Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘offre’

Economie : Bassil tient une conférence de presse sur le projet de distribution de l’électricité

Posted by jeunempl sur janvier 9, 2012

ANI

Le ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques Gebran Bassil a tenu lundi une conférence de presse sur un série de projets tels que celui des 700 megawatts, la location des bâteaux générateurs d’électricité ainsi que celui de la distribution de l’électricité qui sera relancé en mars 2012.

M. Bassil a révélé que « le projet de distribution de l’électricité est un principe adopté dans plusieurs pays du monde et qu’il permet d’effectuer un tournant dans ce domaine au Liban ».

« L’application de ce projet a eu lieu après 18 mois de recherches, d’offres et de classifications et de tractations fructueuses entre le ministère, l’EDL et les compagnies mondiales et le succès de ce projet est la capacité d’attirer les compagnies mondiales, ce qui constitue la plus grande preuve de professionnalisme et de transparence du projet », a-t-il dit.

Le ministre a ajouté qu’après « la parution des décisions judiciaires, il est possible malgré le retard, de relancer ce projet … l’adjudication nous ayant permis d’économiser 11 millions de dollars ».

M. Bassil a indiqué que « l’adjudication fut un succès de par sa transparence et la participation de toutes les compagnies ».

« Les compagnies perdantes ont envoyé une lettre dans laquelle elle ont confirmé que Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fibre optique – phase 2 : ouverture des plis au ministère des Télécoms

Posted by jeunempl sur décembre 1, 2010

Le Commerce du Levant

Dr Charbel Nahas - Ministre des Télécommunications

Le ministère des Télécoms a achevé mercredi le dépouillement des offres reçues dans le cadre de la deuxième phase du déploiement de la fibre optique au Liban et procède à l’examen technique des dossiers de cinq candidats qualifiés.

L’appel d’offres clôturé le 29 novembre porte sur l’installation de réseaux optiques DWDM ou Dense Wavelength Data Multiplexing, il s’agit d’équipements complémentaires des fibres elles-mêmes pour lesquelles une première adjudication avait été remportée pour 40 millions de dollars par le consortium CET-Alcatel.

Sept candidats étaient en lice : les Chinois ZTE et Huawei, le Franco-Américain Alcatel Lucent, l’Américain Tellabs, le Finlandais-Allemand Nokia Siemens, l’Indien UTL et le Suédois Ericsson, a déclaré le ministère dans un communiqué, confirmant les informations publiées mardi par Le Commerce du Levant. Deux ont été disqualifiés sur la forme, à savoir UTL et Tellabs.

La première phase de qualification qui est en cours consiste à étudier les dossiers sur le plan technique. L’offre financière sera étudiée dans un second temps, à condition que trois sociétés au moins passent la première phase. Sinon, il faudra lancer une deuxième adjudication.

Le coût du projet avait été estimé à environ 15 millions de dollars, mais « nous prévoyons de bonnes surprises en raison de la forte concurrence entre les équipementiers », avait déclaré au Commerce du Levant Naji Andraos, le responsable de la direction des équipements du ministère des Télécoms, au moment du lancement de l’appel d’offres.

Le ministère précise que la troisième et dernière phase du projet de fibre optique qui porte sur l’installation d’un millier d' »Active Cabinets » est en cours de finalisation. Un appel d’offres devrait être lancé dans les prochaines semaines.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Télécoms : Alcatel-CET remportent pour 40 millions de dollars l’adjudication de fibre optique

Posted by jeunempl sur septembre 17, 2010

Le Commerce du Levant

Le consortium réunissant l’équipementier de télécoms franco-américain Alcatel-Lucent et la société libanaise de génie civile CET a remporté l’appel d’offres du ministère des Télécoms pour l’extension du réseau de fibre optique libanais.

CET, qui appartient notamment à Gaby et Michel Choueiri, est notamment en charge du chantier d’une partie de l’autoroute arabe ou de la reconstruction du pont de Barbir.

Selon un communiqué du ministère, le consortium remplit le cahier des charges techniques et son offre est la moins coûteuse pour les deux zones géographiques concernées, à savoir 20,562 millions de dollars pour la zone nord et 19,635 millions pour la zone sud.

Au total, 43 sociétés avaient retiré le cahier des charges pour l’appel d’offres lancé le 28 juillet et 14 dossiers présentés avant la clôture des candidatures ce mercredi à midi ont été retenues, précise le ministère.

Le comité chargé d’ouvrir les plis s’est réuni de jeudi 16 septembre jusqu’à minuit pour examiner les offres techniques. Six sociétés ayant présenté des offres pour les deux zones ont été retenues ; trois ayant présenté des offres pour la zone nord et une pour la zone sud. Le comité s’est à nouveau réuni ce vendredi à 9h30 du matin pour examiner les offres financières avant de désigner le vainqueur.

L’adjudication porte sur le déploiement d’environ 4 500 km de fibres optiques qui relieront tous les centraux téléphoniques ainsi que 350 Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Immobilier à Beyrouth: chassez l’intrus

Posted by jeunempl sur juillet 21, 2010

Sanaa al-Khoury & Delphine Darmency – Les hirondelles

Beyrouth - patrimoine

La flambée des prix de l’immobilier dans la capitale oblige une partie de la population à déménager vers des localités périphériques. Dans 10 ans, Beyrouth sera une ville des cols blancs.

Dans les cafés, bureaux et taxis, les gens se plaignent. La hausse des prix de l’immobilier est devenue – après la météo – le sujet privilégié pour lancer une conversation. Mariam vit depuis 30 ans à Ras Beirut. Aucun de ses trois fils ne pourra acheter un appartement dans le voisinage.
«Marié récemment, mon fils aîné a acheté un appartement à Hadath grâce à un prêt bancaire, raconte-t-elle. Sa femme et lui sont employés dans une agence d’architecture, et ils ne sont pas capables de se procurer un logement dans le quartier où nous avons toujours vécu. Je ne sais ce que feront mes deux autres fils dans quelques années.»

Le fils de Mariam n’est pas un cas isolé. Avec les prix du logement qui flambent, les classes les moins aisées perd de plus en plus l’espoir de trouver à se loger dans la capitale. Acheter ou louer dans les banlieues, et même plus loin encore, devient inévitable. Elias vit avec sa famille depuis 5 ans à Dubaï: «Je voulais acheter un appartement à Achrafiyé, mais je ne trouve pas une maison décente à moins de 300 000 dollars. Maintenant je pense acheter à Mansourieh».

Kamal Hamdan, conseiller économique et directeur de L’institution de recherches et de consultations, n’est pas très optimiste:
«Les deux tiers des habitants de la capitale aujourd’hui, seront déjà dans les périphéries d’ici dix ans». Selon lui, la flambée des prix changera l’aspect social de la ville. «Les jeunes de 15 ans qui se lanceront sur le marché du travail dans dix ans seront contraints d’habiter en dehors de la ville, assure-t-il. Dans un noyau familial formé de trois enfants par exemple, un membre sera à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :