Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘New York Times’

Un Etat qui inquiète déjà

Posted by dodzi sur septembre 14, 2011

The New York Times/Courrier International

A quelques jours de l’ouverture de l’Assemblée générale des Nations unies, où les Palestiniens devraient demander la reconnaissance de leur Etat, les Israéliens sont horrifiés. La tension monte sur le terrain, raconte le New York Times.

Alors que les Palestiniens s’apprêtent le 20 septembre à défier le gouvernement Obama en demandant leur adhésion et la reconnaissance de leur Etat aux Nations unies, beaucoup redoutent de plus en plus que le conflit israélo-arabe n’entre dans une nouvelle phase explosive. Israël doit déjà faire face à l’hostilité de l’Egypte, de la Turquie et de Gaza », constate un diplomate occidental expérimenté. « Le pays réagira certainement à une offensive pour un Etat palestinien par des mesures punitives en Cisjordanie. Le Congrès américain coupera certainement ses aides aux Palestiniens. L’Autorité palestinienne pourrait s’effondrer. Il se peut que nous allions tout droit à la catastrophe. » Ce à quoi les Palestiniens répondent que leur vie est depuis longtemps une catastrophe – à cause des Israéliens, de la colonisation et de l’occupation – et que le temps est venu de changer radicalement de méthode.

Leur saisie des Nations unies, assurent-ils, et leur adhésion, du même coup, aux grandes instances du droit international, s’accompagnera d’une relance des négociations dans un cadre mieux défini. En réalité, personne ne sait ce qu’il en sortira. Les détails de la demande d’adhésion aux Nations unies sont encore à préciser et la suite des événements tient de la partie de poker. Sur le terrain toutefois, certains présages n’annoncent rien de bon. L’armée israélienne procède à des exercices de simulation en tenue pour faire face à d’éventuelles émeutes palestiniennes. La semaine dernière, des colons extrémistes ont vandalisé des mosquées [et arraché des pieds de vigne plantés par les Palestiniens] et une base militaire israélienne.

Des diplomates américains étaient à Ramallah début septembre pour mettre en garde Mahmoud Abbas contre les conséquences imprévues de la demande à l’ONU. Aussi séduisante que soit la perspective de pouvoir faire traduire des responsables israéliens devant la Cour pénale internationale, ont-ils insisté, cela ne mettra pas fin à l’occupation et risque même de rendre la situation plus terrible encore. Et si l’Autorité palestinienne vacille, c’est le Hamas qui viendra combler le vide, redoutent les diplomates, qui ont ajouté que le seul moyen d’avancer était selon eux de reprendre des négociations directes. « Les Américains tiennent à préserver le cadre existant, fait remarquer un diplomate d’un autre pays. Mais beaucoup leur disent ‘Ce cadre existant n’a donné aucun résultat. Il est temps d’avancer’.  »

Parmi ceux-là figurent en première ligne les Français, y compris le président Nicolas Sarkozy, qui affirment en privé que le processus d’Oslo [accord de paix israélo-palestinien], qui encadre depuis 1993 les rapports israélo-palestiniens, est arrivé à son terme. L’heure est aux négociations bilatérales entre deux Etats, entre Israël et une future Palestine, insistent-ils. Des diplomates français assistent ainsi les Palestiniens dans l’élaboration d’une résolution onusienne qui définit l’Etat palestinien dans les frontières de 1967, avec en plus des échanges de territoires fondés sur des accords avec Israël, mais qui ralentit aussi le processus de reconnaissance bilatérale entre un Etat palestinien et d’autres Etats. Ce dernier point a pour objet de convaincre les Allemands, jusque-là peu enthousiastes. Les Européens se disent persuadés qu’il est important qu’ils soient unanimes sur cette question.

De leur côté, les Israéliens sont horrifiés. Abandonner Oslo, estiment-ils, c’est détruire tout espoir de négociations, car cela revient à jeter aux orties la base juridique du dialogue. Si une résolution des Nations unies vient effectivement définir la Palestine dans les frontières de 1967, elle définira du même coup 500 000 Israéliens [établis dans les colonies juives en Cisjordanie] comme des occupants. « Si les Palestiniens vont à l’ONU, cela marquera le début du long enterrement du processus de paix et des négociations », a averti Yuli Edelstein, le ministre israélien de l’Information et de la diaspora. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Victime d’une cyberattaque, le journal Al Akhbar a récupéré son site internet

Posted by dodzi sur décembre 11, 2010

 

DNA

Al Akhbar - Quotidien libanais

Victime d’une cyberattaque jeudi 9 décembre, le quotidien libanais Al Akhbar a récupéré son site dans la journée du vendredi 10 décembre a constaté DNA. Le portrait de ce journal arabophone qui a publié les câbles de la diplomatie américaine fonctionne à nouveau quoique difficilement.

Dans la matinée du jeudi 9 décembre, le portail de ce quotidien qui a diffusé quelque 183 câbles diplomatiques américains a été la cible d’un acte de piraterie. La direction du journal avait affirmé que ses soupçons s’orientaient vers des hackers américains alliés à des saoudiens et des tunisiens.

« Nous avons découvert ce jeudi matin que notre cité a fait l’objet d’un acte de piratage, mais nous ne savons pas exactement d’où vient cette attaque. Cela pourrait être l’œuvre d’un hacker qui a agit à titre individuel ou bien d’un groupe de personnes mal intentionnés », a affirmé à DNA Dima Charif, journaliste à Al Akhbar, jointe par téléphone. Passé sous le contrôle des hackers, le site renvoyait vers un forum de « chat » saoudien. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La presse internationale se félicite de l’essor touristique au Liban

Posted by jeunempl sur août 27, 2010

(L’Orient le Jour)

La presse internationale a mis en avant au cours des trois derniers mois l’essor de l’activité touristique au Liban, illustrée aussi par bien par l’afflux des visiteurs que par la hausse d’environ 30 % du nombre de restaurants.

Ainsi, dans un article publié fin juin, le journal anglais Times a publié un article sous le titre « Le vin libanais, du temple de Bacchus jusqu’en France », qui rappelle que le Liban est l’un des plus vieux sites de production de vin au monde. En effet, celle-ci remonte au IIe siècle, souligne l’article, qui cite les différents vins de luxe produits au Liban.
De son côté, le New York Times a publié un article en juin dans lequel il souligne que « 400 nouveaux projets ont vu le jour au Liban, portant sur des hôtels, des commerces, des églises et des mosquées ». L’auteur de l’article fait également un tour d’horizon des principaux restaurants de Beyrouth et sur la large panoplie de plats qui y sont servis.

Autre média à faire l’éloge de Beyrouth, le magazine Departure, dans son édition de l’été 2010, qui a publié un article dans lequel il insiste sur l’importance de la stabilité politique et sécuritaire actuelle, qui a permis à Beyrouth de renouer avec sa réputation de « Paris du Moyen-Orient ». Cette stabilité a entraîné le retour au pays de beaucoup d’immigrés, ajoute l’article.

Quant au journal australien Sydney Morning Herald, il a repris les propos du ministre du Tourisme Fadi Abboud qui prévoit 2,2 millions de touristes au Liban en 2010, soit une hausse de 25 % par rapport à l’an dernier, soulignant que les restaurants et pubs se développaient à grande vitesse et devraient atteindre le nombre de 8 000 à la fin de cet été, contre 6 000 à la fin de l’été dernier.

Enfin, sur le site Mailonsunday, la journaliste Diana Preston fait état de son admiration devant les nombreux lieux touristiques libanais qu’elle a visités à Beyrouth, au Chouf, à Baalbeck, à la Békaa, à Beiteddine, à Nahr-el-Kalb et à Jbeil.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Iran : les médias en route pour un remake du fiasco irakien

Posted by jeunempl sur mars 1, 2010

Egalité et Réconciliation – Robert Parry

Les principaux organes d’information américains, y compris le New York Times et le Washington Post, sont engagés dans un remake de ce genre de couverture tendancieuse qui avait conduit à la guerre en Irak. Mais, cette fois, il s’agit de l’Iran.

En juin dernier, la façon de traiter les élections iraniennes, de présenter le président Mahmoud Ahmadinejad et de sonner l’alarme sur le programme nucléaire iranien est similaire à la couverture unilatérale dirigée par les médias américains contre le dictateur irakien Saddam Hussein et contre le supposé programme des « armes de destruction massive » de l’Irak, avant l’invasion de 2003.

Dans les deux cas, les principaux médias américains ont pris position. Ils ont parlé de la nation musulmane « ennemie » en la présentant sous un éclairage le plus violent possible ; ils ont dit des dirigeants qu’ils étaient implacablement mauvais ; ils ont exagéré les menaces (et les menaces potentielles) que constituait l’armement, réel ou imaginé, du pays.

Sans doute, il y avait de nombreuses facettes déplaisantes, chez Saddam Hussein, comme il y en a aussi chez l’Iranien Ahmadinejad. Toutefois, les portraits des deux dirigeants tels que les brossaient les médias américains manquaient de nuance, en ne laissant passer que des interprétations les plus extrêmes et les moins flatteuses de leurs propos et de leurs actions.

En bref, le NY Times, le W. Post et la quasi-totalité des autres organes d’information américains se sont comportés davantage comme des outils de propagande que comme des organisations de journalistes professionnels. Le parti pris anti-iranien, à l’instar du précédent parti pris anti-irakien, se remarque surtout dans les pages éditoriales, mais on le retrouve également dans les pages ordinaires consacrées aux informations.

Par exemple, lorsqu’ils font l’écho des décideurs politiques américains, les médias américains de l’information nous mettent en garde contre le danger d’une menace nucléaire iranienne potentielle en prétendant qu’elle pourrait déclencher une course aux armements dans tout le Moyen-Orient.

Ce que les organes d’information ne disent presque jamais, c’est que plusieurs pays de la région possèdent déjà des armes nucléaires, y compris Israël, dont l’arsenal non déclaré passe pour l’un des plus sophistiqués de la planète.

Le Pakistan a développé une arme nucléaire dans les années 1980, avec l’accord de l’administration Reagan qui voyait en cet armement un compromis acceptable pour l’aide du Pakistan dans son soutien logistique aux moudjahidine afghans dans la guerre secrète contre les forces soviétiques en Afghanistan.

La rivale acharnée du Pakistan, l’Inde, possède aussi des armes nucléaires, de même que la Russie, ce qui veut dire que l’Iran est entouré de puissances nucléaires.

L’obstination constante de ces médias, à ne pas vouloir mentionner ce fait important, prive le public américain du contexte nécessaire pour évaluer le comportement de l’Iran. En lieu et place, l’intérêt supposé de l’Iran pour le nucléaire est copieusement dépeint comme un comportement d’extrémistes irréfléchis.

L’Iran, bien sûr, insiste sur le fait que son programme nucléaire poursuit des buts pacifiques et qu’il n’est nullement destiné à la fabrication d’armes. À ce point, il n’y a pas de preuves tangibles que l’Iran ment. De fait, les services de renseignement américains ont affirmé que l’Iran avait abandonné Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les grands volent, font chanter et mangent les petits

Posted by jeunempl sur mai 26, 2009

Par Roger AKL

armee_libanaiseQuelle surprise ce 22 mai 2009 à la télévision française, d’entendre parler du Liban. J’étais donc très excité et je tendis l’oreille : le speaker nous raconta que le vice-président américain Joseph Biden avait visité mon pays d’origine, pour dire aux Libanais que l’aide américaine au Liban dépendrait du résultat des élections législatives libanaises qui doivent se passer dans deux semaines. Ce fut tout. En fait, la télévision française n’a parlé de nous que pour proclamer la « générosité » américaine envers nous, générosité imprégnée d’un chantage cherchant à forcer les Libanais à voter, non pour un gouvernement de leur choix, mais un gouvernement du choix des Américains et de leurs alliés, surtout israéliens.

Depuis quelque temps les Américains n’arrêtent pas de nous visiter pour répéter leur appui à l’ancienne majorité parlementaire  et leur insistance à la faire élire par tous les moyens en leur pouvoir et tout l’argent de l’Arabie saoudite (volé aux Libanais par les dirigeants qu’ils ont installés de force au Liban, depuis les « accords » diktats de Taëf, sponsorisés par eux  et les Saoudiens et dirigés par le défunt Rafic Hariri).

Pour commencer, je remercie le vice-président Biden de la « générosité » tant trompetée de son pays envers nous : ils paient Israël plus de trois milliards de dollars par an pour nous attaquer  et nous détruire et nous offrent de temps en temps quelques Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Législatives libanaises : Le New York Times accuse les USA et l’Arabie Saoudite d’achat de voix

Posted by jeunempl sur avril 24, 2009

Libnanews

Drapeau du Libandrapeau-arabie-saouditeLe quotidien américain New York Times a accusé l’Arabie Saoudite et les Etats-Unis, dans un article intitulé « élections libanaises : les plus chères au monde », d’ingérence dans le processus électoral des prochaines élections législatives de juin 2009 en révélant que des sources proches du gouvernement saoudien ont admis le financement de candidats opposés au mouvement chiite du Hezbollah ainsi qu’à l’achat de leurs adversaires politiques pour les convaincre de retirer leur candidature et au financement du voyage d’expatriés libanais voir de l’achat du vote collectif de communautés entières en faveur de leurs alliés locaux.

Selon le New York Times, plusieurs centaines de millions de dollars auraient été ainsi transférés au Liban non seulement pour participer à la campagne électorale mais également pour corrompre leur vote.

Le quotidien ajoute qu’il s’agirait pour l’Arabie Saoudite de limiter l’influence iranienne au Liban et de soutenir ses alliés pour faire pression sur Téhéran.

Côté américain, toujours selon le même quotidien, l’International Republican Institute, réputé pour être un lobby proche du parti républicain, aurait ouvert des bureaux à Beyrouth pour aider les dirigeants de la majorité actuelle ainsi que leurs médias affiliés dans la campagne électorale.

Ce lobby aurait ainsi ouvert des bureaux auprès des différents partis appartenant aux 14 mars dont les forces libanaises de Samir Geagea, le courant du futur du député Saad Hariri, le parti phalangiste d’Amine Gemayel et du député druze Walid Joumblatt.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Obama prêt à parler aux talibans

Posted by dodzi sur mars 9, 2009

ATS/24 Heures

barack-obamaLe président américain Barack Obama réfléchit à l’idée de tendre la main aux éléments modérés des talibans, indique-t-il dans une interview du New York Times publiée samedi. Il estime en effet que les Etats-Unis ne sont pas en train de gagner la guerre en Afghanistan. Or, le nouveau chef de la Maison-Blanche rappelle que certains des progrès enregistrés par les Etats-Unis en Irak ont été liés à la main tendue aux fondamentalistes islamistes coincés par la stratégie d’Al-Qaida dans ce pays. «Il pourrait y avoir des opportunités comparables en Afghanistan et dans la région du Pakistan, estime Obama. Mais la situation en Afghanistan est, entre autres choses, plus compliquée.»

Obama a approuvé l’envoi de 17 000 soldats supplémentaires en Afghanistan pour tenter de rétablir la stabilité dans le pays. Avant de devenir président, il avait avancé l’idée d’un dialogue avec les chefs modérés des talibans.

La violence connaît un très fort regain en Afghanistan. Elle est à son plus haut niveau depuis l’intervention des forces internationales qui avait abouti à la chute des talibans à la fin de 2001.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le top 10 des destinations tendance de 2009

Posted by dodzi sur janvier 14, 2009

Metro Montréal

Beyrouth, Liban

Un seul palmarès en fait mention cette année, mais non le moindre. La capitale du Liban trône au sommet des 44 destinations qu’il faut visiter en 2009 selon le New York Times. La ville aura l’occasion de briller et de prouver qu’elle est la Paris du Moyen-Orient.

Washington DC, États-Unis

Deux mots : Barack Obama. Bien sûr, tous les regards seront tournés vers la capitale américaine cette année. Les voyageurs voudront s’y rendre dans l’espoir de croiser le nouveau président, mais aussi pour constater le vent de changement qui souffle sur la ville et le pays. Washington, c’est également une histoire riche et des monuments et bâtiments légendaires. Washington figure cette année sur tous les palmarès touristiques.

Tasmanie, Australie

Une invitée surprise cette année, l’île australienne se taille une place dans bon nombre de listes et se hisse au sommet de celle du Lonely Planet. Le summum de cette destination? La Bay of Fires qui propose des plages paradisiaques.

Berlin, Allemagne

C’est la ville européenne qui fera le plus parler d’elle cette année. Pourquoi? Parce qu’on y célébrera – et ce sera vraiment une célébration – le 20e anniversaire de la chute de son tristement célèbre mur. Plusieurs manifestations culturelles sont prévues. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :