Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Matar’

Liban : La circulation automobile au secours de la production électrique ?

Posted by jeunempl sur décembre 3, 2011

Al Akhbar – Amer Malaaeb
Traduit par MPLBelgique.org

Un dos-d’âne routier peut être perçu comme nuisible à la circulation automobile. Pas dans le village libanais de Basatin où les ralentisseurs récemment construits génèrent de l’électricité.

Une bannière au-dessus de la bosse à l’entrée nord de Basatin au Mont-Liban proclame: « nous travaillons pour vous, cette bosse génère de l’électricité ».

Souheil Matar, un des ingénieurs responsables du projet, déclare que l’ouvrage est « le premier du genre au Liban et dans le monde arabe ».

Une touche de logique et du know-how ingénieux ont rendu le projet possible.

« Nous creusons un chenal sur la route d’1 mètre de profondeur et de 70 cm de large.  Puis, nous installons un dispositif à l’intérieur qui est fait de lames tranchantes circulaires qui tournent lorsque les voitures passent dessus », révèle Matar.

« Plus les voitures passent, plus grande est la pression sur le dispositif, accélérant la rotation et la génération d’électricité qui est alors stockée dans des batteries utilisées lorsque nécessaires », poursuit-il.

Matar affirme que l’utilisation de cette technologie aux entrées de carrières ou de grandes compagnies qui déploient des gros camions, particulièrement les mélangeurs de ciment ou d’asphalte, pourraient produire Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aoun conciliant : Les différends sont résolus par le dialogue, pas par le sang

Posted by jeunempl sur mars 22, 2010

(L’Orient le Jour)

À l’occasion de la Saint-Joseph, saint patron de Haret Hreik, la localité a organisé hier une messe commémorative célébrée par l’évêque de Beyrouth, Mgr Boulos Matar, en l’église St-Joseph en présence notamment de Michel Aoun, d’Alain Aoun et de Hikmat Dib ainsi que des membres de la municipalité de Haret Hreik, des municipalités des localités environnantes et d’une importante délégation du Hezbollah.

Prenant la parole en réponse aux questions des journalistes, Michel Aoun a d’abord pris le temps de se rappeler son enfance passée dans cette région de la banlieue sud de Beyrouth, soulignant que son départ de cette localité en 1976 a été un départ « forcé ». Il a ensuite mis l’accent sur le message que véhicule la chrétienté, à savoir celui de l’amour du prochain. « Il ne faut pas se disputer avec l’autre si nous ne partageons pas son avis, sauf si nous sommes en présence d’un grand danger. Nous devons résoudre nos différends par le dialogue, c’est là le premier principe sur lequel nous sommes tombés d’accord avec le Hezbollah. Les différends sont résolus par le dialogue, pas par le sang », a ainsi martelé M. Aoun.

Mgr Matar avait par ailleurs prononcé un sermon dans lequel il a choisi de mettre l’accent sur l’unité entre les Libanais : « Nous demandons à Dieu de pousser tous les Libanais à s’unir, et, par unité, je veux dire d’une part l’unité des chrétiens à travers la croyance et l’amour, et, d’autre part, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :