Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Mariage’

Liban: Une première union civile célébrée

Posted by jeunempl sur janvier 19, 2013

Libnanews

Mariage civil (Liban)Alors qu’en France , la polémique sur le Mariage Gay se poursuit, les couples au Liban pourraient bientôt bénéficier du Mariage Civil. En effet, le site d’information en ligne mmedia.me a indiqué qu’un premier mariage civil a été célébré au Liban,  Kholoud Succariyeh et Nidal Darwish s’étant unis dans une cérémonie civile en profitant de certaines dispositions en date du Mandat Français.

Selon l’article publié ce 18 janvier par le journal en ligne, l’acte de mariage a notamment cité le préambule de la Constitution Libanaise et la Déclaration des Droits de l’Homme et plus spécifiquement son article 16 stipulant l’égalité entre les sexes.

La nouvelle épouse Kholoud, conseillée par maître Talal Husseiny, s’est tout d’abord adressée à sa famille afin que le mariage puisse être déclaré oralement et ne pas être enregistré par les instances religieuses musulmanes. La procédure a pu ensuite se poursuivre avec l’amendement de la mention religieuse sur les fiches d’état civil afin de prouver la non affiliation de ces derniers à une communauté religieuse, ce qui leur permettra ensuite d’obtenir un mariage civil selon l’article 60 L.R. , un décret de 1936, reconnaissant et organisant les communautés religieuses libanaises. Selon l’avocat du jeune couple, ce même décret reconnait également l’importance de l’individu face aux communautés religieuses. Maître Husseiny poursuit en expliquant à mmedia.me que cet article induit par conséquent un mariage civil similaire à ceux célébrés en Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une marche pour le « mariage civil, pas la guerre civile »

Posted by jeunempl sur avril 25, 2010

AFP

Plusieurs milliers de personnes ont participé dimanche à Beyrouth à une marche pour réclamer un Etat laïque au Liban, un pays régi par un système politique confessionnel.
Des femmes, des hommes et des enfants, arborant des drapeaux libanais, ont pris part à cette marche organisée par un mouvement laïque indépendant.

Aux cris de « Laïcité », ils ont marché jusqu’au siège du Parlement pour défendre l’idée d’un Etat non-confessionnel, alors que des militants distribuaient des fleurs roses aux manifestants.

« Mariage civil, pas la guerre civile », ou « Fatima et Tony s’aiment … ça c’est un problème », pouvait-on lire sur des banderoles qui semblaient faire référence au fait que le mariage civil n’existe pas au Liban.

« Le changement doit venir de nous », souligne un organisateur s’exprimant à l’aide d’un porte-voix devant le Parlement, où la police a établi des barricades pour empêcher les manifestants d’atteindre le bâtiment. « Seulement nous, citoyens, pouvons le faire ».
Les défenseurs des droits des homosexuels étaient aussi très présents avec des drapeaux arc-en-ciel et des banderoles portant l’inscription « homosexuels pour la laïcité ».

« Ce rassemblement est symbolique, même s’il aura très peu ou pas du tout d’impact politique », estime Hani, 24 ans. « Ce qui est important c’est que tous les groupes marginalisés Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un mariage collectif au centre-ville pour dire oui… à un code de statut personnel civil

Posted by jeunempl sur mars 20, 2010

(Suzanne Baaklini – L’Orient le Jour)

Des dizaines de couples de « mariés » ont échangé leurs vœux hier au centre-ville, mais c’était pour les besoins d’un mouvement symbolique visant à soutenir une cause qui leur tient à cœur : leur droit à un code de statut personnel civil au Liban.

Habillées de robes de mariées, vêtus de costumes, ces femmes et ces hommes ont crié haut et fort, lors de cet événement organisé par Chaml (Jeunes citoyens libanais non sectaires et non violents), leur volonté d’une loi civile qui gère la vie des Libanais. Pour ce faire, ils ont transmis au secrétariat du Parlement un document dans lequel ils demandent que la loi sur le code de statut personnel civil sorte enfin des tiroirs et qu’elle soit débattue en vue de son adoption.

Aux jeunes de Chaml se sont joints le député Ghassan Moukheiber, un grand militant de longue date pour cette cause, les militants Ougarit Younane et Walid Slaiby, auteurs du projet de loi présenté au Parlement, qui font campagne depuis de longues années pour faire adopter un code de statut personnel civil, et de nombreux intéressés.

Le mariage collectif avait tout d’une véritable cérémonie : photos, lancer de riz et de fleurs, atmosphère festive, zaffé traditionnelle venue de la Békaa… En descendant vers le Parlement pour présenter le document au secrétaire général, la petite foule a scandé des rengaines populaires dont les paroles ont été adaptées à la revendication principale : celle du droit de contracter un mariage civil au Liban. Leur slogan principal : « Un mariage avec Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Près de 80.000 Libanaises se disent lésées par le Code de la nationalité

Posted by jeunempl sur janvier 27, 2010

Casafree

Une étude sur les Libanaises mariées à des étrangers, dont les résultats ont été rendus publics à Beyrouth, a estimé à plus de 80.000 le nombre de celles qui se disent lésées par le Code de la nationalité en vigueur dans leur pays.

Cette étude est le fruit d’une campagne intitulée « Ma nationalité, pour moi et pour eux », menée dernièrement en collaboration avec le Comité national pour le suivi des questions féminines et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Son but consistait à sensibiliser l’opinion publique libanaise au droit des femmes libanaises mariées à des étrangers de « transmettre leur nationalité à leurs maris et à leurs enfants ».

L’étude note que près de 18.000 Libanaises ont épousé des étrangers durant la période allant de 1995 à 2008. 8,2 pc des musulmanes sont mariées à des étrangers contre seulement 2 pc pour les chrétiennes. 74,7 pc des Libanaises sont mariées à des Arabes, 11,4 pc à des Européens et 7,5 pc à des Américains. Ces chiffres sont ceux des mariages contractés entre Libanaises et étrangers au Liban, et s’il fallait y ajouter les mariages contractés à l’étranger, le chiffre serait certainement doublé.

En outre, l’étude réfute le prétexte officiel invoqué par les autorités libanaises pour refuser le droit de la femme de « transmettre sa nationalité à son mari étranger », à savoir la peur de l’implantation de certains étrangers au Liban.

Le ministre libanais de l’Intérieur, Ziad Baroud, qui assistait à la cérémonie de présentation des résultats de cette étude, a insisté, dans son intervention, sur le fait que le problème est essentiellement politique et doit faire l’objet d’une solution politique.

Il a rappelé que son ministère a déjà tenté, sans succès, de faire figurer à l’ordre du jour du Conseil des ministres un projet de loi portant amendement du Code la nationalité en faveur de la femme.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mariage civil à l’étranger : lorsque l’ignorance des lois est source de problèmes

Posted by jeunempl sur septembre 1, 2009

Anne-Marie el Hage – L’Orient le Jour

Chypre - Liban : mariage civilFuyant les lois communautaires du pays, les couples libanais se marient civilement à l’étranger, sans savoir qu’ils doivent suivre les lois du pays où ils ont convolé. En cas de conflits au sein du couple, les problèmes surgissent. L’absence d’une loi libanaise sur le statut personnel applicable à tous les Libanais, abstraction faite de leur confession, se fait cruellement sentir.

Le mariage civil n’est reconnu au Liban que s’il est contracté à l’étranger, selon une loi datant de 1936. Il est également impossible pour un couple de se marier civilement dans les consulats étrangers au Liban, à moins que les deux conjoints soient uniquement étrangers. Car en fonction de la convention de Vienne, le Liban conserve ses prérogatives sur ses nationaux. C’est la raison pour laquelle des milliers de couples libanais partent chaque année se marier à Chypre et en France principalement, mais aussi ailleurs.

Certains estiment, à tort, qu’un compromis a été trouvé et que les choses peuvent continuer ainsi ad vitam aeternam. Mais nombreux sont les problèmes qui surgissent, en cas de conflit au sein d’un couple marié civilement, en cas de mort prématurée d’un père, ou lors de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le jour où Nina Simone a cessé de chanter

Posted by dodzi sur mars 18, 2009

Le Mague – François Xavier

le-jour-ou-nina-simone-a-cesse-de-chanter-darine-joundi-mohamed-kacimi« Le Liban raconté à ma fille » … Et plus largement, tout le Proche et Moyen-Orient peut s’associer au panorama culturel et religieux ici dressé face à vos yeux ébahis qui inviteront votre esprit à penser que vous lisez une fiction, une histoire un peu tirée par les cheveux afin de faire battre le cœur ; mais non, bien au contraire : ici, tout est vrai !

Et c’est bien là tout l’intérêt de ce livre qui nous plonge au plus profond de la société libanaise, avec ses antagonismes, ses paradoxes, ses merveilles et ses démences. Oui, il ne fait pas bon être une fille en Orient, et surtout dans la communauté musulmane ; et pas plus au Liban qu’ailleurs même si la vitrine semble donner une image plus conciliante du pays du cèdre.

Attention à l’image en Orient ! Tout n’est qu’image, apparence ou attitude et la violence de cette société tribale et patriarcale ne se voit pas, mais les mentalités sont dignes du Moyen Age. Une fille n’est rien, rien aux yeux de la loi, rien aux yeux de la société, rien aux yeux des parents qui ne rêvent que d’avoir un mâle, un héritier, un futur guerrier, en quelque sorte …

Alors qu’arrive-t-il à une jeune fille, dont le père est un éminent intellectuel musulman qui prône la laïcité en sa famille et la liberté pour ses enfants ? Comment appréhender le prix de cette liberté au pays des 17 communautés religieuses qui se regardent de biais et s’égorgent au moindre conflit ? Dans quelle mesure est-elle applicable cette liberté érigée en dogme, qu’elle soit sexuelle, amoureuse, politique, sociale ou religieuse ? Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Pour Noël, je voudrais… un mari »

Posted by dodzi sur décembre 24, 2008

AFP/iloubnan.info

Pendant les fêtes de fin d’année, des hordes de jeunes Libanais célibataires vivant à l’étranger rentrent au Liban pour passer des vacances en famille. Dans ce pays à la société traditionnelle marquée par une forte émigration masculine, ce moment représente, pour beaucoup de Libanaises en âge de se marier, l’occasion de se lancer à la conquête du parti idéal.

« C’est le moment pour beaucoup de jeunes hommes de rentrer au pays pour les fêtes. Et là les attendent de nombreuses jeunes femmes, qui cherchent à trouver le mari idéal », explique Samir Khalaf, professeur de sociologie et chef du Centre de recherche sur le comportement à l’Université américaine de Beyrouth. « Nous avons ici un vrai problème de démographie », ajoute-t-il. De tous temps, au fil de l’histoire du Liban, les jeunes Libanais ont émigré, notamment pour trouver ailleurs de meilleures conditions économiques. Mais le phénomène s’est renforcé pendant la guerre civile (1975-1990) et la crise économique qui a suivi. Il s’est une nouvelle fois accéléré après le conflit de l’été 2006 entre Israël et le Hezbollah. Selon certaines estimations, on compte aujourd’hui au Liban environ cinq femmes pour un homme en âge de se marier, dans un pays de quelque 4 millions d’habitants. Pour les Libanaises, la compétition est rude dans la course au prince charmant. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Mobilisation pour le mariage civil

Posted by dodzi sur octobre 1, 2008

(Courrier International)

Un groupe d’universitaires utilise le réseau social Facebook pour réunir les partisans de la légalisation du mariage civil. Et ainsi contrer le pouvoir des communautés religieuses, relate le site Internet Nowlebanon.com.

Mike Jaso, Barcelone

Dessin: Mike Jaso, Barcelone

Si le Liban demeure le seul pays du Moyen-Orient à reconnaître les unions civiles en dehors de ses frontières, ses efforts pour légaliser le droit au mariage civil restent décevants du fait d’un ensemble complexe de questions sur la citoyenneté, de l’identité religieuse et d’un système politique sectaire [le mariage au Liban est une institution confessionnelle, dont l’état civil est tenu de prendre acte].

Des espoirs sont cependant permis. Une campagne en faveur du mariage civil – « All for Civil Marriage in Lebanon » (Tous pour le mariage civil au Liban) – a ainsi fait son apparition sur le réseau social Facebook, menée par un groupe de jeunes militants libanais en pleine expansion. Ce groupe a été créé par un professeur de l’Université américaine de Beyrouth et sa gestion est assurée par des étudiants et des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur. Selon les derniers chiffres, il compterait plus de 6 810 membres sur sa page « Groupe » et plus de 15 650 sur sa page « Causes ».

« All for Civil Marriage in Lebanon » a été lancé début 2007 pour permettre à ses membres comme à ses opposants d’exprimer leurs opinions sur la question du mariage civil, explique Ahmad Al-Nakib, l’un des responsables et président du Student Activism Club de l’Université américaine de Beyrouth. En témoignent les innombrables messages qui apparaissent chaque jour sur Facebook. Très vite, de nombreux jeunes ont rejoint sur Internet ce mouvement, qui est devenu une sorte d’organe fédérateur des militants en faveur du mariage civil. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le salon du mariage résiste aux crises

Posted by jeunempl sur février 11, 2008

(La Libre Belgique – Emilie Sueur)

« Au Liban, nous avons arrêté de réfléchir. On vit au jour le jour », dit une visiteuse.

Salon du mariage au Liban - Wedding FoliesLa situation est mauvaise, c’est vrai. Mais on ne peut pas attendre indéfiniment pour construire une famille. » George et sa future épouse, Marguerite, déambulent bras dessus bras dessous, dans les allées du salon « Wedding Folies » à Beyrouth. Autour d’eux, 150 exposants sont à leur disposition pour organiser leur mariage, prévu en septembre prochain. Fleuristes, hôtels, organisateurs de cérémonies, coiffeurs, couturiers, photographes, agences de voyage. Ils sont tous là. Et leur simple présence relève déjà de l’exploit. « C’est une folie et un véritable défi de faire ce salon », reconnaît Nathalie Awaida, l’une des organisatrices de la cinquième édition de « Wedding Folies ». « Quand j’ai vu les premiers exposants installer leur stand, lundi dernier, j’en croyais à peine mes yeux », ajoute-t-elle. La veille, le Liban, en crise et sans président, avait flirté avec le spectre de la guerre civile, quand une manifestation sociale dans la banlieue sud de Beyrouth, fief de l’opposition chiite, avait viré à l’émeute. Lundi matin, le bilan des affrontements tombait : 7 morts. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :