Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Michel Sleiman’

Hollande fait part à Sleimane de tout l’appui de la France au Liban

Posted by jeunempl sur juillet 12, 2012

AFP

Le président François Hollande a déclaré à la presse qu’il avait fait part à son homologue libanais Michel Sleimane de tout l’appui de la France dans ce moment difficile, compte tenu de ce qui se passe en Syrie, en le recevant jeudi à Paris.

Je lui ai confirmé tout l’appui de la France dans ce moment difficile, compte tenu de ce qui se passe en Syrie, a indiqué M. Hollande aux journalistes dans la cour du palais présidentiel de l’Elysée, à l’issue d’un entretien et d’un dîner avec le président libanais.

Nous apportons tout notre appui pour l’action qu’il mène avec le gouvernement (libanais) pour l’unité, l’intégrité et le développement du Liban, a précisé M. Hollande, ajoutant que la présence de la Finul est pour nous un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bras de fer dans le dossier des journaliers de l’EDL: Les élus chrétiens forcent le report de la séance parlementaire

Posted by jeunempl sur juillet 4, 2012

MPLBelgique.org

Au KesrouanUn nouveau chapitre s’est ajouté au bras de fer qui oppose le ministre de l’Energie et de l’Eau Gebran Bassil au chef du parlement Nabih Berry.

Ce mardi 3 juillet, les élus du bloc du Changement et de la Réforme (Courant Patriotique Libre, Marada, Tachnag, Parti démocratique et indépendants), des Forces Libanaises et des Kataeb se sont retirés  de la séance parlementaire prévue pour le vote d’un texte de loi destiné à octroyer le statut d’employé de l’Electricité du Liban (EDL) aux journaliers (consultants et sous-traitants) qui gravitent autour de l’institution étatique.

Ces journaliers sont essentiellement des travailleurs politiquement parachutés et qui n’ont parfois pas les compétences requises pour servir l’EDL. Ils pèsent lourd dans les dépenses de l’état et c’est dans un contexte de professionnalisation de l’institution que le ministre Bassil a souhaité régulariser leur situation en les soumettant à un concours. L’objectif était en gros dans un premier temps de permettre aux 700 meilleurs d’intégrer l’institution étatique.

En conseil des ministres, Bloc du changement et de la réforme 0-1 groupe de la corruption

Jusque là, rien d’anormal. Malheureusement, les politiques qui ont parachuté ces travailleurs ont vu une partie de leur base électorale subir de plein fouet cette régularisation de la situation. S’en sont donc suivis des manifestations parfois violentes pour « dénoncer » la mesure, allant même jusqu’à paralyser le fonctionnement de l’EDL et perturber le peu d’électricité fourni à la population.

Pour contrer le texte de loi préparé par le ministre, les séances ministérielles se sont compliquées avec des discussions absurdes, reportant et bloquant la décision du ministre. Cette situation a perduré jusqu’au jour où le conseil des ministres vote un texte sorti par le clan Berry/Mikati. Celui-ci va à l’encontre de l’idée première de renforcer l’institution étatique tout en régularisant les journaliers puisqu’elle accordera le statut d’employé « en gros » à tout journalier passant le test.

En clair, le marchandage politique a fait échouer le texte réformateur de Gebran Bassil puisque Berry/Amal a regroupé autour de lui bien sûr le trio Mikati, Joumblatt, Sleiman… les anti-réformes par excellence, mais le plus surprenant restera la complétion du groupe avec le Hezbollah. Le Bloc du Changement et de la Réforme s’est à nouveau retrouvé seul face à la corruption.

Au parlement, le blocage : Chrétiens 1-1 groupe de la corruption

Mais cela ne suffit pas pour faire passer ce texte de la honte. Alors que les Libanais sont plongés dans le noir, les symboles de la corruption et de la décadence de l’EDL cherchent à perpétuer une situation intenable pour l’institution.

Ce texte de loi doit également obtenir l’aval du parlement libanais pour être appliqué. Le groupe de corruption doit donc s’élargir puisqu’à eux seuls, les membres du gouvernement ne regroupent qu’une trentaine de députés. Mais bien sûr, la corruption est transfrontalière, surtout quand on connait certains groupes de l’opposition (Hariri et son courant du Futur). Ensemble, ils forment une majorité confortable pour faire passer le texte et maintenir l’inefficacité et la corruption au sein de l’EDL.

Mais voilà, la veille au soir, les institutions religieuses chrétiennes se réunissent et dénoncent cette situation par le biais d’un communiqué officiel. Il n’en fallait pas plus pour faire réagir la classe politique. Le lendemain, lors de la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La société civile dit oui à la préservation du port phénicien de Minet el-Hosn (vidéos)

Posted by jeunempl sur juin 25, 2012

Libnanews

La société civile, représentée par l’Association pour la Protection du Patrimoine Libanais a manifesté vendredi devant l’installation portuaire de Minet el-Hosn pour dire non à la destruction de ce port. Seuls quelques archéologues courageux  ont brisé la loi du silence et étaient présents, alors que les autres ont préféré observer une omerta– imposée ou volontaire, il est difficile de le savoir. Par contre, cette fois-ci, après un mutisme médiatique depuis novembre dernier, la présence des chaînes de télévisions et des représentants des médias s’est fait clairement remarquer, enregistrant de la sorte une nouvelle avancée dans le dossier du port, notamment via un article publié par Sandra Noujaim dans l’Orient-le-Jour. Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de l’APPL traduit par notre collaboratrice Marie-Josée Rizkallah, ainsi que deux vidéos, l’une comportant le discours de la présidente de l’APPL Pascale Ingea filmé par François El Bacha, et l’autre présentant un diaporama de l’évènement réalisé par Brahim Najem. Ci-joint également un album photos prises par François El-Bacha (Cliquez ici pour les photos et vidéos).

« Le 22 juin 2012, à 18h, l’Association pour la préservation du patrimoine libanais (APPL), en coordination avec des activistes de la société civile, a organisé un rassemblement populaire et pacifique au centre-ville de Beyrouth, tout le long du rempart ouest de la parcelle 1398 à Minet el-Hosn (projet Venus Towers), qui abriteune installation portuaire désignée par le port phénicien de Minet el-Hosn. Les manifestants ont demandé la préservation de ces cales phéniciennes, refusant leur destruction ou toute tentative de démantèlement.

La présidente de l’APPL, Pascale Ingea, a prononcé un discours au nom des manifestants, saluant les personnes présentes et absentes, ainsi que tous ceux qui se sont récemment  joints à cette campagne, remerciant les médias, notamment ceux qui étaient présents pour assurer une couverture de l’évènement.

« Nous déclarons que chaque citoyen libanais sensé ne peut qu’approuver notre mouvement dont l’objectif, en premier lieu, se résume à une seule phrase : le massacre des sites archéologiques au Liban doit s’arrêter immédiatement. Grâce à votre détermination et votre soutien, nous atteindrons assurément cet objectif, inchallah, et personne ne pourrait mettre un terme à notre noble parcours au service de l’intérêt du peuple libanais et pour la sauvegarde de ses racines, sa culture et son Histoire ».

Ingea s’est ensuite adressée au président de la République Michel Sleiman : « Nous sommes réunis aujourd’hui pour dire non à la destruction ou au démantèlement du port phénicien de Minet el-Hosn. Monsieur le président de notre chère République libanaise, vous qui êtes le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les décisions de la conférence du dialogue du 11 juin: ancrer la stabilité, soutenir l’armée et la neutralité du Liban

Posted by jeunempl sur juin 11, 2012

D.CH. – ANI

Les responsables libanais qui ont assisté lundi à la conférence du dialogue, tenue au palais présidentiel de Baabda sous l’égide du président Michel Sleiman, ont discuté des points proposés par le président, à l’ordre du jour de la séance.
Plusieurs participants à la séance se sont de même prononcés sur différents sujets qui nécessitent d’être réglés dans l’immédiat.
A l’issue de la réunion, un communiqué a été publié, comprenant les points convenus suivants:

-S’engager à la voie du dialogue et de l’accalmie sécuritaire, politique et médiatique. Un engagement simultané avec des efforts visant à instaurer une entente sur les constantes et les points communs ;

-S’engager à ancrer les piliers de la stabilité et de la paix civile et empêcher tout recours à la violence et tout glissement du pays vers la discorde ;

-Appeler les citoyens, de toute faction soient-ils, à être en éveil et à avoir la certitude que le recours à la violence et aux armes aboutit à la défaite de toutes les parties, endommage les propriétés des gens et menace l’avenir des nouvelles générations ;

-Oeuvrer pour consolider les institutions étatiques et encourager la culture du recours à la loi et aux institutions légales afin de régler les différends ou les incidents urgents ;

-Appuyer l’armée sur le plan matériel et moral, l’institution militaire étant le garant de la paix civile et le symbole de l’union nationale. Fournir les efforts nécessaires pour permettre à l’armée et aux forces de l’Ordre de régler les incidents urgents, selon un plan de déploiement qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Assainissement du climat gouvernemental au Liban

Posted by jeunempl sur juin 7, 2012

Mediarama

Le pourrissement de la situation sécuritaire, le danger de contagion de la crise syrienne, la déliquescence des institutions de l’Etat et des administrations publiques et la priorité donnée par les acteurs régionaux et internationaux à la stabilité du Liban, ont finalement convaincu les principales composantes du pouvoir exécutif à s’entendre sur les grandes lignes d’un accord, susceptible de relancer l’action gouvernementale. Les efforts de médiation et de conciliation déployés ces dernières 48 heures par les ministres Ali Hassan Khalil et Gebran Bassil, ainsi que Hussein Khalil, le conseiller du secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, ont été couronnés, mardi, par une réunion au sommet entre le président de la République, Michel Sleiman, le chef du Parlement Nabih Berry et le Premier ministre Najib Mikati.

Le chef du bloc du Changement et de la Réforme, le général Michel Aoun, avait auparavant fait état d’une ébauche d’accord pour insuffler un peu de vie dans le gouvernement moribond. «Nous sommes actuellement dans une période de concertations et je crois que nous arriverons à des résultats et à une solution», a-t-il dit.

L’accord conclu entre les trois présidents porte sur le règlement de la crise des dépenses publiques, qui paralyse depuis des semaines le gouvernement. Le but étant de légaliser ces dépenses en accélérant l’examen du projet de budget 2012. En attendant, le gouvernement accordera des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dlebta : la vente de la colline de La Croix à l’émir saoudien Mokren ben Abdel Aziz soulève une vive polémique

Posted by jeunempl sur juin 2, 2012

[Note du MPLBelgique.org : 7700m2 en plein coeur du Kesrouan vendus contre la loi à un émir saoudien. Comment est-il possible que le chef de l’état, le président Michel Sleiman, ait pu signer un décret aussi exceptionnel ? Depuis que le député Neemtallah Abi Nasr a découvert et dénoncé cette décision… c’est le scandale, en espérant son annulation pure et simple!]

La signature du décret n°7 983 accordant à l’émir Mokren ben Abdel Aziz, chef des services de renseignements du royaume d’Arabie saoudite, la colline de La Croix, un bien-fonds de 7 700 m2 dans le village de Dlebta, au Kesrouan, a soulevé une polémique chez les habitants. Selon Charbel Ghosn, une pétition pour l’annulation du décret a été lancée par Julie Liban, association pour la préservation du village de Dlebta, qui organise ce samedi une réunion pour débattre de la question. « Si on n’obtient pas gain de cause, la municipalité, qui n’a pas été avisée de la vente [Note du MPLBelique.org: d’autres sources indiquent au contraire que le chef de la municipalité était parfaitement au courant et qu’il aurait reçu une somme importante à l’époque de l’achat de la transaction], et qui n’en a pris connaissance qu’à travers le Journal officiel, devrait riposter en refusant de délivrer un permis de construire », fait-il observer. Membre du conseil municipal contestant la vente du terrain, Milad Raphaël affirme quant à lui que la municipalité n’accordera pas le titre de propriété ou le certificat d’enregistrement du terrain. Il signale en outre que l’appropriation des biens par les étrangers a pris une proportion alarmante dans la région, particulièrement à Chnanïr, Ghazir et surtout Kfour.

Située sur la colline de La Croix, lieu de rendez-vous incontournable des habitants de Dlebta et de ses environs pour célébrer la fête du 14 septembre, la parcelle est implantée dans un véritable écrin de verdure, avec des forêts de pins et de chênes, et une vue imprenable sur la mer. Elle appartenait à l’origine à Charbel et Simon Raphaël. Ils l’ont vendue en 2005 à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le dialogue appelé à reprendre dans des circonstances difficiles

Posted by jeunempl sur mai 29, 2012

Mediarama

Le dialogue national, interrompu depuis octobre 2010, doit reprendre le 11 juin à l’initiative du président de la République, Michel Sleiman, alors que le pays traverse des circonstances dangereuses, aggravées par la crise syrienne dont les éclats commencent à toucher le Liban.

Dans des invitations écrites adressées hier aux participants au dialogue, le chef de l’État a invoqué «la profonde inquiétude ressentie par les Libanais pour leur sécurité» et «la poursuite des violations et des menaces israéliennes sur la souveraineté libanaise».

La question principale qui sera débattue reste, bien entendu, celle de la stratégie nationale de défense et du dossier des armes selon trois axes proposés par le président Sleiman:

1–Les armes de la Résistance et le moyen d’en profiter pour défendre le Liban. Les participants au dialogue doivent répondre aux questions suivantes: À quoi servent les armes de la Résistance? Quand les utiliser? Comment? Où?

2–Les armes palestiniennes en dehors des camps; comment y mettre fin?
Les armes palestiniennes à l’intérieur des camps; comment régler ce dossier dans le respect des décisions précédentes de la conférence nationale de dialogue?

3– Le désarmement –le ramassage des armes– en milieu urbain et en dehors des villes.

Le Mouvement Amal et le Hezbollah ont immédiatement annoncé leur participation au rendez-vous du 11 juin. En revanche, l’embarras était perceptible dans les rangs du 14-Mars, qui a d’abord Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le 14-Mars pose des conditions à la reprise du dialogue en juin

Posted by jeunempl sur mai 26, 2012

Mediarama

Doha (Qatar) – Dialogue interlibanais

Le Liban célèbre ce vendredi le 12ème anniversaire de la libération du Liban-Sud de l’occupation israélienne, alors que le pays traverse des moments difficiles. Le fossé est profond entre les différentes composantes politiques, le discours confessionnel et sectaire n’a jamais atteint une telle virulence, la sécurité est battue en brèche, et l’Etat est extrêmement affaibli, surtout après la campagne de dénigrement lancée contre l’armée, par des députés du Nord, membres du Bloc du Futur.

C’est dans ce climat tendu et malsain que le président de la République, Michel Sleiman, a choisi de s’adresser aux Libanais lors d’une émission télévisée au cours de laquelle il a développé un discours rassembleur. Le président Sleiman a annoncé qu’il comptait adresser des invitations écrites aux participants au dialogue national dès la seconde moitié de juin. Avant cela, il projette d’entreprendre une tournée dans les pays du Golfe pour assurer au climat propice à la reprise du dialogue.

Le président du Parlement Nabih Berry avait proposé de réunir la table du dialogue pour discuter des incidents de Tripoli, afin d’empêcher que l’incendie ne se propage à d’autres régions du pays. Puis en début de semaine, le roi d’Arabie saoudite, Abdallah ben Abdel Aziz, a indirectement soutenu cette initiative dans une lettre adressée au président Sleiman.

Anticipant l’éventuelle reprise du dialogue, la coalition du 14-Mars a renouvelé, jeudi, sa violente campagne contre le gouvernement, qu’elle a accusé de «complicité avec le régime syrien dans la destruction du Liban».

Dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion extraordinaire, le 14-Mars a posé comme condition à la reprise du dialogue la formation d’un gouvernement neutre, ce à quoi M. Berry a répondu qu’il fallait d’abord dialoguer avant d’envisager de changer le gouvernement. «Nous devons lutter pour empêcher la destruction du Liban, précise le communiqué du 14-Mars.

Cela exige deux choses: d’abord, le départ du gouvernement et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Damas remet à la SG trois personnes impliquées dans l’enlèvement des Estoniens

Posted by dodzi sur mai 18, 2012

L’Orient le Jour

Le chef de l’État en compagnie du général Ibrahim, hier, à Baabda.

Les autorités syriennes ont remis hier à la direction de la Sûreté générale trois personnes impliquées dans le rapt des sept Estoniens dans la Békaa, le 23 mars 2011.

C’est ce qu’a indiqué hier la Sûreté générale dans un communiqué, faisant état de la nationalité des ravisseurs (un Libanais, un Syrien et un Palestinien) et rappelant que les autorités syriennes lui avaient déjà remis le principal accusé dans l’affaire, Waël Abbas, le 2 novembre 2011. Par ailleurs, le communiqué précise que la remise des trois nouveaux accusés « est le résultat d’une coordination entre la Sûreté générale et les services syriens concernés, en vertu du principe du respect mutuel de la souveraineté de chaque État sur son territoire, étant donné que le crime en question est intervenu en territoire libanais ».

Ibrahim chez Sleiman

Plus tôt dans la journée, le président de la République Michel Sleiman a reçu le directeur de la Sûreté générale, le général Abbas Ibrahim, qui l’a informé de la remise des trois accusés, attendue en cours de journée.

Signalons toutefois que ce sont les FSI qui sont en charge, depuis le début de l’enquête, de l’affaire du rapt. Si les trois accusés ont été remis hier à la Sûreté générale, c’est parce que celle-ci est seule compétente en matière d’extradition et de rapports avec des services de sécurité étrangers, comme l’explique une source des FSI. « Les trois personnes seront remises au plus tôt aux FSI pour mener l’interrogatoire dans le cadre de l’enquête en cours » Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Deux juges élus membres au Conseil supérieur de la magistrature

Posted by jeunempl sur mai 8, 2012

(L’Orient le Jour)

Les juges Antoine Daher et Souhair Haraké ont été élus membres au sein du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), selon plusieurs sources médiatiques. Les huit autres membres devront être nommés par le gouvernement, qui est toujours divisé sur l’identité du nouveau président du CSM.

En mars, le ministre libanais de la Justice, Chakib Cortbaoui avait estimé qu’il était « temps d’en finir » avec ce dossier « surtout avant début juin, lorsque le mandat des membres (du CSM) prendra fin ». « Il est inadmissible que l’appareil judiciaire soit décapité ; je ne l’accepterai pas et ceci relève de ma responsabilité. Les critères que je propose pour cette nomination sont purement juridiques », avait-il dit.

Depuis quelques mois, le chef de l’État, Michel Sleiman, et le chef du Courant Patriotique Libre (CPL), Michel Aoun, se livrent une bataille autour de ce poste. Alors que le président Sleiman soutient le juge Alice Chabtini, le chef du CPL proclame son appui au juge Tannous Meshleb.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :