Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Nasrallah’

Le patriarche maronite, le cardinal Rahi, ne cesse de surprendre le 14-Mars

Posted by jeunempl sur novembre 15, 2012

Mediarama – Editorial de Nabil Haitham pour As-Safir

Depuis le début du mandat patriarcal actuel, le 14-Mars subit des chocs successifs. Le premier a été la fin du rôle de levier pour ce mouvement que jouait l’Eglise à l’époque du patriarche Sfeir. Puis sont venus l’appel de Mgr Béchara Raï à établir un nouveau pacte social, ses positions à l’égard du printemps arabe et de la crise syrienne, ses mises en garde contre le danger qui entoure les chrétiens d’Orient, son attitude à l’égard des armes du Hezbollah, l’interdit de l’Eglise contre la loi de 1960, son appui au dialogue national initié par le président Sleiman pour dépasser les divisions actuelles.

Le dernier choc a été provoqué par la rencontre exceptionnelle entre le patriarche maronite et une délégation du commandement du Hezbollah. Cette rencontre a en fait constitué un double choc pour le 14-Mars. D’abord, en raison de l’accueil chaleureux réservé au parti à Bkerké. Ensuite, à cause de l’invitation adressée par le patriarche à assister à la cérémonie de sa consécration au rang de cardinal, au Vatican, le 24 novembre. Cette invitation est d’autant plus significative qu’elle intervient alors que les attaques du chef des Forces libanaises, Samir Geagea, contre le Hezbollah, ont atteint leur paroxysme. Certains chrétiens du 14-Mars ressentent comme une provocation l’invitation adressée Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Saïda ville morte, au lendemain de la « discorde avortée »

Posted by jeunempl sur novembre 12, 2012

Mediarama

Saïda était ce lundi une ville morte au lendemain de l’incident qui a fait trois morts et plusieurs blessés, entre des partisans du cheikh salafiste Ahmad Al-Assir et des membres du Hezbollah. Commerces et écoles étaient fermés à l’appel de divers partis et personnalités de la ville, et de l’association des commerçants, en signe de deuil d’abord et pour protester contre les tentatives d’entrainer Saïda dans la discorde communautaire ensuite. Le discours sectaire de cheikh Al-Assir a créé un climat de tension et il était normal que la moindre étincelle provoque un incident grave.

Si le sit-in organisé à la fin de l’été par le cheikh salafiste s’était terminé sans effusion de sang, il n’en n’était pas de même dimanche. Mais l’intervention rapide de l’Armée libanaise a empêché la situation de dégénérer, malgré les appels de cheikh Al-Assir à prendre les armes pour livrer ce qu’il a appelé la «bataille de la dignité».

La tension était montée dès les premières heures de la journée, lorsque le fils d’Al-Assir, Omar, a été arrêté à un barrage des Forces de sécurité intérieure (FSI) car il était au volant d’une voiture aux vitres teintées, sans papier et sans permis de conduire. Ahmad Al-Assir a débarqué en trombe, accompagné d’hommes en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Hezbollah libanais a envoyé un drone de fabrication iranienne en Israël

Posted by jeunempl sur octobre 11, 2012

AFP – Joseph Eid

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, dans une intervention diffusée en direct par la chaîne de télévision de son mouvement, a prévenu que d’autres drones pourraient être envoyés en Israël.

L’Etat hébreu, voisin du Liban, est l’ennemi juré du Hezbollah et de son allié iranien.

« Un avion de reconnaissance sophistiqué a été envoyé à partir du territoire libanais (…) et a traversé des centaines de kilomètres au-dessus de la mer avant de franchir les lignes ennemies et d’entrer en Palestine occupée« , a lancé Hassan Nasrallah.

« La possession d’une telle capacité aérienne est une première dans l’histoire des mouvements de résistance (contre Israël) au Liban et dans la région« , a-t-il ajouté.

« Ce n’est la première fois (qu’un drone est envoyé) et ce ne sera pas la dernière fois. Nous pouvons parvenir à toutes les zones » en Israël, a prévenu M. Nasrallah.

Selon lui, le drone a « survolé des installations sensibles et importantes sur des dizaines de kilomètres jusqu’à ce que l’ennemi le repère près (du site nucléaire) de Dimona« .

« Il s’agit d’une opération qualitative et très importante dans l’histoire de la résistance au Liban et dans la région« , a-t-il poursuivi.

Cet appareil « n’est pas russe, il est de fabrication iranienne et a été assemblé et monté au Liban« , a encore dit M. Nasrallah.

A Jérusalem, interrogé par l’AFP, un haut responsable israélien a affirmé sous couvert de l’anonymat que « le fait que les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nasrallah, une apparition à clés…

Posted by jeunempl sur septembre 19, 2012

(L’Orient le Jour – Scarlett Haddad)

La manifestation du Hezbollah lundi dans la banlieue sud et l’apparition de sayyed Hassan Nasrallah au milieu d’une immense foule en transes suscite une profonde réflexion dans les milieux politiques et diplomatiques. Cette manifestation a eu lieu juste après la visite du pape Benoît XVI et le climat de sérénité et de joie dans lequel le pays a baigné pendant trois jours, mais elle ne pouvait pas être reportée car le Hezbollah se devait, pour sa crédibilité, de réagir au film islamophobe.

Un diplomate arabe relève d’ailleurs le fait qu’en choisissant d’organiser la manifestation lundi, le Hezbollah a voulu montrer qu’il respecte la visite du pape Benoît XVI et qu’il attend qu’elle finisse pour ne pas risquer de la troubler. Cette décision montre la différence entre le Hezbollah et les manifestants de Tripoli qui sont descendus dans la rue et se sont livrés à des actes de violence faisant un mort et plusieurs blessés le jour même de l’arrivée du pape à Beyrouth. D’ailleurs, le début de cette visite a été marqué par les incidents de Tripoli qui ont constitué une sorte de tache noire qui n’a cessé de hanter les responsables sécuritaires.

Selon le diplomate arabe en poste au Liban, l’ambassade américaine, qui avait eu vent de la volonté du Hezbollah d’organiser une manifestation de protestation, a aussitôt exprimé ses craintes d’être prise pour cible par les manifestants, et le ministre de l’Énergie Gebran Bassil a été sollicité pour sonder les intentions du Hezbollah.

Mais la réponse a été claire : le Hezbollah organise la manifestation dans la banlieue sud et il n’est pas question de s’en prendre aux intérêts américains, ou prétendus tels, dans le coin. Lundi donc, une foule immense est descendue dans la rue, scandant des slogans somme toute assez classiques, sans brûler des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aoun Condamne l’atteinte aux croyances religieuses et salue la position de Nasrallah

Posted by jeunempl sur septembre 19, 2012

D.CH. – ANI

Le chef du bloc parlementaire « Changement et Réforme », le député Michel Aoun, a condamné mardi l’atteinte aux croyances religieuses et aux prophètes.
Le député qui se prononçait au terme de la réunion hebdomadaire du bloc à Rabieh, a salué la position du secrétaire général du Hezbollah, sayed Hassan Nasrallah, à l’égard du film islamophobe.

Selon ses propos, le sayed Nasrallah a lancé des propositions positives, et a tenté de calmer l’opinion publique exposant les véritables objectifs des producteurs de ce film.

« Nous condamnons toute réplique négative aux propos de sayed Nasrallah. Il n’est pas admis que lorsque une personne appelle au calme avec une telle ferveur et croyance, qu’elle soit accusée de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aoun : Si les pasdaran sont au Liban, qu’on nous les montre…

Posted by jeunempl sur septembre 19, 2012

(L’Orient le Jour)

General Michel Aoun – Tayyar CPL

À l’issue de la réunion hebdomadaire du bloc du Changement et de la Réforme, le général Michel Aoun s’est adressé aux journalistes, évoquant notamment le découpage électoral et le film islamophobe. Aoun a ainsi rendu hommage aux positions de Nasrallah visant à « calmer les esprits et à éviter les débordements » et il a rejeté les critiques qui lui ont été adressées, ajoutant qu’il est normal de s’emporter lorsque les croyances religieuses sont bafouées, surtout en Orient.

Il s’est aussi demandé pourquoi il est permis aux États-Unis de s’en prendre aux symboles musulmans, alors que les symboles sionistes doivent être respectés. Il a ainsi rappelé que le secrétaire général du Hezbollah a joué le rôle de pompier et qu’il a voulu éclairer l’opinion publique sur les véritables intentions de ceux qui ont fait et diffusé le film islamophobe. En même temps, il a condamné la mort des diplomates américains, ajoutant qu’il s’agit d’une position humaine, qui n’a rien à voir avec la condamnation de la politique américaine dans la région.
Aoun a aussi dénoncé les enlèvements et l’attitude de l’État et il a aussi estimé que l’affaire de la présence des pasdaran iraniens, au Liban, qui a été publiquement annoncée d’ailleurs par leur propre chef, est destinée à occuper l’opinion publique. « Si les gardiens de la révolution sont là, qu’on nous les montre », a précisé le général Aoun.

Il a ensuite évoqué les projets de loi électorale. Il a affirmé que lors de la réunion de Bkerké, les parties en présence s’étaient entendues sur l’adoption de circonscriptions moyennes, ajoutant qu’il avait réussi à convaincre ses alliés de l’adoption de 15 circonscriptions. Mais le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, et le député Samy Gemayel ont changé d’avis depuis et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

S.Nasrallah: Le Hezbollah capable de transformer en enfer la vie des Israéliens

Posted by jeunempl sur août 19, 2012

Al Manar

Le Hezbollah est capable de transformer en enfer la vie des millions d’Israéliens en cas d’agressions contre le Liban, c’est ce qu’a affirmé, ce vendredi, le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, lors d’une cérémonie à l’occasion de la journée mondiale d’AlQuds.

La guerre contre le Liban sera très couteuse, a averti sayed Nasrallah, et d’ajouter : « la résistance est capable de viser en un nombre limité de missiles précis quelques cibles en Palestine occupée qui pourront transformer en un véritable enfer la vie des millions d’Israéliens.

Voici les principaux points de son discours :

Nous nous rencontrons une nouvelle fois à l’occasion de la journée mondiale d’AlQuds décrétée par l’Imam Khomeiny, le dernier vendredi du mois de Ramadan.

Nous voulons dire à nos ennemis et nos amis que la question d’AlQuds et de la Palestine est une cause loin de toutes les divergences. Et notre attachement religieux à cette cause est inébranlable.

Aujourd’hui nous ne pourrons pas concevoir l’avenir d’AlQuds sans celui de l’entité sioniste. Nous ne pourrons pas parler de la restitution d’AlQuds à la nation et au peuple palestinien en présence d’ « Israël ».

AlQuds fait l’unanimité parmi les Israéliens et les différences sont dissipées quand il s’agit d’AlQuds. Ce qui n’est pas le cas des Arabes.

Les Israéliens sont unanimes sur le fait qu’AlQuds est la capitale éternelle d’Israël. La judaïsation de cette ville bat son plein… AlQuds se perd de jour en jour, au moment où les Arabes et les musulmans sont préoccupés par leurs divergences.

S’agissant de l’environnement stratégique d’Israël, notre ennemi a malheureusement certains avantages. Les Israéliens organisent chaque année des conférences pour discuter de la stratégie d’Israël, des défis militaires, démographiques, économiques auxquels ils font face. Ce qui n’est pas le cas des pays Arabes.

Chaque année, nous lisons les plans et les dossiers discutés lors de ces conférences. En 2010 et 2011, ils évoquaient de grandes préoccupations, et des menaces surtout après les développements dans les pays arabes : la chute de Moubarak, le retrait américain humiliant de l’Irak, la chute des régimes soi-disant modérés et la puissance de l’Iran.

Ils craignaient la naissance d’un grand axe régional en faveur de la Palestine et des Palestiniens et contre Israël. Or, après les événements en Syrie, l’image a changé. La Turquie, qui soutenait la cause palestinienne, a réduit à zéro ses relations avec la Syrie. Il en est de même pour ses relations avec l’Irak qui sont devenues tendues, et avec l’Iran qui sont plutôt froides.

Les changements dans les pays arabes ont été exploités en faveur de la crise syrienne, et de la création d’une atmosphère d’animosité des pays arabes envers l’Iran…Par conséquent, Israël parle aujourd’hui d’espoir, d’un avenir prospère et d’une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’énigme des pèlerins libanais : L’incroyable cafouillage

Posted by jeunempl sur juin 1, 2012

L’Hebdo Magazine – Walid Raad

Le mystère des pèlerins libanais est en passe de devenir une affaire d’envergure régionale. Des services de renseignements semblent impliqués et Saad Hariri aurait suspendu sa médiation. Qui sont les ravisseurs et quelles sont leurs revendications? Quel est le véritable but de cette opération?

Il est 16 heures, vendredi 25 mai, lorsque Saad Hariri contacte par téléphone le président du Parlement, Nabih Berry, pour lui annoncer la bonne nouvelle: les pèlerins libanais ont été relâchés et se trouvent actuellement en sécurité à l’intérieur du territoire turc. L’ancien Premier ministre informe aussi le chef du mouvement Amal que son jet privé décollera de Beyrouth vers l’aéroport militaire de Hatay pour les ramener au pays. Hariri, qui se trouve en Arabie saoudite, venait tout juste de recevoir un coup de fil du ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, qui lui a assuré que les services de renseignements de son pays avaient conclu un accord avec les ravisseurs, et que les otages étaient désormais à l’abri. C’est l’explosion de joie dans les rues de la banlieue sud de Beyrouth et un sentiment d’unité nationale que les Libanais n’avaient plus connu depuis bien longtemps plane sur la ville. Mais les heures passent et les pèlerins ne sont toujours pas là. La confusion cède petit à petit la place à l’angoisse.

Dans le salon d’honneur de l’aéroport, où ministres, députés et hommes politiques poirotent, depuis des heures, les visages ne sont plus que des points d’interrogation. Sur la route de l’aéroport, la foule s’impatiente et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’affaire des otages et le plan pour discréditer le Hezbollah

Posted by jeunempl sur mai 29, 2012

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Il est difficile de s’y retrouver dans l’étrange affaire de l’enlèvement des onze pèlerins libanais près d’Alep, en Syrie. Le cafouillage généralisé, les informations contradictoires et le flot de déclarations faites par des personnalités jusque-là pratiquement inconnues du grand public, sans parler des correspondances multiples des envoyés spéciaux dans la banlieue sud, en Turquie et ailleurs, ont ajouté à la confusion générale. Mais il reste qu’en gros, il ya deux lectures de l’événement. La première consiste à considérer que le passage des pèlerins a été considéré comme une aubaine pour un des groupes de l’opposition syrienne qui a estimé qu’il pourrait les échanger « utilement », avant que l’affaire ne le dépasse complètement et ne devienne un enjeu régional. En d’autres termes, selon cette lecture, l’enlèvement aurait eu lieu par hasard, avant d’être récupéré par des parties régionales, un peu dans le genre de ce qui se passait au Liban dans les années 80.

L’autre lecture est de considérer que cet enlèvement s’inscrit dans le cadre du complot visant à susciter une discorde entre sunnites et chiites au Liban. Il est intervenu après une série d’incidents qui avaient le même objectif et qui se sont articulés selon la logique suivante : il s’agissait d’abord de discréditer les institutions de l’État qui rassemblent les Libanais, l’armée, les services de sécurité et la justice. Il fallait ensuite entraîner les différentes composantes de la société libanaise dans des affrontements qui pousseraient chaque groupe à se replier sur lui-même. C’est d’ailleurs l’importance de recourir à des francs-tireurs dont l’action empêche les échanges entre deux quartiers et deux camps adverses. De la sorte, la tension ne cesse de monter entre les différentes factions et le terrain devient favorable à l’éclatement de la discorde.

C’est dans ce climat que se produit l’enlèvement des onze pèlerins près d’Alep qui était destiné à pousser leurs proches à manifester dans la rue, alors que la tension provoquée par la mort des deux cheikhs au Akkar n’avait pas encore baissé, provoquant ainsi des frictions avec la rue sunnite encore sous pression.

Mais le plan s’est heurté à la sagesse des commandements d’Amal et du Hezbollah qui ont rapidement Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le 14-Mars pose des conditions à la reprise du dialogue en juin

Posted by jeunempl sur mai 26, 2012

Mediarama

Doha (Qatar) – Dialogue interlibanais

Le Liban célèbre ce vendredi le 12ème anniversaire de la libération du Liban-Sud de l’occupation israélienne, alors que le pays traverse des moments difficiles. Le fossé est profond entre les différentes composantes politiques, le discours confessionnel et sectaire n’a jamais atteint une telle virulence, la sécurité est battue en brèche, et l’Etat est extrêmement affaibli, surtout après la campagne de dénigrement lancée contre l’armée, par des députés du Nord, membres du Bloc du Futur.

C’est dans ce climat tendu et malsain que le président de la République, Michel Sleiman, a choisi de s’adresser aux Libanais lors d’une émission télévisée au cours de laquelle il a développé un discours rassembleur. Le président Sleiman a annoncé qu’il comptait adresser des invitations écrites aux participants au dialogue national dès la seconde moitié de juin. Avant cela, il projette d’entreprendre une tournée dans les pays du Golfe pour assurer au climat propice à la reprise du dialogue.

Le président du Parlement Nabih Berry avait proposé de réunir la table du dialogue pour discuter des incidents de Tripoli, afin d’empêcher que l’incendie ne se propage à d’autres régions du pays. Puis en début de semaine, le roi d’Arabie saoudite, Abdallah ben Abdel Aziz, a indirectement soutenu cette initiative dans une lettre adressée au président Sleiman.

Anticipant l’éventuelle reprise du dialogue, la coalition du 14-Mars a renouvelé, jeudi, sa violente campagne contre le gouvernement, qu’elle a accusé de «complicité avec le régime syrien dans la destruction du Liban».

Dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion extraordinaire, le 14-Mars a posé comme condition à la reprise du dialogue la formation d’un gouvernement neutre, ce à quoi M. Berry a répondu qu’il fallait d’abord dialoguer avant d’envisager de changer le gouvernement. «Nous devons lutter pour empêcher la destruction du Liban, précise le communiqué du 14-Mars.

Cela exige deux choses: d’abord, le départ du gouvernement et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :