Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Mgr Samir Mazloum’

Liban : un divorce Geagea-Bkerké ?

Posted by dodzi sur avril 12, 2012

L’Orient le Jour

Entre Bkerké et Samir Geagea, rien ne va plus.

Alors qu’on lui demandait pourquoi le chef de l’Église maronite n’a pas félicité le chef des Forces libanaises après que ce dernier ait réchappé à une tentative d’assassinat la semaine dernière, le vicaire patriarcal, Mgr Samir Mazloum, a déclaré mercredi soir à la chaîne NBN que Mgr Béchara Raï n’est pas celui qui a pris l’initiative de couper les ponts avec M. Geagea.

« Malheureusement, en critiquant le patriarche et en déclarant que Mgr Raï a dévié des principes de Bkerké, c’est M. Geagea qui a décidé de couper les liens », a expliqué Mgr Mazloum.

Samir Geagea a réchappé de justesse la semaine dernière à une tentative d’assassinat alors qu’il se promenait avec ses gardes du corps dans sa résidence de Meerab, hors du bâtiment qui abrite ses bureaux et son domicile. Le chef du parti des Forces libanaises a été visé par deux balles tirées par des francs-tireurs qui se trouvaient apparemment à près d’un kilomètre et demi de sa résidence.

« Sont-ce les politiciens qui décident les principes que doit suivre le patriarcat maronite ? a demandé Mgr Mazloum. Non, c’est le patriarche qui le décide, car il a une vision générale qui n’est pas basée sur des intérêts personnels ».

Commentant toutefois l’incident de Meerab, Mgr Mazloum a assuré que le patriarcat a toujours été contre la violence et les assassinats. « Nous condamnons les tentatives d’assassinat contre quiconque », a déclaré le prélat, ajoutant que ce sont les enquêteurs qui détermineront s’il y a eu ou non une tentative d’assassinat contre le chef des FL. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Le patriarcat maronite craint pour l’avenir des chrétiens du Moyen-Orient : « Même les sunnites modérés ont peur »

Posted by jeunempl sur décembre 25, 2011

APIC/KIPA

Le patriarcat maronite au Liban exprime sa crainte quant à l’avenir des chrétiens du Moyen-Orient. « Les régimes mis en place après le printemps arabe sont des régimes islamistes, extrémistes et conservateurs. Il y a également la menace salafiste qui plane sur certains de ces pays », a déclaré Mgr Samir Mazloum, vicaire patriarcal maronite, lors d’une entrevue diffusée sur la radio « Voix du Liban ».

« Même les sunnites modérés ont peur de l’éventuelle arrivée des extrémistes au pouvoir », estime le vicaire patriarcal maronite, cité par le quotidien francophone libanais « L’Orient-Le Jour » du samedi 24 décembre. A Bkerké, au siège du patriarcat maronite, Mgr Mazloum s’inquiète pour la liberté des chrétiens au Moyen-Orient, estimant que les pays de la région ne semblent pas se diriger vers plus de liberté.

« Toutes les minorités du Moyen-Orient sont inquiètes aujourd’hui, a-t-il poursuivi. Même les sunnites modérés ont peur de l’éventuelle arrivée des extrémistes au pouvoir ». Sur le plan libanais, Mgr Mazloum a assuré que « Bkerké (le patriarcat maronite, ndr) est ouvert au dialogue avec toutes les parties ». Pour ce qui est des armes que veut conserver le parti chiite du Hezbollah, il s’est simplement contenté d’affirmer qu’il « a ses raisons ».

Vendredi 23 décembre, Mgr Mazloum avait affirmé dans un entretien accordé à la chaîne du Hezbollah « al-Manar » que « Bkerké et le Hezbollah partagent une même vision » concernant les développements régionaux.

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :