Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘nakba’

Les organisateurs de la marche mondiale pour la Journée de la Terre palestinienne ne veulent pas une confrontation des forces

Posted by dodzi sur mars 19, 2012

Info-Palestine

En 2011, la commémoration de la Nakba s'est terminée dans le sang

« Après tout, nous ne sommes pas une armée, mais une force internationale populaire non violente dont le but est de montrer sa solidarité avec la Palestine et avec Jérusalem » a déclaré au Ma’an le porte-parole de la Marche mondiale à Jérusalem, Zahir Al-Birawi.

Le groupe, qui a notamment pour conseillers deux Prix Nobels, l’archevêque Desmond Tutu et Mairead Maguire, disent qu’ils sont en train d’organiser des rassemblements simultanés dans 60 pays pour le vendredi 30 mars, en commémoration de la Journée de la Terre palestinienne.

La Journée de la Terre rappelle la mort de six citoyens Palestiniens d’Israël qui participaient à une grève générale pour protester contre une décision israélienne de confisquer des terres de propriété palestinienne privée, en 1976.

La Journée de la Terre de l’an dernier a vu des manifestations palestiniennes en Cisjordanie, dans la bande de Gaza et en Israël sans qu’il n’y ait de victimes.

Mais deux mois plus tard, des ralliements simultanés pour commémorer la Nakba – la « Catastrophe » pour des milliers de Palestiniens obligés de partir ou de fuir lors des combats qui ont conduit à la création d’Israël – ont amené des milliers de personnes vers les frontières avec Israël au Liban, en Syrie et à Gaza, et qui ont fait 13 tués sous les tirs israéliens. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’ONU condamne timidement les tirs israéliens à la frontière libanaise

Posted by jeunempl sur mai 16, 2011

Eric Faye – L’Express/Reuters

Les Nations unies ont condamné lundi le recours « disproportionné à la force meurtrière » par Israël face aux Palestiniens qui ont manifesté dimanche à la frontière israélo-libanaise à l’occasion de l’anniversaire de la création de l’Etat juif.

Des soldats israéliens ont ouvert le feu sur une manifestation dans le village frontalier de Maroun al Ras, situé en territoire libanais, tuant dix Palestiniens, ont déclaré l’armée libanaise et des sources proches des services de sécurité.

« Je suis choqué par le nombre de morts et le recours disproportionné à la force meurtrière par les forces de défense israéliennes contre des manifestants apparemment sans armes, ce que je condamne », a déclaré Michael Williams, coordinateur spécial de l’Onu pour le Liban.

« Je réitère avec force la nécessité, pour toutes les parties, de recourir le plus possible à la retenue, afin d’empêcher que se reproduisent de telles violences et de respecter scrupuleusement la résolution 1701 », a ajouté Williams, en faisant allusion à la résolution de l’Onu qui a mis fin aux hostilités entre Israël et le Hezbollah libanais durant l’été 2006.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Anniversaire de la « Nakba »: 12 tués, des milliers de soldats mobilisés

Posted by jeunempl sur mai 15, 2011

RTL.be

Six personnes ont été tuées et 71 blessées par des tirs israéliens dimanche à la frontière entre le Liban et l’Etat hébreu au moment où des réfugiés palestiniens manifestaient du côté libanais pour commémorer la Nakba, a affirmé à l’AFP une source médicale. Deux manifestants venus de Syrie ont été tués et quatre grièvement blessés par l’armée israélienne après avoir pénétré sur le plateau du Golan occupé par Israël.

Des milliers de policiers et de soldats israéliens étaient mobilisés dimanche à Jérusalem-Est, dans les Territoires et en Israël en vue des commémorations de la « Nakba » (catastrophe), l’exode des Palestiniens qui a suivi la création de l’Etat d’Israël en mai 1948. Six personnes ont été tuées et 71 blessées par des tirs israéliens dimanche à la frontière entre le Liban et l’Etat hébreu au moment où des réfugiés palestiniens manifestaient du côté libanais pour commémorer la Nakba, a affirmé à l’AFP une source médicale.

Rassemblés à l’occasion du 63e anniversaire de l’exode des Palestiniens après la création d’Israël en mai 1948, des milliers de réfugiés venus de différentes régions libanaises s’étaient rassemblés dans la localité frontalière de Maroun ar-Ras, à un kilomètre de l’Etat hébreu. La tension est montée d’un cran lorsque des dizaines de jeunes manifestants ont franchi le cordon de l’armée pour s’approcher des barbelés, et ont commencé à lancer des pierres en direction des soldats israéliens de l’autre côté. Les soldats ont réagi en tirant sur les manifestants, selon les services de sécurité libanais. « Deux personnes ont été tuées par des tirs israéliens », selon une source des services de sécurité sous couvert de l’anonymat. Dix personnes ont été blessées au même endroit, également par des tirs israéliens, avait auparavant Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban/Nakba: 10 tués par des tirs israéliens à la frontière

Posted by jeunempl sur mai 15, 2011

AFP

Dix personnes ont été tuées et 112 blessées dimanche dans le sud du Liban par des tirs israéliens à la frontière selon l’armée, alors que des réfugiés palestiniens manifestaient côté libanais pour commémorer la Nakba, l’exode après la création d’Israël en 1948.

Cet incident sanglant est l’un des plus graves survenus sur la Ligne bleue (frontière entre le Liban et Israël, ndlr) depuis 2006, a affirmé le coordinateur spécial de l’ONU pour le Liban, Michael Williams, en référence à la guerre destructrice qui a opposé Israël et le Hezbollah chiite.

Des milliers de réfugiés s’étaient rassemblés dans la localité frontalière de Maroun ar-Ras, à un kilomètre de l’Etat hébreu, à l’occasion du 63e anniversaire de l’exode des Palestiniens à l’instar de leurs compatriotes dans les Territoires palestiniens et le Golan syrien annexé par Israël.

La tension est montée d’un cran lorsque des dizaines de jeunes manifestants ont franchi le cordon de l’armée pour s’approcher des barbelés, et ont commencé à lancer des pierres en direction des soldats israéliens de l’autre côté.

Par notre âme, par notre sang, nous nous sacrifions pour toi Palestine, criaient-ils en accrochant des drapeaux palestiniens sur les barbelés.

Les soldats israéliens ont réagi en tirant sur les manifestants, selon les services de sécurité et l’armée libanaise.

Les forces de l’ennemi israélien ont tiré en direction du rassemblement, provoquant la mort de 10 personnes et blessant 112 autres, dont certains grièvement, a indiqué l’armée dans un communiqué.

Une source médicale à l’hôpital de Bint Jbeil près de Maroun ar-Ras où les victimes ont été transportées et qui avait avancé auparavant le bilan de six tués, avait indiqué que les personnes tuées ont été touchées au visage, au ventre et au coeur.

De son côté, l’armée israélienne a indiqué dans un communiqué que plusieurs émeutiers ont tenté de franchir la barrière frontalière et de s’infiltrer en territoire israélien. Les forces israéliennes ont répliqué par des tirs de semonce, sans faire état de victimes du côté libanais.

La Force des Nations unies stationnée dans le sud du Liban (Finul) a appelé à la retenue. J’ai appelé toutes les parties à un maximum de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Palestiniens et Arabes israéliens se préparent à marquer la « Nakba »

Posted by jeunempl sur mai 14, 2010

AFP

Palestiniens et Arabes d’Israël ont commencé vendredi à marquer la « Nakba », la catastrophe qu’a représenté pour eux l’exode des populations face aux violences ayant accompagné la création d’Israël le 15 mai 1948, et la première guerre israélo-arabe qui a suivi.

Des milliers de personnes ont manifesté dans la bande de Gaza pour le « droit au retour » des Palestiniens qui ont été contraints à l’exil par cette guerre.

Plus de 760.000 Palestiniens ont alors été poussés à l’exode par l’avancée des forces juives ou chassés de chez eux. Aujourd’hui, l’ONU estime à quelque 4,7 millions le nombre de ces réfugiés avec leurs descendants.

« Nous ne renoncerons jamais au droit au retour des réfugiés dans leurs villes et villages », a déclaré dans le camp de réfugiés de Jabaliyah (nord de Gaza) un dirigeant du Hamas, Mouïn Mderes, qui a appelé « à l’unité nationale dans la résistance » face à Israël.

Autour de lui, plus de 3.000 sympathisants se sont pressés en scandant des slogans nationalistes et en brandissant drapeaux palestiniens et bannières Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sultan Aboul Aynaïn aux palestiniens naturalisés libanais : « Le 7 juin prochain est votre jour. Exercez vos droits librement et manifestez que vous être Libanais »

Posted by jeunempl sur mai 19, 2009

Libnanews

Vote - UrneLe secrétaire général de l’OLP au Liban, Sultan Aboul Aynaïn a demandé aux Palestiniens naturalisés de voter aux élections législatives qui auront lieu le 7 juin prochain selon une dépêche de l’ANI.

« Le 7 juin prochain est votre jour. Exercez vos droits librement et manifester que vous être libanais, cela devrait être dicté par votre conscience », a déclaré le responsable palestinien à l’occasion du 61ème anniversaire de la Nakba, terme signifiant « Catastrophe » désignant la création de l’état hébreu.

Sultan Aboul Aynaïn s’est également adressé aux responsables libanais pour accélérer la reconstruction du camp palestinien de Nahr Bared détruit suite au conflit entre groupuscule terroriste du Fatah al Islam et Armée Libanaise.

Le Liban compte officiellement plus de 400 000 palestiniens, essentiellement issus du conflit de 1948 installés dans 12 camps palestiniens et 32 zones.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sayed Nasrallah: la Résistance prête à contrer toute éventuelle attaque

Posted by jeunempl sur mai 18, 2009

Al Manar

sayyed-hassan-nasrallahLe secrétaire général du Hezbollah a affirmé que la Nakba, en allusion à l’usurpation de la Palestine par les sionistes est la catastrophe de toute la nation, insistant sur la nécessité de rappeler de nombreuses réalités, notamment les massacres commis à l’encontre des femmes et des enfants, en plus des déplacements en masse subie par la population palestinienne.

Lors d’une intervention télévisée sur la chaîne al-Manar à l’occasion de la Nakba, Sayed a réitéré la position du Hezbollah qui refuse d’accorder la légitimité à cette entité, quelles que soient les conditions, lui imputant la majeure partie des problèmes et des crises traversés par les pays de la région arabe et islamique, vu qu’elle se trouve au cœur de cette région. Et d’estimer qu’il revient aux générations actuelles de subir les conséquences d’avoir planté cette tumeur cancéreuse. Selon lui, tout le monde sait que ce sont les guerres et l’arrogance et l’agressivité de cette entité qui ont poussé les habitants de ces régions, leurs armées et leurs résistances à riposter à l’existence de cette entité usurpatrice.

« S’agissant des manoeuvres israéliennes prévues vers la fin de ce mois, essayons de mettre l’accent sur la nature de ces manoeuvres, de présenter une lecture sur ce que projettent les Israéliens, et de voir quelles sont les éventualités.

Juste après la fin de la guerre de juillet 2006, toute l’entité israélienne, le gouvernement, les services militaires, les médias et le peuple étaient d’accord pour reconnaitre leur défaite flagrante, et c’est ce que nous avons remarqué dans le rapport de Winograd.

L’armée et le ministère de la guerre israéliens ont formé 40 commissions d’enquête pour mettre l’accent sur les problèmes techniques qui ont entravé leur victoire.

A la lumière de ces rapports, les Israéliens ont reconnu la présence de lacunes. Ils ont alors mis des plans pour remédier à ces lacunes et entamé une longue série d’entrainements et de manoeuvres militaires.

Les entrainements effectuées depuis la guerre de juillet 2006 sont multiples , à titre d’exemple « bras croisés », « premier tournant » , « les vents du nord », « les pierrres du feu », qui impliquent l’armée de l’air, de mer et de terre, en plus de quatorze manoeuvres offensives. ce matin encore, la radio militaire a parlé d’une manoeuvre qui s’étend sur tout « le pays ». Sans oublier les manoeuvres militaires communes effectuées avec les Américains, pour contrecarrer les missiles sophistiqués. Cette manoeuvre prévue du 31 mai au 4 juin, aura lieu sur tout le territoire. Il s’agit de la troisième phase de deux autres manoeuvres achevées après Juillet 2006. Le but de cette manoeuvre est d’entrainer les différentes instances militaires et civiles à opérer en état d’alerte en prévision d’une guerre, de sorte que ces dernières en fassent partie. Le but est d’initier le peuple à la culture de conflit. L’efficacité de tous les hôpitaux, du gouvernement, des médias, des écoles, des abris sera testée. Les Israéliens ne prennent pas en compte l’état moral de leur peuple parce que les dimensions stratégiques sont plus importantes. Ils vont s’entrainer comme si la guerre était sur le point d’éclater demain matin. Je vous rappelle les propos d’Ashkenazi lorsqu’il a parlé des défis complexes à partir de l’an 2009, et que l’état devra être vigilant. Le vice-ministre de la guerre israélien résume en deux mots l’importance de cette manoeuvre: tout un pays va s’entrainer pendant cinq jours. Cette manoeuvre baptisée « troisième tournant » englobera les autorités concernées par l’état d’alerte, le gouvernement sera mobilisé, le cabinet ministériel tiendra des réunions et prendra des décisions comme s’il était en état de guerre, tout comme l’armée israélienne, dont à sa tête l’armée de l’air, les ministères, les conseils locaux, les institutions pédagogiques, les forces de la police, de la défense civile, l’étoile de David. Le scénario qu’ils évoquent consiste à faire face à une offensive de missiles provenant de l’Iran, de la Syrie, du Liban, et de la bande de Gaza, en parallèle à une escalade en Cisjordanie, une attaque par des missiles sophistiqués, une explosion de matières nocives à Yafa, une attaque « terroriste » à Eilat, une série d’incidents mobiles tout au long de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une messe pascale contre l’oubli à Bar’am, village chrétien détruit du nord d’Israël

Posted by dodzi sur avril 13, 2009

Le Monde

C‘est une église noyée dans la nature. Une chapelle perdue dans un champ de boutons d’or, sur une colline de Haute-Galilée, dans le nord d’Israël. Chaque dimanche de Pâques, l’endroit connaît un miracle. Les paroissiens, invisibles en temps normal, affluent tout d’un coup de derrière les sapins et convergent vers le petit parvis pour se masser autour des piliers de la nef. Cette année encore, les hommes en costume, le visage grave, et les femmes bien mises ont suivi la cérémonie pascale, dans le culte maronite. Mais, ici, les chants de messe ont un parfum de ferveur et de fierté sans équivalent en Terre sainte. Car l’église est la balise de Bar’am, un village fantôme, dépeuplé et démoli par les troupes du jeune Etat juif, il y a près de soixante ans.

Son clocher signale la présence en contrebas d’un véritable lacis de ruines, enfouies sous les ronces et les herbes folles. Des morceaux de murets, un bout d’escalier, des façades en lambeaux : autant de révélateurs d’un passé prospère, interrompu par la première guerre israélo-arabe et ranimé, à chaque cérémonie, par les prières des fidèles. « Cet endroit, c’est mon sang, c’est mon âme, dit Naheda Zahra, 47 ans, à la sortie de la messe. A chaque fois que je viens ici, je revis. »

Le calvaire de Bar’am commence le 29 octobre 1948, quand David Ben Gourion, premier ministre de l’Etat d’Israël proclamé six mois plus tôt, déclenche l’offensive Hiram. La cible est la zone frontalière avec le Liban, que le plan de partage de la Palestine – voté par les Nations unies en 1947 et rejeté par tous les pays arabes – avait attribuée aux Palestiniens. En l’espace de soixante heures, plusieurs dizaines de milliers de villageois sont jetés sur les routes de l’exil dans les combats entre les forces arabes et la Haganah, l’embryon de l’armée israélienne. Ces opérations, répétées sur tout le territoire de la Palestine mandataire, aboutiront à l’exode de 700 000 Palestiniens, qui lui vaudra le nom de Nakba (« catastrophe »). Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ilan Pappe : « Israël emprisonne Gaza pour faire fuir les Palestiniens »

Posted by dodzi sur janvier 30, 2009

Info-Palestine

Entretien – Michelangelo Cocco
« Pour le bien de l’Italie, de l’Europe et du Proche-Orient, nous avons besoin d’une position européenne très différente de l’actuelle ».

(JPG)

une famille de Jabaliya s’installe tant bien que mal juste à côté de sa maison détruite par les israéliens

C’est ce qu’a déclaré Ilan Pappé, en intervenant samedi dernier (24 janvier 2008, NdT) au séminaire, noir de monde, La guerre israélo-occidentale contre Gaza, organisé à Rome par la section italienne de l’International Solidarity Movement (ISM Italia) et par le Forum Palestina.

Selon le chercheur israélien – un des « nouveaux historiens » israéliens auteur du livre Le nettoyage ethnique de la Palestine, notre pays « joue un rôle important dans la façon dont se décline la position du Vieux continent. Et s’il continue dans cette position, les prochaines générations se souviendront de ses élites actuelles comme celles qui auront joué un rôle très négatif, en contribuant à la destruction du peuple palestinien et en déstabilisant la sécurité internationale ».

(Je souhaite faire un commentaire préliminaire à cette traduction, ayant rencontré Ilan Pappé l’an dernier à Rome, et M. Cocco, l’auteur de cette interview, après la mort de Stefano Chiarini, journaliste en charge pendant une vingtaine d’années du dossier du Proche-Orient au journal il manifesto.

Stefano avait une très grande connaissance du terrain – non seulement géographique mais humain, en particulier des composantes multiples des mouvements de la Résistance au Liban et en Palestine – et une analyse clairement anti-impérialiste et antisioniste qui le marginalisait à l’intérieur de la rédaction majoritaire au journal (depuis les 8 années de lecture quotidienne attentive que j’en ai, en tout cas). Après la mort brutale de Stefano en février 2007, c’est M. Cocco qui a pris la suite d’une grande partie de ces dossiers. Michele Giorgio restant correspondant sur le terrain, à Jérusalem (pas Ramallah ou ailleurs). On remarquera le choix non seulement des questions mais des termes de l’auteur, dans le récit de cet entretien : en particulier la persistance – bien conforme à la ligne éditoriale – des efforts, même après le massacre de Gaza, pour ramener encore la solution à deux Etats. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :