Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Mufti’

Kabbani fait porter à Hariri et à Siniora la responsabilité de tout malheur qui lui arriverait

Posted by jeunempl sur mars 26, 2013

ANI

Mufti Sheikh Mohammed Rashid KabbaniLe mufti de la République, cheikh Mohammed Rachid Kabbani, a signalé mardi que les anciens Premiers ministres Saad Hariri et Fouad Siniora seraient les seuls responsables s’il lui arrivait malheur.

« Je resterai jusqu’à la fin de mon mandat, mais pas une minute de plus, et je fais porter à Saad Hariri et à Fouad Siniora la responsabilité de tout malheur qui pourrait m’arriver », a-t-il dit, cité par le chef de l’Ordre des rédacteurs de presse Elias Aoun, qu’il avait rencontré à Dar-al-Fatwa.

Toujours selon M. Aoun, le mufti a signalé qu’il était le seul responsable du déroulement des élections du Conseil islamique supérieur. « Limogez le mufti de la République si vous en êtes capables, a martelé cheikh Kabbani », a ajouté M. Aoun.

Le chef de l’Ordre des rédacteurs de presse a également affirmé que « le mufti estime que certains dirigeants sunnites nuisent à leur confession ».

Par ailleurs, le mufti a abordé, avec la délégation de l’Ordre des rédacteurs, le sujet de l’agression des deux cheikhs sunnites. « Cet incident aurait pu mener à un conflit entre Sunnites et Chiites si je n’y avais pas pris garde. Nous voulons protéger le Liban, pas y semer la zizanie », a-t-il conclu, toujours cité par M. Aoun.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections à Dar el Fatwa : Le mufti Kabbani défie al-Moustaqbal

Posted by jeunempl sur décembre 12, 2012

L’Hebdo Magazine – Arlette Kassas

Mufti Sheikh Mohammed Rashid KabbaniLe mufti de la République, cheikh Mohammad Rachid Kabbani, a appelé aux élections des membres du Conseil chérié islamique à la fin de ce mois. Ces élections sont remises depuis avril dernier, à la demande du Premier ministre Najib Mikati qui avait voulu éviter des dissensions inter-sunnites.

Le mufti Mohammad Rachid Kabbani a surpris par la convocation des élections au Conseil chérié ceux qui demandaient un nouvel ajournement de ce scrutin car il n’y avait pas encore d’accord entre les principaux concernés. Les différends qui opposent le Courant du futur au mufti ne sont plus un secret, mais le mandat du Conseil s’achève à la fin de cette année et, pour le dignitaire religieux, les élections ne peuvent plus être reportées.

En avril dernier, le mufti Kabbani avait appelé à ces élections, mais en réponse à la suggestion du Premier ministre Najib Mikati, il fut décidé de les organiser deux mois plus tard et de procéder à la formation d’un comité légal pour réviser les amendements à apporter au décret législatif N°18 portant sur l’organisation des institutions chargées des affaires religieuses des musulmans. Ce comité a été formé de huit membres dont des anciens ministres. Le mufti avait alors nommé la moitié des membres, et l’ancien Premier ministre Fouad Siniora l’autre moitié.

Mais le comité n’était pas parvenu à une entente sur les amendements que le mufti n’avait pas agréés. Il avait jugé qu’ils visaient à réduire les compétences du mufti et son pouvoir sur les institutions, surtout celles concernant les wakfs dans les régions.
Le mufti, en fonction de ses compétences, a appelé à des élections du Conseil à la date Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le voyage du Pape au Liban

Posted by jeunempl sur août 26, 2012

RPLFrance.org

Le successeur de Saint Pierre ne sera-t-il pas chez lui, lors de son séjour au Liban, où il se rendra à Beyrouth, dans cette échelle du Levant, non loin de la Galilée natale du père des pontifes ?

On ne saura sans doute pas si cela a été décisif dans l’initiative de Benoit XVI de se rendre au Liban pour clore symboliquement le synode sur le Moyen Orient, mais il a choisi d’aller à Beyrouth au détriment du Caire, de Damas et de Bagdad. Au détriment encore de Ryad dont le roi a été reçu, pour la première fois dans l’histoire de l’Arabie Saoudite, au Saint Siège, le 6 novembre 2007.

C’est donc à Beyrouth que le Pape s’adressera non seulement aux libanais, mais encore à tous les arabes et à l’ensemble des peuples du Moyen Orient, de l’Atlantique jusqu’à la vallée de l’Indus. Et il espère que son message sera entendu de tous, sans distinction de religion. Le Pape compte même s’adresser personnellement aux musulmans, pour leurs délivrer un message de paix, qui devrait faire taire bien des gens malintentionnés, qui souhaiteraient susciter la discorde entre les musulmans et le Saint Père, comme en attestent les dernières rumeurs prétendant qu’il serait antisémite, quand il ne serait pas islamophobe.

Cette visite, à laquelle le Vatican travaille consciencieusement, pourrait mettre fin au quiproquo qui entoure le Pape chez les musulmans, et permettre au dialogue avec Al Azhar de reprendre sérieusement, ce qui aurait des effets sensibles sur le sort des chrétiens d’Orient, soient arabes, perses, berbères, turcs ou qu’ils vivent dans les anciennes républiques soviétiques d’Asie centrale. Espérons en ce sens qu’une rencontre entre le pape et le mufti du Liban sera à l’ordre du jour, car il s’agit du chef musulman le plus à même d’agir dans le sens de la reprise du dialogue que le Vatican et Al Azhar ont conduit depuis de nombreuses années, et qui a été suspendu par l’université sunnite en novembre 2011, suite aux déclarations du Pape, après les attentats dont les coptes ont été victimes le même mois.

La reprise de ce dialogue aurait, en effet, pour conséquence de freiner les effets de la montée du wahabo-salafisme au sein des sociétés du Moyen Orient, puisque cela obligerait les deux parties à plus de bienveillance l’une envers l’autre. Cela signifie en clair que les récents régimes arabes seraient surveillés de plus près et qu’ils auraient ainsi toujours plus de pression, non seulement de la part du Vatican, mais encore de celle des autorités musulmanes historiques, et probablement de l’Arabie Saoudite, qui est certes wahabite, mais qui est très engagée dans le dialogue inter-religieux, dont elle est à l’origine, et qui pourrait vouloir dépasser le wahabisme dans la décennie qui a commencé, car, si cette doctrine a permis la fondation du Royaume, elle menace aujourd’hui son avenir, au regard des attentats revendiqués par des groupes salafistes, dont le pays a été victime.

Cela pourrait également avoir des conséquences sur la politique étrangère du Vatican, qui, si elle a toujours été décidée dans Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Diatribe du Mufti de la République libanaise contre le courant de Hariri

Posted by jeunempl sur août 18, 2012

Al Akhbar

« Ils veulent mon turban (…) je ne leur permettrai pas ! » Des propos qui résument le ras-le-bol du Mufti de la République du Liban des exactions pratiquées par le courant du Futur des Hariri !

En effet, dans une interview exclusive accordée au quotidien libanais al Akhbar , le Mufti de la République du Liban, cheikh Mohammad Qabbani est sorti de son silence pour dénoncer ce qu’il a appelé « le mensonge des politiciens au Liban, à leur tête le courant du Futur  » !
Allant jusqu’à conseiller les responsables du courant du Futur de craindre Dieu, les invitant à la piété pour sortir de leur « Moi » : car c’est ce « Moi » qui a chassé Satan du Paradis.

La plus haute-instance religieuse sunnite qualifie les responsables du Courant du Futur de « politiquement immoraux »

Dans ses propos, le Mufti a expliqué les raisons de son désaccord avec le courant du Futur : «J’ai eu une position qui ne s’accorde avec celle du Courant du Futur, or la différence dans les opinions ne justifie pas le recours à la diffamation. Et le courant du Futur a sali la réputation du Mufti de la République ».

Et de poursuivre : « Notre désaccord a débuté avec ma décision d’interdire à cheikh Oussama Rifai à Akkar de délivrer des fatwa sur des questions Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Entretien du Général Aoun à l’Orient Le Jour

Posted by jeunempl sur juillet 26, 2012

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Contrairement aux apparences, le général Michel Aoun peut être calme devant la presse et éviter les provocations. Il ne relève pas le commentaire ironique devant les « barazek » posés sur la table et refuse de polémiquer sur l’affaire des journaliers de l’EDL qui menace l’État et fait vaciller les alliances. Pour lui, l’heure est bien trop grave. L’ensemble de la région est sur la sellette, et dans ce contexte, les attaques contre lui et son courant ne sont, à ses yeux, que les critiques généralement adressées à une cause juste, celle de la lutte contre la corruption. Aux lecteurs de « L’Orient-Le Jour », il a voulu montrer une autre face, sans pour autant renier ses convictions… et aucune question ne parvient à le sortir de ses gonds.

Q. : Avez-vous commencé à regretter vos options stratégiques ? 
R. : Je ne regrette rien et je ne le ferai pas, quels que soient les développements futurs. Quand on fait des choix stratégiques, on peut gagner ou perdre. Si mon choix devait être perdant, c’est tout le Liban qui perdrait avec moi, sinon, c’est aussi tout le Liban qui gagne.

Commencez-vous à envisager la chute du régime syrien ? 
Si le régime syrien devait chuter, il n’y aurait pas de gagnant. Ce serait plutôt la chute de la démocratie, et les chrétiens en seraient les premières victimes. Le 23 mai à Zahlé, j’avais évoqué dans mon discours la charte de Hezb el-Tahrir et j’avais précisé que celle-ci affirmait que la démocratie est contre la charia. Ce qui annule la liberté de croyance, les libertés politiques, le droit à la différence et la liberté de choix d’un mode de vie (s’habiller, boire, etc.). Deux jours plus tard, la réponse de Hezb el-Tahrir est arrivée par la voix du responsable du bureau de l’information à la « Wilaya du Liban » Ahmad el-Kassas.

Dans son discours, ce dernier a déclaré textuellement : « M. le député accuse notre parti de vouloir islamiser le monde et appliquer la charia. À nos yeux, ce n’est pas une accusation, mais un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Affaire Abdel Wahed : le point

Posted by jeunempl sur mai 21, 2012

Clôture de la réunion du Conseil des muftis et du haut conseil chariyé, Siniora boycotte

ANI

Le Conseil des muftis et le Haut Conseil Chariyé islamique, ont tenu lundi une réunion à l’appel du mufti de la République, cheikh Mohammad Rachid Kabbani, en présence du Premier ministre Najib Mikati et en l’absence de l’ancien Premier ministre Fouad Siniora qui a boycotté la réunion.

M. Siniora a boycotté la réunion après que sa demande d’insérer trois points dans le communiqué final, a été refusée.

Les trois points proposés par M. Siniora sont:

1-Que le communiqué des muftis soit formulé d’une manière qui souligne clairement la responsabilité des autorités, concernant la ligne de conduite des organismes de sécurité, à l’issue du désordre sécuritaire qui a eu lieu à Tripoli et au Akkar.
2-Que le communiqué comprenne une position claire vis-à-vis de la lettre syrienne envoyée par la diplomatie syrienne aux Nations Unies, qui a nui à la securité et la stabilité du Liban.
3-Qu’il y ait une position claire concernant les tentatives de parties internes pour attiser la discorde et le conflit interne.

Le haut conseil islamique: l’incident du dimanche est la discorde en soi

ANI

Le Haut Conseil chariyé islamique et le conseil des muftis qui ont tenu lundi une réunion à l’appelle du mufti de la République, le cheikh Mohammad Rachid Kabbani, en présence du Premier ministre Najib Mikati, ont affirmé dans le communiqué final que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Justice : Jouzou condamné et Aoun dépose plainte contre Geagea

Posted by jeunempl sur mai 19, 2012

ANI

Le bureau médiatique du Courant patriotique libre (CPL), présidé par le député Michel Aoun, a publié samedi un communiqué annonçant que le général Aoun a déposé auprès du parquet général une plainte contre le chef des Forces Libanaises, Samir Geagea, qui l’avait accusé « physiquement et moralement » des assassinats qui ont eu lieu au Liban depuis 2005.

Parallèlement, le bureau médiatique du CPL a affirmé que le juge d’instruction de Beyrouth, Farid Ajib, a publié un acte d’accusation à l’encontre du mufti du Mont-Liban, Mohammad al-Jouzou, pour cause d’incitation religieuse et confessionnelle et pour diffamation à l’égard du député Aoun.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Prière islamo-chrétienne pour le repos des âmes des victimes à Damas

Posted by jeunempl sur janvier 9, 2012

S.N. – ANI

Chrétiens et musulmans se sont retrouvés lundi devant l’autel de l’église de la Sainte Croix à Damas, afin de faire une prière collective pour le repos des âmes des victimes tombées depuis le début de la crise en Syrie il y a neuf mois.

Le mufti de la République syrienne, Badr Eddine Hassoun, attristé par la mort de son propre fils, tombé il y a quelques semaines, a rappelé que nul texte sacré n’encourage les hommes à s’entretuer.

S’adressant à la Ligue arabe et aux ministres arabes des Affaires étrangères, actuellement concernés par la crise syrienne, Cheikh Hassoun a condamné leur silence, en parallèle, à l’égard de la judaïsation de Jérusalem.

« Pourquoi les ministres arabes ne tiennent-ils pas de sommet? Pourquoi ne font-ils pas preuve de la moindre conscience? », s’est-il demandé.

« La Syrie sera ressuscitée cette année », a-t-il finalement promis.

Pour sa part, l’évêque Lucas Khoury a accusé les leaders de l’Europe et des Etats-Unis, ainsi que ceux qui prétendent être arabes, des tueries qui ont lieu.

« Ils ont franchi toutes les limites par leur violation de la Syrie; ils ont tué des civils, détruit des infrastructures et menti au monde entier par l’intermédiaire de leurs médias », a-t-il souligné.

« Croyez-vous que ceux qui préparent des complots contre la Syrie et causent des misères au peuple connaissent le Christ ou le christianisme? », s’est-il demandé.

S’adressant finalement aux Nations Unies, l’évêque Khoury de conclure : « pourquoi soutenez-vous ceux qui sèment les graines de la guerre et de la discorde dans le monde? »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’autorité sunnite du Liban contre une loi sur la violence aux femmes

Posted by jeunempl sur juin 24, 2011

AFP

La plus haute autorité religieuse sunnite du Liban s’est dite vendredi opposée à un projet de loi visant à protéger les femmes contre la violence, estimant qu’il provoquerait « la dislocation de la famille comme en Occident ».

« L’islam (…) est très soucieux du règlement des cas de mauvais traitements », indique la très influente Dar el-Fatwa dans un communiqué.

Mais cela ne se fait pas « grâce au clonage de lois occidentales qui favorisent la dislocation de la famille (…) et qui ne conviennent pas à nos sociétés », poursuit l’institution.

Le projet de loi, élaboré sur proposition d’associations féministes, d’avocats et de médecins légistes, a été approuvé en Conseil des ministres en 2010 et est à l’étude actuellement au Parlement.

Il s’inscrit sous le code pénal et non du statut personnel qui, dans un Liban multiconfessionnel, est régi par chacune des différentes communautés chrétiennes et musulmanes du pays.

Le projet stipule des mesures permettant une protection de la femme victime de violence de la part de son mari ou d’un autre membre de sa famille, rendant par exemple obligatoire une intervention de la police en cas de notification de l’agression.

Il interdit également le viol de la femme par son mari, une clause qualifiée d' »hérésie » par Dar el-Fatwa, qui a accusé les instigateurs du projet d' »inventer de nouveaux Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vade retro: démission officielle du patriarche Sfeir

Posted by jeunempl sur janvier 16, 2011

Le Blog francophone du Liban

Le Patriarche aurait présenté sa démission, annonçait hier le quotidien Al Shark el Aswat, chose que le siège patriarcal a formellement démenti à la presse libanaise. La déclaration faite aujourd’hui par le ministre du Travail, Boutros Harb, a été un autre coup de butoir puisqu’il confirmait que le patriarche avait présenté sa démission, il y a de cela plusieurs mois et que le Vatican l’étudierait actuellement.

Cependant, alors que la crédibilité du Prélat Maronite est complètement encornée en raison de son implication dans les affaires temporelles, il se pourrait que cette démission soit « d’un tout autre son de cloche ». Selon les rumeurs qui me sont parvenus depuis un temps certain, ce n’est pas le patriarche qui aurait démissionné mais le Vatican qui aurait demandé à Nasrallah Boutros Sfeir de se retirer. Ce dernier aurait accepté sous condition, notamment qu’il puisse nommer les 8 évêques aux postes actuels vacants -car la politique suivie par le Patriarcat et qui a mené vers la division des Chrétiens du Liban, ne faisant plus l’unanimité au sein des instances religieuses maronites – et que ces derniers puissent choisir un nouveau locataire du Palais Patriarcal « dans la continuité de ce dernier », c’est à dire en faveur d’un seul camp, celui du 14 Mars et plus particulièrement des Forces Libanaises.

Le verdict du Vatican serait prononcé après l’inauguration d’une nouvelle statue de St Maroun à Rome, c’est-à-dire entre le 14 et le 20 février prochain, mais gageons que ce nouveau développement n’est pas sans rappeler que ces rumeurs courent depuis un certain temps, toutefois, il s’agit là d’une confirmation de ce qu’on savait depuis longtemps, il n’y avait donc pas de fumée sans feu.

L’autre développement « religieux » concerne cette fois-ci, la communauté sunnite, son Mufti – content, qui semblait avoir reçu « la contribution volontaire du Courant du Futur – s’étant prononcée en faveur de la nouvelle nomination de Saad Hariri au poste de premier ministre. Cette ingérence flagrante dans le domaine du temporel ne provoque cependant pas le même débat au sein de cette même communauté sur la place de la religion et de son action sur la scène politique, il suffit que le Mufti parle et que les questions soient tranchées.

La position du Premier Ministre, tout comme la Présidence du Conseil ou la Présidence du Parlement est cependant une position nationale, bien que dévolue à une certaine communauté, son rôle va au delà de cette communauté. L’erreur commise par le Mufti de la République est la même erreur commise par Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :