Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘nationalité’

Mansour favorable à une mise en place urgente du mécanisme de récupération de la nationalité

Posted by jeunempl sur mars 22, 2012

ANI

Le ministre des Affaires Etrangères et des Emigrés Adnan Mansour a appelé la Chambre des députés à mettre en place un mécanisme clair et urgent de la récupération de la nationalité.

Le ministre qui se prononçait lors d’une entrevue accordée à la Voix du Liban a souligné que les réserves émises sur le fait que la mère libanaise donne la nationalité à ses fils palestiniens se trouvant sur les territoires libanais visent à ne pas les encourager à renoncer à leur droit de retourner dans leur pays.

M. Mansour a considéré que la livraison de passeports privés à ceux qui ne les méritent pas revient à la difficulté d’obtention de ces passeports à l’étranger de la part des libanais notamment les hommes d’affaires .

A propos des nominations diplomatiques il a dit que la première promotion formée de 86 diplomates est déjà publiée et que leur répartition sur les ambassades a commencé.

« Le deuxième groupe qui comprend la promotion de la deuxième catégorie à la première et la nomination des ambassadeurs à l’étranger verra le jour prochainement » a-t-il conclu.

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Droit à la nationalité : le gouvernement fait un premier geste en faveur des femmes

Posted by dodzi sur mars 22, 2012

L’Orient le Jour

Une commission ministérielle a été formée pour examiner le droit des Libanaises à accorder leur nationalité à leurs enfants.

Réunion ordinaire hier pour le Conseil des ministres, qui a quand même adopté deux décisions d’une importance capitale. La première concerne la formation du comité de gestion du secteur du pétrole, qui doit voir le jour à partir du moment où le texte sera publié au Journal officiel et qui doit permettre au Liban d’aller de l’avant dans la prospection pétrolière. Le décret a été voté sur base de l’avis rendu par le Conseil d’État à ce sujet.

La deuxième concerne le droit de la Libanaise mariée à un étranger d’accorder sa nationalité à ses enfants. Réuni sous la présidence de M. Nagib Mikati, le gouvernement a décidé de former une commission pour examiner le projet de loi, sur base des différentes remarques formulées par ses membres. Cette décision est sans doute loin de satisfaire les Libanaises qui militent sans relâche depuis des années pour arracher à l’État la reconnaissance d’un droit légitime, mais elle représente au moins un premier pas dans sur cette direction. Elle a été adoptée au terme d’un long débat sur tous les aspects de ce dossier. Des ministres ont même soulevé la question de savoir si le texte s’applique également aux émigrés de mères libanaises qui souhaitent récupérer leur nationalité.

Bien que d’accord sur le principe, les ministres du bloc du Changement et de la Réforme ont exprimé des réserves au sujet du projet de loi, en rapport notamment avec l’émigration. Ils souhaitent des garde-fous précis et un examen en profondeur pour barrer la voie aux abus. Face aux nombreuses remarques formulées par ceux qui considèrent qu’il est du droit de la Libanaise de transmettre sa nationalité à ses enfants, dont les ministres du Hezbollah, et ceux qui exigent des conditions précises, M. Mikati a entrepris de demander à chaque ministre s’il est pour ou contre le projet avant de décider, sur proposition du ministre de l’Intérieur, Marwan Charbel, de former une commission présidée par le vice-président du Conseil, Samir Mokbel, et composée des ministres de l’Intérieur, de la Justice, de l’Information et des Affaires sociales. Celle-ci a pour mission d’établir une étude détaillée du texte de loi avant de l’adopter.

Différend Mikati-Safadi

La réunion s’est déroulée calmement bien que certains sujets ont suscité des divergences parmi les ministres, notamment entre le chef du gouvernement et le ministre des Finances, Mohammad Safadi, qui, avant l’ouverture de la réunion, avait indiqué à la presse qu’il ne partage pas le point de vue de M. Mikati, hostile à la location de bateaux producteurs d’électricité proposée par le ministre de l’Énergie, Gebran Bassil. Il a jugé inadmissible qu’« une seule personne puisse décider unilatéralement de ce qu’il faut faire, surtout qu’une commission avait été formée à cette fin ». « Sinon, qu’on l’annule », a-t-il martelé.

Selon des membres de la commission, aucun d’eux n’a été convoqué pour la réunion qui devait se tenir aujourd’hui à ce sujet, ce qui suppose une exacerbation du différend entre MM. Mikati, Safadi et Bassil. Autre sujet de désaccord : le projet de budget 2012. Le chef du gouvernement n’a pas réagi favorablement à la demande de son ministre des Finances qui avait demandé de récupérer le texte de loi en vue de le modifier sur base des nouvelles données financières.

Quoi qu’il en soit, le gouvernement, qui a passé en revue les critiques adressées à l’armée consécutivement à la crise syrienne et à l’afflux de réfugiés au Liban, a décidé d’adopter une position susceptible de consolider celle des forces régulières et de les tenir à l’abri des tiraillements politiques.

Les personnes portées disparues

Sur un autre plan, le ministre des Télécommunications, Nicolas Sehnaoui, a soulevé le problème des personnes portées disparues et réclamé un suivi sérieux du dossier, ce à quoi le ministre de la Justice, Chakib Cortbaoui, a répondu en affirmant qu’il planche sur un projet de décret pour la formation d’une commission des personnes portées disparues. Le débat a principalement porté sur la nécessité de régler ce problème loin de toute politisation. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Charbel Nahas : Transmettre la nationalité est un « droit » pour les femmes

Posted by jeunempl sur février 10, 2012

(L’Orient le Jour)

Des représentants de la campagne « Ma nationalité, mon droit et celui de ma famille » ont été reçus hier par le ministre du Travail Charbel Nahas. Ils ont rendu hommage à une récente décision du ministre qui a consisté à annuler la nécessité d’obtention de permis de travail pour les maris et les fils des Libanaises mariées à des étrangers.

La campagne milite depuis des années pour la modification de la loi sur la nationalité, de façon à permettre aux Libanaises de transmettre leur nationalité à leurs mari et enfants étrangers, un privilège jusque-là uniquement réservé aux hommes.

Le ministre Nahas a annoncé son soutien à cette campagne, « parce que c’est une question de droit », a-t-il dit. Il a cependant révélé que « ce sujet n’a pas pris sa part de débat dans les deux derniers gouvernements » auxquels il a participé, « parce que cette dicussion suffit à faire resurgir l’épouvantail de l’implantation » des réfugiés palestiniens au Liban. Il a précisé que sa dernière décision ne fait pas d’exception pour les maris et les enfants de Libanaises qui sont palestiniens ou sans papiers.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les femmes réclament une fois de plus le droit de donner la nationalité à leurs proches

Posted by jeunempl sur décembre 31, 2011

(L’Orient le Jour)

Hier, des centaines de manifestants ont participé à un sit-in à Sanayeh, en face du ministère de l’Intérieur, afin de réclamer le droit pour les Libanaises mariées à un étranger de transmettre leur nationalité à leur époux et leurs enfants.

Les militants, quelques 700 selon les organisateurs, sont venus en bus de tout le pays. Certains avec beaucoup de retard, ce qui a diminué le nombre de participants attendus. Ces derniers, encadrés par de très nombreux policiers, ont occupé pendant une heure et demie l’espace en face du ministère. Parmi eux, des femmes de toutes les confessions mais aussi des hommes et des enfants. Il y a quelques semaines, le Conseil des ministres a pris la décision d’accorder aux émigrés la possibilité d’une restitution de la nationalité libanaise. Une fois de plus, les femmes ont été exclues et la décision ne concernait que les hommes. Cela a provoqué la colère des ONG.

Le sit-in était organisé par le CRTD. A (Collectif for Research and Training on Development. Action) dans le cadre de la campagne « Ma nationalité est un droit pour moi et ma famille », et en coopération avec d’autres associations comme Amel ou le Secours populaire.

Le CRTD. À, une ONG féministe basée à Beyrouth qui lutte pour l’égalité des sexes, la citoyenneté, les droits économiques et le leadership, est membre du réseau féministe international Women Learning Partnership (WLP) qui mène la campagne sur la nationalité depuis 2002 dans un grand nombre de pays arabes. Au Liban, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Abi Nasr dénonce la politisation du dossier des nominations

Posted by jeunempl sur octobre 6, 2011

D.H. – ANI

Le député du bloc « Changement et Réforme » Neemtallah Abi Nasr a dénoncé jeudi la politisation du dossier des nominations administratives au Liban, notant que « les délais dans celles relatives aux chrétiens découle des références chrétiennes qui n’arrivent pas à s’entendre sur ce sujet ».

Il a également abordé, dans un entretien accordé à la chaîne OTV, le sujet de la majoration des salaires, « majoration insuffisante pour les employés mais énorme pour l’Etat », ainsi que l’affaire du Tribunal spécial pour le Liban, formé selon lui de façon anticonstitutionnelle.

Tout en qualifiant les câbles de Wikileaks de « plan visant à semer la zizanie », M. Abi Nasr a appelé à « plus de transparence dans les relations en préservant les secrets de l’Etat ».

Le député a alors critiqué les forces du 14 Mars qui font porter à l’actuel gouvernement « la responsabilité des répercussions de tous les cumuls dont on témoigne », soulignant que « les politiques de l’opposition actuelle ont engendré les crises actuelles ».

Sur un autre plan, le parlementaire a mis en garde contre les appropriations des étrangers, signalant que la loi donnant à ces derniers le droit à la propriété au Liban avait modifié l’identité de nombreuses localités libanaises.

Il a en outre dénoncé le silence des anciens députés chrétiens devant les agissements nuisibles aux chrétiens, avant de réitérer son appel à « retirer la nationalité libanaise à ceux qui ne la méritent pas ».

Quant à la loi électorale, il a affirmé son soutien au principe de la proportionnalité, exprimant ses doutes quant à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Facilitation du permis de travail pour les époux de Libanaises

Posted by jeunempl sur septembre 27, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre du Travail Charbel Nahas a annoncé mardi avoir pris des mesures administratives pour faciliter l’attribution de permis de travail aux époux et enfants de femmes libanaises résidant au Liban.

Ces dernières ne pouvant transmettre leur nationalité, comme c’est le cas en sens inverse lors d’un mariage entre un Libanais et une étrangère, leurs familles se retrouvaient contraintes de se conformer aux formalités imposées à tous les étrangers.

« Il n’est pas normal que les époux et enfants de femmes libanaises soient traités comme d’autres catégories d’étrangers. La situation qui prévalait jusqu’à présent n’était pas tolérable, en particulier du point de vue des droits de la femme », a déclaré le ministre. « Si la question de la révision du code de la nationalité doit aller de pair avec une réflexion sur la notion de résidence au Liban, rien n’empêche, en attendant, de faciliter les conditions de travail des époux de femmes libanaises ».

Le ministre a donc décidé d’étendre aux permis de travail la pratique déjà en vigueur à la Sûreté générale concernant les permis de séjour dont bénéficient automatiquement pour trois ans les époux et les enfants étrangers de femmes libanaises, ou les épouses étrangères de Libanais. Une quinzaine de milliers de personnes sont concernées.

Les formalités sont simplifiées : il suffira désormais au conjoint ou à l’enfant de présenter son permis de séjour et son lien de parenté pour obtenir un permis de travail pour trois ans, alors qu’auparavant, il devait, entre autres, présenter un contrat de travail.

Le ministre a aussi annulé l’exigence d’un dépôt de garantie de mille dollars à la Banque de l’habitat et autorisé la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Près de 80.000 Libanaises se disent lésées par le Code de la nationalité

Posted by jeunempl sur janvier 27, 2010

Casafree

Une étude sur les Libanaises mariées à des étrangers, dont les résultats ont été rendus publics à Beyrouth, a estimé à plus de 80.000 le nombre de celles qui se disent lésées par le Code de la nationalité en vigueur dans leur pays.

Cette étude est le fruit d’une campagne intitulée « Ma nationalité, pour moi et pour eux », menée dernièrement en collaboration avec le Comité national pour le suivi des questions féminines et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Son but consistait à sensibiliser l’opinion publique libanaise au droit des femmes libanaises mariées à des étrangers de « transmettre leur nationalité à leurs maris et à leurs enfants ».

L’étude note que près de 18.000 Libanaises ont épousé des étrangers durant la période allant de 1995 à 2008. 8,2 pc des musulmanes sont mariées à des étrangers contre seulement 2 pc pour les chrétiennes. 74,7 pc des Libanaises sont mariées à des Arabes, 11,4 pc à des Européens et 7,5 pc à des Américains. Ces chiffres sont ceux des mariages contractés entre Libanaises et étrangers au Liban, et s’il fallait y ajouter les mariages contractés à l’étranger, le chiffre serait certainement doublé.

En outre, l’étude réfute le prétexte officiel invoqué par les autorités libanaises pour refuser le droit de la femme de « transmettre sa nationalité à son mari étranger », à savoir la peur de l’implantation de certains étrangers au Liban.

Le ministre libanais de l’Intérieur, Ziad Baroud, qui assistait à la cérémonie de présentation des résultats de cette étude, a insisté, dans son intervention, sur le fait que le problème est essentiellement politique et doit faire l’objet d’une solution politique.

Il a rappelé que son ministère a déjà tenté, sans succès, de faire figurer à l’ordre du jour du Conseil des ministres un projet de loi portant amendement du Code la nationalité en faveur de la femme.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Libanaises se mobilisent pour le droit de transmettre leur nationalité à leurs enfants

Posted by jeunempl sur novembre 26, 2009

(L’Orient le Jour)

Pousser le nouveau gouvernement à l’action est le moyen qu’utilise, aujourd’hui, la campagne « Ma nationalité, un droit pour ma famille et pour moi », pour obtenir à la femme libanaise le droit de transmettre sa nationalité à ses enfants.

C’est au cours d’une conférence de presse que les organisateurs ont invité hier le nouveau gouvernement à se pencher sur la transmission par la Libanaise de sa nationalité à ses enfants. L’événement s’est déroulé au siège de l’ordre des ingénieurs de Beyrouth.
« L’État n’a pas le droit de me priver de transmettre ma nationalité à mes enfants », s’est indignée Samira Soueidan, une mère libanaise ayant épousé un Égyptien. « Depuis quand l’État se permet-il de décider du destin des citoyens ? » a-t-elle demandé. Elle a remercié le juge John Kazzi pour lui avoir accordé le droit de transmettre la nationalité à ses enfants. M. Kazzi lui avait accordé ce droit en se basant sur les principes de l’égalité, de la justice et de la suppression de toute forme de discrimination.

C’est face à l’injustice et à la paralysie étatiques que les organisateurs de la campagne ont appelé les ministres, dans un mémorandum, à prendre cette affaire au sérieux. Ils les invitent surtout à accorder aux Libanaises ce droit qu’ils estiment être un « droit naturel ».
« Nous en avons assez d’attendre que le gouvernement commence à travailler. S’il ne veut pas nous accorder ce droit, je propose que nous arrêtions de payer nos impôts », a déclaré Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Gilberte Zouein promet d’œuvrer en vue d’appliquer la loi qui permet à la femme libanaise d’accorder la nationalité libanaise à ses enfants

Posted by jeunempl sur juin 19, 2009

El Nashra

gilberte-zoueinLa député Gilberte Zouein, membre du bloc ‘’Changement et Réformes », salue les efforts de Samira Soueidan, Me. Souha Ismail et la magistrature libanaise en ce qui concerne le droit de la femme d’accorder sa nationalité à ses enfants.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, Zouein espère que ce pas soit suivi d’autres en vue de finaliser légalement ce dossier.

Zouein rappelle que lors de son premier mandat et en tant que présidente de la commission de la femme et de l’enfant, elle avait présenté une proposition de loi à cet égard. Cette proposition vise à amender l’article 15 de la loi sur la nationalité décrétée le 19/01/1925, afin de permettre à toute femme libanaise mariée à un étranger d’accorder la nationalité à ses enfants. Ce projet de loi avait soulevé un tollé médiatique et n’est jamais arrivé jusqu’à l’approbation de la séance plénière de la Chambre des représentants.

Zouein remercie la magistrature libanaise pour son appui à cette loi et elle espère que cette loi fera l’objet d’une étude approfondie.
Zouein promet d’oeuvrer dans ce sens car elle estime que ce droit ne peut être soumis continuellement à la discrétion des juges et à la jurisprudence. Il est temps que ce droit soit géré par une loi conséquente.
Zouein espère que le nouveau parlement prendra au sérieux ce projet de loi si important.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL: Diaspora

Posted by dodzi sur mai 31, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 16 Diaspora

Diagnostic

1. L’Etat a toujours négligé la Diaspora et a négligé de communiquer avec elle bien que les Expatriés forment une partie essentielle de la population libanaise et symbolisent la présence libanaise dans le monde.

2. Les Expatriés sont empêchés de récupérer la nationalité libanaise et leurs droits fondamentaux sont bafoués.

3. Les délégations diplomatiques libanaises ne remplissent pas leurs devoirs diplomatiques et administratifs, ce qui a amené les expatriés libanais à se détacher de leur pays d’origine.

4. Le ministère des Expatriés a été supprimé alors qu’il avait été créé pour s’occuper précisément des Expatriés.

5. Le pourcentage de Libanais qui quittent leur pays chaque année est à présent égal au taux de croissance naturel de la population résidente, ce qui représente pour l’Etat libanais un défi de taille s’il veut pouvoir s’en occuper dans leur pays d’accueil.

6. Les communautés d’expatriés libanais dans le monde sont déchirées et leurs institutions ont été atteintes. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :