Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Medecine’

Salim Salhab : Entre médecine et politique, son cœur balance

Posted by jeunempl sur décembre 2, 2012

Joëlle Seif – L’Hebdo Magazine

Salim Salhab - député du Metn (Bloc du Changement et de la Réforme - Liban)Il fait partie de cette catégorie de médecins pour qui la médecine est plus un engagement humanitaire qu’une profession. Une tradition dans la famille: son père était déjà médecin. Depuis 1984, il est chef du service d’urologie de l’hôpital libanais Geïtaoui. Originaire de Baabdat, il est élu une première fois en 2005 et réélu en 2009 pour le siège de député maronite du Metn, membre du Bloc du changement et de la réforme. Portrait de Salim Salhab.

C’est dans sa clinique à Antélias qu’il nous reçoit. Un lieu qui porte bien l’empreinte de son occupant. Partout des tableaux portant des inscriptions chères à son cœur ou qui représentent quelque chose pour lui. On y trouve les fameux vers de l’imam Ali, «Sois prudent» et une citation selon laquelle «la santé n’est pas tout. Mais sans la santé tout est rien». D’emblée, il précise que cela n’est pas un décor mais il aime les afficher. C’est entre Baabdat et Antélias qu’il passe son enfance dans une famille de quatre enfants, deux garçons et deux filles. Il est le fils du médecin Emile Salhab et de Marie Faddoul, tous deux originaires de Baabdat. Il fait ses études scolaires chez les Frères maristes à Jounié avant d’entreprendre des études de médecine à l’Université Saint-Joseph et une spécialisation de six ans en urologie au Canada, à l’université de Montréal. Sa vie professionnelle est partagée entre l’aspect clinique et l’aspect académique. Dès son retour, il intègre l’hôpital libanais Geïtaoui où, depuis, il exerce la médecine. Il donne également des cours à la faculté française de médecine jusqu’en 1986, date à laquelle il est Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Khalifé : le tourisme médical attire 10000 étrangers par an

Posted by jeunempl sur décembre 3, 2010

Le Commerce du Levant

« Sur près de deux millions de touristes, 10000 viennent au Liban pour des raisons médicales », a déclaré le ministre de la Santé Mohammad Jawad Khalifé dans le cadre d’un Forum sur le développement du tourisme médical.

Le tourisme médical est un secteur très prometteur, a-t-il poursuivi en citant une étude de la Banque mondiale, selon laquelle cette activité pèse 40 milliards de dollars dans le monde, dont 10 milliards de dollars pour la seule région du Moyen-Orient. « La part du tourisme médical dans le PIB dépasse les 20% dans certains pays développés » a-t-il ajouté.

Pour sa part, le ministre du Tourisme Fadi Abboud a estimé que le tourisme médical au Liban ne devrait pas se limiter à une clientèle aisée.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Question choc: depuis quand parle-t-on de nucléaire au Liban?

Posted by jeunempl sur août 25, 2010

Z.M – Les Hirondelles

La Commission libanaise pour l’énergie atomique (CLEA) existe depuis 1996. Financée par l’Etat et l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), elle gère aujourd’hui le secteur des rayons radioactifs dans le pays.

Mais qui dit énergie atomique, ne dit pas forcément bombes atomiques. «L’usage militaire de l’énergie ne correspond qu’à 0,1% du secteur, les 99,9% restants sont d’usage civil. Le nucléaire est utilisé dans la médecine, l’industrie, la recherche, l’agriculture et même la culture», explique Bilal Nsouli, directeur général de la CLEA.

Le rôle de la commission consiste à assurer la sûreté et la sécurité radioactive au Liban, tout en créant une base de recherche importante dans le domaine de l’énergie atomique. «Produire de l’énergie par le nucléaire reste une perspective lointaine, compte tenu des facteurs économiques et techniques au Liban, mais ceci ne veut pas dire que nous ne prendrons pas ce chemin» poursuit Bilal.

En 2009, la commission a convenu, dans le cadre de sa coopération technique avec l’AIEA, de trois mesures qui seront mises en application en 2012 pour une période de 7 ans. L’une d’entre elles consiste à étudier la faisabilité de la mise en place d’un réacteur de recherche. «Le réacteur de recherche est une phase transitoire nécessaire avant de passer à la production d’énergie nucléaire et à la mise en place d’un réacteur nucléaire civil, explique le directeur. L’étude de faisabilité nécessitera deux ans. Si elle s’avère positive, nous déciderons de sa réalisation avec le Conseil des ministres. Dans tous les cas, c’est un pas nécessaire que nous franchirons en faveur des générations à venir, car tôt ou tard, que ce soit en la produisant ou en l’important, l’énergie nucléaire sera évoquée au Liban». D’ici 2040, 25% de l’électricité du Liban pourrait donc provenir du nucléaire.
Difficile à croire aujourd’hui.

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Résultats des élections à l’USJ: Victoire du CPL et ses alliés

Posted by jeunempl sur novembre 4, 2009

Tayyar.org

Vote-USJ-repartitionVictoire du CPL à l'USJ (Université St Joseph - Beyrouth)Ce mardi se sont tenues les élections estudiantines internes à l »université Saint-Joseph. L’établissement regroupe 10 facultés dont le nombre d’étudiants dépasse les 250 dans chacune, où la bataille électorale était purement politique. Ces Facultés sont les suivantes:

– Faculté de Gestion FGM (1480 étudiants): 9 sièges pour l’Opposition-6 sièges pour les loyalistes et la Présidence pour le CPL

– Faculté de Médecine Générale FM (806 étudiants): 10 sièges pour l’Opposition- 5 sièges pour l’Opposition- 3 sièges pour les indépendants et la Présidence pour le CPL

– Faculté de Génie ESIB (743 étudiants): 6 sièges pour l’Opposition- 9 sièges pour les loyalistes et la Présidence pour les Forces Libanaises.

Faculté de Lettres FLSH (623 étudiants): 7 sièges pour l’Opposition, 8 sièges pour les loyalistes et deux sièges indépendants et la Présidence pour le Courant Futur et le PSP.

– Faculté d’économie FSE (484 étudiants): 6 étudiants pour l’Opposition- 7 sièges pour les loyalistes- et la Présidence pour le Courant Futur ou pour les Forces Libanaises

– Faculté des Sciences humaines FS (483 étudiants): 8 Sièges pour l’Opposition- 6 sièges pour les loyalistes- un seul sièges pour les indépendants et la Présidence pour le CPL

– Faculté de Pharmacie FP (435 étudiants) 10 sièges pour l’Opposition – 4 sièges pour les loyalistes, un seul siège indépendants et la Présidence pour le CPL

– IGE (381 étudiants): 3 sièges pour l’Opposition- 3 sièges pour les loyalistes et 3 sièges pour les indépendants et les résultats de 4 sièges de DEA sont toujours suspendus et la présidence est probablement pour le CPL.

– Faculté de Droit FDSP (343 étudiants): 5 sièges pour l’Opposition- 4 sièges pour les loyalistes et trois sièges pour les indépendants et la présidence est probablement pour le CPL

– Faculté de médecine dentaire FMD (253 étudiants) : 6 sièges pour l’Opposition- 4 sièges pour les loyalistes et 3 sièges pour les indépendants et la présidence pour les indépendants soutenus par l’Opposition

Ainsi l’Opposition aurait gagné dans 6 facultés parmi les 10 plus grandes contre 3 pour les loyalistes et une faculté pour les indépendants, ce qui équivaut à 71 délégués pour l’Opposition, 56 pour les loyalistes et 14 délégués pour les indépendants.

Pour ce qui est des Facultés dont le nombre d’étudiants est inférieur à 250, les résultats sont les suivants: Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Environ 1,5 million de personnes sans assurance médicale au Liban, selon des médecins

Posted by jeunempl sur juillet 13, 2009

Iloubnan – Fanny André

Manque de coopération entre les hôpitaux au Liban, matériel médical trop cher, montant des frais de santé sous-estimés par la sécurité sociale… A l’occasion d’une conférence sur le système de santé suisse organisée le 6 juillet par le l’association Swiss Business Council, le ministre libanais de la Santé a ainsi rappelé les défis que le Liban doit relever en matière de santé publique. Avec les docteurs Richard Rizk et Fayez Abillama (de l’hôpital Rizk), nous avons fait le point sur les enjeux actuels du secteur de la santé publique au Liban.

Que l’on ne s’y méprenne pas : même si la conférence mensuelle du Swiss Business Council a été ouverte par l’ambassadeur de Suisse au Liban François Barras à la résidence de ce dernier et que le ministre libanais de la Santé, Jawad Khalifé, était présent, il ne s’agissait pas d’un évènement diplomatique mais bien d’une réunion d’hommes d’affaires. Le SBC-L (Swiss Business Coucil-Lebanon) est une association libanaise privée, crée il y a deux ans avec le soutien symbolique de l’ambassade de Suisse.Elle a pour but de créer un réseau autour des acteurs commerciaux ayant des intérêts en Suisse et au Liban. C’est pour renforcer ces liens que, chaque mois, une conférence portant sur un secteur différent de l’économie est organisée : ici, la santé. La présentation du groupe hospitalier Genolier par son Président Raymond Loretan a été l’occasion de comprendre le système de santé suisse et d’aborder un certain nombre de problématiques qui concernent également le Liban : les assurances médicales, le rapport entre établissements privés et publics, la spécialisation des hôpitaux, la formation des médecins ou encore la production de matériel médical.

« L’assurance médicale obligatoire est la base d’un système médical efficace »

Interrogé par iloubnan.info, le ministre libanais de la Santé Jawad Khalifé cite ainsi les assurances médicales comme enjeux prioritaire du secteur médical au Liban. « Un texte qui prévoit de rendre obligatoire l’assurance médicale a été accepté par le Gouvernement et doit maintenant être Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie : Mikhael Hanna Matta (Becharré)

Posted by jeunempl sur mai 30, 2009

MPLBelgique.org

Mikhael Matta est candidat indépendant soutenu par le Courant Patriotique Libre pour l’un des deux sièges maronites de la circonscription de Becharré.

Michel-MattaCandidat: Mikhael Hanna Matta
Indépendant
Maronite – Becharré

Etat civil
– Né le 31 mai 1950 à Becharré
– Marié à Hoda Moussalli. Ils ont ensemble 3 enfants: Johnny, Jessica et Joanne

Ses études
– Ecole des Frères à Tripoli
– Docteur en médecine générale: faculté de médecine à l’université St Joseph (USJ) à Beyrouth
– Docteur en pédiatrie:: université de Caen (France)
– Diplôme de DEA en santé publique (université libanaise et université de Bordeaux en France)

En politique
– 1985 – 1987: Chef du département médical au sein des Forces Libanaises
– 1989 – 1998: Secrétaire général de l’Union Démocratique Chrétienne
– 2009: Fondateur et président du Courant Républicain Civil

Les bases politiques
– Relations d’entente civile
– Loyauté perpétuelle et fidélité continue à la vérité

C’est une personne intègre, sincère, loyale, aussi bien que convaincue et dévouée avec une grande confiance en soi et au succès.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie : Fayek Joseph Gabriel Younes (Batroun)

Posted by jeunempl sur mai 14, 2009

RPLFrance.org

Fayek Younes est candidat Indépendant sur la liste du Changement et de la Réforme, au siège maronite de Batroun.

Fayek-Younes-Elections09Candidat: Fayek Younes
Indépendant
Maronite – Batroun

Informations personnelles
– Né le 25 Février 1941 à Chatyn – Batroun.
– Marié à Leila Matta Torbey et ont trois enfants : Joe, Samar et Yelda.

Études
– Docteur en médecine diplômé de AUB en 168, et spécialisé en neurologie en 1974 de l’Université de Californie à Los Angeles.
– Il a publié plusieurs études et recherches en son nom.
– Il est rentré au Liban au début de la guerre libanaise et a vécu auprès de ses proches toute la période difficile, refusant de quitter son pays et sa famille et de retourner à l’instar de la plupart de ses collègues, s’installer à l’étranger.

Vie professionnelle
– Pendant toute la période de la guerre il a participé activement dans la vie sociale et humanitaire en aidant son peuple dans le besoin et la difficulté en se déplaçant entre hôpitaux, cliniques et dispensaires.
– A été médecin volontaire auprès de l’hôpital militaire en tant que médecin de l’armée libanaise.
– Au-delà du travail de médecine, il s’est impliqué également dans le travail syndical ou il a été élu président du conseil de l’ordre des médecins pendant la période très difficile de l’occupation du Liban. Ne s’arrêtant jamais e défendre ses idées politiques haut et fort et à travers les médias pour la liberté et souveraineté du pays. Il a également aidé son collègue Me Chakib Cortbawi la même année pour les élections de la présidence du conseil de l’ordre des avocats ce qui compté comme victoire à l’époque sur les idées du fait accompli de l’ancien régime de l’occupation.
– Son mandat en tant que président du conseil de l’ordre des médecins était décrit un mandat en or par ses collègues les médecins. Car il a augmenté de quatre fois la retraite des médecins sans pour autant baisser le budget du conseil. Tout au contraire les entrées ont fortement augmentée de 1 Million de USD à 6 Million USD qu’il a reporté au solde de son successeur.

Activités politiques
– Ses opinions politiques ont toujours été stables. Il a boycotté les élections avec ses collègues lors de la période de l’occupation syrienne du Liban, et n’a pas hésité à faire connaître ses opinions à travers toutes sortes de médias.
– Ayant une vie très modeste, en dehors de l’activité médicale, il s’est consacré à la culture des terres léguées par ses parents dans son village qui ont constitué un complément de revenu pour lui afin d’éviter toute tentation financière.
– Il s’est allié avec le Ministre Gebran Gergi Bassil, pour les législatives 2009, car il croit en l’esprit de la réforme et du changement dans l’intérêt du pays, et a grand espoir pour la première foi de construire un vrai Etat démocratique et moderne pour la nouvelle génération à venir.
Egalement pour les besoins de sa région qui est depuis très longtemps délaissée et privée de tout intérêt de la part du gouvernement.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie : Mario Aziz Aoun (Chouf)

Posted by jeunempl sur mai 13, 2009

MPLBelgique.org

Mario Aoun est candidat du Courant Patriotique Libre sur la liste du Changement et de la Réforme pour l’un des 3 sièges maronites de la circonscription du Chouf.

Dr. Mario AounCandidat: Mario Aziz Aoun
Courant Patriotique Libre
Maronite – Chouf

État Civil
– Né à Damour le 9 septembre 1951
– Marié à Georgine Berbari et ils ont ensemble 3 enfants: Maria, Melissa et Aziz

Etudes
– Il a fait ses études primaires et secondaires à l’école des Frères à Saïda, puis à la Sagesse à Achrafieh.
– Il a voyagé en France où il a étudié la médecine à l’Université de Bordeaux et a obtenu son diplôme en 1980.
– Il a obtenu un autre diplome en Endocrinologie, diabète et autres maladies réversibles en 1982.

Son parcours professionnel
– Il occupe le poste de président au département des maladies endocriniennes à l’hôpital libanais et préside la section de densitométrie osseuse au même hôpital.
– Il a été élu chef de l’Ordre des Médecins en 2004 et 2007, et il a présidé l’Union des Syndicats des métiers libres en 2005.
– Il a fondé avec le syndicat médical français, l’Union des Médecins Francophones en 2006.

Ses activités politiques
– Il a participé, aux côtés du général Michel Aoun, à la fondation du Courant Patriotique Libre (CPL) et y a occupé des fonctions importantes.
– Il était candidat du CPL au Chouf lors des élections législatives en 2005 où il a obtenu un nombre très élevé de votes.
– Il a été nommé ministre des Affaires Sociales en juillet 2008 au sein du gouvernement d’union nationale.
– Décoré de la Légion des Cèdres du guide Commandor
– Décoré de la médaille d’or du syndicat des médecins
– Il préside actuellement la 28ème session des ministres arabes des Affaires Sociales.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie : Antoine Lotfallah Boustani (Chouf)

Posted by jeunempl sur mai 11, 2009

MPLBelgique.org

Antoine Boustani est candidat du Courant Patriotique Libre sur la liste du Changement et de la Réforme pour l’un des 3 sièges maronites de la circonscription du Chouf.

Antoine-Boustani-elections09Candidat: Antoine Lotfallah Boustani
Courant Patriotique Libre
Maronite – Chouf

Dr. Antoine Lotfallah Boustani a une vision différente sur les affaires sociales, en contradiction avec le principe de l’aide générale qui crée chez les personnes un sentiment de dépendance. Il est avec le principe du travail de développement et les projets de production qui font des personnes des citoyens producteurs, actifs, qui ont leurs droits sans recevoir l’aumône de quelqu’un d’autre et qui, par ailleurs, ont des devoirs sans la couverture ou la protection de quiconque.

Données personnelles
Date de naissance: 03-07-1940

Etudes
– Docteur en médecine de la faculté française de Médecine à Beyrouth, il est spécialisé dans les maladies psychiques et nerveuses ainsi que dans le traitement de la dépendance, à la faculté de médecine à Paris.

Activités professionnelles
– Il a débuté sa vie professionnelle au Liban en 1972, en tant que président du département des maladies psychologiques à l’Institut du Développement Social à Beyrouth.
– Il a persévéré dans son travail et n’a jamais quitté le Liban durant la guerre, de 1975 à 1990. Il fut témoin de la tragédie de la drogue et sa prolifération chez les jeunes qui en devenaient dépendants. Il a essayé par tous les moyens de combattre ce fléau et de traiter les maladies malgré les circonstances difficiles qui le menaçaient.
– Il a participé à la construction du premier centre médical spécialisé dans le traitement de la toxicomanie au Liban et au Moyen-Orient à l’hôpital St Charles, avec l’aide d’une délégation du Vatican et la participation de l’Union Européenne. Il préside ce centre depuis son inauguration en 1997.
– Il a été désigné en 1982 consultant à l’UNESCO à Paris au département de la protection contre la drogue.
– Candidat de l’État libanais pour le poste de membre de l’Institut Supérieur des Drogues à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 1982.
– Membre du comité national pour l’étude et la modification de la loi sur les matières toxiques et dégradantes au Liban.
– Il a occupé le poste de président du département des maladies psychiatriques et nerveuses à la faculté de médecine à l’Université Libanaise, de 1986 à 2000. Il préparait les étudiants à cette spécialisation. Il a organisé le statut de ce département et était professeur, enseignant cette matière.
– Il a été élu président du comité libanais de médecine psychiatrique de 2001 à 2004
– Il fut membre et membre fondateur de plusieurs associations scientifiques européennes
– Il a été élu à 3 reprises et occupe toujours le poste de vice-président de l’Union Internationale Francophone de Médecine Psychiatrique. Celle-ci réunit Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Elections 2009 – Biographie : Youssef Hanna Khalil (Kesrouan)

Posted by jeunempl sur mai 9, 2009

MPLBelgique.org

Youssef Khalil est candidat indépendant sur la liste du Changement et de la Réforme pour l’un des 5 sièges maronites du Kesrouan.

youssef-khalilCandidat: Youssef Hanna Khalil
Indépendant
Maronite – Kesrouan

Données personnelles
– Né en 1947 à Mayrouba, Liban.
– Marié à Lina Rassi (Docteur en littérature française de l’université de La Sorbonne), et père de deux filles, Elsy et Samar.

Éducation
– Il a effectué ses études primaires et secondaires à l’école des Frères Maristes. Puis, il fut transféré à l’école des Apôtres (Jounieh) pour continuer ses études secondaires et obtenir le diplôme de Baccalauréat Niveau II.
– Il a étudié la Médecine à l’Ecole Française de Médecine de Beyrouth, qui deviendra plus tard l’Université Saint Joseph (USJ).
– Après avoir été diplômé de l’Ecole de Médecine Française en 1975, il fut interne en chirurgie pendant 3 années pour ensuite se diriger vers la France où il poursuivit ses études spécialisées en Urologie.
– Langues: Arabe, Français et Anglais (parlé et écrit)

Domaine médical
– Doctorat en Médecine de l’État Français, Juin 1975 (Université St Joseph) Beyrouth – Liban.
– Diplôme de spécialisation en Urologie (DES) de l’USJ et des hôpitaux de Paris.
– Une fois retourné au Liban, il pratiqua la médecine à l’hôpital Pasteur et St Louis à Jounieh, et à l’hôpital St Georges de Ajaltoun, en tant que chirurgien urologue.
Il fut désigné chef du département d’Urologie à l’Hopital St Georges d’Ajaltoun.
– En plus de cela, Dr.Youssef Khalil est membre de plusieurs groupes et associations nationaux et internationaux, tel l’Association Libanaise de l’Urologie. Il a publié plusieurs articles scientifiques et médicaux et fut président, modérateur, conférencier lors de plusieurs conférences locales, arabes et internationales.

Domaine politique
En juin 2005, Dr.Youssef Khalil fut élu membre du parlement libanais en tant qu’allié du Courant Patriotique Libre, représentant la circonscription du Kesrouan-Ftouh-Jbeil au Mont-Liban sur la liste du Changement et de la Réforme, présidée par le général Michel Aoun.

Depuis, il est:
– membre du parlement libanais depuis juin 2005
– membre du bloc du Changement et de la Réforme au sein du parlement libanais.
– membre des comités des Affaires Sociales et de Santé Générale au parlement libanais

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :