Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Opinion’

Fanatique, le Hezbollah ?

Posted by jeunempl sur janvier 29, 2010

(Roger Akl)

Une des réactions à ma lettre « Liban quelle défense ? » a été la suivante : « Bravo, cher Roger pour ton plaidoyer clair, bref et néanmoins convaincant en faveur du Hezbollah. Tu as su éliminer l’assimilation de son action au terrorisme. Reste à éliminer avec la même acuité l’assimilation au fanatisme religieux. En effet l’extrémisme religieux est souvent amalgamé à la politique des mouvements anti-israéliens ou antioccidentaux et c’est un évident repoussoir à leur approbation, car le mélange politique-religion fait peur. »

J’ai aussi  reçu une lettre d’insultes d’un correspondant et collègue, professeur d’université et écrivain politologue. Je pense l’avoir perdu désormais. Mais, il m’a fait penser à la réponse du Christ[1] au garde qui l’a giflé: « Dis-moi ce que j’ai dit de mal, sinon pourquoi me gifles-tu ? »[2]  Quelqu’un qui insulte ou qui frappe sans raison logique, ne serait-il pas aussi un fanatique, même s’il était politologue ?

Le fanatisme, c’est subjectif.

D’après le dictionnaire, le fanatisme est un zèle excessif. Ce qui est une définition subjective. Ainsi, toute personne qui se sacrifie pour une cause serait fanatique, aux yeux de ceux qui sont contraires à cette cause ; ce qui inclurait tous les grands patriotes, les résistants à l’envahisseur, dont ceux français, en 39-45, ou américains durant la guerre d’indépendance, aux yeux de leurs ennemis. C’est pour cela que « fanatisme », dans notre cas, devrait seulement signifier Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

La place qu’occupe le Liban dans le conflit du Moyen-Orient

Posted by jeunempl sur novembre 6, 2009

Libnanews – Myrna Naoum – Ghazieff

Peut-on tenir le pays des cèdres à l’écart, le soustraire à son environnement?

Drapeau LibanCarte - MondeMême si nous le voulions, nous ne pouvons arracher le Liban à son appartenance régionale sans risquer d’en altérer les racines voire les endommager irrémédiablement.

Avant la défaite de l’ « homme malade » qu’était l’empire Ottoman et la création « du Grand Liban », nos villes faisaient partie des provinces de l’empire en question, au même titre que les villes syriennes et palestiniennes entre autres. Il n’est pas étonnant donc de retrouver, hors des frontières libanaises aujourd’hui, en Syrie, en Palestine, en Jordanie ou en Irak des personnes portant le même nom. A l’époque un commerçant beyrouthin père de six ou sept enfants et pour le développement de son entreprise envoyait ses fils s’établir à Haïfa, à Damas… Cet exemple, à priori anodin, prouve à lui seul l’existence d’un lien qu’on ne peut défaire, le lien de sang.

Advint ensuite l’époque glorieuse de la colonisation -que l’Europe associe trop au progrès civilisateur pour que l’on trouve quelque chose de répréhensible dans le fait d’aller coloniser  des provinces ottomanes- où les anglais et les français se partagèrent le gâteau, certains ont même été jusqu’à prétendre que la création du grand Liban dans ses frontières actuelles, la proclamation de son indépendance, avaient un but bien précis, celui de paver la route pour ce qui allait devenir quelques années plus tard Israël*. Malgré la partition de ce qui fut « la grande Syrie » subsistent aujourd’hui encore, des similitudes sociologiques, des intérêts politiques et vitaux communs aux anciennes provinces ottomanes. Le communautarisme et le confessionnalisme figurent en bonne place au « hit parade », au grand jour au Liban, tapis dans l’ombre en Syrie et en Irak par la force des régimes au pouvoir. (Suite à la chute du régime en Irak, nous assistons à l’émergence du confessionnalisme et à la guerre fratricide qui en découle. Les communautés palestiniennes sont elles, restées à l’abri, unies dans leur lutte, ne connaissant qu’un éclatement d’ordre politique pour l’instant).

Quelles sont les menaces réelles qui pèsent sur le Liban?

La première menace qui attend le Liban au tournant est bien une menace qui vient de l’intérieur. Dès la naissance, ce Liban indépendant a déjà développé un cancer congénital qui finira par l’anéantir ou à défaut le maintenir dans un statu quo qui le fragilise et l’empêche de s’élever au rang d’une nation. Le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Et les chrétiens de la minorité de répondre: six cartes Haririennes inquiétantes…

Posted by jeunempl sur juillet 28, 2009

Jean Aziz – Al Akhbar

Les chrétiens de la minorité ne tardent pas à répondre au défi.

Jean Aziz

Certes, disent-ils, que la question du style et du mode de vie quotidien est devenue l’une des bases de ce qui reste de la « cause chrétienne » au Liban aujourd’hui. Mais il existe une autre base parallèle, voire plus importante. C’est la question du partenariat et de la participation au pouvoir, ainsi que la présence dans l’État et ses institutions. C’est ce qui a été exprimé indirectement dans le texte politique du dernier Concile Maronite, par le biais de ces paroles célèbres: « Comment coexister égaux et différents à la fois». Comme si c’était l’expression de l’autre souci réel: Comment faire pour être « égaux » au pouvoir, même si nous sommes « différents » quant à la taille selon laquelle ce pouvoir est accordé.

Et pour des raisons de recherche méthodologique, les chrétiens de la minorité assurent également que cet aspect de la cause chrétienne, ayant une dimension très essentielle, n’est pas moins important. Il a un impact sur la présence effective des individus et groupes chrétiens. Cela peut être compris dans la logique de la pensée islamique, sa crise avec la démocratie et la notion de l’autre. Plus la présence des chrétiens au pouvoir diminue dans n’importe quel pays voisin, plus ils sont en proie à l’agonie de la mort, la migration, et la défaite, plus au niveau de l’âme qu’au niveau de la terre jusqu’à ce qu’ils se soient transformés en ruines archéologiques pour des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les dangers qui menacent le pays

Posted by jeunempl sur juillet 20, 2009

Général Michel Aoun

Général Michel Aoun (chef du Courant Patriotique Libre)Il est évident de dire que l’Etat est un ensemble de territoire et de peuple, car ceux-ci sont ses éléments constitutifs dans sa forme préliminaire et simple. Cet Etat ne remplira ses fonctions que lorsqu’il devient un Etat qui bénéficie d’institutions nécessaires à la gestion des affaires publiques au sein de l’indépendance et de la souveraineté. A partir de cette définition de l’Etat, nous pourrons déterminer les principaux dangers qui le menacent et qui aboutissent à sa disparition au cas où nous ne prenons pas les mesures nécessaires.

Pour que le traitement soit efficace, il faut agir tout de suite, car les symptômes maladifs se développent et les pertes deviennent de plus en plus importantes.
Aujourd’hui, le Liban est atteint dans ses trois composantes principales; le territoire, le peuple et les institutions. Son territoire est vendu aux étrangers sans aucun respect des lois, sa population émigre constamment et les villages sont vidés de leurs habitants qui sont allés à la recherche de leur subsistance ailleurs. Alors que les institutions étatiques, elles, font l’objet de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Laissez-nous rêver

Posted by jeunempl sur juillet 20, 2009

Marc Sassine

ElectionsIndépendance, liberté, programmes électoraux, promesses, victoires, défaites… Je vois tout, maintenant que la poussière s’estompe et que les vérités commencent à apparaître … Je me remémore tous les discours résonnants, toutes le foules en délire devant leur leader, son fils ou, mieux encore, son neveu.

Gain ou perte, plus rien ne paraît important maintenant : les députés sont députés, les ministres seront ministres. Paris 4, Doha 2, opposition et loyalistes, on prend les mêmes et on recommence.

Entre-temps, le Liban se vide, l’Église se transforme en parti et les partis politiques en organismes religieux, Obama, Sarkozy et Assad se rencontrent, et le rêve devient poussière, et de la poussière un espoir renaît, un espoir qu’on s’empressera de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le général Aoun : Qui destabilise la société chrétienne?

Posted by jeunempl sur juillet 16, 2009

Le général Michel Aoun

General Michel AounSans doute la société chrétienne est confuse car la période est délicate et porte plusieurs changements au niveau de la politique internationale. Ces changements incitent les chrétiens à couper leur lien avec un occident traditionnel, avec lequel, ils ont été liés humainement et culturellement et qui les ont protégés tout au long  des siècles passés, mais ils les ont laissés seuls plusieurs fois de nos jours, notamment depuis 1948.

Par là, la société chrétienne doit s’accommoder avec tous ces changements et s’ouvrir vers son entourage. Il faut que les chrétiens encouragent la culture d’entente et d’ouverture ou lieu de répandre la peur de l’autre, surtout que notre société protège la liberté de croyance et de pensée et respecte le droit de la différenciation.

La relation entre les Maronites et l’Occident date depuis longtemps, même avant la formation de l’entité libanaise. Cette relation s’est développée durant 9 siècles et a permis aux Maronites d’exporter l’âge de renaissance dans l’Europe ; tout cela les a aidés à jouer un rôle important dans la renaissance arabe au XIX siècle.

Cette relation a pris plusieurs formes et s’est enracinée après les massacres contre les Maronites au Caimacamat des Druzes et l’élaboration du protocole de 1861, qui a accordé aux pays européens le droit de protéger les minorités telles que les Maronites et les Druzes, et a laissé à l’Etat Ottoman le soin de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pourquoi cette guerre universelle contre les Aounistes?

Posted by jeunempl sur juillet 11, 2009

Le général Michel Aoun

General Michel AounIl est normal que chaque Libanais se demande pourquoi cette guerre universelle contre les aounistes. Pourtant, nous n’avons annoncé la guerre contre personne, nous n’avons jamais soutenu le terrorisme. Nous n’avons pas fondé le mouvement Al Qaeda et nous ne sommes pas parmi ceux qui développent des armes nucléaires. Nous n’avons pas attaqué les deux tours jumelles de New York  ou le siège du Pentagone à Washington et nous n’avons rien à faire avec l’explosion du bus à Madrid, ni du métro à Londres.

Nous faisons partie d’un petit peuple qui a cru aux chartes internationales et qui a osé, conformément à ces chartes, résister pour libérer sa terre violée par l’ennemi. Ils nous ont qualifiés de terroristes. Le Liban n’a pas cherché à être en conflit avec quelque pays que ce soit, mais il a été affaibli. Il est devenu un lieu pour résoudre toutes les crises, c’est comme ça qu’Israël, soutenue par les Etats-Unis et l’Union européenne, regarde le Liban.

En 1947, les Nations Unies ont approuvé un plan pour la division de la Palestine. A la suite de cette décision, les sionistes ont tenu une guerre éthique et ont renvoyé et déplacé les citoyens palestiniens arabes de leurs villages et les ont obligés à se diriger vers les pays arabes voisins. Un grand nombre de ces Palestiniens, s’est réfugié au Liban et depuis ce temps là, la question des réfugiés palestiniens existe et constitue le problème majeur pour toutes les solutions entre les Arabes et les Israéliens.

Outre son refus au droit de retour et de la résolution 194 des Nations Unies, décrétée en 1948, Israël s’est annoncé comme un État Juif et a l’intention de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le patriarche est inquiet

Posted by jeunempl sur juin 16, 2009

(Opinion – Nick)

Mgr Sfeir

Mgr Sfeir

Juste à la veille des élections, le Patriarche Maronite s’est dit inquiet à propos de l’existence même du Liban, et de son cachet, en faisant allusion aux armes de Hezbollah. Les propos du Patriarche ont même pu influencer les hésitants à voter 14 Mars (à voter contre le général Aoun).

Cependant, ce même Patriarche ne semble pas du tout inquiet à propos des milliers de Sunnites que Saad Hariri a fait déplacer à Zahleh pour imposer son opinion sur les Chrétiens de Zahleh (et gagner ainsi la majorité parlementaire). Ce même Patriarche ne semble pas du tout s’être inquiété par le changement démographique que le clan Hariri organise dans certaines régions chrétiennes. Dans quelques années, le général Aoun et le Patriarche Sfeir finiront par mourir, mais les milliers de Sunnites récemment déplacés à Zahleh continueront à imposer leur opinion sur les Chrétiens de Zahleh !… Mais le Patriarche ne s’en est pas du tout inquiété !!!…

D’ailleurs, le changement démographique dans certaines régions chrétiennes a débuté sous Hariri père, Rafic Hariri, qui avait donné la nationalité libanaise à une centaine de milliers de Sunnites (avec l’aide de Michel Murr). Vous imaginez ce que représente une centaine de milliers de Sunnites pour une petite population de 3 millions de Libanais?!
D’après la Cour Suprême, la nationalité de ces gens devait être revue; mais rien n’a été fait et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections législatives au Liban : défaite toute relative du Hezbollah et du CPL

Posted by jeunempl sur juin 10, 2009

Mehdi Karimi – AgoraVox

Vote - UrneDeux jours après les élections législatives au Liban, les résultats définitifs ont été annoncés, les différents partis ont pu s’exprimer et « l’hystérie » médiatique est retombée. Nous pouvons donc sereinement aborder la portée et les conséquences du scrutin.

Cela n’a échappé à personne : le bloc pro-occidental du 14-Mars a conservé la majorité au Parlement libanais. Il a remporté 71 sièges contre 57 pour le 8-Mars. Beaucoup avaient pourtant annoncé que le pays pourrait basculer entre les mains des pro-syriens. Les médias et les gouvernements occidentaux l’avaient d’ailleurs parfaitement intégré. Avant le scrutin, certains avaient déjà prévenu de leur probable victoire. Les Occidentaux avaient, parfois même, usé de pressions. On se souvient de la visite de Joe Biden, le vice-président américain, à Beyrouth où il avait affirmé que l’aide américaine au pays serait conditionnée en fonction des résultats des élections ; ce qui constituait une grave ingérence dans les affaires d’un Etat souverain.

L’opinion, en Occident en tout cas, s’était préparée à voir la victoire du « Hezbollah » (en effet, dans la majorité des médias, l’on préfère réduire la coalition du 8-Mars au Hezbollah uniquement, alors qu’en fait, le parti chiite n’est qu’un fragment d’un bloc qui réunit le parti Amal, le Courant patriotique du chrétien maronite Michel Aoun et d’autres groupes plus petits). Cela fut donc une surprise de le voir « perdre ».

Ces résultats ne sont cependant pas étonnants. Il fallait, de toute évidence, s’attendre à ce qu’ils soient sensiblement les mêmes que ceux de 2005. En effet, il y a 4 ans, le bloc anti-syrien mené par le parti sunnite du clan Hariri s’était imposé avec 72 sièges. Aoun n’était alors pas coalisé avec les pro-syriens (Amal et Hezbollah). Ils avaient alors respectivement reçu 21 et 35 sièges. Si l’on additionne leurs scores, on obtient 56 sièges. Cela signifie que l’alliance du 14-Mars a même reculée depuis Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Raciste, tueur, voleur, collaborateur, sans dignité… féodal

Posted by jeunempl sur avril 21, 2009

Bernard Mikael – RPLFrance.org

Walid Joumblatt

Il ne savait pas (probablement) que la caméra tournait, c’était lors d’une réunion avec la référence spirituelle druze Sheikh Abu Muhammad Jawad Wali Al-Din. Joumblatt dit : « Au sujet des chiites, la Grande-Bretagne s’ouvre sur le Hezbollah et les Etats-Unis discutent avec l’Iran. D’où est ce que vous voulez que je ramène les armes, de la mer ? La Syrie ? Israël ? Israël, ce n’est plus possible, je n’ai plus le contrôle de la mer… nous sommes encerclés. Et quand je négociais le 50+1 (au sujet de sa proposition d’élire le président à la majorité absolue des députés), constitutionnellement parlant, c’était possible d’élire Nassib Lahoud, n’est-ce pas ? Mais à l’époque, comment s’appelle-t-il, Samir Geagea, il voulait voir les druzes en guerre avec les chiites, même certains sunnites le souhaitait. On a vu les sunnites à Beyrouth… il a ramené 1000 combattants de Akkar, ils n’ont pas résisté un quart d’heure (allusion au conflit armé qui a éclaté à Beyrouth le 7 mai 2008), ils souhaitent aussi un conflit interne druze, pour le plaisir de nous regarder ».
A la question d’un sympathisant, Joumblatt répond : « Nous avons gardé la tête haute, nous ne sommes pas vaincus, mais nous ne pouvions pas assumer une guerre ouverte, morale, politique et communautaire contre les chiites ».

Joumblatt s’étend et dit : « les prochaines élections ne feront aucun changement fondamental, mais le problème du Chouf, c’est que nous ne maîtrisons plus la liste avec le retour de l’isolationnisme (chrétien), (et continue sur les chrétiens) la mauvaise race maronite Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :