Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Milices’

Le jour où Nina Simone a cessé de chanter

Posted by dodzi sur mars 18, 2009

Le Mague – François Xavier

le-jour-ou-nina-simone-a-cesse-de-chanter-darine-joundi-mohamed-kacimi« Le Liban raconté à ma fille » … Et plus largement, tout le Proche et Moyen-Orient peut s’associer au panorama culturel et religieux ici dressé face à vos yeux ébahis qui inviteront votre esprit à penser que vous lisez une fiction, une histoire un peu tirée par les cheveux afin de faire battre le cœur ; mais non, bien au contraire : ici, tout est vrai !

Et c’est bien là tout l’intérêt de ce livre qui nous plonge au plus profond de la société libanaise, avec ses antagonismes, ses paradoxes, ses merveilles et ses démences. Oui, il ne fait pas bon être une fille en Orient, et surtout dans la communauté musulmane ; et pas plus au Liban qu’ailleurs même si la vitrine semble donner une image plus conciliante du pays du cèdre.

Attention à l’image en Orient ! Tout n’est qu’image, apparence ou attitude et la violence de cette société tribale et patriarcale ne se voit pas, mais les mentalités sont dignes du Moyen Age. Une fille n’est rien, rien aux yeux de la loi, rien aux yeux de la société, rien aux yeux des parents qui ne rêvent que d’avoir un mâle, un héritier, un futur guerrier, en quelque sorte …

Alors qu’arrive-t-il à une jeune fille, dont le père est un éminent intellectuel musulman qui prône la laïcité en sa famille et la liberté pour ses enfants ? Comment appréhender le prix de cette liberté au pays des 17 communautés religieuses qui se regardent de biais et s’égorgent au moindre conflit ? Dans quelle mesure est-elle applicable cette liberté érigée en dogme, qu’elle soit sexuelle, amoureuse, politique, sociale ou religieuse ? Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Radio France Internationale condamnée pour le licenciement d’Alain Ménargues

Posted by dodzi sur mars 12, 2009

François Xavier – Le Mague

La cour d’appel de Paris vient de condamner RFI à verser 200.000 euros d’indemnités au journaliste Alain Ménargues, licencié en 2004 parce qu’il avait osé dénoncer le caractère raciste d’Israël.

Souvenez-vous, cela avait un peu remué le PAF, certains y étaient allés une fois encore de leur discours idiot sur l’antisémitisme qui revenait, sur des propos inadmissibles, c’est vrai, Israël n’est que la « première démocratie » du Proche-Orient, ô jamais un pays raciste et xénophobe, enfin non voyons restons sérieux …

Hé bien, le Tribunal a décidé que dire sur le plateau de LCI que Israël est un état raciste ne permet pas à RFI de licencier aussitôt le porteur d’une telle vérité ; même si toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire …

A tel point que l’article ici publié en son temps avait fait réagir les internautes qui se sont alors confondus dans leur mauvaise foi pour certains courtisans de l’état hébreu …

Mais que reproche-t-on, finalement, à Ménargues ?

Avoir rendu compte, de longue date, des crimes de l’armée israélienne au Proche-Orient, que ce soit dans ses reportages ou dans ses livres. Alain Ménargues connaît bien la région, pour avoir été notamment correspondant de Radio-France à Beyrouth pendant de nombreuses années. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Front de la Liberté se penche sur la question palestinienne au Liban

Posted by jeunempl sur novembre 16, 2008

Libnanews

front-liberte-logo2Le Front de la Liberté s’est penché sur la question palestinienne au Liban avec une approche non pas exclusivement sécuritaire mais en prenant également en considération les aspects politiques, sociaux-économiques, démographiques et humains du problème.

Il existe pour l’Etat libanais trois scénarios concernant les organisations palestiniennes :

1.         Le statut quo.

2.         Les maintenir armées mais contrôler les camps.

3.         Les désarmer et donc contrôler les camps.

Le maintien du statut quo est hors de question car les camps sous le contrôle des organisations palestiniennes armées se sont transformés en îlots d’insécurité et en zones de non-droit où se cachent des hors-la-loi parce que les forces armées libanaises n’y sont pas présentes et où se développent l’extrémisme religieux et le terrorisme en raison du chômage et de la pauvreté.

En Syrie, les organisations palestiniennes sont armées mais les forces armées syriennes contrôlent les camps. Toutefois, les organisations palestiniennes armées en Syrie sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

13 octobre 1990 ou la trahison de tout un peuple

Posted by jeunempl sur octobre 13, 2008

Extrait de Liban, des rêves et du sang. 1991

[A l’occasion de la commémoration du 13 octobre 1990, MPLBelgique.org propose à travers des récits d’époque de vous replonger dans l’atmosphère d’un des moments les plus tristes de l’histoire du Liban]

Peu avant l’invasion syrienne du 13 octobre, le gouvernement issu des accords de Taëf avait, dans le but de déstabiliser Aoun et de pousser la population à la révolte, décrété le blocus des régions chrétiennes.
Celui-ci s’était considérablement intensifié au cours de la quinzaine précédente. Dès le mercredi 26 septembre, le bidon d’essence à 10’000 LL, passa dès 9 heures ce jour-là à 13’000 LL. A midi, le prix grimpa à 20’000 LL et le lendemain le prix enfla à 35’000 LL pour plafonner dès le soir à 50’000 LL. Même à ce prix, on avait de la difficulté à s’approvisionner et l’essence devenait introuvable. La paralysie quasi totale du secteur Est s’installa donc de manière foudroyante. En ce qui concernait les denrées alimentaires, les prix augmentèrent aussi au prorata de leur rareté, ainsi, la tomate, cultivée essentiellement dans le Kesrouan, passa de 300 à 1’800 LL le kilo, la pomme de terre de 400 à 2’000 LL et le haricot sec à 3’000 LL.

Cette tactique ne porta pas ses fruits et la popularité d’Aoun demeura intacte. D’ailleurs le gouvernement Taëf ne dissimulait pas ses intentions. Ainsi, lorsque le Ministre de la Défense Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nouveaux affrontements entre des groupes rivaux dans le nord du Liban

Posted by jeunempl sur juillet 25, 2008

(Xinhua)

Des affrontements et des  coups de feu se sont renouvelés vendredi matin entre des groupes  rivaux dans la ville portuaire de Tripoli, nord du Liban.

L’armée libanaise a fermé l’autoroute Tripoli-Akkar pour  prévenir des coups de feu qui pourraient toucher des passants, a ajouté le reportage.

Une personne a été blessée au cours des échanges de tirs entre  des habitants sunnites pro-gouvernement de Bab al-Tabbaneh et ceux de l’opposition de la zone Alaouite de Jabal Mohsen, selon la même  source.

Trois grenades ont explosé jeudi dans la nuit dans la zone  malgré la présence de l’armée pour maintenir l’ordre.

Une personne a été tuée et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Grève générale: Bilan de la journée

Posted by jeunempl sur mai 7, 2008

Le Courant Patriotique Libre visé par les milices pro-gouvernementales

(MPLBelgique.org)

Grève généraleDes heurts ont opposé mercredi à Beyrouth les partisans de la majorité et ceux de l’opposition libanaise alors que la CGTL, le syndicat des travailleurs au Liban, avait décrété une grève générale ce mercredi afin de protester contre la pauvreté et la cherté de la vie. Très vite, la route menant vers l’aéroport fut bloquée par les grévistes alors que l’activité fonctionnait au ralenti dans les différentes régions libanaises qui avaient globalement respectées l’appel à la grève.

Le déploiement en masse des forces de sécurité et de l’armée dans la capitale n’a pas empêché les affrontements dans plusieurs quartiers, alors que le pays traverse depuis novembre 2006 une crise politique sans précédent depuis la fin de la guerre civile. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rétrospective: La guerre civile libanaise de 1975 à 1990

Posted by jeunempl sur avril 13, 2008

MPLBelgique.org

[L’équipe du MPLBelgique.org revient sur la guerre civile qui a marqué une page noire de l’histoire du Liban. Le 13 avril restera à jamais une date symbolique afin que les générations futures se souviennent et ne sombrent plus dans l’horreur de la guerre]

guerre-beyrouth-197830 avril 1975, une église dans la banlieue de Beyrouth, à Ain el Remmaneh. Des balles sont tirées lors d’une réunion de leaders chrétiens, 2 gardes du corps furent tués.
En représailles, un bus de passage [dans la région] fut arrêté, les occupants étaient pour la plupart des Palestiniens. Il fut criblé de balles… 26 d’entre eux furent tués et 17 blessés. La guerre civile vient de débuter!

En quelques heures, des groupes armés envahirent les rues de Beyrouth. Masqués pour protéger leur identité, snipers et combattants de rues se livrent une guerre sans mercie.

Tout commença en 1975 avec des batailles féroces entre les Chrétiens et les Palestiniens. Bientôt, toutes les secteurs de la société libanaise y seront impliqués.

La guerre civile éclata au Liban, riches contre pauvres, droite contre gauche, chrétiens contre musulmans, Libanais contre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Colère, deuil et tension

Posted by jeunempl sur janvier 30, 2008

(La Libre Belgique – Émilie Sueur)

Les heurts meurtriers de dimanche soir font craindre un retour de la guerre civile. Qui a tué les manifestants chiites ? L’opposition veut une réponse, vite. Sinon…

Reportage

A Haret Hreik, bastion du Hezbollah, une trentaine d’hommes, les traits tirés, discutent à mots feutrés devant l’entrée d’un immeuble, sous une treille de vigne. Un cheikh arrive et présente ses condoléances. Sur la porte d’entrée, est collée une affichette sur laquelle est reproduite la photo d’un jeune homme. Youssef Choukair avait 17 ans. Il a été tué dimanche soir à un kilomètre de chez lui, lors des émeutes qui ont embrasé la banlieue sud de Beyrouth. Une balle a traversé sa poitrine de part en part.

 » Youssef n’était ni membre de Amal ni du Hezbollah (les deux partis chiites piliers de l’opposition). Il était juste descendu dans les rues pour voir ce qui se passait « , assure son frère, Ahmad, 20 ans. Huit personnes, dont un responsable d’Amal, ont été tuées lors de ces émeutes. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :