Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘MW’

Bassil lance la construction du barrage de Janna

Posted by jeunempl sur avril 8, 2013

Le Commerce du Levant

Gebran Bassil - première pierre à JannaLe ministre démissionnaire de l’Energie et de l’Eau, Gebran Bassil, a affirmé que le seul moyen de préserver l’eau au Liban était à travers la construction de barrages.

Ces déclarations de M. Bassil sont intervenues alors qu’il posait la première pierre du barrage de Janna à Nahr Ibrahim. D’un coût de 250 millions de dollars entièrement versés par les offices des eaux de Beyrouth et du Mont-Liban, le barrage, haut de 165 mètres (note du MPLBelgique.org : la plus grande hauteur pour un barrage au Moyen-Orient) et qui pourra retenir jusqu’à 95 millions de mètres cubes d’eau, sera le deuxième plus grand barrage du Liban après celui du lac Karaoun.

La deuxième étape de la construction du barrage sera lancée en juin. Le projet devrait être prêt en 2017.

Ce barrage permettrait aussi de produire de 90 à 140 MW d’électricité. Il alimentera en eau le casa de Jbeil avec 35 millions de mètres cubes et Beyrouth avec 60 millions de mètres cubes.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Electricité : Matelec devrait construire une deuxième centrale au Sénégal

Posted by jeunempl sur novembre 10, 2011

Le Commerce du Levant

Le groupe libanais Matelec, spécialisé dans la transmission et la distribution d’électricité, est sur le point de signer un contrat avec l’Etat sénégalais pour construire une centrale électrique de 80 MW.

« Nous avons remporté l’appel d’offres il y a deux ans, explique le directeur de la société Sami Soughayar au Commerce du Levant. Mais des délais sont liés à l’Etat sénégalais ». Le chantier, estimé à 100-120 millions d’euros (137-164 millions de dollars), nécessitera dix-huit à vingt-quatre mois de travaux.

Les bailleurs internationaux (dont la Banque africaine de développement, la Banque ouest-africaine de développement, et la Société financière internationale) vont assurer 75% du financement, et le groupe libanais les 25% restants. Matelec sera un producteur d’électricité indépendant (independent power producer, IPP) qui exploitera le site en mode Build-Own-Operate (BOO).

« Nous construirons la centrale, la financerons, la gérerons, et l’État nous achètera l’électricité », précise Sami Soughayar dans un article paru dans Jeune Afrique. Cette centrale sera la deuxième construite et gérée par Matelec dans le pays : la centrale de Kounoune (région de Dakar), opérationnelle depuis 2008, fournit déjà 67,5 MW, soit 25% de l’énergie du pays.

Matelec se développe également au Kenya : il y construit une centrale de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Parlement ratifie une réforme très attendue de l’électricité

Posted by jeunempl sur septembre 23, 2011

AFP

Le Parlement libanais a ratifié jeudi un plan de réforme très attendu du secteur de l’électricité, à hauteur de 1,2 milliard de dollars, dans un pays exaspéré par de longues années de rationnement.

Après plusieurs semaines de débat au gouvernement puis au Parlement, le plan a été passé à l’unanimité, au terme d’un compromis entre la majorité menée par le parti chiite Hezbollah et son allié chrétien, le député Michel Aoun, et l’opposition pro-occidentale.

Le plan a été approuvé, c’est une victoire pour tous les Libanais, a indiqué M. Aoun à la presse.

Le plan doit être financé à hauteur de 600 millions de dollars par le gouvernement libanais, le reste devant être assuré grâce à des fonds arabes. Le financement du plan se répartira sur quatre ans.

La réforme prévoit le développement des centrales électriques existantes mais également la construction de centrales fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL).

Depuis la fin de la guerre civile (1975-1990), l’électricité est l’une des principales causes de grogne sociale avec des coupures quotidiennes, et le troisième plus grand poste de dépenses de l’Etat après le service de la dette et les salaires. Le déficit de l’Electricité du Liban (EDL, public) représente 3% du Produit intérieur brut (PIB).

Après la guerre civile, plusieurs plans avaient été proposés pour remédier au déficit de l’EDL et aux branchements illicites, en vain.

D’après le plan élaboré par le ministre de l’Energie Gebran Bassil, la production doit augmenter dans un premier temps d’au moins 700 mégawatts. La production en été atteint en moyenne 1.700 MW, sachant que la demande est de 2.500 MW.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Augmentation de la capacité de production électrique : une quarantaine d’entreprises en lice

Posted by jeunempl sur mars 29, 2011

Le Commerce du Levant

Quelque 41 entreprises ont présenté leurs dossiers pour la préqualification précédant l’adjudication pour l’augmentation de la production électrique dans les centrales de Deir Amar, Jiyyé et Zouk, prévue en avril, peut-on lire dans un communiqué de presse du ministère de l’Energie et de l’Eau.

L’adjudication porte sur la construction d’une turbine à gaz à cycle combiné pour la centrale de Deir Amar d’une capacité de production de 450 mégawatts.

Elle concerne aussi la mise en place de générateurs diesel dans les centrales de Zouk et de Jiyyé, d’une capacité totale de 250 mégawatts.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan du ministère de l’Energie et de l’Eau visant a assurer un courant 24h/24 d’ici 2014, en portant la capacité de production à 4000 MW, contre pas plus de 1700 MW aujourd’hui.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Electricité: Premiers pas vers une hausse de la production de 700 MW

Posted by jeunempl sur novembre 16, 2010

Le Commerce du Levant

Le ministère de l’Energie vient de charger deux sociétés de l’assister dans le processus d’attribution de la construction d’une nouvelle unité de production de 450 MW à Deir Amar et l’installation de générateurs Diesel à Jieh et Zouk pour une capacité totale d’environ 250 MW, a appris le Commerce du Levant de source autorisée. Le lancement de ces deux chantiers est prévu dans un délai de trois à quatre mois.

Le Suisse AF-Colenco a remporté un contrat de 440 000 euros pour établir le cahier des charges, organiser la préqualification, réaliser l’appel d’offres, évaluer les offres et aider le ministère à choisir un prestataire pour la nouvelle Turbine à gaz à cycle combiné (CCGT) destinée à la centrale de Deir Amar dans le nord du Liban. La durée du contrat est d’environ quatre mois.

L’Allemand MVV-Decon a de son côté obtenu pour 293 000 euros un contrat de trois mois aux contours similaires pour l’installation de générateurs Diesel (Reciprocating Engines) répartis entre les centrales de Jieh et de Zouk, dont la capacité totale est de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Electricité : clôture de la pré-qualification pour augmenter la production de 280MW

Posted by jeunempl sur octobre 15, 2010

Le Commerce du Levant

Le ministère de l’Énergie et de l’Eau clôture ce samedi la procédure de pré-qualification pour le projet de raccordement de groupes électrogènes privés au réseau national pour la production de 280 mégawatts supplémentaires.

Cette solution temporaire et rapide réduira le rationnement de deux à quatre heures par jour suivant les saisons, explique Raymond Ghajar, conseiller du ministre Gebran Bassil.

L’Etat fournira le combustible et règlera le coût de l’électricité produite en fonction d’un taux de conversion, soit le prix du service fourni.

A l’origine, le ministère avait proposé au Conseil des ministres de recourir à des barges chargées de plusieurs groupes électrogènes fonctionnant au fioul lourd, d’une capacité de 18 MW chacun.

Le rendement de ces groupes électrogènes c’est-à-dire la quantité d’électricité par rapport à la quantité de fioul utilisée, est de 45 à 48%, alors que celui des usines de Jiyé et de Zouk ne dépasse pas 30%, explique Ghajar. De plus, cette solution est déployable en trois mois.

Mais le Conseil des ministres n’a pas tranché, préférant former une commission composée de 16 ministres pour étudier la question. Cette commission a demandé le lancement d’une procédure de pré-qualification, pour évaluer toutes les options possibles.

Le dossier de pré-qualification a été retiré par une soixantaine d’entreprises intéressées. Les candidatures seront ensuite soumises à la commission ministérielle, qui déterminera la méthode de sélection des fournisseurs.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil : L’électricité 24h/24, un projet enfin sur les rails

Posted by jeunempl sur juin 29, 2010

(L’Orient le Jour)

Après 30 ans de courant « on-off », des pertes de plusieurs milliards de dollars et un manque à gagner inestimable sur le plan économique, les Libanais ont enfin aujourd’hui un plan de « sauvetage » qui devrait leur garantir, d’ici à 2015, un des droits les plus basiques, pourtant parmi les plus bafoués : l’électricité 24h/24.

Privilège acquis dans la quasi-totalité des pays du monde, même les moins avancés parmi eux, les Libanais en ont toujours rêvé : l’électricité 24h – ce luxe dont ils sont privés depuis environ trois décennies – est finalement en passe de devenir réalité, ou presque ; après de longues années vécues au sein d’un binôme d’une autre ère – « courant de l’EDL – générateurs » (ou « Dawlé/Moteur », en libanais) – si révélateur, par ailleurs, de l’érosion de la notion d’État dans leur inconscient collectif – ces mêmes Libanais peuvent enfin se targuer aujourd’hui d’avoir un plan, une feuille de route, qui devrait les aider à sortir de l’ornière, à renouer avec la normalité et surtout à mettre fin au déficit chronique et pandémique d’une institution publique, devenue symbole national de la gangrène d’un État…

Le plan soumis par le ministre Gebran Bassil, et approuvé la semaine dernière en Conseil des ministres, constitue en effet un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :