Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Articles Tagués ‘Moubarak’

Morsi décrète l’état d’urgence… comme à l’époque de Moubarak

Publié par jeunempl le janvier 28, 2013

Mediarama

Mohamed Morsi Egypte Frères MusulmansMoins de deux ans après le renversement de Hosni Moubarak, l’Egypte a renoué avec l’état d’urgence, les affrontements meurtriers et l’instabilité politique. Confronté à une vague de protestation sans précédent depuis son élection, en mai, qui a fait une cinquantaine de morts et plus de 500 blessés en cinq jours, le président Mohamed Morsi a décrété dimanche l’état d’urgence pour un mois dans trois provinces du Canal de Suez, dont celle de Port-Saïd.

L’état d’urgence, imposé durant 30 ans sous le règne de Moubarak, avait été levé en mai 2012.

Dans un discours à la nation retransmis en direct à la télévision, M. Morsi a aussi annoncé un couvre-feu nocturne de 30 jours dans ces trois provinces et menacé de prendre «d’autres mesures exceptionnelles» s’il était «contraint de le faire». «Je le ferai pour l’intérêt de l’Egypte. C’est mon devoir et je n’hésiterai pas un instant», a lancé le président. «Je suis contre les mesures exceptionnelles mais j’avais dit que si j’y étais contraint, je le ferais pour éviter que le sang ne coule et pour protéger les citoyens.»

Le président Morsi a appelé les dirigeants de l’opposition à un dialogue national lundi. Mais le mouvement du nassérien Hamdine Sabbahi, le Courant populaire, a déjà annoncé son «refus de participer à un dialogue alors que se poursuit l’effusion de sang et que continuent les crimes du régime contre les manifestants». Le Prix Nobel de la paix Mohammad el-Baradei a de son côté affirmé Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

S.Nasrallah: Le Hezbollah capable de transformer en enfer la vie des Israéliens

Publié par jeunempl le août 19, 2012

Al Manar

Le Hezbollah est capable de transformer en enfer la vie des millions d’Israéliens en cas d’agressions contre le Liban, c’est ce qu’a affirmé, ce vendredi, le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, lors d’une cérémonie à l’occasion de la journée mondiale d’AlQuds.

La guerre contre le Liban sera très couteuse, a averti sayed Nasrallah, et d’ajouter : « la résistance est capable de viser en un nombre limité de missiles précis quelques cibles en Palestine occupée qui pourront transformer en un véritable enfer la vie des millions d’Israéliens.

Voici les principaux points de son discours :

Nous nous rencontrons une nouvelle fois à l’occasion de la journée mondiale d’AlQuds décrétée par l’Imam Khomeiny, le dernier vendredi du mois de Ramadan.

Nous voulons dire à nos ennemis et nos amis que la question d’AlQuds et de la Palestine est une cause loin de toutes les divergences. Et notre attachement religieux à cette cause est inébranlable.

Aujourd’hui nous ne pourrons pas concevoir l’avenir d’AlQuds sans celui de l’entité sioniste. Nous ne pourrons pas parler de la restitution d’AlQuds à la nation et au peuple palestinien en présence d’ « Israël ».

AlQuds fait l’unanimité parmi les Israéliens et les différences sont dissipées quand il s’agit d’AlQuds. Ce qui n’est pas le cas des Arabes.

Les Israéliens sont unanimes sur le fait qu’AlQuds est la capitale éternelle d’Israël. La judaïsation de cette ville bat son plein… AlQuds se perd de jour en jour, au moment où les Arabes et les musulmans sont préoccupés par leurs divergences.

S’agissant de l’environnement stratégique d’Israël, notre ennemi a malheureusement certains avantages. Les Israéliens organisent chaque année des conférences pour discuter de la stratégie d’Israël, des défis militaires, démographiques, économiques auxquels ils font face. Ce qui n’est pas le cas des pays Arabes.

Chaque année, nous lisons les plans et les dossiers discutés lors de ces conférences. En 2010 et 2011, ils évoquaient de grandes préoccupations, et des menaces surtout après les développements dans les pays arabes : la chute de Moubarak, le retrait américain humiliant de l’Irak, la chute des régimes soi-disant modérés et la puissance de l’Iran.

Ils craignaient la naissance d’un grand axe régional en faveur de la Palestine et des Palestiniens et contre Israël. Or, après les événements en Syrie, l’image a changé. La Turquie, qui soutenait la cause palestinienne, a réduit à zéro ses relations avec la Syrie. Il en est de même pour ses relations avec l’Irak qui sont devenues tendues, et avec l’Iran qui sont plutôt froides.

Les changements dans les pays arabes ont été exploités en faveur de la crise syrienne, et de la création d’une atmosphère d’animosité des pays arabes envers l’Iran…Par conséquent, Israël parle aujourd’hui d’espoir, d’un avenir prospère et d’une Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le printemps arabe accélère l’exode des Chrétiens d’Orient

Publié par dodzi le novembre 9, 2011

Le Figaro blog

ParPierre Rousselin

Le "printemps arabe" n’a pas amélioré le sort des Chrétiens d’Orient. Bien au contraire. En Egypte, les organisations chrétiennes chiffrent à entre 60.000 et 100.000 le nombre de Coptes qui ont quitté le pays depuis le début de la rébellion contre le régime de Moubarak. Les affrontements inter-religieux du mois d’octobre n’ont pas dû contribuer à ralentir les départs.

Cet exode se dirige en priorité vers les Etats-Unis et le Canada. Il s’ajoute à celui qui affecte l’Irak depuis la chute de Saddam Hussein. Le nombre de chrétiens d’Irak était de 1,2 million, il y a sept ans. Ils seraient moins de 500.000 aujourd’hui et continuent de partir.

En Syrie, le régime de Bachar el Assad se présente en défenseur des minorités et utilise le précédent irakien pour les besoins de sa propagande. S’il est impossible de prédire le sort des chrétiens de Syrie, la mise en avant de leur proximité avec le régime est "un élément de fragilisation", estime un diplomate français. Face aux troubles actuels, un certain nombre de chrétiens syriens se sont repliés vers le Liban.

L’attitude de l’Eglise catholique face au sort des Chrétiens d’Orient est présentée par ce même diplomate comme "désemparée". Lire la suite »

Publié dans Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Printemps arabe : Un automne islamiste

Publié par jeunempl le octobre 31, 2011

Walid Raad – L’Hebdo Magazine

Avec la mort de l’héritier du trône en Arabie saoudite, le prince Sultan Ben Abdel-Aziz Al Saoud, le royaume se trouve confronté, pour la première depuis sa création, à un sérieux problème de succession. Ce développement intervient au moment où la Tunisie, la Libye et l’Egypte connaissent des changements accélérés de leurs systèmes politiques et sociaux. Le printemps arabe est-il en train de se transformer, progressivement, en automne islamiste?

Bien que la maladie du prince Sultan Ben Abdel-Aziz n’était plus un secret, le fait que l’héritier du trône ait décédé avant le roi est sans précédent dans le royaume. Par le passé, les différends, qui pouvaient exister entre les princes, n’avaient aucune importance, car le monarque choisissait son héritier sans devoir rendre de comptes à personne. Les temps ont changé. Depuis 2006, le roi Abdallah a mis en place une nouvelle assemblée: La Bayaa. Présidée par le prince Mechaal Ben Abdel-Aziz, elle est formée de 35 membres, représentant chacun une branche de la famille Saoud. C’est cette assemblée qui aura le dernier mot dans le choix crucial du prochain numéro deux du royaume. Bien que Abdallah conserve son droit de présenter un candidat qui devra obtenir le soutien du conseil, les membres peuvent quand même voter autrement durant une période ne dépassant pas les trente jours. Il est cependant clair que, cette fois, la situation est plus complexe. Le choix ne sera pas limité à l’héritier du trône, qui sera probablement couronné roi dans un proche avenir, en raison de la maladie de Abdallah, âgé de 86 ans.

Les candidats pour la succession de Sultan ne sont pas très nombreux. Parmi eux, figure un favori, le prince Nayef Ben Abdel-Aziz, ministre de l’Intérieur et second vice-Premier ministre. Agé de 78 ans, en poste depuis 1975, il est perçu comme un conservateur qui n’aime pas trop bousculer le pays par des réformes qu’il considère inutiles. Ainsi, en 2009, il a publiquement critiqué l’entrée des femmes au Conseil consultatif et souligné qu’il n’était pas nécessaire que Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ramadan karim

Publié par jeunempl le août 1, 2011

Le Mouvement Pour le Liban souhaite un excellent mois sacré de Ramadan à tous les Musulmans du Liban et du monde entier.

Le ramadan commencera lundi dans plusieurs pays du Moyen-Orient

AP

Les autorités religieuses de plusieurs pays du Moyen-Orient ont décrété que le ramadan, le mois de jeûne, de prières et d’instropection spirituelle des musulmans, commencerait lundi.

L’Égypte, l’Arabie saoudite, le Liban, la Syrie, les Émirats arabes unis, la Jordanie, le Koweït, le Qatar et le Yémen ont publié des communiqués officiels précisant qu’ils observeraient le ramadan à compter de lundi.

Le ramadan commence habituellement 11 jours plus tôt que celui de l’année précédente. Le début de ce mois sacré est fixé en fonction de l’apparition de la nouvelle lune, qui marque le commencement du mois lunaire musulman d’une durée de 29 ou 30 jours.

Certains pays s’appuient sur des calculs astronomiques alors que d’autres se basent uniquement sur l’observation à l’oeil nu, ce qui explique pourquoi le début du ramadan varie d’un endroit à l’autre au Moyen-Orient. Lire la suite »

Publié dans Activités MPL, Culture & Société, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Feu vert Américain à l’invasion/occupation du Bahreïn par l’Arabie Saoudite pour attirer l’Iran dans un conflit régional sectaire

Publié par jeunempl le mars 16, 2011

Planète Non Violence

Quand Saddam Hussein a envahi le Koweït les US et leurs alliés ont immédiatement lancé la 1ere Guerre Du Golfe. Cette fois scénario inversé l’Arabie Saoudite envahit occupe et réprime dans le sang les manifestations au Bahreïn avec le feu vert américain pour attirer l’Iran dans un conflit régional sectaire les US intervenant ensuite pour secourir leurs alliés du Golfe.

Interview par Press TV de Neda Hashwi expert en science politique à Beyrouth 16/03/2011

Les forces armées saoudiennes d’occupation et celle du monarque du Bahrain ont lancé une attaque brutale contre les manifestants anti monarchie dans la capitale de Manama tuant au moins six manifestants et en blessant plusieurs autres.

La situation s’est détériorée dans l’émirat du Golfe Persique depuis que les forces armées saoudiennes ont envahi le pays pour aider le roi Hamad bin Issa Al Khalifa à venir à bout du soulèvement populaire en cours. Amnesty International a condamné les massacres contre l’opposition du Bahrain.

Press TV discute avec Neda Hashwi expert en science politique à Beyrouth pour savoir plus de choses sur ces répressions récentes et savoir si ces mesures peuvent sauver la Monarchie au Bahrain.

Press TV : Quels sont vos commentaires sur ce qui se passe actuellement au Bahrain ?

Hashwi : Nous sommes témoins d’une malheureuse escalade de la situation. La situation se dégrade pendant que nous parlons et c’est extrêmement dangereux. Ce que les troupes saoudiennes essaient de faire (au Bahrain) c’est Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Heurts meurtriers entre coptes et musulmans au Caire

Publié par jeunempl le mars 10, 2011

AFP

Des affrontements entre chrétiens coptes et musulmans ont fait officiellement dix morts au Caire, relançant les tensions confessionnelles en Égypte au moment où le pays s’engage dans une difficile transition politique après la chute du président Hosni Moubarak. Ces heurts mardi soir dans le quartier déshérité à forte population copte de Moqattam (est) ont également fait 110 blessés, a déclaré, mercredi, le ministère de la Santé, sans toutefois préciser la confession des morts et des blessés.

La situation restait tendue dans ce quartier misérable d’éboueurs, en grande majorité chrétiens, où un prêtre a indiqué à l’AFP avoir dénombré dans le petit hôpital qui jouxte sa paroisse six coptes tués et au moins 45 autres blessés. "Tous les morts ont été tués par balle, et les blessés ont aussi été touchés par des tirs", a déclaré le père Samaane Ibrahim. Le religieux a mis en cause des "voyous" et des "salafistes", des islamistes fondamentalistes. Selon lui, des cocktails Molotov ont été lancés contre des habitations, et les attaquants ont incendié des entrepôts et des ateliers de recyclage. Un autre prêtre, Boutros Rouchdi, a assuré avoir compté sept morts coptes et un musulman tué alors qu’il tentait de défendre ses voisins chrétiens.

Une église incendiée

Les affrontements ont éclaté après que des habitants de Moqattam sont sortis manifester pour protester contre l’incendie d’une église samedi au sud de la capitale. Les services de sécurité ont fait état d’affrontements à coups de pierres entre chrétiens et musulmans, et des témoins ont indiqué que l’armée, présente sur les lieux, avait tiré en l’air pour disperser la foule. Les autorités avaient assuré que les forces armées "faisaient face avec succès aux émeutes" à Moqattam et dans des quartiers voisins. Mais des habitants chrétiens ne cachaient pas leur ressentiment à l’égard de Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Sunnites: la fin de l’exclusivité

Publié par jeunempl le février 19, 2011

Paul Khalifeh – L’Hebdo Magazine

Pour la première fois depuis près de 20 ans, un homme est venu disputer le leadership sunnite exclusif exercé par la famille Hariri. Najib Mikati ne joue pas seul, il semble appuyé discrètement par l’Arabie saoudite. La chute du régime Moubarak prive le Courant du futur de l’un de ses principaux appuis régionaux. Quel impact auront ces événements sur le Liban en général et sur la communauté sunnite en particulier?

La chute du gouvernement de Saad Hariri et la désignation de Najib Mikati pour lui succéder ont suscité une foule de questions sur les tenants et les aboutissants de ce remue-ménage au sein de la communauté sunnite. Certains se sont empressés d’enterrer, un peu trop vite, le «haririsme» qui dirige le Liban presque sans interruption depuis 1992. D’autres, au contraire, affirment que, libéré des contraintes de la cohabitation avec ses adversaires, le Courant du futur s’apprêterait à opérer un comeback fulgurant sur la scène politique, semblable à celui de mars 2005. Une sorte de «retour aux racines», comme l’a dit le Premier ministre sortant lors de la commémoration du 14 février. «Le haririsme n’est pas un phénomène passager dont la pérennité est tributaire de la présence au pouvoir du Courant du futur, assure une personnalité beyrouthine proche de Saad Hariri. Une vingtaine d’années d’efforts et de travail ne peuvent pas être ignorées facilement».

Effectivement, quelle que soit l’analyse socio-politique que l’on fait du haririsme, on se rend à l’évidence qu’il s’agit d’une force bien ancrée chez les sunnites, et qui s’est fait une place dans leur conscience collective, surtout depuis l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri. Prétendre la démanteler juste en écartant son chef du pouvoir dénote une lamentable méconnaissance des réalités sociales et politiques libanaises.

Indices saoudiens

Il faut cependant reconnaître que le haririsme ne vit pas, aujourd’hui, ses meilleurs moments. Une série d’événements locaux et régionaux montrent que le Moustaqbal traverse une grave crise et se trouve, actuellement, sur une courbe descendante. Une brèche s’est ouverte dans la question de la représentation sunnite, permettant à Najib Mikati de s’y engouffrer pour disputer à Saad Hariri le titre de «premier sunnite du Liban».

Cette brèche n’est pas apparue fortuitement. Elle est le résultat d’une conviction saoudienne de la nécessité de revenir à une plus grande diversité au niveau de Lire la suite »

Publié dans Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Eid Moubarak

Publié par jeunempl le février 11, 2011

Frenchy – Libnanews

Eid Moubarak à tous les Égyptiens, comme l’a annoncé un ami sur Facebook, avec le départ d’Hosni Moubarak, dernier pharaon en titre d’Egypte, usé par un règne de 30 ans.
Une amie égyptienne-chrétienne- qui était pro-Moubarak au début des manifestations, m’expliquant que sans lui, l’Islamisme pourrait alors prendre le dessus, avait vite changé d’avis au 3ème jour des manifestations, en raison de la répression sanglante. Elle a encore été plus choquée par les paroles d’Omar Souleiman, successeur désigné, qui avait prétendu que les pays arabes et leurs populations ne méritent pas la démocratie, pour cause d’islamisme.

Mais la menace islamiste était agitée un peu trop facilement, certains prétendant même aujourd’hui que l’attentat ayant visé les coptes d’Alexandrie fin décembre dernier avait été effectué par le régime même. Pour vous dire la vérité, quand on me disait que Moubarak protégeait les chrétiens d’Égypte, je riais jaune. Aucune église locale ne pouvait être restaurée sans l’aval du haut de l’état. Plus encore, un responsable d’un magasine chrétien basé au Liban, m’avait fait part de son indignation de voir le courrier du Pape Copte être censuré, aucune édition de son magasine lui parvenant. Les chrétiens n’étaient pas protégés, et même en Iran, ils ont eu plus de droit.

D’autres personnes nous ont fait part de la disparition forcée dans leurs cercles d’amis. Ainsi, le bilan officiel qui ne se monte qu’à quelques centaines de mort serait beaucoup plus important. « Les crocodiles du Nil auront eu part au festin », pourraient prétendre certains.

Le scénario qui s’est en fait déroulé, avec une remise du pouvoir à l’armée et non à Omar Souleiman est un scénario inédit mettant à mal les plans de successions élaborés dans les milieux israélo-américains comme l’ont indiqué les dépêches de Wikileaks. On a été surpris aujourd’hui par cette annonce, après le Lire la suite »

Publié dans Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Manifestations anti-Moubarak au Qatar, en Jordanie et au Liban

Publié par jeunempl le février 1, 2011

AFP

Des manifestations ont eu lieu mardi devant l’ambassade d’Egypte à Doha, Beyrouth et Amman, en signe de soutien au mouvement de contestation populaire sans précédent contre le président Hosni Moubarak.

A Doha, quelque 3.000 personnes ont appelé devant l’ambassade à la chute du régime du président Moubarak.

Au cours du rassemblement, à l’initiative de membres de la communauté égyptienne au Qatar, les protestataires, encadrés par les forces de sécurité qataries, ont brandi des banderoles appelant au départ du raïs égyptien et répétant un slogan devenu célèbre dans les rues du Caire: "Le peuple veut la chute du régime".

"Nous sommes solidaires de notre peuple en Egypte jusqu’au départ du président Moubarak", a déclaré à l’AFP Ahmed Afifi, un résident égyptien de 25 ans, tout comme son compatriote Chérif Jaber qui estime que les manifestations en Egypte "se poursuivront jusqu’à la fin du régime".

Au bout de deux heures, les manifestants se sont dispersés dans le calme.

Les relations entre le Qatar et l’Egypte sont tendues. Le gouvernement de M. Moubarak accuse notamment Doha d’utiliser la chaîne satellitaire Al-Jazira pour critiquer sa politique.

D’ailleurs, Al-Jazira a été interdite dimanche par les autorités du Caire qui contestaient sa couverture des manifestations, et le satellite relevant du gouvernement égyptien Nilesat a Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 40 followers

%d bloggers like this: