Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘ONG’

Visite belge au président syrien: Assad serait prêt à une « ouverture »

Posted by jeunempl sur septembre 20, 2013

RTBF

drapeau belge - BelgiqueSyrie - drapeauVéronique De Keyser (PS) s’est rendue en mission humanitaire personnelle au Liban et en Syrie. Elle a eu l’occasion de rencontrer le président Assad pour lui faire part d’une série de demandes d’organisations humanitaires. L’occasion d’un entretien avec le maître de Damas qui, selon la députée européenne semble jouer l’ouverture et la recherche d’une voie politique pour sortir du conflit.

On estime que deux millions de Syriens ont fui les combats dans les pays voisins. Dans des conditions allant du précaire au catastrophique. Une situation qui a mené Véronique De Keyser, au cours d’une mission personnelle qui l’a menée au Liban et en Syrie.

Elle s’est d’abord au Liban où elle a vu des camps de réfugiés syriens et été reçue par le chef de l’État Michel Sleiman, et a rencontré l’ancien ambassadeur libanais à Bruxelles M. Mansour qui lui a proposé de se rendre en Syrie, ce qu’il a rendu possible.

Là, la députée européenne y a rencontré diverses ONG, des autorités, mais surtout, le président Bachar El Assad, qu’elle connaît et à qui elle avait des demandes à formuler sur les disparus, l’humanitaire et Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La « montagne de Saïda » devrait disparaître début mai

Posted by jeunempl sur avril 23, 2013

(Suzanne Baaklini – L’Orient le Jour)

Poubelle - SaidaSamedi dernier, le président du conseil municipal de Saïda, Mohammad Saoudi, a annoncé le début de l’opération de réhabilitation du dépotoir de la ville, lors de la signature d’un accord avec une entreprise qui sera chargée de faire disparaître la « montagne » de déchets. Mais que signifie exactement cet accord et quand le dépotoir sera-t-il effectivement fermé, sachant que des camions déversant leur contenu sont toujours observés sur le site ?

Contacté par L’Orient-Le Jour, Ibrahim Bsat, vice-président du conseil municipal, précise que « le dépotoir devrait être fermé définitivement aux alentours du 10 mai ». Il souligne que « l’usine de traitement de déchets qui a été établie près du dépotoir accueille déjà tous les déchets de Saïda et des villages environnants ». Il rappelle que l’usine emploie la technique du tri et compostage. « Le seul problème qui reste est celui des sacs en plastique, mais il sera réglé bientôt car l’usine devrait se doter d’une machine pour leur lavage et leur recyclage », dit-il.

Interrogé sur le prix du traitement de la tonne (qui avait longtemps été un obstacle à un accord entre l’usine et les municipalités du caza), le responsable municipal affirme qu’il est de 80 à 85 dollars pour les deux premières années. « Mais c’est le ministère de l’Intérieur et des Municipalités qui s’acquittera de ces sommes, puisées dans la Caisse des municipalités, à l’instar de l’accord avec la société chargée du ramassage et du traitement des déchets du Grand Beyrouth », a-t-il expliqué.

L’accord signé en week-end, selon M. Bsat, porte précisément sur la réhabilitation du dépotoir vieux de quarante ans, une opération qui devrait durer trente mois. La société en charge sera libanaise mais profitera de l’expertise d’une société française, sachant que le consultant de cette opération est le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). « Pour ce qui est des techniques de réhabilitation, les quelque 50 à 60 % de remblais et déchets de chantiers qui composent le dépotoir seront traités et utilisés pour le remblayage de la mer, explique-t-il. Les matières organiques seront traitées sur place. L’endroit où est actuellement érigée la décharge sera transformé en jardin. »

Sur les camions qui continuent de déverser des déchets sur le dépotoir, M. Bsat dit qu’« il s’agit simplement de remblais qui devront être utilisés dans le reste du projet ». Le « reste du projet », justement, c’est le remblayage de la mer sur toute la surface séparant le dépotoir de l’usine, c’est-à-dire sur plus de 500 000 mètres carrés. Un brise-lames est déjà en construction pour délimiter ce futur terrain gagné sur la mer. La municipalité et les autorités politiques de la ville revendiquent Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Kristalina Georgieva, commissaire européenne pour l’humanitaire. «Nous accueillons les chrétiens qui souhaitent quitter la Syrie»

Posted by jeunempl sur décembre 25, 2012

L’Hebdo Magazine – Antoine Wenisch

La commissaire européenne pour la coopération internationale, pour l’aide humanitaire et pour la réaction aux crises, a effectué une visite au Moyen-Orient pour évaluer la situation liée au conflit syrien. Elle a entamé sa tournée au Liban au côté du Haut-commissaire de l’UNHCR, Antonio Gueterres. Entre un voyage dans la Békaa à la frontière syro-libanaise, une visite des camps palestiniens et des entrevues politiques, elle a répondu aux questions de Magazine.

53% de l’aide humanitaire en Syrie et dans les pays voisins sont d’origine européenne. Parallèlement, l’Union européenne a pris clairement parti dans le conflit syrien. Cette petite contradiction pose-t-elle un problème sur le terrain?

Non, absolument pas. Avec l’Union européenne, nous adoptons une approche strictement humanitaire, c’est-à-dire complètement neutre. Nous ne nous occupons que de deux questions. D’abord, les besoins sont-ils réels et cruciaux? Ensuite, avons-nous les moyens de les aider? On ne s’occupe ni de politique, ni de religion. En Syrie, une partie de notre aide est adressée aux territoires contrôlés par le gouvernement, une autre aux territoires disputés et une autre aux territoires contrôlés par les rebelles. Nous donnons autant que possible et partout. Mais nous n’avons pas la possibilité logistique de subvenir aux besoins de tous les Syriens. Disons que sur quatre à cinq millions de personnes qui auraient besoin de notre secours, on ne parvient véritablement à aider que 800.000 à 1.500.000 personnes. Et les nécessités augmentent chaque jour, en Syrie où il y a déjà plus de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’UE poursuit son soutien au déminage du Liban

Posted by jeunempl sur juillet 27, 2012

(L’Orient le Jour)

L’ambassadrice Angelina Eichhorst, chef de la délégation de l’Union européenne, et le brigadier Imad Adaïmi, directeur du Bureau national de déminage, ont visité hier le Bureau régional de déminage à Nabatiyeh et l’ONG britannique MAG (Mines Advisory Group) dans un de ses sites opérationnels dans le village de Arnoun.
L’Union européenne finance actuellement un programme d’action sur les mines de 7 millions d’euros, visant à assister le Liban à établir les conditions nécessaires pour assurer la sécurité de sa population et pour son développement économique et social. Les activités mises en œuvre par cinq organisations non gouvernementales, parmi lesquelles MAG, comprennent des opérations de déminage de munitions à fragmentation au Liban-Sud, de déminage dans le centre et le nord du Liban, des campagnes de sensibilisation sur les dangers des mines et un soutien aux victimes.

Ce programme de l’UE a été élaboré en étroite collaboration avec le Bureau national de déminage, l’autorité libanaise qui gère toutes les activités liées à des actions humanitaires de déminage sur tout le territoire libanais et se fonde sur les priorités nationales antimines. L’un des objectifs du programme est de renforcer les capacités du Bureau libanais de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Trois femmes d’affaires libanaises dans le classement des 100 femmes arabes les plus puissantes

Posted by dodzi sur mars 7, 2012

Le Commerce du Levant

Douze Libanaises au total se trouvent dans le classement dévoilé au début du mois de mars par le mensuel économique CEO Middle East (Dubaï). Initié en 2011, ce palmarès se veut la copie panarabe du classement du magazine Forbes, qui salue les femmes les plus influentes dans le monde (principalement des Américaines) depuis 2004.

Le classement est largement dominé par des représentantes des Emirats : Loubna el-Qassimi, ministre émiratie du Commerce extérieur, figure ainsi en première position, suivie par la militante des droits de l’homme yéménite et du Prix Nobel de la paix, Tawakkol Tarwan.

Côté Libanaises, on retrouve parmi les plus influentes les indétrônables artistes comme la chanteuse Fayrouz (13e position), la réalisatrice Nadine Labaki (14e) ou encore la star Haifa Wehbé (69e). A noter également la présence de la journaliste américaine d’origine libanaise Octavia Nasr en 72e position, licenciée par CNN en 2010 pour un tweet de condoléances à la mort du cheikh Hassan Fadlallah.

Trois « femmes d’affaires » libanaises parviennent toutefois à s’imposer. Il s’agit de Christine Sfeir (15e position), PDG de la franchise Dunkin’ Donuts pour le Moyen-Orient depuis 1995 et fondatrice de la chaîne de restauration libanaise Semson. Elle avait déjà été la première femme libanaise à se trouver récompensée au titre de « Femme d’affaires 2011 » lors des Arabian Business Awards.

A la 81e place, on retrouve Mona Bawarshi, qui a rejoint l’entreprise familiale Gezairi Transport après des études d’administration des affaires à l’Université Américaine de Beyrouth (AUB). Sa société compte quelque 500 employés et possède sept bureaux régionaux dans le monde (Liban, Syrie, Jordanie, Irak, Turquie, Chypre et Bulgarie).

La dernière Libanaise (et avant-dernière femme du classement) est Mayada Baydas, qui a beaucoup œuvré au développement du microcrédit. Agronome de formation, elle est notamment connue pour son engagement en faveur du microcrédit. Depuis 2011, Mayada Baydas dirige l’ONG Emkan, qui propose des services de microcrédit aux plus défavorisés pour les aider à développer leurs idées ou leur micro-entreprise. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour que la violence sexuelle -sous toutes ses formes- soit correctement pénalisée au Liban

Posted by jeunempl sur janvier 13, 2012

(L’Orient le Jour)

Une marche pour l’adoption d’une loi protégeant les femmes est prévue ce samedi à Beyrouth.

Un collectif d’ONG libanaises pour la protection des droits de la femme (dont « Nasawiya » et « Kafa ») organise ce samedi à Beyrouth une marche contre la violence sexuelle, sous le slogan « Tout pays qui ne pénalise pas toutes les formes de viol n’est pas digne de confiance ». La marche démarrera à midi du ministère de l’Intérieur (près du jardin de Sanayeh) et se dirigera vers le siège du Parlement, sur la Place de l’Etoile.
La promulgation d’un projet de loi visant à protéger les femmes de la violence domestique, le renforcement de l’article du code pénal punissant le viol, la pénalisation du harcèlement sexuel verbal, physique et moral, notamment sur le lieu de travail, figurent parmi les revendications des organisateurs.

Au Liban, plusieurs milliers de femmes sont toujours victimes de la violence domestique sous toutes ses formes. Mais les femmes sont aussi victimes de la loi actuelle, puisqu’aucune clause n’est prévue pour les protéger et leur garantir leurs droits. Le viol conjugal, par exemple, n’est pratiquement jamais pris en considération par la police, qui estime que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les femmes réclament une fois de plus le droit de donner la nationalité à leurs proches

Posted by jeunempl sur décembre 31, 2011

(L’Orient le Jour)

Hier, des centaines de manifestants ont participé à un sit-in à Sanayeh, en face du ministère de l’Intérieur, afin de réclamer le droit pour les Libanaises mariées à un étranger de transmettre leur nationalité à leur époux et leurs enfants.

Les militants, quelques 700 selon les organisateurs, sont venus en bus de tout le pays. Certains avec beaucoup de retard, ce qui a diminué le nombre de participants attendus. Ces derniers, encadrés par de très nombreux policiers, ont occupé pendant une heure et demie l’espace en face du ministère. Parmi eux, des femmes de toutes les confessions mais aussi des hommes et des enfants. Il y a quelques semaines, le Conseil des ministres a pris la décision d’accorder aux émigrés la possibilité d’une restitution de la nationalité libanaise. Une fois de plus, les femmes ont été exclues et la décision ne concernait que les hommes. Cela a provoqué la colère des ONG.

Le sit-in était organisé par le CRTD. A (Collectif for Research and Training on Development. Action) dans le cadre de la campagne « Ma nationalité est un droit pour moi et ma famille », et en coopération avec d’autres associations comme Amel ou le Secours populaire.

Le CRTD. À, une ONG féministe basée à Beyrouth qui lutte pour l’égalité des sexes, la citoyenneté, les droits économiques et le leadership, est membre du réseau féministe international Women Learning Partnership (WLP) qui mène la campagne sur la nationalité depuis 2002 dans un grand nombre de pays arabes. Au Liban, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gouvernement Mikati – Ministère du Travail : Les défis et réalisations du ministre Dr. Charbel Nahas

Posted by jeunempl sur décembre 23, 2011

MPLBelgique.org

Dr. Charbel Nahas est sans nul doute le ministre le plus compétent qu’ait connu le Liban depuis la fin de la guerre civile. Cet économiste, professeur d’université, a par le passé publié nombre d’ouvrages et d’études sur la situation socio-économique du pays. Après un passage remarqué et productif au ministère des Télécommunications (gouvernement Hariri de décembre 2009 à janvier 2011), le voilà en poste au sein du ministère du… Travail.  Ce sont donc les questions sociales qu’il a pour tâche de déminer et de réformer. Face aux habitudes et acquis anti-sociaux des magnats de la corruption, sa mission s’avère semée d’embuches. Mais impossible ne fait manifestement pas partie du vocabulaire de ce résistant du Changement et de la Réforme.

Sur tous les fronts sociaux depuis l’été, son approche constructive est reconnue des acteurs même de la contestation sociale. En plus du règlement de ces problèmes quotidiens, il s’attaque avec succès à la reconnaissance des droits des employées de maison, au rétablissement du pouvoir d’achat du citoyen (dossier des salaires et des prix) et facilite l’obtention du permis de travail aux époux de Libanaises. Les réformes du système de retraite et de la couverture médicale font également partie de ses objectifs futurs. Suivez ses actions sur cette page :

Les réformes sociales: la défense des droits sociaux, les droits des employées de maison, les droits des femmes, la couverture médicale

3 décembre 2011 (L’Orient le Jour) : Mohammad el-Hout prolonge inutilement « pour l’exemple » la crise de la MEA
2 décembre 2011 (L’Orient le jour) : Echec de la médiation entre la MEA et les pilotes grévistes
1er décembre 2011 (ANI) : Economie : La grève des pilotes au coeur de l’intérêt de Charbel Nahas
28 novembre 2011 (AFP): Liban: grève des pilotes de la MEA contre le renvoi d’un collègue malade
9 octobre 2011 (L’Orient le Jour) : Entre les efforts de Charbel Nahas et ceux des ONG, les droits des employées de maison en voie de reconnaissance…
28 septembre 2011 (ANI) : Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Maltraiter un animal pourrait bientôt être interdit par la loi

Posted by jeunempl sur novembre 25, 2011

(Clément Fayol – L’Orient le Jour)

Hier au Parlement, l’ONG Animals Lebanon a transmis au ministre de l’Agriculture, Hussein Hajj Hassan, le brouillon d’une loi pour la protection des animaux.

Les militants de la cause animale au Liban peuvent célébrer leur victoire. Après trois années de combat pour le bien-être des animaux, l’ONG Animals Lebanon a lancé hier une campagne pour que la cruauté envers les animaux devienne hors la loi. À cette occasion, un document qui servira de base à un projet de loi a été transmis à Hussein Hajj Hassan, ministre de l’Agriculture.

Est-ce réellement une priorité ?

Les difficultés économiques et politiques que traverse le Liban amènent à se demander si le bien-être des animaux a sa place dans les débats parlementaires. À cette objection, Lana el-Khalil, présidente de l’ONG, répond qu’il y a « beaucoup de problèmes que le Liban doit surveiller mais cela ne veut pas dire que nous devons choisir de négliger la souffrance des animaux ». Pour elle, « les actes de cruauté envers les animaux peuvent amener à une société violente et agressive. Les humains ont un devoir moral et éthique de protéger les bêtes ». La présidente de l’association assure qu’améliorer les conditions de vie de la faune libanaise participera à donner une meilleure image du pays : « La communauté internationale voit d’un mauvais œil les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les déchets triés et recyclés, de l’or en puissance, affirme Terre-Liban

Posted by jeunempl sur novembre 5, 2011

L’Orient le Jour – Suzanne Baaklini

Incinération ? Enfouissement ? Recyclage ? Au cours d’une intervention dans le cadre du dix-huitième Salon du livre, Paul Abi Rached, président de l’association Terre-Liban, a fait le point sur la question en insistant sur les multiples bénéfices du recyclage.

Une tonne de déchets recyclés peut rapporter jusqu’à… 103 dollars. Alors qu’actuellement, le coût du traitement d’une tonne de déchets (par enfouissement) va jusqu’à 130 dollars. Surprenant ? Paul Abi Rached ne le pense pas. C’est la longue expérience de l’association qu’il préside qui le rend certain que le tri, recyclage et compostage à l’échelle des municipalités est la solution idéale pour le Liban. Durant sa conférence, il a longuement étayé ses arguments.

Le premier avantage évident du recyclage est écologique. « À Terre-Liban, nous avons commencé le recyclage dès 1995, raconte Paul Abi Rached. La première année, nous avons calculé avoir sauvé 535 arbres. Aujourd’hui, nous comptons quelque 290 clients dont 102 écoles et universités, et 188 entreprises. Comme nous sommes une organisation à but non lucratif, une camionnette offerte par l’Unicef en 2008 nous a permis de nous étendre. Actuellement, nous effectuons notre collecte jusque dans des contrées éloignées, comme Chebaa, Hermel, Ersal, Wadi Khaled… »

L’écologiste adresse au public un message clair : le tri et recyclage, même à domicile, est possible, facile et rentable. « Nous préconisons d’adopter un système de trois poubelles : l’une pour les matières organiques, la deuxième pour le papier et la troisième pour le reste », dit-il. Le papier, le verre (blanc), l’acier (comme pour les boîtes de conserve), l’aluminium (des canettes et des ustensiles de cuisine), le plastique sous toutes ses formes sont tous recyclés dans des usines au Liban. Or une tonne de papier peut rapporter jusqu’à 120 000 livres, une tonne d’aluminium de 1,8 à 2,2 millions de LL, etc. Même l’huile de friture peut être reprise pour être transformée en biodiesel. Voilà comment, en étudiant la composition typique d’une tonne de matières recyclables d’ordures ménagères, l’association est arrivée au chiffre moyen de 103 dollars.

Outre le tri à domicile et dans les entreprises, Terre-Liban s’est souvent intéressée aux problèmes rencontrés par les municipalités. « Nous sommes d’avis qu’un problème comme celui des déchets doit être décentralisé, soutient Paul Abi Rached. Selon nos études, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :