Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Articles Tagués ‘olive’

L’huile d’olive du Akkar « House of Zejd » remporte le Prix Maurice Fadel

Publié par jeunempl le mai 21, 2012

Le Commerce du Levant

Le Prix Maurice Fadel a été attribué vendredi 10 mai à l’entreprise House of Zejd, un producteur d’huile d’olive de la région du Akkar. Ce prix récompense chaque année une entreprise du Nord du Liban qui contribue au développement et à l’innovation dans la région.

« C’est très positif pour l’entreprise », se félicite Youssef Farès, fondateur et dirigeant de House of Zejd (zejd serait le terme phénicien qui désignait l’huile d’olive). Producteur depuis 2004, Youssef Farès a décidé en 2006 de développer sa propre entreprise en mettant l’accent sur la qualité "extra vierge" de son huile d’olive.

Une huile d’olive haut de gamme, donc, qui peine cependant encore à trouver son marché. « Le marché est encore très petit au Liban, explique Youssef Farès. Nous nous concentrons donc sur Beyrouth, où l’on peut trouver nos produits dans quelques magasins spécialisés ». L’entreprise vend aussi 30% de la production à l’étranger. « Nos principaux clients sont en France, notamment Le Bon Marché à Paris, mais aussi au Japon et Lire la suite »

Publié dans Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’huile d’olive du Liban remporte le 4ème prix de "Biofach 2012" en Allemagne

Publié par jeunempl le mars 22, 2012

D.CH. – ANI

L’huile d’olive vierge extra, produit au Liban, a remporté le 4ème prix d’un concours organisé dans le cadre de l’exposition "Biofach 2012", à Nuremberg en Allemagne.

L’huile libanais "Gold Mariams" qui a remporté le prix, figurait parmi 80 des plus importantes compagnies du monde, et revient à Anne Fawaz, originaire de Deir Mimas au Liban sud, qui pratique l’agriculture bio-organique et oeuvre pour améliorer la qualité de l’huile d’olive libanais et sa réputation internationale.

Les responsables de l’exposition ont estimé que l’huile d’olive produit par l’agriculteur libanais a prouvé son aptitude à la concurrence sur les marchés internationaux, à condition qu’il se conforme aux méthodes scientifiques pour en améliorer la qualité.

Publié dans Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hajj Hassan annonce une régulation imminente de l’usage des pesticides

Publié par jeunempl le décembre 24, 2009

(L’Orient Le Jour)

Le ministre de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan et le président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Beyrouth et du Mont-Liban (CCIAB), M. Ghazi Koraytem, se sont penchés lors d’une réunion hier sur un nouveau plan d’action proposé par le ministre. Ce plan vise à réorganiser la situation juridique actuelle des exploitations agricoles par le biais de la création d’un registre agricole et d’une chambre indépendante de l’agriculture.
En l’absence de toute législation concrète régulant les exploitations agricoles au Liban, la nomination d’experts pourrait de ce fait contribuer à évaluer plus précisément la situation et de mettre sur pied des stratégies complémentaires et globales.

Dans le cadre de cette politique de réforme, M. Hajj Hassan a par ailleurs déclaré que la rédaction d’une loi régulant l’utilisation des produits agricoles devrait bientôt être concrétisée « dans les prochains jours ». Le ministre a également mis l’accent sur l’« urgence d’un accord autour du plafond budgétaire » de son ministère, insistant sur l’insuffisance des moyens humains requis par l’Agriculture.

En outre, M. Hajj Hassan a présenté au cours d’une conférence de presse organisée le même jour les buts et activités du programme « Soutien économique et social aux producteurs oléicoles des régions démunies du Liban ». Ce programme, englobant 3 000 exploitations d’huile d’olive dans les régions de Hasbaya, du Hermel et du Akkar, est mené conjointement par le ministère de l’Agriculture et le bureau de coopération italienne au Liban. Les objectifs du programme sont notamment d’augmenter la production d’huile d’olive et d’en améliorer la qualité pour obtenir une huile supérieure, tout en allégeant les coûts de production, de faciliter et d’encourager la distribution de l’huile produite localement, de développer des connaissances et des pratiques des oléiculteurs au Liban par le biais de l’organisation d’ateliers de formation, ou encore de fournir un soutien technique aux coopératives agricoles.

Publié dans Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pulvériser le record du plus gros Houmous ? Le Liban a dit "Chiche"

Publié par dodzi le octobre 26, 2009

Iloubnan.info

Houmous Geant Les chapiteaux de Saïfi Market à Beyrouth ont été envahies samedi par une armée en tablier et toque blanche. Dirigés par le célèbre chef Ramzi, et armés de bassines, de spatules et de plusieurs tonnes de purée de pois-chiches, 250 apprentis cuistots du lycée hôtelier de Kafa’at sont venus s’engager dans la bataille pour le record du plus grand houmous du monde, jusqu’alors détenu par Israël.

Fouad, 17 ans, touille, chante, assaisonne et monte finalement sur son plan de travail pour danser la dabke avec ses amis. La foule, galvanisée par les commentaires du présentateur star Michel Azzi, ne quitte pas des yeux le compteur. « 400 kilos ! Ca y est on les a battus ! » hurle une organisatrice. L’objectif ? Pulvériser le record israélien. Les Libanais avaient, en effet, eu beaucoup de mal à digérer l’assiette de 362 kilos de houmous préparée à Tel-Aviv en 2006. Et la contre-attaque est un succès : à cinq heures du soir, une véritable piscine de 2056 kilos de houmous, plus ou moins appétissante, trône majestueusement sous le chapiteau de la place des Martyrs. Beatriz Fernandez, une juge espagnole dépêchée par le Guinness Book est venue authentifier le record en toute neutralité : « Le vrai geste politique aurait été de refuser de venir », s’explique-t-elle.

Et pour battre le record du Guinness, des quantités pantagruéliques d’ingrédients ont été utilises : 1350 kg de purée de pois-chiches, 400 kg de Tahina, 400 litres de jus de citron, 26 kg de sel, 13 kg d’ail écrasé, 160 litres d’huile d’olive, le tout offert gracieusement par les sponsors de l’événement, comme Cortas ou Al Rabih. Dimanche, la piscine de houmous a fait place à une piscine de taboulé. Les visiteurs ont pu déguster les deux productions, qui se sont avérées succulentes, sans toutefois réussir à en venir a bout. « C’est un honneur que d’avoir concrétisé cet enjeu national de taille. Tout le monde était heureux, poussé par un patriotisme et une fierté nationale immenses! » s’emporte le Chef Ramzi. Lire la suite »

Publié dans Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 40 followers

%d bloggers like this: