Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Nicolas Sarkozy’

Alain Marsaud, candidat UMP des Français de l’étranger : « Nous défendons le système égalitaire »

Posted by jeunempl sur mai 20, 2012

Propos recueillis par Cyril Fourneris – L’Hebdo Magazine

Alain Marsaud est le candidat de l’UMP pour la Xe circonscription des Français de l’étranger aux élections législatives du 3 et 17 juin. Il explique son programme.

Vous avez déjà été député à deux reprises en métropole. Menez-vous cette campagne de la même manière que les autres?

En Haute-Vienne, je pouvais faire campagne à vélo! Il y avait une forme d’unicité dans les revendications. Cette circonscription couvre 49 pays, où vivent des Français qui ont des préoccupations différentes. Il faudra effectuer un travail de terrain colossal pour être à leur service.

Comment pouvez-vous répondre aux attentes des Français du Liban?

La spécificité de l’UMP, c’est que nous avons des forces politiques présentes dans pratiquement tous les pays de la circonscription. Au Liban, nous avons mis en place la chaîne de solidarité de l’UMP au consulat de France, où ma suppléante Fabienne Blineau-Abiramia tient une permanence. Sans empiéter sur les compétences diplomatiques, nous Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le voile va-t-il se lever sur la réalité de la crise syrienne?

Posted by dodzi sur mars 8, 2012

L’Expression

DES CADAVRES D’ÉTRANGERS, DONT UN EUROPÉEN, TROUVÉS À HOMS

Révoltes en SyrieLes autorités syriennes affirment avoir découvert plusieurs corps d’étrangers à Homs, dans le quartier de Baba Amr, dont un Européen accusé d’avoir aidé les rebelles et portant le passeport d’un journaliste espagnol.

Correspondant du quotidien El Mundo, Javier Espinosa avait quitté Baba Amr le 29 février pour le Liban, après avoir survécu au bombardement dans lequel ont été tués la journaliste américaine Marie Colvin et le photographe français Rémi Ochlik le 22 février. Il avait indiqué avoir perdu toutes ses affaires dans sa fuite, lorsque des tirs de l’armée syrienne l’avaient visé. «Plusieurs cadavres (…) ont été découverts à Baba Amr (…), qui ne sont pas ceux de Syriens», a déclaré un expert des services de sécurité au quotidien à grand tirage al-Watan.

«Le plus grand mystère» entoure le corps d’un Européen «en possession du passeport et de la carte de presse de M.Espinosa», précise l’expert, selon qui le cadavre «appartient probablement à un citoyen européen» membre de services de renseignements ou d’une société de sécurité, «qui dirigeait» des insurgés à Baba Amr. Les services de sécurité assurent que «le journaliste espagnol connaît l’identité de l’individu qui était en possession de ses papiers et les lui aurait transmis», pour une raison non précisée. L’autre mystère est celui des armes qu’Israël aurait livré à l’opposition syrienne, notamment à l’ «Armée syrienne libre (ALS)», des faits sur lesquels la «grande» presse occidentale a observé le motus total.

De même que l’affaire de l’interception par l’armée syrienne, selon l’agence iranienne, Irib, d’un «bataillon» de 120 militaires français, laquelle indique «les services spéciaux syriens ont arrêté un bataillon français de transmission composé de 120 militaires, à Zabadani». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mikati à Paris : Un programme (trop) chargé

Posted by jeunempl sur février 10, 2012

Joëlle Seif – L’Hebdo Magazine

Des sources diplomatiques françaises ont exposé les objectifs de la visite officielle du Premier ministre Najib Mikati en France, prévue les 9 et 10 février. Un programme chargé et ambitieux.

Après la messe de la Saint-Maron, jeudi, M. Najib Mikati s’est rendu en France accompagné d’une délégation ne comprenant aucun ministre ou parlementaire. Il emmène juste quelques conseillers et des journalistes de télévisions locales.

Un programme assez chargé, surtout pour la journée du vendredi où le Premier ministre rencontre à 16h le président du Sénat, Jean-Pierre Bel, à 17h le président de la République, Nicolas Sarkozy, à 18h le Premier ministre, François Fillon et à 21h le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé. Après cette dernière rencontre, un dîner en présence de dirigeants d’entreprises françaises qui s’intéressent au Liban.

Les sources diplomatiques indiquent qu’elles auraient souhaité organiser une rencontre à l’Assemblée nationale, mais ceci s’est avéré difficile, car la France se prépare à des élections législatives et les députés se trouvent en fin de semaine en dehors de Paris.

Des décisions importantes seront annoncées au cours de cette visite, notamment la signature d’un accord de financement de l’assainissement des eaux du Kesrouan, dont le coût s’élève à 70 millions d’euros, qui concerne le nettoyage de la Baie de Jounié et la construction de deux stations d’épurement des deux côtés de la baie. Ce projet sera Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sarkozy en a «marre» de Netanyahou le «menteur»

Posted by jeunempl sur novembre 13, 2011

Slate.fr

Arrêt sur images révèle un «échange à bâtons rompus» et «qui aurait dû rester à huis clos» entre Nicolas Sarkozy et Barack Obama lors du G20 de Cannes, jeudi 3 novembre. Enfermés dans une pièce, les deux chefs d’Etat auraient eu un dialogue saignant sur le Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou:

Sarkozy: «Je ne peux plus le voir, c’est un menteur»
Obama: «Tu en as marre de lui, mais moi, je dois traiter avec lui tous les jours!»

Si ces phrases sont parvenues aux oreilles du site, c’est grâce à «une maladresse de l’organisation»: pendant la discussion, les services de l’Elysée auraient remis aux journalistes des boîtiers de traduction en vue de la conférence de presse à venir, en précisant «que les casques n’étaient pas distribués, parce qu’ils auraient permis de suivre la conversation à huis clos».

Ce qu’auraient alors fait pendant trois minutes certains journalistes en utilisant leur propre casque ou leurs oreillettes de portable. Sans révéler néanmoins les propos, selon certains d’entre eux cités par Arrêt sur images, car cela aurait constitué la reconnaissance d’une «triche» ou d’une infraction aux «règles déontologiques». Le Monde s’est contenté de préciser dans son compte-rendu du sommet que Sarkozy et Obama s’étaient Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un Etat qui inquiète déjà

Posted by dodzi sur septembre 14, 2011

The New York Times/Courrier International

A quelques jours de l’ouverture de l’Assemblée générale des Nations unies, où les Palestiniens devraient demander la reconnaissance de leur Etat, les Israéliens sont horrifiés. La tension monte sur le terrain, raconte le New York Times.

Alors que les Palestiniens s’apprêtent le 20 septembre à défier le gouvernement Obama en demandant leur adhésion et la reconnaissance de leur Etat aux Nations unies, beaucoup redoutent de plus en plus que le conflit israélo-arabe n’entre dans une nouvelle phase explosive. Israël doit déjà faire face à l’hostilité de l’Egypte, de la Turquie et de Gaza », constate un diplomate occidental expérimenté. « Le pays réagira certainement à une offensive pour un Etat palestinien par des mesures punitives en Cisjordanie. Le Congrès américain coupera certainement ses aides aux Palestiniens. L’Autorité palestinienne pourrait s’effondrer. Il se peut que nous allions tout droit à la catastrophe. » Ce à quoi les Palestiniens répondent que leur vie est depuis longtemps une catastrophe – à cause des Israéliens, de la colonisation et de l’occupation – et que le temps est venu de changer radicalement de méthode.

Leur saisie des Nations unies, assurent-ils, et leur adhésion, du même coup, aux grandes instances du droit international, s’accompagnera d’une relance des négociations dans un cadre mieux défini. En réalité, personne ne sait ce qu’il en sortira. Les détails de la demande d’adhésion aux Nations unies sont encore à préciser et la suite des événements tient de la partie de poker. Sur le terrain toutefois, certains présages n’annoncent rien de bon. L’armée israélienne procède à des exercices de simulation en tenue pour faire face à d’éventuelles émeutes palestiniennes. La semaine dernière, des colons extrémistes ont vandalisé des mosquées [et arraché des pieds de vigne plantés par les Palestiniens] et une base militaire israélienne.

Des diplomates américains étaient à Ramallah début septembre pour mettre en garde Mahmoud Abbas contre les conséquences imprévues de la demande à l’ONU. Aussi séduisante que soit la perspective de pouvoir faire traduire des responsables israéliens devant la Cour pénale internationale, ont-ils insisté, cela ne mettra pas fin à l’occupation et risque même de rendre la situation plus terrible encore. Et si l’Autorité palestinienne vacille, c’est le Hamas qui viendra combler le vide, redoutent les diplomates, qui ont ajouté que le seul moyen d’avancer était selon eux de reprendre des négociations directes. « Les Américains tiennent à préserver le cadre existant, fait remarquer un diplomate d’un autre pays. Mais beaucoup leur disent ‘Ce cadre existant n’a donné aucun résultat. Il est temps d’avancer’.  »

Parmi ceux-là figurent en première ligne les Français, y compris le président Nicolas Sarkozy, qui affirment en privé que le processus d’Oslo [accord de paix israélo-palestinien], qui encadre depuis 1993 les rapports israélo-palestiniens, est arrivé à son terme. L’heure est aux négociations bilatérales entre deux Etats, entre Israël et une future Palestine, insistent-ils. Des diplomates français assistent ainsi les Palestiniens dans l’élaboration d’une résolution onusienne qui définit l’Etat palestinien dans les frontières de 1967, avec en plus des échanges de territoires fondés sur des accords avec Israël, mais qui ralentit aussi le processus de reconnaissance bilatérale entre un Etat palestinien et d’autres Etats. Ce dernier point a pour objet de convaincre les Allemands, jusque-là peu enthousiastes. Les Européens se disent persuadés qu’il est important qu’ils soient unanimes sur cette question.

De leur côté, les Israéliens sont horrifiés. Abandonner Oslo, estiment-ils, c’est détruire tout espoir de négociations, car cela revient à jeter aux orties la base juridique du dialogue. Si une résolution des Nations unies vient effectivement définir la Palestine dans les frontières de 1967, elle définira du même coup 500 000 Israéliens [établis dans les colonies juives en Cisjordanie] comme des occupants. « Si les Palestiniens vont à l’ONU, cela marquera le début du long enterrement du processus de paix et des négociations », a averti Yuli Edelstein, le ministre israélien de l’Information et de la diaspora. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le patriarche d’Antioche juge « nécessaires » les réformes au Proche-Orient

Posted by dodzi sur septembre 12, 2011

AFP/L’Orient le Jour

Le nouveau patriarche maronite libanais Mgr Béchara Boutros Raï a estimé, à l’issue de sa visite officielle en France, que les « réformes politiques étaient nécessaires dans certains pays du Moyen-Orient ».

Dans un communiqué publié lundi, Mgr Raï « remercie de tout son coeur » Nicolas Sarkozy pour son « accueil chaleureux » et l’intérêt que « le président et les autres autorités portent au Liban et aux chrétiens du Moyen-Orient ».

« Les analyses communes des événements en cours dans certains pays du Moyen-Orient étaient concordantes, surtout que les réformes politiques sont nécessaires pour le bien de leurs peuples », a déclaré Mgr Raï.

Le patriarche maronite, qui ne cite pas les pays en question, avait exprimé pendant une conférence de presse mercredi soir à Paris, lors de la Conférence des évêques de France, « sa crainte d’une transition en Syrie » qui pourrait, selon lui, représenter une menace pour les Chrétiens d’Orient.

« J’aurais aimé qu’on donne plus de chances à M. Assad pour faire les réformes politiques qu’il a commencées » en Syrie, avait-il ajouté, regrettant les violences, mais sans vouloir condamner la sanglante répression du président syrien, un homme « ouvert, qui ne peut pas faire des miracles ».

Dans son communiqué de lundi, Mgr Raï soutient clairement Paris sur la nécessité de réformes politiques au Moyen-Orient.

Le patriarche précise qu' »il a exprimé ses craintes qui se résument à trois: que les événements ne dégénèrent en guerres civiles, que les changements n’aboutissent à des régimes plus durs ou ne conduisent à l’effritement des pays du Moyen-Orient en mini Etats confessionnels ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La France surprise des déclarations du Patriarche Al Rai, rapporte Al-Hayat

Posted by dodzi sur septembre 11, 2011

iLoubnan.info

Le quotidien panarabe Al-Hayat a cité dimanche un responsable français exprimant sa surprise des déclarations du Patriarche Béchara Boutros Al-Rai sur la Syrie.

« Il est très étrange que le patriarche a parlé au nom des chrétiens de la Syrie et a déclaré que le président Bachar al-Assad, qui tue et opprime son peuple, doit avoir plus de chances », a ajouté la source.

La source a également noté que le président français Nicolas Sarkozy a expliqué à Al-Rai qu’il avait donné plus de chances à Assad, mais le président syrien a choisi d’être radical et tuer son peuple.

La source a également déclaré que lors de la réunion du patriarche avec le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé, Le Patriarche a exprimé son inquiétude du danger des Frères musulmans en Syrie, et quand Juppé a demandé à Al-Rai « Qu’en est-il du Hezbollah au Liban? », Al-Rai a déclaré que la « coexistence avec le Hezbollah est bonne et normale. »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le nouveau patriarche maronite reste dubitatif sur le Printemps arabe

Posted by jeunempl sur septembre 9, 2011

François-Xavier Maigre – La Croix

Effectuant sa première visite en France, Mgr Béchara Raï, 77e patriarche de l’Église maronite, a mis en garde contre la percée de mouvements islamistes après les révoltes dans le monde arabe, dont il redoute les conséquences pour les chrétiens d’Orient.

À l’occasion de sa première visite en France, le tout nouveau patriarche maronite Mgr Béchara Raï, élu le 15 mars dernier pour succéder au cardinal Nasrallah Sfeir, a longuement évoqué les difficultés politiques au Proche-Orient, en particulier au Liban, siège historique de l’Église catholique orientale dont il a désormais la charge.

Perpétuant une longue tradition, qui veut que le patriarche nouvellement élu réserve à la France sa première visite à l’étranger, Mgr Raï a été reçu lundi par Nicolas Sarkozy. Il a rencontré aussi François Fillon. Après s’être entretenu, mercredi, avec le cardinal André Vingt-Trois, il a répondu aux questions des journalistes au siège parisien de la Conférence des évêques de France.

La principale communauté chrétienne d’Orient

Autant d’occasions pour le patriarche de faire valoir son Église au milieu des révoltes du monde arabe. L’Église maronite, a-t-il rappelé, est la seule Église d’Orient à « être toujours restée entièrement catholique ». Ce Patriarcat, qui compte 4 millions de fidèles dans le monde, constitue la principale communauté chrétienne du Liban, avec 800 000 fidèles et de nombreuses écoles, universités et hôpitaux qui reflètent l’enracinement des chrétiens dans la vie sociale du pays.

Ainsi, à l’heure où le monde arabe est traversé par un vent de révolte, le patriarche maronite veut croire à la pérennité de l’exception libanaise. « Dans notre pays, chrétiens et musulmans ont scellé un pacte national. Le pouvoir est partagé à égalité, dans le respect de chaque religion. C’est pourquoi le modèle libanais est une nécessité au Proche-Orient. Beaucoup de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: quatre nouveaux inculpés dans l’enlèvement de sept Estoniens

Posted by dodzi sur avril 28, 2011

AFP

BEYROUTH — Quatre personnes de plus ont été inculpées mardi dans l’affaire de l’enlèvement il y a un mois de sept touristes estoniens dans l’est du Liban, a annoncé l’Agence nationale d’information.

Début avril, 11 personnes, dont quatre sont en fuite, avaient déjà été inculpés pour cet enlèvement. Mardi, le juge Sakr Sakr a inculpé quatre nouvelles personnes — deux Libanais et deux personnes dont la nationalité n’a pas été précisée — pour l’enlèvement des Estoniens « par la force des armes » et pour leur séquestration « dans un lieu encore inconnu jusqu’à ce jour », selon l’agence.

Les quatre inculpés, dont deux sont en détention, sont également soupçonnés d’avoir tiré sur une patrouille de police lors d’une perquisition, blessant un officier. Le 19 avril, les sept Estoniens kidnappés dans l’est du Liban sont apparus sur une vidéo authentifiée le lendemain, appelant à l’aide les dirigeants libanais, jordaniens, saoudiens et français. La vidéo, qui dure plus d’une minute, montre sept hommes parfaitement rasés en tenue de sport et qui semblent en bonne santé. Ils s’expriment en anglais et supplient à tour de rôle qu’on vienne les aider. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: les efforts syro-saoudiens pour contenir la crise ont échoué

Posted by jeunempl sur janvier 11, 2011

AFP

Les efforts de Ryad et de Damas pour trouver une issue à la crise libanaise liée à l’enquête du tribunal de l’ONU sur l’assassinat du dirigeant libanais Rafic Hariri, ont échoué, a affirmé mardi le principal allié du Hezbollah, le chrétien Michel Aoun.
« L’initiative syro-saoudienne a pris fin sans avoir abouti. Le Premier ministre (libanais) Saad Hariri n’ayant pas coopéré avec ces efforts, nous sommes arrivés à une impasse », a déclaré M. Aoun lors d’un point de presse.

« Nous avons été informés (de cet échec) par nos alliés du Hezbollah ainsi que par toutes les parties qui ont eu des contacts avec les principaux protagonistes de cette initiative, c’est-à-dire le président (syrien) Bachar al-Assad et le roi (saoudien) Abdallah », a poursuivi M. Aoun.

Ces déclarations interviennent au moment où un ballet diplomatique a réuni cette semaine à New York le Premier ministre libanais avec la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, le président français Nicolas Sarkozy, en visite aux Etats-Unis, et le roi saoudien, en convalescence dans le pays.
Un bras de fer oppose depuis des mois le camp de M. Hariri — fils de Rafic– qui soutient le Tribunal spécial pour le Liban (TSL), à celui du Hezbollah, qui accuse le tribunal, basé près de La Haye, d’être « politisé » et d’avoir basé son enquête sur de faux témoignages.

Le Hezbollah chiite, le plus puissant mouvement armé au Liban, s’attend à ce que l’acte d’accusation du TSL, attendu prochainement, mette en cause certains de ses éléments, et a d’ores et déjà mis en garde contre toute tentative d’arrestation. Depuis des mois, il fait pression sur M. Hariri pour qu’il désavoue le tribunal.

Selon Al-Manar, la télévision du parti chiite, après une réunion mardi soir entre le président libanais Michel Sleimane et des représentants du Hezbollah et ses alliés, ces derniers ont donné à MM. Hariri et Sleimane 24 heures pour Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :