Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘meurtres’

Violences antichrétiennes: des chrétiens manifestent à Bagdad et Mossoul

Posted by jeunempl sur février 28, 2010

El Nashra

Des centaines de chrétiens ont manifesté dimanche à Bagdad et près de Mossoul pour exprimer leur exaspération après une série de meurtres de membres de cette communauté dans cette ville du nord de l’Irak, et réclamé la protection des autorités.

Des centaines de manifestants, parmi lesquels des religieux, se sont rassemblés à Hamdaniyeh, à 35 km à l’est de Mossoul, pour exiger que les forces de sécurité protègent leur communauté, dont huit membres ont été abattus depuis le 14 février par des hommes armés toujours en fuite, rapporte un journaliste de l’AFP.

Les manifestants ont pressé les autorités de traduire en justice les auteurs des meurtres de Mossoul (350 km au nord de Bagdad), où vivent toujours 15.000 à 20.000 membres de la minorité chrétienne.

« Le sang des innocents vous interpelle, assez de violences, assez de terrorisme », proclamait une banderole brandie par les manifestants.

Parallèlement, plusieurs dizaines de chrétiens, dont l’évêque de Bagdad, ont manifesté dans le centre de la capitale pour protester contre ces meurtres. « Arrêtez les meurtres de chrétiens », ont lancé les manifestants rassemblés place Ferdous, brandissant des drapeaux irakiens.

L’évêque de Bagdad, Mgr Shlimoune Wardouni, a reproché aux autorités leur Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Yousra, réfugiée irakienne au Liban, un cas parmi 48 000 autres

Posted by dodzi sur janvier 21, 2010

Iloubnan.info

Par Nada Akl

L'UNHCR estime à plus de 48 000 le nombre de réfugiés irakiens au Liban.

Yousra El-Amiri, une réfugiée irakienne entrée illégalement au Liban il y a quelques mois, a ces derniers jours monopolisé l’attention de différentes ONG: elles accusent entre autre la Sûreté Générale d’avoir arbitrairement détenu cette femme alors même qu’un juge avait ordonné sa libération. Une controverse qui remet en lumière l’absence de politique concernant la situation des 48 000 réfugiés irakiens au Liban.

L’aventure de Yousra El-Amiri, 37 ans, commence en Irak, son pays, où des milices armées tuent son père et la menacent. En mai 2009, elle quitte le pays avec son frère et entre clandestinement au Liban via la Syrie. Quand les autorités libanaises les arrêtent tous deux, elle est condamnée à un mois de prison. La peine prend fin le 21 Juin mais le 11 Décembre 2009, El-Amri est toujours détenue, malgré l’ordre de libération immédiate prononcée par le juge Cynthia Kasarji (une décision du tribunal confirmée par le ministère de l’Intérieur). « En septembre 2009, Yousra El-Amiri a été reconnue comme réfugiée par le Haut commissariat des Nations Unies aux réfugiés(HCR) », explique Nizar Saghieh, son avocat. Le Liban a signé et ratifié la Convention des Nations Unies contre la torture qui interdit le rapatriement des personnes qui risquent la torture dans leur pays. Saghieh demande des comptes au ministère de l’Intérieur: « Yousra El-Amri a été détenue arbitrairement pendant 7 mois sans aucune justification juridique ».

Comme Yousra, les Irakiens qui ont fuit leur pays pour trouver refuge au Liban sont généralement identifiés comme réfugiés par le HCR. Mais le Liban n’a pas signé la Convention sur les réfugiés de 1951 et ne donne pas d’effet juridique à la reconnaissance de ce statut par le HCR. Ceux qui qui entrent clandestinement au Liban en quête d’un refuge contre la persécution, ou alors qui y entrent légalement mais qui, pour les mêmes raisons, après l’expiration de leurs visa, sont donc traités comme des immigrants illégaux et sont arrêtés ; ils risquent la prison et le rapatriement. Cependant, selon un accord passé entre le HCR et le gouvernement libanais, les réfugiés et les demandeurs d’asile sont tolérés pour une période limitée en attentant l’orientation vers un autre pays ou le rapatriement volontaire. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Massacre de Coptes en Egypte

Posted by dodzi sur janvier 8, 2010

JSS

La date du mercredi 6 janvier 2010, jour de la célébration de la fête de Noël selon le calendrier de l’Eglise orthodoxe d’Orient, marquera à jamais un traumatisme difficile à oublier pour les coptes en Egypte.

Ce Mercredi soir, trois individus armés circulant en voiture avaient ouvert le feu à la sortie de la messe de minuit devant une église copte de Nag Hamadi, (sud d’Egypte) tuant six fidèles, ainsi qu’un agent de sécurité, selon le chef de la sécurité de la province.

L’attaque de mercredi 6 janvier est la plus meurtrière des violences anti-chrétiennes recensées au cours de ces dernières années. L’attaque, commise à environ 200m de l’église où avait été célébrée la messe, aurait été menée aux cris Allah Akbar (Dieu est grand) en plein messe de minuit.

L’évêque Kirollos du diocèse de Nag Hamadi, qui avait quitté l’église quelques instants auparavant, a confirmé le bilan de sept morts. “J’ai senti un véhicule passer près de moi, alors je suis passé par une porte à l’arrière du bâtiment, avant d’entendre des coups de feu tirés à l’entrée principale”, a raconté l’évêque à l’AP.

Le responsable religieux craignait des violences à la veille de la fête de Noël des coptes, et avait lui-même reçu un message sur son mobile le menaçant de mort: “c’est ton tour”. Beaucoup de chrétiens avaient été la cible de menaces semblables dans les rues de la ville, ce qui l’avait poussé à écourter la messe d’une heure. Mais rien n’ y fait. Les attaques contre la communauté copte en Egypte sont de plus organisées et visent à provoquer un exode de cette communauté. La police égyptienne reste dans la majorité impuissante devant les chrétiens persécutés.

Ce jeudi des affrontements ont opposé plusieurs milliers d’Egyptiens aux forces de police lors d’une procession funéraire à Nag Hamadi, une localité de la province méridionale de Qena, à une soixantaine de kilomètres de Louxor, (sud) organisée en hommage à six des sept personnes tuées dans une attaque contre des fidèles coptes. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Un sous-officier à la retraite avoue avoir collaboré avec Israël

Posted by dodzi sur août 21, 2009

AFP/Iloubnan.info

MossadBEYROUTH – Un ancien sous-officier des Forces de sécurité intérieure au Liban a avoué lors de l’ouverture de son procès jeudi avoir collaboré avec Israël, a constaté une journaliste de l’AFP.

Mahmoud Kassem Rafeh, 62 ans, a avoué devant un tribunal militaire avoir « collaboré avec des officiers des services de renseignement israéliens (…) en contrepartie de milliers de dollars » entre 1993 et 2006, année durant laquelle il a été arrêté.

Il est accusé d’avoir participé à l’assassinat en 2002 de Jihad Jibril, fils de l’ancien secrétaire général du Front populaire pour la libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG, prosyrien), ainsi qu’aux meurtres d’un responsable militaire du Hezbollah libanais, Ali Hussein Saleh, en 2003 et d’un autre responsable du parti chiite, Ali Hassan Dib, en 1998. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :