Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Patrick Laurent’

Le Liban espère endiguer la fuite des cerveaux

Posted by dodzi sur mars 30, 2010

Econostrum.info

Par Jenny Saleh

466 000 à 640 000 Libanais auraient quitté le pays entre 1992 et 2007. La diaspora libanaise est trois fois plus nombreuse que les habitants actuels du pays.

Depuis de nombreuses années, le Liban est confronté à un sérieux problème, celui de l’émigration de ses jeunes diplômés vers d’autres pays plus attractifs, économiquement parlant. Salaires trop bas, instabilité politique, font partie des quelques motifs qui poussent les jeunes Libanais à s’expatrier.

Peu de pays dans le monde peuvent se targuer d’avoir plus de ressortissants à l’étranger que sur leur propre sol. C’est le cas du Liban, qui compte une diaspora ancienne mais aussi plus récente de plus de 12 millions de personnes, contre seulement 4 millions d’habitants sur la terre natale.

Aux différentes vagues d’émigration vers l’Afrique, les Amériques ou l’Europe, au début du XXe siècle, pour fuir la domination ottomane, a succédé un autre type d’émigration, entre 1975 et 1990 en raison de la guerre civile qui ensanglantait le pays. Mais depuis plusieurs dizaines d’années, c’est une toute autre forme d’émigration qui gangrène le pays, celle de ce qui est sans doute sa matière première, l’élément humain.

Cette fuite des cerveaux touche aujourd’hui toutes les familles libanaises. Au moins 50% des Libanais a un membre de sa famille qui s’est expatrié. Des chiffres publiés dans une étude de l’Université Saint-Joseph à Beyrouth parlent d’eux-mêmes. 466 000 à 640 000 personnes auraient quitté le pays entre 1992 et 2007, dont l’écrasante majorité de 77%  sont des jeunes âgés entre 18 et 35 ans.

Stopper l’hémorragie

Ces chiffres, le ministre du Travail libanais, Boutros Harb, les a utilisés lors de son intervention dans un débat portant sur « Les jeunes, l’emploi et l’émigration« , organisé le 26 mars 2010, lors du salon de recrutement Forward, à Beyrouth. Le ministre a également noté que « le taux de migration des jeunes, aux alentours des 17,5%, est beaucoup plus élevé que la moyenne nationale, de 10,3%« .

Et le plus inquiétant, comme l’a souligné M.Harb, c’est que « presque 50% de ces jeunes candidats à l’émigration sont titulaires d’un diplôme universitaire, 22% d’entre eux sont bacheliers, tandis que 10% dispose d’un diplôme technique ».

Bref, le Liban perd sa main d’oeuvre qualifiée, qui préfère aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte et surtout, plus lucrative. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le phénomène de l’émigration des jeunes est particulièrement nourri au Liban selon une étude

Posted by jeunempl sur mars 29, 2010

Casafree

Le phénomène de l’émigration des jeunes est particulièrement nourri au Liban, étant donné que près de 466.000 personnes ont quitté le pays entre 1992 et 2007, indique une étude de l’Université Saint-Joseph (USJ) de Beyrouth, dont les conclusions ont été présentées lors d’un récent débat sur l’émigration et les jeunes.

« De ce fait, 45% des ménages ont donc au moins un membre de la famille résidant à l’étranger », et la grande majorité (77%) des expatriés est jeune, avec une moyenne d’âge située entre 18 et 35 ans. Leur taux de migration est d’ailleurs beaucoup plus élevé (17,5%) que la moyenne nationale (10,3%), indique cette étude citée par le ministre libanais de l’emploi Boutros Harb dans son intervention lors de ce débat organisé autour des réalités du marché actuel de l’emploi, la pertinence de l’enseignement à cet égard et le rôle de l’Etat au niveau des réformes nécessaires.

Le ministre a relevé que près de la moitié des expatriés appartiennent à la tranche des 18-35 ans et seraient titulaires d’un diplôme universitaire, 22% d’entre eux détiendraient le baccalauréat et 10% posséderaient un diplôme technique tous niveaux confondus.

Ce phénomène est dû d’une part, au contexte économique actuel, morose, qui décourage les jeunes et les incite à rechercher des perspectives plus attrayantes à l’étranger. Cette situation serait aggravée par Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Inauguration par l’UE et Omsar de deux centres de traitement des déchets au Sud

Posted by jeunempl sur janvier 15, 2010

(L’Orient le Jour)

Pourquoi les autorités locales, surtout dans les contrées éloignées, ne seraient-elles pas chargées du traitement des déchets ? Deux nouveaux projets inaugurés hier par l’Union européenne et Omsar au Liban-Sud montrent que c’est faisable, à condition que le suivi soit assuré suffisamment par les municipalités.

Deux projets ont été inaugurés hier au Liban-Sud par le chef de la Délégation de l’Union européenne (UE), Patrick Laurent, qui était accompagné de l’ambassadeur du Danemark, Jantop Christensen, et par le ministre d’État au Développement administratif, Mohammad Fneich, ainsi que l’équipe d’Omsar qui a exécuté le projet. Le directeur général de l’Environnement Berge Hatjian représentait le ministre de l’Environnement, et le ministre de l’Intérieur était représenté par Nicolas Abou Daher. Les deux nouvelles installations comprennent un centre de tri et de stérilisation des déchets hospitaliers à Abbassieh (caza de Tyr) et un centre de tri et de compostage des déchets à Ansar (caza de Nabatiyeh).

Les deux nouvelles installations font donc partie de ce projet financé par l’UE à hauteur de 14,2 millions d’euros, qui a été confié à Omsar dès 2003 pour des raisons principalement logistiques, comme l’a expliqué M. Laurent. La directrice du projet au sein d’Omsar, Roula Kabbani, a précisé à L’Orient-Le Jour qu’en 2004 « un appel a été lancé aux municipalités pour qu’elles présentent des projets, suivi de campagnes de sensibilisation ». Elle a ajouté que, parmi les 75 projets présentés, 17 ont été retenus selon des critères définis préalablement et seront situés dans toutes les régions libanaises.

« Jusqu’à présent, nous avons distribué tous les équipements de tri et de collecte des déchets, ainsi que les camions, précise-t-elle. Nous avons terminé cinq usines, et il en reste onze. Le projet devrait être clôturé en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ministre Bassil s’entretient avec Laurent et Guy

Posted by jeunempl sur décembre 2, 2009

ANI

Le ministre de l’énergie et de l’eau Gebran Bassil a reçu cet avant midi l’envoyé spécial de l’Union Européenne au Liban Patrick Laurent accompagné d’un bon nombre d’experts. Ensemble, ils ont discuté de la coopération entre le Liban et L’Union Européenne.

A l’issue de la rencontre, Laurent a indiqué que sa rencontre avec Bassil a porté sur des projets hydroélectriques prévus être exécutés au pays.

D’autre part, Laurent a signalé avoir abordé la question de la gestion hydraulique et des bénéfices liés aux ressources naturelles au Liban.

Bassil a en outre rencontré l’ambassadrice de la grande Bretagne Francise Mary Guy, ensemble ils se sont entretenus à propos de la coopération en particulier en ce qui concerne l’énergie renouvelable.

Il est à noter que le ministre Bassil a approuvé la transformation du siège du ministère de l’énergie en un « bâtiment écologique ».

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :