Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘musée’

Abboud et Layyoun évoquent l’établissement d’une exposition libanaise à Genève

Posted by jeunempl sur octobre 14, 2011

N.KH. – ANI

Fadi Abboud - Ministre du Tourisme

Le ministre du Tourisme Fadi Abboud s’est entretenu vendredi avec le ministre de la Culture Gaby Layyoun de l’établissement d’une exposition libanaise à Genève (Suisse) en 2012.

Les deux parties se sont entendues sur la nécessité de coordonner entre eux pour établir cette exposition, qui renfermera des antiquités du musée de Beyrouth, non exposées au public jusqu’à maintenant.

Ils se sont de même mis d’accord sur la possibilité d’organiser simultanément une « semaine libanaise », où seront exposés les aspects touristiques, culturels et médiatiques libanais, ainsi que sur la tenue de réunions similaires afin de faire réussir cette exposition.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mlita, le Musée du Hezbollah

Posted by jeunempl sur octobre 12, 2011

Larabio – Libnanews

Mlita, le fameux musée du Hezbollah, loin d’être un vulgaire parc d’attraction avec sa dimension sécuritaire et dont la mission est d’informer le public libanais toute confession confondue des actions du Mouvement Chiite, est situé à environ 1 000 mètres d’attitude au Sud Liban. Ouvert depuis 2010, cette institution a déjà accueilli plus de 300 000 visiteurs en une année d’existence, preuve de l’intérêt qu’il soulève. Il s’agit d’une formidable opération de relation publique qu’a entrepris le mouvement chiite, pour mettre fin aux accusations selon lesquelles l’organisation est opaque par d’autres. Au contraire, avec ce musée, le Hezbollah, par l’intermédiaire de son secrétaire général, Sayed Hassan Nasrallah, expose les objectifs de sa résistance qu’il décrit comme étant celle de tout le Liban et de ses communautés, discours diffusé dans une salle de conférence ultramoderne du complexe.

Pour comprendre ce qu’est Mlita, il s’agit d’une base avancée du Hezbollah, faite de Bunkers et de souterrains, ainsi que de positions défensives face à Israël dont partiront de nombreuses attaques contre ses troupes occupant le Sud Liban. Ce site fera l’objet de nombreux bombardements aériens comme en témoignent l’unique ruine d’une habitation en bas du complexe, les autres étant reconstruites quasiment immédiatement une fois l’épisode de guerre terminé, preuve de l’esprit de résistance et d’attachement à la terre de la population locale.

Arrivée au complexe du Musée, direction, un premier bâtiment où sera projeté un film relatant les différentes dates et périodes de l’invasion israélienne, un film sous forme d’épopée en passant des premières opérations du Hezbollah contre les troupes de l’état hébreu, de la première attaque Kamikaze et du rôle du secrétaire général de l’organisation chiite à l’époque Abbas Moussawi qui jouera un grand rôle dans la mise en place du complexe où nous nous trouvons, allant jusqu’à soigner par lui-même les combattants tout juste revenus de la ligne de front, jusqu’à son assassinat en 1992 par les forces israéliennes et le discours de son successeur Sayyed Hassan Nasrallah lors du retrait israélien de 2000 et du fameux discours de la victoire prononcé à l’issue du conflit de juillet 2006. Il est touchant également de revoir les images des bombardements de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Seuls » de Wajdi Mouawad au Théatre de Namur du 11 au 13 janvier 2011

Posted by jeunempl sur décembre 31, 2010

Théâtre de Namur

[Note : Le MPL Belgique vous invite à découvrir cet artiste d’origine libanaise, peu connu au Liban et pourtant de renommée mondiale. Il se produira au Théâtre Royal de Namur ces 11, 12 et 13 janvier 2011. Ne tardez pas à réserver vos places (détails dans l’article ci-dessous).]

Après le magistral “Incendies” la saison dernière, un solo bouleversant de Wajdi Mouawad. Le portrait d’un homme qui touche au plus profond et tend à l’universel du destin humain.

Avec sa langue façonnée par le rêve et la révolte, avec ses récits émouvants, Wajdi Mouawad est un conteur fabuleux. Un grand poète contemporain, un maître incontesté du plateau. Son théâtre raconte le monde, le déroule comme une fresque et cherche à faire ressentir plutôt qu’à expliquer.

“Seuls” raconte l’histoire d’un jeune homme qui va se retrouver enfermé dans un musée une nuit durant.

Est-ce Wajdi Mouawad qui entreprend, seul sur scène, un voyage à la recherche de l’enfant qu’il a été et de sa langue maternelle oubliée? Oui et non… car de coups de théâtre en péripéties mouvementées, de moments épiques pleins d’humour en instants de tragédie, l’autobiographie est romancée et brouille les pistes.

Mêlant texte, musique, projections vidéo et lumières, le spectacle est constitué d’une écriture polyphonique envoûtante.

« Seuls, de Wajdi Mouawad, se niche aux confins de notre âme et a l’effet d’un duel entre soi et ce qu’on a toujours voulu être. Vient un moment où il faut prendre un sentier parallèle. S’assumer. Ça ne se fait pas sans souffrance. En ce sens, la dernière création de l’artiste d’origine libanaise a l’effet d’une bombe. »
– Le Journal de Montréal –

Texte, mise en scène et jeu Wajdi Mouawad Dramaturgie Charlotte Farcet Collaboration artistique François Ismert  Scénographie Emmanuel Clolus Eclairage Eric Champoux Costumes Isabelle Larivière Réalisation sonore Michel Maurer Musique originale Michael Jon Fink Réalisation vidéo Dominique Daviet Photo Thibaut Baron

THEATRE ROYAL-GRANDE SALLE

Mar 11 Janvier à 20h30 reserver
Mer 12 Janvier à 20h30 reserver
Jeu 13 Janvier à 20h30 reserver

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lieux de mémoire : Aïn Mreissé, son port, son musée… Un village dans la ville

Posted by jeunempl sur juin 27, 2010

Par Delphine Darmency – L’Hebdo Magazine

A chaque quartier ses repères balayés. Celui-ci est envahi par une armada de grands immeubles. Seul le port de Fekhoura reste les pieds dans l’eau. Aïn Mreissé, ce village dans la ville, prend des airs de quartiers d’affaires londoniens… La mer en plus.

Dans les années 70 du siècle dernier, Aïn Mreissé était encore un joyau architectural, il l’est toujours aujourd’hui, d’une manière bien différente. En se promenant dans ses rues, il y a de quoi perdre la tête à force de la relever. Ici comme ailleurs, les anciennes maisons disparaissent avec leurs habitants, revenant uniquement pour les grands événements, mariages, enterrements et élections. A Aïn Mreissé, il y avait autrefois  trois ports: Minet el-Hosn, Fekhoura et Chouran, au niveau du Bain militaire. Malgré la construction de la route sur la corniche, le port de Fekhoura survit. Dans ce quartier en pleine mutation, les pêcheurs et leurs amis viennent se retrouver au port, le matin ou en fin d’après-midi pour fumer des narguilés, jouer aux cartes, chanter ou faire monter la voix. Leurs pères et grands-pères étaient déjà pêcheurs. Le port existe depuis plus de 100 ans. Avant, les artisans y travaillaient l’argile.

Mounir, 65 ans, est un ami des pêcheurs. Ses souvenirs de Fekhoura commencent lorsqu’il avait 5 ans. «Tout est devenu artificiel. Tous les bâtiments sont nouveaux», se lamente-t-il. Le port est encerclé par Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :