Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘panneaux solaires’

Lancement d’un projet de panneaux solaires sur le fleuve de Beyrouth

Posted by jeunempl sur avril 11, 2013

Le Commerce du Levant

Champ solaire sur le fleuve de Beyrouth - LibanLe ministre démissionnaire de l’Energie et de l’Eau, Gebran Bassil, a lancé le « Beirut River Snake Project » ou projet du fleuve de Beyrouth pour l’énergie solaire, en partenariat avec le Centre libanais pour la conservation de l’énergie (Lebanese Center for Energy Conservation, LCEC).

Ce projet vise à couvrir une partie du fleuve de panneaux solaires qui seront reliés au réseau électrique. Les panneaux devraient être installés à six mètres de hauteur. Le ministère estime que ce projet devrait permettre de produire 10 MW d’électricité.

Dans un premier temps, 20.000 m² de panneaux solaires seront installés sur 600 mètres du fleuve, afin de produire 1 MW d’électricité. Cette première étape, dont le coût s’élève à 4 millions de dollars, sera entièrement financée par le ministère de l’Energie. Le lancement des appels d’offres aura lieu le 23 avril.

Les étapes ultérieures du projet se succéderont jusqu’à l’installation d’une surface de panneaux solaires permettant de produire 10 MW d’électricité. Le fleuve devrait être couvert de panneaux solaires sur une distance de 6,5 kilomètres, soit jusqu’à la région de Hazmieh. L’électricité produite sera la propriété d’EDL qui ne paiera rien en contrepartie au LCEC.

Publicités

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Energie : malgré le manque de soutien du gouvernement, le ministre de l’Energie passe à l’action

Posted by jeunempl sur avril 15, 2010

MPLBelgique.org

Depuis son entrée en fonction, le nouveau ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques Gebran Bassil sait que le ministère des Finances n’est pas prêt à lui accorder le moindre centime pour combler le déficit de production d’électricité. Bassil s’était alors dans un premier temps lancé dans un travail de reconnaissance afin de restructurer la gestion de l’Energie.

C’est ainsi qu’il a commencé par supprimer dès le mois de mars les subventions annuelles au mazout. Ces dernières ne profitaient qu’aux trafiquants alors qu’elles étaient destinées à réduire les charges sur le citoyen. Cette mesure permet d’économiser près de 9 millions de dollars à l’état. Cette somme, le ministre a voulu la dédier aux premières mesures destinées en faveur des énergies renouvelables au Liban.

Quelles sont ces mesures et leur étendue à l’échelle nationale?

Grâce aux 9 millions de dollars dégagés, 3 projets ont été lancés pour promouvoir la réduction de la consommation électrique ainsi que l’utilisation des énergies renouvelables.

C’est ainsi qu’1 million de ménages libanais recevront chacun 3 lampes économes. Chacune de ces ampoules consomme 24 watts et remplacera une ampoule conventionnelle de 100 watts, permettant à chaque foyer d’économiser 28 dollars par an de facture énergétique. Le coût du projet est estimé à 7 millions de dollars et devrait permettre à l’état d’économiser 76 millions de dollars sur 4 ans. Autrement dit, si 15% de ces ampoules sont effectivement utilisées, une installation de 30 MW de puissance serait économisée, soit 2% de la production actuelle. A noter que cette mesure concerne essentiellement les consommations de nuit.

Le second projet consiste à subventionner les crédits à l’acquisition de chauffe-eau solaire, à hauteur de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Economie, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil annonce des mesures utiles en remplacement de la subvention du mazout

Posted by jeunempl sur mars 13, 2010

(L’Orient le Jour)

L’État procédera à une distribution gratuite d’ampoules à faible consommation d’électricité. Il devrait également subventionner des crédits à l’achat de panneaux solaires et installer des photodétecteurs pour rationaliser l’éclairage public.

Le ministre de l’Énergie, Gebran Bassil a annoncé hier que la suspension de la subvention du mazout rouge a permis à l’État d’économiser 9,08 millions de dollars qui seront utilisés pour financer trois projets visant à alléger la facture énergétique du Liban. Il s’agit notamment de la distribution gratuite d’ampoules à faible consommation électrique, de la subvention des crédits bancaires à l’achat de panneaux solaires et de l’installation de photodécteurs qui permettront d’améliorer le fonctionnement de l’éclairage public.

Lors d’une conférence de presse qu’il a tenue à cet effet hier, Gebran Bassil a ainsi salué la suspension de la subvention du mazout « qui a profité à certains commerçants et non aux consommateurs ». « Il était impossible de développer un mécanisme pour contrôler cette subvention, a-t-il ajouté. Le Conseil des ministres a donc enfin accepté notre demande de suspendre cette subvention ce qui nous a permis d’économiser 9,08 millions de dollars sur les 40 millions de dollars initialement alloués à ce programme ».

Le ministre a également indiqué que les trois nouveaux projets qui seront financés grâce aux 9 millions de dollars résiduels « s’inscrivent dans le cadre d’un plan d’économie de l’énergie adopté par le gouvernement ». « Les défaillances (de l’Électricité du Liban ou EDL) coûtent en effet 1,5 milliard de dollars par an au Trésor et inflige des pertes de 2,5 à 5 milliards de dollars à l’économie nationale, a-t-il ajouté. De plus, la facture énergétique pays est exorbitante et s’élève à quelque 16 % du produit intérieur brut (PIB). Il faut donc développer des outils non conventionnels afin de réduire la facture énergétique des foyers libanais. Tel est l’objectif de nos trois nouveaux projets ».
Ainsi, le premier projet consiste pour l’État à acquérir quelque 3 millions d’ampoules à économie d’énergie pour une valeur total de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Interview – Dr Chamel Macaron : « Les énergies renouvelables sont désormais rentables »

Posted by dodzi sur octobre 8, 2008

Libnanews

Propos recueillis par Aziz Chbeir

Chauffe-eau solaire

Energies renouvelables

Altaka Albadila, qui signifie « énergies alternatives », est une société fondée par le Docteur Chamel Macaron qui vend et installe des panneaux solaires (thermiques et photovoltaïques) et des éoliennes. Elle a pour objectif d’introduire et d’ancrer au Liban ces énergies renouvelables, véritables alternatives aux traditionnelles énergies fossiles (fuel et gaz). L’intérêt est multiple et c’est ce que nous décrit Dr. Chamel Macaron dans cette interview qu’il a accordée à Libnanews.

Celle-ci est divisée en 3 parties ;

d’abord il s’agira de mieux connaître la société Altaka Albadila et de découvrir les différents projets « verts » mis en place par le groupe.

– Ensuite, un large chapitre permettra au citoyen de se faire une idée du budget nécessaire à l’acquisition d’une technologie lui permettant d’exploiter les énergies renouvelables, qu’elle soit solaire ou éolienne.

– Enfin, on termine ce dossier par un appel aux politiques, en observant de manière critique la manière dont l’état aborde le dossier des énergies renouvelables.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :