Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Naameh’

Découverte d’explosifs à Naamé, suspects arrêtés : une nébuleuse libano-palestino-syrienne

Posted by jeunempl sur août 24, 2013

L’Hebdo Magazine – Mona Alami

Naameh - voiture piégéeL’attentat de Roueiss, dans la banlieue sud, a été suivi d’une série de révélations choc mettant en relief l’existence d’un réseau libano-palestino-syrien, mêlé aux attentats terroristes frappant actuellement le Hezbollah à Beyrouth et dans les diverses régions du Liban. Eclairage.

En alerte depuis l’attentat de Roueiss, le jeudi 15 août, les services de sécurité ont interpellé ces derniers jours plusieurs personnes suspectées d’appartenir à des cellules terroristes. Ces services ont ainsi réussi à mettre la main sur une voiture piégée prête à l’emploi dans le cadre d’un nouvel attentat, ainsi que sur les membres de plusieurs cellules dormantes.
Selon diverses sources, les renseignements récoltés confirmeraient l’existence d’un réseau regroupant des Palestiniens et des Libanais extrémistes, mais aussi des Syriens, information publiée par Magazine il y a quelques mois déjà. Dans les milieux salafistes et sécuritaires interrogés, on souligne également la possibilité de l’instrumentalisation de ces groupes par un ou plusieurs services de renseignements étrangers.

Ainsi, l’enquête sur l’attentat de Roueiss qui a provoqué la mort de 27 personnes et de 320 blessés au moins, s’est intensifiée ces derniers jours. Avec en toile de fond plusieurs révélations fracassantes depuis l’arrestation par la Sûreté générale, le 
week-end dernier, de quatre personnes. Ces dernières seraient accusées de faire partie d’un gang de huit suspects impliqués dans des opérations terroristes depuis la découverte d’une voiture bourrée d’explosifs à Naamé, au sud de Beyrouth, juste deux jours après l’attentat de Roueiss.

Samedi 17 août, les agents de la sécurité libanaise ont découvert une voiture contenant plus de 250 kg d’explosifs dans un garage de la ville de Naamé. Les explosifs auraient été destinés à servir à plusieurs autres attentats. Les suspects impliqués dans cette affaire seraient des partisans du cheikh fugitif Ahmad el-Assir, qui a échappé à la justice lors des combats qui ont opposé fin juin ses partisans à l’Armée libanaise et fait une quarantaine de morts à Saïda. La voiture de type Audi a été découverte à proximité du bâtiment de la municipalité de Naamé. Elle était munie de fausses plaques d’immatriculation et contenait cinq barils de TNT, ainsi que 50 kilos de nitrate, autre matière explosive, des détonateurs, des fusibles, ainsi qu’une télécommande permettant de faire sauter des véhicules à distance.

Ce serait un dénommé Mohammad Kassem el-Ahmad qui dirigerait la cellule terroriste. Il était surveillé par les agents de la Sûreté générale Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’histoire complète de la voiture piégée à Naameh

Posted by jeunempl sur août 20, 2013

Al Akhbar – Traduit par Al Manar

Naameh - voiture piégéeLa sureté générale a démantelé dimanche une cellule terroriste dans la région de Naameh, près de Khaldeh sur la route du Sud Liban. Trois suspects dans la planification de trois attentats à la voiture piégée ont été arrêtés. Parmi eux figurent un cheikh salafiste, son assistant et une troisième personne. Mais le cerveau de la cellule Mohammad A. a pris la fuite.

Le quotidien al-Akhbar a révélé dans son numéro de lundi les dessous du démantèlement de ladite cellule.

Mohammad A. n’est pas un simple salafiste, mais un extrémiste takifiri. Il a voulu faire le jihad, et a donc choisi de préparer plusieurs voitures piégées comme moyen à ce jihad !
Il a fait part de son désir de se procurer d’explosifs à un informateur de la sureté générale. C’est ainsi qu’il fut placé sous contrôle et poursuite depuis un mois et demi. Mais, Mohammad était très prudent, et les éléments de la sureté générale n’ont pas pu le rattraper en flagrant délit malgré leurs maintes tentatives.

Cependant, la sureté générale qui surveillait les communications de Mohammad était convaincue qu’un attentat était en cours de préparation. Parallèlement, des renseignements ont fait état que Mohammad dirigeait un réseau extrémiste composé de sept personnes, qui compte faire exploser des voitures et perpétrer des assassinats.

Il y a six jours, Mohammad est monté à bord de sa voiture de type Audi. Après avoir effectué une tournée, il l’a garée dans un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Exacte locatie zwarte dozen verongelukte Boeing bepaald

Posted by jeunempl sur février 6, 2010

Belga – De Morgen

De exacte locatie van de zwarte dozen van het vliegtuig van Ethiopian Airlines dat op 25 januari voor de kust van Libanon neerstortte, is gevonden. Dat heeft de Libanese minister van Transport, Ghazi Aridi, laten weten.

Cabine
« De zwarte dozen zijn gelokaliseerd onder het achterdeel van de cabine dat vanmorgen werd gevonden, zei de minister. « Duikers van het Libanese leger zijn naar beneden gegaan om ze op te halen, maar deze operatie zal een tijd duren. »

Het achterste stuk van de cabine, dat tussen 10 en 12 meter lang is, werd zaterdag op 45 meter diepte gevonden voor de kust van Naameh, 12 kilometer ten zuiden van Beiroet, had Aridi gemeld.

Onweer
De Boeing 737-800 stortte midden in een onweer neer enkele minuten nadat hij op de luchthaven van Beiroet was opgestegen. Niemand van de 90 mensen aan boord overleefde het ongeval. De oorzaak van de crash is nog onbekend.

Posted in Géneral, Nederlands | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Crash d’Ethiopian Airlines: une partie de l’avion retrouvée au large du Liban

Posted by jeunempl sur février 6, 2010

AFP

Une partie importante de la carlingue de l’avion d’Ethiopian Airlines qui s’est abîmé en mer le 25 janvier au large du Liban a été retrouvée samedi, a annoncé le ministre libanais des Transports Ghazi Aridi.

« Le bateau (privé américain) Ocean Alert a retrouvé une partie de l’arrière de l’avion mesurant entre 10 et 12 mètres à 45 mètres de profondeur au large de Naameh (12 km au sud de Beyrouth) », a indiqué à l’AFP M. Aridi.

« Les équipes spécialisées se préparent à plonger dans cette zone pour rechercher les boîtes noires », a-t-il précisé. Il a exprimé « l’espoir » que d’autres parties soient retrouvées ainsi que le reste des corps qui, selon les enquêteurs, pourraient être restés attachés aux sièges.

Quinze corps, neuf Libanais, cinq Ethiopiens et un Irakien, ont jusqu’à présent été repêchés. Parmi les 90 personnes à bord figuraient 54 Libanais. De son côté, l’armée libanaise a indiqué dans un communiqué que « des images sont en train d’être prises » dans cette zone en vue de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gouvernement libanais : les groupes palestiniens hors des camps doivent être désarmés

Posted by dodzi sur janvier 20, 2010

AFP/Iloubnan.info

BEYROUTH – Le gouvernement libanais a réaffirmé sa détermination à obtenir le désarmement des groupes palestiniens présents hors des camps de réfugiés, en réponse à des propos d’un responsable de ces mouvements. « La souveraineté du Liban n’est pas négociable », a déclaré le ministre de l’Information Tarek Mitri, au terme d’une réunion du conseil des ministres tenue mardi soir. « Le conseil des ministres insiste sur la (nécessité) de mettre en œuvre les décisions prises par le comité de dialogue national qui visent à mettre fin à la présence des armes palestiniennes hors des camps », a ajouté le ministre.

Les armes du « Fatah al Intifada » et du « Front populaire de libération de la Palestine-commandement général » (FPLP-CG), deux mouvements palestiniens radicaux qui ont leur siège à Damas et des positions militaires dans l’est du Liban, constituent un sujet épineux entre Beyrouth et Damas. Lundi, le chef du Fatah al Intifada avait souligné que ces mouvements restaient attachés à leurs armes. « Nous nous opposons à la suppression des armes (des groupes) palestiniens à l’extérieur des camps », avait affirmé Saïd Moussa. « Même si les frères en Syrie donnent le feu vert au Premier ministre Saad Hariri, (…) la décision concernant l’existence des armes est une décision palestinienne interne qui n’est du ressort d’aucune autre puissance », avait-il poursuivi. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :