Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Articles Tagués ‘Meurtre’

Assassinat à Dubaï : nouvelles révélations sur le commando

Publié par dodzi le février 22, 2010

AFP/Le Parisien

Photos passeports des 11 suspects ayant utilisé des passeports européens, dans l'affaire de l'assassinat de Mabhouh

Le chef de la police de Dubaï, Dhahi Khalfan, a indiqué dimanche que le commando qui a tué un cadre du mouvement palestinien Hamas, le 19 janvier, dans un hôtel de Dubaï, avait utilisé des passeports «diplomatiques».

// //

Interrogé dans le quotidien Al-Bayane, organe du local, le policier dubaïote s’est dit «certain à 99%, sinon à 100% que le Mossad est derrière l’assassinat».

La police de Dubaï avait déjà fait savoir que les membres du commando s’étaient partagé six passeports britanniques, trois passeports irlandais, un passeport français et un passeport allemand.

Dhahi Khalfan a précisé dans Emarat Al-Youm, un autre quotidien local, que «la coopération avec la Grande-Bretagne, la , l’Irlande et l’Allemagne va bon train». «Nos preuves sont multiples» et «les questions soulevées par la police de Dubaï ne peuvent pas être ignorées par les pays concernés». «Ce n’est plus une affaire locale, mais c’est une affaire de sécurité qui touche des pays européens», a-t-il commenté dans le quotidien Al-Ittihad, organe du gouvernement de l’émirat voisin d’Abou Dhabi. Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un fondateur du Hamas assassiné à Dubaï

Publié par jeunempl le janvier 31, 2010

Geostratégie

Lorsque Mahmoud al- Mahbouh (50 ans), l’un des fondateurs de la branche armée de l’organisation de résistance a été retrouvé il y a neuf jours, électrocuté dans sa chambre d’hôtel à Dubaï, la police locale a conclu à un accident. Mais ses proches affirment qu’un appareil électrique lui a été appliqué de force sur le crâne et qu’il a été achevé par strangulation. En outre, des marques de brûlures de cigarettes ont été trouvées sur son corps.

A en croire ses proches, Mahmoud al-Mahbouh aurait donc été «liquidé» par le Mossad. Une hypothèse que confirmait vendredi un responsable sécuritaire de l’émirat, interviewé par la chaîne de télévision satellitaire Al-Arabiya, et selon lequel la présence d’agents israéliens aurait récemment été détectée dans l’émirat.

Pour l’heure, Jérusalem refuse toutefois de commenter ces accusations. Mais des fuites en provenance des services de renseignement de l’entité sioniste affirment que le disparu était surveillé et qu’il était entré à Dubaï avec de faux documents d’identité. Quant aux chroniqueurs militaires de Tel-Aviv, ils évoquent Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Yousra, réfugiée irakienne au Liban, un cas parmi 48 000 autres

Publié par dodzi le janvier 21, 2010

Iloubnan.info

Par Nada Akl

L'UNHCR estime à plus de 48 000 le nombre de réfugiés irakiens au Liban.

Yousra El-Amiri, une réfugiée irakienne entrée illégalement au Liban il y a quelques mois, a ces derniers jours monopolisé l’attention de différentes ONG: elles accusent entre autre la Sûreté Générale d’avoir arbitrairement détenu cette femme alors même qu’un juge avait ordonné sa libération. Une controverse qui remet en lumière l’absence de politique concernant la situation des 48 000 réfugiés irakiens au Liban.

L’aventure de Yousra El-Amiri, 37 ans, commence en Irak, son pays, où des milices armées tuent son père et la menacent. En mai 2009, elle quitte le pays avec son frère et entre clandestinement au Liban via la Syrie. Quand les autorités libanaises les arrêtent tous deux, elle est condamnée à un mois de prison. La peine prend fin le 21 Juin mais le 11 Décembre 2009, El-Amri est toujours détenue, malgré l’ordre de libération immédiate prononcée par le juge Cynthia Kasarji (une décision du tribunal confirmée par le ministère de l’Intérieur). « En septembre 2009, Yousra El-Amiri a été reconnue comme réfugiée par le Haut commissariat des Nations Unies aux réfugiés(HCR) », explique Nizar Saghieh, son avocat. Le Liban a signé et ratifié la Convention des Nations Unies contre la torture qui interdit le rapatriement des personnes qui risquent la torture dans leur pays. Saghieh demande des comptes au ministère de l’Intérieur: « Yousra El-Amri a été détenue arbitrairement pendant 7 mois sans aucune justification juridique ».

Comme Yousra, les Irakiens qui ont fuit leur pays pour trouver refuge au Liban sont généralement identifiés comme réfugiés par le HCR. Mais le Liban n’a pas signé la Convention sur les réfugiés de 1951 et ne donne pas d’effet juridique à la reconnaissance de ce statut par le HCR. Ceux qui qui entrent clandestinement au Liban en quête d’un refuge contre la persécution, ou alors qui y entrent légalement mais qui, pour les mêmes raisons, après l’expiration de leurs visa, sont donc traités comme des immigrants illégaux et sont arrêtés ; ils risquent la prison et le rapatriement. Cependant, selon un accord passé entre le HCR et le gouvernement libanais, les réfugiés et les demandeurs d’asile sont tolérés pour une période limitée en attentant l’orientation vers un autre pays ou le rapatriement volontaire. Lire la suite »

Publié dans Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Massacre de Coptes en Egypte

Publié par dodzi le janvier 8, 2010

JSS

La date du mercredi 6 janvier 2010, jour de la célébration de la fête de Noël selon le calendrier de l’Eglise orthodoxe d’Orient, marquera à jamais un traumatisme difficile à oublier pour les coptes en Egypte.

Ce Mercredi soir, trois individus armés circulant en voiture avaient ouvert le feu à la sortie de la messe de minuit devant une église copte de Nag Hamadi, (sud d’Egypte) tuant six fidèles, ainsi qu’un agent de sécurité, selon le chef de la sécurité de la province.

L’attaque de mercredi 6 janvier est la plus meurtrière des violences anti-chrétiennes recensées au cours de ces dernières années. L’attaque, commise à environ 200m de l’église où avait été célébrée la messe, aurait été menée aux cris Allah Akbar (Dieu est grand) en plein messe de minuit.

L’évêque Kirollos du diocèse de Nag Hamadi, qui avait quitté l’église quelques instants auparavant, a confirmé le bilan de sept morts. “J’ai senti un véhicule passer près de moi, alors je suis passé par une porte à l’arrière du bâtiment, avant d’entendre des coups de feu tirés à l’entrée principale”, a raconté l’évêque à l’AP.

Le responsable religieux craignait des violences à la veille de la fête de Noël des coptes, et avait lui-même reçu un message sur son mobile le menaçant de mort: “c’est ton tour”. Beaucoup de chrétiens avaient été la cible de menaces semblables dans les rues de la ville, ce qui l’avait poussé à écourter la messe d’une heure. Mais rien n’ y fait. Les attaques contre la communauté copte en Egypte sont de plus organisées et visent à provoquer un exode de cette communauté. La police égyptienne reste dans la majorité impuissante devant les chrétiens persécutés.

Ce jeudi des affrontements ont opposé plusieurs milliers d’Egyptiens aux forces de police lors d’une procession funéraire à Nag Hamadi, une localité de la province méridionale de Qena, à une soixantaine de kilomètres de Louxor, (sud) organisée en hommage à six des sept personnes tuées dans une attaque contre des fidèles coptes. Lire la suite »

Publié dans Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Ein Remmeneh : 8 personnes arrêtées suite au décès de George abou Madi, les partis politiques appellent au calme

Publié par jeunempl le octobre 8, 2009

Libnanews

armee libanaiseLes forces de sécurité libanaises ont procédé à l’arrestation de 8 personnes soupçonnées d’être impliquées dans l’incident à proximité du Sannine Roaster dans le quartier d’Ein Remmeneh et qui a provoqué la mort d’un militant du CPL George Abou Madi et fait 5 blessés.

Selon un porte parole de l’Armée Libanaise qui s’était rapidement déployé sur les lieux de l’incident, une des personnes détenues serait Hussein Merhi

Les différents partis politiques appellent au calme.

Le Général Michel Aoun, dirigeant du CPL auquel appartenait la victime, a dénoncé hier l’exploitation politique de l’incident, estimant que l’affaire des motocyclettes d’Ein Remmeneh ne mènera pas à un nouvel incident « du Bus d’Ein Remmeneh », allusion au mitraillage d’un bus palestinien en avril 1975 marquant le début de la guerre civile.

Le dirigeant du CPL a également dénoncé « ceux qui jouent avec le feu » et condamné les actes miliciens qui ont suivi l’incident.
Le Hezbollah et Amal ont publié un communiqué commun dénonçant l’incident d’Ein Remmeneh, et appelant les autorités libanaises à adopter les mesures adéquates pour découvrir les circonstances de l’assassinat de George Abou Madi et pour Lire la suite »

Publié dans Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le documentariste Christian Poveda tué par balles au Salvador

Publié par dodzi le septembre 3, 2009

The Canadian Press

De Marcos Aleman

Christian Poveda a couvert des guerres au Liban, en Iran, en Irak et d'autres pays.

Christian Poveda a couvert des guerres au Liban, en Iran, en Irak et d'autres pays.

SAN SALVADOR — Le photographe et réalisateur français Christian Poveda, qui venait de réaliser un documentaire sur la guerre des gangs au Salvador, dont la sortie était programmée au 30 septembre prochain, a été tué au Salvador. Il était âgé de 54 ans.

La police salvadorienne a précisé dans la nuit de mercredi à jeudi que le corps de Christian Poveda a été retrouvé dans une voiture à Tonacatepeque, une région rurale au nord de la capitale salvadorienne. Il a été tué d’une balle dans la tête.

Le président du Salvador Mauricio Funes s’est dit "dévasté" par l’assassinat du documentariste. Le ministre salvadorien de la Sûreté publique Manuel Melgar a déploré un "acte criminel répugnant" et affirmé que la police travaillera "sans relâche" pour retrouver les meurtriers de Poveda.

Christian Poveda vivait au Salvador et avait récemment réalisé "La Vida Loca", un documentaire sur la vie des membres du gang "La 18". Ce docu-reportage montre des images dérangeantes de membres de gang abattus en pleine rue, des membres de leurs familles pleurant sur leurs cercueils ou encore de jeunes femmes également membres d’un gang dont le visage est lourdement tatoué.

Mais ce film est également un plaidoyer contre les méthodes musclées de la police salvadorienne pour lutter contre ces gangs, Poveda soulignant que les autorités négligent les conditions socio-économiques qui poussent les jeunes Salvadoriens à se tourner vers la criminalité. Si le documentaire admet que les gangs "sèment la terreur", il s’attache aussi à décrire les membres de ces gangs comme représentatifs des ruptures de la famille au Salvador. Lire la suite »

Publié dans Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un sous-officier à la retraite avoue avoir collaboré avec Israël

Publié par dodzi le août 21, 2009

AFP/Iloubnan.info

MossadBEYROUTH – Un ancien sous-officier des Forces de sécurité intérieure au Liban a avoué lors de l’ouverture de son procès jeudi avoir collaboré avec Israël, a constaté une journaliste de l’AFP.

Mahmoud Kassem Rafeh, 62 ans, a avoué devant un tribunal militaire avoir "collaboré avec des officiers des services de renseignement israéliens (…) en contrepartie de milliers de dollars" entre 1993 et 2006, année durant laquelle il a été arrêté.

Il est accusé d’avoir participé à l’assassinat en 2002 de Jihad Jibril, fils de l’ancien secrétaire général du Front populaire pour la libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG, prosyrien), ainsi qu’aux meurtres d’un responsable militaire du Hezbollah libanais, Ali Hussein Saleh, en 2003 et d’un autre responsable du parti chiite, Ali Hassan Dib, en 1998. Lire la suite »

Publié dans Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un magnat égyptien condamné à mort pour le meurtre d’une chanteuse

Publié par jeunempl le mai 21, 2009

Belga – 7sur7

suzanne-tamimUn magnat égyptien de l’immobilier et pilier du parti au pouvoir, Hicham Talaat Moustafa, a été condamné à mort jeudi pour le meurtre d’une chanteuse libanaise avec laquelle il aurait eu une relation intime.

Commanditaire et assassin pendus
Le juge du tribunal pénal du Caire a ordonné que l’homme d’affaires soit pendu pour avoir commandité ce crime. Un policier à la retraite, Mohsen al-Soukkari, jugé dans le même procès, a été également condamné à mort par pendaison pour avoir exécuté le meurtre de Suzanne Tamim, 30 ans.

Les deux condamnés, présents à l’annonce du verdict, peuvent interjeter appel. L’audience s’est déroulée au milieu de strictes mesures de sécurité.

L’affaire, mélange de meurtre, de pouvoir, de show-business et de sexe, a été très suivie au Liban et en Egypte, un pays où les puissants hommes d’affaires font rarement face à la justice.

Black-out
Les autorités ont dû imposer un black-out médiatique sur le procès ouvert en octobre 2008 et poursuivi des journalistes qui Lire la suite »

Publié dans Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le film anti guerre "Valse avec Bachir" n’est qu’une mascarade

Publié par dodzi le mars 7, 2009

Altermonde-sans-frontières

Personnellement, je trouve le film exaspérant, inquiétant, scandaleux et trompeur. Il mérite un Oscar pour les illustrations et l’animation, mais une marque d’infamie pour son message. Ce n’est pas par accident que lors de la cérémonie du Golden Globe, Folman n’a même pas mentionné la guerre de Gaza qui faisait rage au moment où il acceptait ce prix prestigieux. Les images en provenance de Gaza ce jour-là ressemblaient étonnamment à celles de son film. Mais il a gardé le silence. Aussi, avant que nous ne chantions les louanges de Folman, louanges que nous nous adresserions bien sûr à nous-mêmes, nous ferions bien de nous rappeler que ce n’est pas un film contre la guerre, ni même un film qui critique Israël en tant que puissance militariste et occupante. C’est une tromperie et une escroquerie d’auto congratulation, qui nous dit à nous et aux autres combien nous sommes adorables.

Par Gideon Levy

Hollywood sera sous le charme, l’Europe applaudira et le ministère israélien des affaires étrangères enverra le film et ses réalisateurs dans le monde entier pour montrer le pays sous son beau jour. Mais en vérité, c’est de la propagande. Ses réalisateurs ont de la classe, ils sont sophistiqués et doués et ils ont du goût, mais le film est de la propagande. Un nouvel ambassadeur de la culture rejoindra Amos Oz et A.B. Yehoshua et lui aussi sera considéré comme fabuleusement éclairé – à l’inverse des soldats assoiffés de sang aux postes de contrôle, des pilotes qui bombardent les quartiers résidentiels, des artilleurs qui tuent les femmes et les enfants, et des ingénieurs de combat qui défoncent les rues. Ici, vous avez le tableau opposé. Et qui plus est, en dessin animé. C’est un bel Israël, éclairé, angoissé et moralisateur, qui danse une valse avec et sans Bachir. Pourquoi aurions-nous besoin de propagandistes, d’attachés, de commentateurs et de porte-paroles pour diffuser « l’information » ? Nous avons cette valse. La valse repose sur deux fondements idéologiques. Le premier est le syndrome « nous avons tué et nous pleurons » : oh ! Qu’est ce que nous avons pleuré et pourtant nous n’avons pas de sang sur les mains. Ajoutez une pincée d’holocauste sans lequel il n’y a pas d’introspection israélienne qui vaille. Et une larme de victimisation- autre ingrédient absolument essentiel dans le discours public national- et c’est fait ! Vous avez le portrait trompeur d’Israël en 2008, en paroles et en images. Lire la suite »

Publié dans Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le combat d’un homme contre les bombes à sous-munitions

Publié par dodzi le octobre 31, 2008

Valérie de Graffenried – Le Temps

Daniel Winteregg)

Paul Vermeulen: «Je ne fais pas un travail de lobbying, mais de plaidoyer.» (photo: Daniel Winteregg)

ARMES. Le directeur de l’antenne suisse de Handicap International, Paul Vermeulen, revient sur le processus qui aboutira à la signature du Traité d’Oslo le 3 décembre. La Suisse aurait dû se profiler davantage, estime-t-il.

«Je ne fais pas un travail de lobbying, mais de plaidoyer. Je cherche à établir la vérité pour protéger les populations, pas à forger des avantages pour certains.» Voilà comment Paul Vermeulen, directeur de Handicap International Suisse, définit son combat contre les bombes à sous-munitions, ces armes dévastatrices capables de tuer ou de mutiler encore des décennies après leur largage. Le dossier est plus que brûlant: le 3 décembre prochain a lieu, à Oslo, la signature de la convention sur laquelle 107 Etats sont parvenus à s’entendre en mai dernier à Dublin. La Suisse figurera parmi les signataires. Le Conseil fédéral l’a annoncé le 10 septembre dernier. «Cette convention qui interdira toutes les sous-munitions représente une avancée spectaculaire!», insiste Paul Vermeulen. Les choses n’ont en effet pas toujours été aussi simples. Et la position de la Suisse pas toujours proactive. Retour sur un long processus. Lire la suite »

Publié dans Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 40 followers

%d bloggers like this: