans les geôles israéliennes pour avoir dénoncé l’activité nucléaire clandestine de son pays, refuse d’être Nobelizable, en expliquant qu’il n’est pas question qu’on lui décerne un prix accordé au criminel de guerre Shimon Peres.

"Pas question, vient de déclarer Vanunu, d’être mis sur le même plan qu’un homme qui a joué un rôle ignoble dans l’introduction d’armes nucléaires au Moyen-Orient, dans le massacre de Qana et dans les crimes de guerre perpétrés à Gaza, comme de la brutale occupation israélienne de Jérusalem-Est et de la Cisjordanie."

« Vanunu nous a écrit cette année et l’an passé des lettres dans lesquelles il indiquait explicitement qu’il ne voulait pas être candidat au Prix Nobel de la Paix. La raison qu’il a donnée était que Shimon Peres avait reçu ce prix, qu’il attribuait à Peres la paternité de la bombe atomique israélienne, et qu’il ne souhaitait être associé à Peres en aucune manière » , rapporte Geir Lundestad, Directeur de l’Institut Nobel de Norvège et Secrétaire du Comité Nobel, 24 février 2010.

Rannie AMIRI*, souligne dans Counterpunch :

Pour la première fois dans l’histoire du Comité Nobel de Norvège, a été présentée – par l’impétrant lui-même – une requête préalable de retrait de candidature. Il a été révélé la semaine dernière que, dans une lettre au Comité, Mordechai Vanunu avait demandé que sa candidature fût retirée. Le fait est suffisamment inhabituel en soi pour que Geir Lundestad reconnaisse le fait même qu’une candidature avait été reçue, et qui plus est, pour qu’il révèle la requête de Vanunu.

Mais pour Vanunu – un homme à qui le Nobel de la Paix devrait avoir été décerné voilà longtemps – la démarché était en pleine cohérence avec la dignité, l’intégrité et le caractère sans compromission de quelqu’un à qui le monde est grandement redevable.

Mordechai Vanunu a travaillé comme technicien sur le site nucléaire de Dimona ; dans le désert du Néguev, de 1976 à 1985. Dans une interview de 1986 au Sunday Times, il a révélé courageusement, pour la première fois, l’activité nucléaire clandestine de son pays. Une semaine avant la publication de l’interview, une ruse d’un agent du Mossad l’a amené de Londres à Rome, où il a été appréhendé et expédié vers Israël. Sous des procédures secrètes, Vanunu a été jugé pour trahison, prestement déclaré coupable et condamné à 18 ans d’emprisonnement. Il en a passé plus de onze en isolement. Lire la suite »

Publié dans Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gideon Levy : "J’essaye de raconter au peuple israélien…

Publié par dodzi le janvier 20, 2010

Article11.info/Altermonde-sans-frontières

Par Lémi

Il force le respect, Gideon Levy. 25 ans qu’il s’échine à dénoncer de sa plume les exactions israéliennes en Palestine et à remettre en cause une meurtrière stratégie de l’engrenage sans jamais baisser les bras. Jeudi dernier et alors qu’un recueil de ses articles vient d’être publié à La Fabrique, le journaliste israélien donnait une conférence à Paris. On y était : compte-rendu.

Je suis un « bon garçon » typique de Tel Aviv, un produit banal du système éducatif israélien. Je ne viens pas d’une famille engagée et j’ai fait mon service militaire quand j’ai eu l’âge. J’ai même fait pire que ça : j’ai travaillé pour Shimon Perès pendant quatre ans… Pendant tout ce temps, on m’a dit que les Arabes étaient mauvais et cherchaient à nous détruire, qu’Israël était David et faisait face au Goliath Arabe. J’ai écouté Golda Meir quand elle disait qu’après la Shoah, les Israéliens pouvaient tout se permettre. J’aurais dû rester dans cet état d’esprit, normalement. Mais voilà, je suis allé dans les territoires palestiniens, j’y ai rencontré des gens, et j’ai évolué du tout au tout. Depuis 25 ans j’essaye de raconter au peuple israélien une histoire qu’il ne veut pas entendre.

L’homme qui parle ce soir [1] et décrit ainsi son parcours s’appelle Gideon Levy. Israélien, il est journaliste à Haaretz, unique grand quotidien du pays à laisser s’exprimer des voix discordantes sur la question palestinienne. Le dernier sanctuaire d’une presse qui a abdiqué toute velléité de discours critique pour servir la soupe au gouvernement et à Tsahal. Il y tient une chronique hebdomadaire intitulée « Twilight Zone » (Zone d’ombre). Par ses papiers aussi limpides que glaçants, il tente de sortir la population israélienne de son apathie et de son indifférence au sort des territoires occupés. Avec sa consœur Amira Haas, il fait partie des rares Justes à ne pas baisser les bras devant l’horreur, à tenter de stopper cette machine de guerre qui toujours se relance. Tâche ingrate : « Ce supplice de Sisyphe que nous nous étions imposé pendant des années – couvrir l’occupation israélienne pour le lecteur israélien qui ne veut rien savoir, rien voir, rien entendre. », écrit-il. Lire la suite »

Publié dans Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 40 followers

%d bloggers like this: