Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘narguilé’

Manifestation antiloi 174 : le deuil du tourisme

Posted by jeunempl sur novembre 8, 2012

(L’Orient le Jour)

Note du MPLBelgique.org : Depuis le 1er septembre 2012, L’Orient le Jour mène une campagne féroce contre l’application de la loi anti-tabac… qui interdit de fumer dans les lieux publics, restaurants compris. Ils utilisent ainsi l’argument du marasme touristique que cette mesure implique… une expérience que n’ont pas connu les états ayant appliqués cette mesure bien avant le Liban. Ce média privilégie donc sa propagande médiatique contre le gouvernement et auquel ses bailleurs sont hostiles, plutôt que la santé et l’évolution des pratiques et mentalités dans un pays gangréné par les méfaits de la cigarette et des narguilés. D’après les sondages, près de 80% des Libanais sont favorables à l’application de cette loi anti-tabac.

Des milliers de personnes se sont rassemblées hier au carrefour de Sodeco pour exprimer leur ras-le-bol de la loi antitabac (loi 174). Répondant à l’appel des propriétaires de restaurants, de boîtes de nuit et d’hôtels, près de 7 000 manifestants (10 000 selon les organisateurs), pour la plupart des employés et serveurs au sein des sociétés concernées, ont dénoncé avec rage la grave nuisance que porte la loi à leur commerce, dont elle contribue à réduire une clientèle déjà affectée par la précarité de vie et les menaces pesantes sur la sécurité, aussi bien des Libanais que des étrangers.

« Députés, vous vous êtes disputés sur tout, sauf sur notre gagne-pain ! », « Prenez garde, la mauvaise politique est dangereuse pour l’économie », ou encore « N’éteignez pas la cigarette dans la poche des gens », pouvait-on lire sur les banderoles, brandies par des serveurs de narguilés et des garçons, accompagnés par leurs gérants respectifs et revêtus de leur costume de travail, avec le nom du restaurant ou du café qu’ils représentent. Certains vont même jusqu’à solliciter la presse pour fournir le nom du restaurant, espérant quelque publicité dans la foulée des revendications. C’est dire la frustration des restaurateurs face à leurs pertes, qu’ils rejettent directement sur la loi 174.

Pas de loi au prix du gagne-pain

« Nous ressentons fortement la diminution du nombre de clients », assurent à L’Orient-Le Jour des serveurs de restaurants arabes de renom. « Même si les clients viennent déguster notre cuisine, il reste qu’une cigarette est un complément essentiel au verre siroté, sans oublier que le narguilé est lui aussi demandé chez nous », ajoutent pour leur part les gérants de ces mêmes restaurants. Insensibles par ailleurs aux soucis de santé liés à leur exposition quotidienne aux fumées de tabac, c’est le risque de perdre leur emploi qui Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le syndicat des hôteliers s’oppose à une éventuelle interdiction du narguilé dans les restaurants

Posted by jeunempl sur février 19, 2011

Le Commerce du Levant

Le syndicat des hôteliers s’est fermement opposé à une éventuelle interdiction du narguilé dans les restaurants et les cafés libanais, estimant que cela risque d’engendrer « des pertes financières importantes » pour un secteur déjà lourdement affecté par la situation politique.

L’instabilité politique, reflété par l’immobilisme du gouvernement pendant quatre mois et les difficultés à former un nouveau cabinet, a entrainé un recul du taux d’occupation et des revenus hôteliers de plus de 50% par rapport à l’année dernière, alors que les coûts et les prix ne cessent d’augmenter, a affirmé vendredi le président du syndicat des hôteliers, Pierre Achkar.

Cette situation « inacceptable » risque de conduire à des faillites et à des licenciements massifs dans un secteur clé de l’économie locale, a-t-il prévenu.

Dans ce contexte, « nous avons appris que certains députés planchent sur une proposition de loi visant à interdire le narguilé (arguilé en arabe) dans les restaurants et cafés libanais sans en discuter avec les principaux concernés, alors que des investissements importants ont été réalisés par certains restaurateurs à ce niveau », a poursuivi Achkar. « Nous comprenons que la santé publique soit d’une importance majeur, mais une telle mesure doit être étudiée avec précaution et doit être prise progressivement ».

Etant donnée la situation politique et économique actuelle, « nous refusons totalement de mettre en œuvre une telle décision », a-t-il conclu.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :