Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘organique’

Interview – Ali Darwiche : «L’Etat doit soutenir ceux qui protègent l’environnement»

Posted by jeunempl sur août 15, 2010

Propos recueillis par Hassan Abbas – Les Hirondelles

Tous les dossiers du développement durable sont liés les uns aux autres. C’est en tout cas la philosophie d’Ali Darwiche, secrétaire général de l’organisation non gouvernementale libanaise Green Line.

De nombreuses voix s’élèvent pour pousser des pays comme le Liban à développer les énergies renouvelables. Que pensez-vous de ce dossier?

Il faut évidemment dépasser notre dépendance envers les énergies fossiles qui sont très polluantes et dont les réserves ne sont pas infinies. Car même sans penser à la protection l’environnement, il faut chercher d’autres sources d’énergie! Tous les experts en énergie s’accordent à dire qu’il n’y a rien de durable. Si nous consommons, nous épuisons les ressources. Le pétrole, l’énergie nucléaire et le charbon sont toutes des ressources épuisables. Par conséquent, si notre génération s’appuie uniquement sur elles, nous ne laisserons rien aux générations futures. Nous ne pouvons pas fonder une économie sur des ressources finies.

Où se situe le Liban à ce niveau?

Au Liban, nous ne reposons que sur le pétrole, alors qu’il faudrait infléchir la contribution du Liban au changement climatique. De plus, la pollution due à Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban produit près de 1,5 million de tonnes de déchets solides par an

Posted by jeunempl sur juillet 18, 2010

Le Commerce du Levant

Le Liban produit près de 1,5 million de tonnes de déchets solides par an, dont 10 % seulement sont recyclés, 40 % amoncelés dans des dépotoirs spécifiques et 50 % jetés dans des terrains vagues.

Durant les dix dernières années, les services de collecte et de recyclage des déchets se sont développés, mais ce ne sont que des projets qui répondent à des problèmes urgents. Le recours aux terrains vagues reste la solution la plus largement adoptée même pour la fermentation des déchets organiques. Cette lacune résulte de l’absence de plan de triage à la source. Selon le ministre de l’Environnement, les systèmes de gestion intégrée des ordures couvrent actuellement 19 % du territoire libanais seulement (Beyrouth, Mont-Liban, Tripoli et Zahlé) et 60 % de la population en bénéficie.

Il propose une solution qui inclurait la collecte, le triage léger, le recyclage et la désintégration thermique, et suggère la création de quatre centres de traitement des déchets : un pour Beyrouth et le Mont-Liban, un pour la Békaa et la régionde Baalbeck-Hermel, un pour le Sud et Nabatiyé et un pour le Liban-Nord et le Akkar, et estime le budget d’une telle opération à 55 dollars/tonne de déchets, le gouvernement pouvant même acheter de l’énergie électrique (biomasse) de ces centres à 11 cents le kW/h. Ce projet qui s’étalerait sur un minimum de 25 ans nécessite deux ans de préparation et deux autres années pour sa mise en application.

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :