Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Netanyahu’

Liban-Sud : Israël viole la souveraineté libanaise… retour sur une dangereuse incursion !

Posted by jeunempl sur août 17, 2013

Arlette Kassas – L’Hebdo Magazine

Enquête de la FINUL et de l'Armee sur l'incursion israélienneUne incursion israélienne à l’intérieur du territoire libanais ne s’est pas déroulée comme le souhaitait l’armée israélienne. Alors qu’une patrouille d’infanterie israélienne de dix éléments pénétrait à 400 mètres sur le territoire libanais dans la région de Labbouné, deux engins ont explosé et quatre soldats israéliens ont été blessés.

Selon les témoins, les fils barbelés marquant la Ligne bleue tracée en 2000 par l’Onu ont été sectionnés et l’explosion s’est produite dans un champ de pins à l’intérieur du territoire libanais.

Une enquête a été ouverte par une commission militaire libanaise en coordination avec la Finul. Des enquêteurs relevant de la force onusienne ont inspecté le lieu de l’explosion et la Finul a signalé l’incident dans un communiqué, faisant état d’une «violation de la résolution 1701». Elle a adressé, en outre, à l’armée israélienne une vive protestation et une demande de coopérer totalement avec les enquêteurs.

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a évoqué les activités des soldats qui «nous défendent et défendent nos frontières, c’est ce qui s’est passé cette nuit et nous continuerons à agir en toute responsabilité pour défendre les frontières d’Israël», a-t-il indiqué. Il a accusé l’Iran d’être «l’instigateur de ce qui se passe à la frontière nord (avec le Liban), à Gaza et au Sinaï». Et le porte-parole de l’armée israélienne a affirmé que les quatre soldats étaient engagés dans des «activités nocturnes dans le secteur de la frontière libanaise lorsqu’une explosion s’est produite». Cependant, l’enquête n’a pas encore révélé les objectifs de la patrouille israélienne. Le commandement de l’armée et celui de la Finul devront élargir leurs investigations pour élucider tous les détails.

Publicités

Posted in Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les soldats israéliens blessés lors d’une incursion au Liban

Posted by jeunempl sur août 7, 2013

(AFP)

Israël - LibanQuatre soldats israéliens ont été blessés par une explosion lors d’une incursion de 400 mètres à l’intérieur du territoire libanais dans la nuit de mardi à mercredi, a affirmé l’armée libanaise.

Un porte-parole de l’armée israélienne avait indiqué plus tôt que quatre soldats israéliens avaient été blessés par une explosion dans la nuit dans le secteur de la frontière libanaise, sans préciser de quel côté de la ligne ils se trouvaient.

Une patrouille d’infanterie de l’ennemi israélien a pénétré mercredi à 00H24 locales (mardi 21H24 GMT) de 400 m à l’intérieur du Liban dans la région de Labouné. Une explosion s’est produite et des soldats (israéliens) ont été blessés car du sang a été retrouvé sur place. Une commission militaire a ouvert une enquête en coordination avec la Finul (Force intérimaire des Nations unies au Liban), a précisé l’armée dans un communiqué.

L’explosion est vraisemblablement due à des mines, la région ayant notamment été le théâtre d’un conflit entre Israël et le mouvement chiite libanais Hezbollah.

Selon le porte-parole de l’armée israélienne, les quatre soldats étaient engagés dans des activités nocturnes dans le secteur de la frontière libanaise lorsqu’une explosion s’est produite.

Interrogé par l’AFP, le porte-parole n’a pas été en mesure de préciser l’origine de cette explosion ni si elle s’était produite en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Israël «reporte» l’opération terrestre et Clinton vole à son secours

Posted by jeunempl sur novembre 20, 2012

Mediarama

Au sixième jour de l’offensive israélienne contre Gaza, une véritable course contre la montre est engagée entre les démarches diplomatiques pour aboutir à une trêve et l’escalade des bombardements aériens. Pendant ce temps, la riposte palestinienne ne faiblit pas avec la chute de dizaines de roquettes sur des colonies et des villes israéliennes.

 

De l’avis des observateurs, Israël se trouve toujours dans une impasse. Il subit de fortes pressions de la part de ses alliés occidentaux pour éviter une attaque terrestre, que lui craint de toute façon car ses résultats demeurent incertains face à la forte résistance opposée par les organisations palestiniennes. Premier signe de la confusion et des hésitations qui règnent au sein de l’establishment israélien, l’annonce du «report» de la décision sur un éventuel déclenchement d’une opération terrestre. Une annonce quasi-officielle faite par des «milieux gouvernementaux israéliens» cités par les agences de presse. Pour tenter d’empêcher une escalade aux conséquences inconnues dans la région, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton se rend mardi en Israël, en Égypte et à Ramallah. Le président américain Barack Obama a décidé de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les dessous de l’offensive israélienne contre Gaza

Posted by jeunempl sur novembre 15, 2012

Al Manar

« Plomb durci » mué en « Colonne de fumée ». L’offensive israélienne menée contre la bande de Gaza depuis mercredi est le prolongement de celle perpétrée en 2008-2009.

Alors que la première bataille avait pour objectif israélien déclaré de stopper les tirs de roquettes palestiniennes sur les colonies du sud de Gaza, celle-ci a été déclenchée pour empêcher la résistance palestinienne de poursuivre son armement. Preuve de plus que l’objectif de 2008 n’a pas été atteint jusqu’ici.

Evidemment, la situation d’aujourd’hui est beaucoup plus compliquée pour les Israéliens, choqués par le recours de la résistance palestinienne à des roquettes sophistiquées qui ont atteint pour la première fois Tel Aviv, et qui continuent de s’abattre jour et nuit sur les colonies, imposant de nouvelles règles du jeu, en faveur de la résistance.

Côté palestinien, la riposte rapide et foudroyante au raid israélien qui a visé un dirigeant du Hamas constitue un message clair au gouvernement israélien, et selon lequel il est désormais interdit de faire couler le sang palestinien sans payer cher de telles attaques.

Interrogé par le site d’information d’Al Manar, le responsable du Hamas au Liban Ali Baraké a expliqué que Benjamin Netanyahu, le premier ministre israélien, voudrait réaliser des exploits à l’approche du scrutin électoral en janvier prochain, profitant de la situation arabe instable. «Netanyahu croyait que Gaza était le maillon le plus faible de la chaine des pays de résistance, et il était prêt à déclencher une guerre dans le Golan occupé et peut-être aussi au Liban, mais il a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Hezbollah libanais a envoyé un drone de fabrication iranienne en Israël

Posted by jeunempl sur octobre 11, 2012

AFP – Joseph Eid

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, dans une intervention diffusée en direct par la chaîne de télévision de son mouvement, a prévenu que d’autres drones pourraient être envoyés en Israël.

L’Etat hébreu, voisin du Liban, est l’ennemi juré du Hezbollah et de son allié iranien.

« Un avion de reconnaissance sophistiqué a été envoyé à partir du territoire libanais (…) et a traversé des centaines de kilomètres au-dessus de la mer avant de franchir les lignes ennemies et d’entrer en Palestine occupée« , a lancé Hassan Nasrallah.

« La possession d’une telle capacité aérienne est une première dans l’histoire des mouvements de résistance (contre Israël) au Liban et dans la région« , a-t-il ajouté.

« Ce n’est la première fois (qu’un drone est envoyé) et ce ne sera pas la dernière fois. Nous pouvons parvenir à toutes les zones » en Israël, a prévenu M. Nasrallah.

Selon lui, le drone a « survolé des installations sensibles et importantes sur des dizaines de kilomètres jusqu’à ce que l’ennemi le repère près (du site nucléaire) de Dimona« .

« Il s’agit d’une opération qualitative et très importante dans l’histoire de la résistance au Liban et dans la région« , a-t-il poursuivi.

Cet appareil « n’est pas russe, il est de fabrication iranienne et a été assemblé et monté au Liban« , a encore dit M. Nasrallah.

A Jérusalem, interrogé par l’AFP, un haut responsable israélien a affirmé sous couvert de l’anonymat que « le fait que les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sarkozy en a «marre» de Netanyahou le «menteur»

Posted by jeunempl sur novembre 13, 2011

Slate.fr

Arrêt sur images révèle un «échange à bâtons rompus» et «qui aurait dû rester à huis clos» entre Nicolas Sarkozy et Barack Obama lors du G20 de Cannes, jeudi 3 novembre. Enfermés dans une pièce, les deux chefs d’Etat auraient eu un dialogue saignant sur le Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou:

Sarkozy: «Je ne peux plus le voir, c’est un menteur»
Obama: «Tu en as marre de lui, mais moi, je dois traiter avec lui tous les jours!»

Si ces phrases sont parvenues aux oreilles du site, c’est grâce à «une maladresse de l’organisation»: pendant la discussion, les services de l’Elysée auraient remis aux journalistes des boîtiers de traduction en vue de la conférence de presse à venir, en précisant «que les casques n’étaient pas distribués, parce qu’ils auraient permis de suivre la conversation à huis clos».

Ce qu’auraient alors fait pendant trois minutes certains journalistes en utilisant leur propre casque ou leurs oreillettes de portable. Sans révéler néanmoins les propos, selon certains d’entre eux cités par Arrêt sur images, car cela aurait constitué la reconnaissance d’une «triche» ou d’une infraction aux «règles déontologiques». Le Monde s’est contenté de préciser dans son compte-rendu du sommet que Sarkozy et Obama s’étaient Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban met en garde Israël contre toute délimitation unilatérale des frontières maritimes

Posted by jeunempl sur juillet 13, 2011

(Fady Noun – L’Orient le Jour)

Nagib Mikati n’a pas de chance : l’actualité ne lui laisse pas de répit. Après Tripoli et le TSL, ce sont les frontières maritimes qui lui sautent au visage. Tout occupé à lutter contre le moulin à vent de la discorde, il avait oublié ce point-là. Laissées à l’abandon – comme nos frontières terrestres, flasques méduses –, nos frontières maritimes se rappellent aujourd’hui à nous de façon dramatique. Pendant que nous discutions portefeuilles et attributions, Israël concluait, lui, un accord avec Chypre sur la prospection off-shore qui empiétait sur le droit du Liban à sa propre zone économique exclusive (ZEE), et c’est une fortune colossale qui pourrait nous filer entre les mains, si nous laissons faire.

Est-il trop tard ? Le Liban a-t-il été pris de vitesse ? Pas tout à fait, mais il faut agir vite pour rattraper le temps perdu. Certains reprochent déjà au gouvernement de ne pas s’être réuni en séance extraordinaire, aussitôt que la nouvelle de l’accord israélo-chypriote a été connue, et de n’avoir pas convoqué la commission interministérielle chargée d’examiner ce dossier en détail.

Hier, et en attendant la réunion, jeudi, du gouvernement, le président de la République, Michel Sleiman, a mis en garde Israël contre des « décisions unilatérales » dans la démarcation de ses frontières maritimes.
« Le président Michel Sleiman met en garde Israël contre toute décision unilatérale que l’État hébreu pourrait prendre dans la démarcation des frontières maritimes et qui constituerait une violation du droit international, comme l’État hébreu en a l’habitude », a indiqué la présidence dans un communiqué.

Israël, rappelle-t-on, avait annoncé dimanche qu’il allait présenter prochainement aux Nations unies le tracé de sa zone économique exclusive en Méditerranée, dessiné en accord avec la République de Chypre.

À Chypre aussi, le Liban reproche d’avoir agi sans le consulter. À ces reproches, toutefois, le ministre chypriote des Affaires étrangères, Marcos Kyprianou, a répondu – amicalement –, en rappelant que le Liban peut encore se prévaloir du droit maritime international, pour empêcher l’ONU de ratifier la zone économique exclusive d’Israël qui le lèse. « Les accords entre pays ne produisent pas de droits et de devoirs pour un État tiers, sans son approbation », a rappelé en particulier le ministre chypriote, qui a donc fait preuve de souplesse sur ce point, contrairement à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Israël va retirer ses militaires d’un village libanais

Posted by jeunempl sur novembre 8, 2010

Xinhua

La frontière reconnue par le Liban. Ghajar et les fermes de Chebaa se trouvent sur son territoire. La Syrie reconnait la libanité des fermes.

Israël envisage de retirer ses militaires d’un village situé sur la frontière libanaise, rapporte dimanche la presse locale.

Lors de son voyage aux Etats-Unis, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pourrait informer lundi le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, que son pays envisage de retirer les Forces de défenses israéliennes (IDF) de la partie nord du village de Ghajar.

Israël s’est emparé du village lorsque les IDF attaquaient les positions de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) en 1978. Il se trouve à cheval sur la frontière israélo-libanaise tracée par l’ONU après le retrait de l’armée israélienne du sud du Liban en 2000.

Entre 2000 et 2006, les forces israéliennes contrôlaient le sud du village et le Hezbollah maintenait une petite présence dans la partie nord. Lors de la guerre de 2006, Tsahal a chassé le Hezbollah et occupé de nouveau la partie nord.

La résolution 1701 de l’ONU, qui a mis fin à la guerre de 2006, demande à Israël de mettre fin à ses opérations militaires au nord de la frontière et de quitter le village.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Erdogan au sommet arabe : Si la Palestine brûle, le Proche-Orient en entier brûlera

Posted by dodzi sur mars 28, 2010

L’Orient le Jour

Quatorze chefs d'État sur les 22 membres de la Ligue arabe participent au sommet ordinaire annuel de deux jours, le premier à se tenir chez le sulfureux numéro un libyen Mouammar Kadhafi, et duquel sont absents deux poids lourds de la région, le Saoudien Abdallah et l'Égyptien Hosni Moubarak.

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan s’en est violemment pris à Israël,

à l’ouverture samedi en Libye d’un sommet arabe placé sous le signe de la défense de Jérusalem, estimant que considérer cette ville comme la capitale indivisible de l’État hébreu, comme le fait Israël, est une « folie ».

« Jérusalem est la prunelle des yeux du monde musulman. Si Jérusalem brûle, ceci signifie que la Palestine brûle. Et si la Palestine brûle, ceci veut dire que le Proche-Orient brûle », a-t-il mis en garde.

Quatorze chefs d’État sur les 22 membres de la Ligue arabe participent au sommet ordinaire annuel de deux jours, le premier à se tenir chez le sulfureux numéro un libyen Mouammar Kadhafi, et duquel sont absents deux poids lourds de la région, le Saoudien Abdallah et l’Égyptien Hosni Moubarak.

Les dirigeants arabes étaient réunis à huis clos en soirée dans la ville méditerranéenne de Syrte, à 500 km à l’est de Tripoli. Ils n’avaient pas le droit d’avoir plus de deux accompagnateurs dans la salle de conférences. « C’est pour discuter en toute tranquillité », a dit le colonel Kadhafi. Selon le programme, le sommet doit reprendre aujourd’hui vers 10h00 locales (08h00 GMT) et s’achever par une conférence de presse vers 18h30 GMT.

« Nous ne pouvons pas tenir des négociations indirectes tant qu’Israël n’arrête pas totalement ses activités de colonisation à Jérusalem et ne mette pas fin à sa politique du fait accompli », a dit le président palestinien Mahmoud Abbas à l’ouverture du sommet dans l’après-midi. « L’État de Palestine n’aura aucun sens si Jérusalem n’est pas sa capitale », a-t-il souligné, appelant les pays arabes à « sauver Jérusalem ».

Alors que les pays arabes ont écarté tout soutien à la reprise des négociations israélo-palestiniennes sans un gel de la colonisation, le patron de l’ONU Ban Ki-moon, invité au sommet, les a appelés à soutenir ces pourparlers, tout en condamnant les projets de colonisation.

Jérusalem-Est, annexée par Israël en 1967, est au centre du conflit israélo-palestinien. Les Palestiniens veulent en faire la capitale de leur futur État, alors qu’Israël considère l’ensemble de Jérusalem comme sa capitale « éternelle et indivisible ».

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a encore assuré vendredi que sa politique concernant Jérusalem demeurerait inchangée. Israël a approuvé le 9 mars un projet de construction de 1 600 logements dans un quartier de colonisation à Jérusalem-Est, provoquant une grave crise avec Washington qui s’employait à lancer des pourparlers indirects entre Israël et les Palestiniens, alors que le processus de paix est bloqué depuis plus d’un an. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Devant l’Aipac, Mme Clinton réaffirme l’engagement des Etats-Unis envers Israël

Posted by dodzi sur mars 24, 2010

Le Monde

Il n’y a pas beaucoup de rassemblements où l’apparition de George Bush sur les écrans déclenche des applaudissements enthousiastes. Celui de l’Aipac est de ceux-là. Plus de 7 500 personnes ont assisté, cette année, à la conférence de l’American Israel Public Affairs Committee, le lobby pro-israélien à Washington, un record de participation.

Du temps de George Bush et du vice-président Dick Cheney, les relations étaient sans nuage. Après l’élection de Barack Obama en 2008, l’Aipac s’est prudemment doté d’un président originaire de Chicago, Lee Rosenberg, ex-financier de la campagne d’Obama. Dès son premier discours, dimanche 21 mars, il a pris ses distances. « Des alliés se doivent de gérer leurs divergences en privé », a-t-il affirmé. « L’Histoire montre que quand l’Amérique fait publiquement pression sur Israël, elle fournit un prétexte à ceux qui veulent faire dérailler le processus de paix », a-t-il ajouté.

L’Iran devait être le thème central mais les esprits ont surtout été occupés par la « crise qui n’en est pas une » entre l’administration Obama et le gouvernement de Benyamin Nétanyahou à propos des nouvelles constructions à Jérusalem-Est annoncées pendant la récente visite en Israël du vice-président Joe Biden. Pour beaucoup, la « crise » est une exagération médiatique, ou malintentionnée. « S’il y a une crise, elle est en Iran », a dit Harold Blix, un retraité de Floride, venu avec son épouse et leur petit-fils de 16 ans « qui s’est déjà inscrit pour l’an prochain ».

Mais d’autres reconnaissent les difficultés, comme Don Durbin, un homme d’affaires républicain de Philadelphie: « Les relations sont mauvaises. Il y a un manque de confiance. Les Etats-Unis ont l’impression que, pour avoir la coopération des Arabes contre l’Iran, ils doivent résoudre le conflit israélo-palestinien. C’est une erreur. » Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :