Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Mansourieh’

Séance du Conseil des ministres au Grand Sérail: le raccord du tronçon inachevé à Mansourieh approuvé

Posted by jeunempl sur janvier 25, 2012

D.H. – ANI

La séance ordinaire du Conseil des ministres, présidée par le chef du Gouvernement Najib Mikati au Grand Sérail, s’est achevée mercredi avec l’approbation du raccord du tronçon inachevé à Mansourieh à la ligne de transmission électrique, ce qui permettra de résoudre en partie le problème de l’électricité et des coupures du courant au pays.

Une ligne de transmission électrique 220 KV a été déployée sur plus de 1247 kilomètres dans toutes les régions du pays, mais le dernier tronçon situé à Mansourieh, d’une longueur de 1,9 kilomètre, n’a toujours pas été raccordé en raison des protestations des habitants de la région.

Le ministre de l’Information Walid Daouk, qui a rendu lecture au rapport de la séance, a affirmé que « cette affaire, ainsi que celle du budget de 2012, sera longuement discutée lors de la prochaine séance du gouvernement qui sera tenue le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La réhabilitation de la centrale de Zouk est urgente selon Bassil

Posted by jeunempl sur mai 13, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre sortant de l’Energie et de l’Eau, Gebran Bassil, a souligné l’urgence de la réhabilitation et de l’entretien de la centrale d’électricité de Zouk lors d’une visite sur le site. « Faute d’entretien, c’est une bombe à retardement », a-t-il affirmé, attribuant ce manque d’entretien à la baisse de l’effectif des salariés. En l’espace de 20 ans, le nombre d’employés est passé de 391 à 150 aujourd’hui, a-t-il ainsi rappelé.

La réhabilitation de la centrale de Zouk nécessite, selon le ministre, un arrêt partiel de la production pour une période de 9 à 12 mois. Avec pour conséquence, une augmentation du rationnement de cinq heures par jour pendant la période des travaux.

Pour compenser, le Liban va devoir compter sur l’approvisionnement de pays voisins, lequel ne peut être effectif sans l’achèvement du réseau de Mansouriyeh. « Une urgence », rappelle le ministre.

La réhabilitation et l’entretien de la centrale devrait également permettre de réduire les émissions de gaz en conformité avec les normes internationales, a estimé Bassil.

Construite en 1984, la centrale de Zouk assure plus de 25% de l’électricité du Liban. Censée produire Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil défend les lignes haute tension : pas de risques sanitaires ni d’alternatives

Posted by jeunempl sur mars 5, 2011

Le Commerce du Levant

Une poignée d’habitants prive, sans aucune raison valable, l’ensemble de la population d’un projet électrique vital pour le Liban, qui est la ligne de haute tension. C’est ainsi qu’a résumé le ministre de l’Energie l’affaire du tronçon inachevé à Mansourieh à cause de l’opposition des riverains.

La ligne de transmission électrique 220 KV a été déployée sur plus de 1247 kilomètres dans toutes les régions du pays, mais le dernier tronçon, d’une longueur de 1,9 kilomètre, n’a toujours pas été raccordé.

L’affaire dure depuis des années en raison des risques sanitaires évoquées par les résidents et la récupération politique dont elle fait l’objet.
Alors qu’en réalité seuls sept bâtiments résidentiels sont concernés, se situant entre 10 et 16 mètres du lieu de passage des lignes, dont aucune école, a indiqué Bassil dans une conférence de presse tenue en présence du ministre de la Santé, Mohammed Jawad Khalifé et du PDG d’EDL, Kamal Hayek.

Des enjeux considérables

L’enjeu du projet est pourtant de taille. Si la boucle n’est pas achevée, le réseau n’est pas stable.
Il ne peut donc pas transporter une capacité supplémentaire que ce soit à travers les importations ou l’augmentation de la production de 700 MW prévue dans les années à venir. « Nous ne pouvons pas synchroniser le réseau avec celui des pays voisins, alors que nous sommes en discussion avec la Turquie et l’Iran pour nous fournir environ 400 MW d’ici à l’été prochain », a indiqué Bassil.

Il est également impossible de répartir équitablement lecourant entre les différentes parties du pays. Quant aux régions de Mkalles, Beit Mery, Hazmieh et Sin el Fil, elles sont particulièrement pénalisées car elles sont privées de la station de Mkalles.
Enfin, l’instabilité du réseau accroit le gaspillage technique et coûte à EDL Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Immobilier à Beyrouth: chassez l’intrus

Posted by jeunempl sur juillet 21, 2010

Sanaa al-Khoury & Delphine Darmency – Les hirondelles

Beyrouth - patrimoine

La flambée des prix de l’immobilier dans la capitale oblige une partie de la population à déménager vers des localités périphériques. Dans 10 ans, Beyrouth sera une ville des cols blancs.

Dans les cafés, bureaux et taxis, les gens se plaignent. La hausse des prix de l’immobilier est devenue – après la météo – le sujet privilégié pour lancer une conversation. Mariam vit depuis 30 ans à Ras Beirut. Aucun de ses trois fils ne pourra acheter un appartement dans le voisinage.
«Marié récemment, mon fils aîné a acheté un appartement à Hadath grâce à un prêt bancaire, raconte-t-elle. Sa femme et lui sont employés dans une agence d’architecture, et ils ne sont pas capables de se procurer un logement dans le quartier où nous avons toujours vécu. Je ne sais ce que feront mes deux autres fils dans quelques années.»

Le fils de Mariam n’est pas un cas isolé. Avec les prix du logement qui flambent, les classes les moins aisées perd de plus en plus l’espoir de trouver à se loger dans la capitale. Acheter ou louer dans les banlieues, et même plus loin encore, devient inévitable. Elias vit avec sa famille depuis 5 ans à Dubaï: «Je voulais acheter un appartement à Achrafiyé, mais je ne trouve pas une maison décente à moins de 300 000 dollars. Maintenant je pense acheter à Mansourieh».

Kamal Hamdan, conseiller économique et directeur de L’institution de recherches et de consultations, n’est pas très optimiste:
«Les deux tiers des habitants de la capitale aujourd’hui, seront déjà dans les périphéries d’ici dix ans». Selon lui, la flambée des prix changera l’aspect social de la ville. «Les jeunes de 15 ans qui se lanceront sur le marché du travail dans dix ans seront contraints d’habiter en dehors de la ville, assure-t-il. Dans un noyau familial formé de trois enfants par exemple, un membre sera à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections municipales 2010: Listes des candidats aux municipales du Metn

Posted by jeunempl sur avril 28, 2010

MPLBelgique.org

Metn-Nord

Le caza du Matn est l’un des six cazas de la mohafazah du Mont-Liban. Il s’étend du fleuve Nahr el Kalb au nord jusqu’au fleuve de Beyrouth (Nahr Beyrouth) au sud, et de la côte méditerranéenne à l’ouest jusqu’au Mont Sannine à 2 600 mètres d’altitude, à l’est. Il atteint une superficie de 265 kilomètres carrés.

Il est délimité au nord par le caza du Kesrouan, à l’est par le caza de Zahlé, et au sud par le caza de Baabda.

Son centre administratif est la ville de Jdaidet El Matn. La population du caza est estimée à 511 200 habitants, ce qui équivaut à 12 % de la population totale du Liban, répartis sur 96 localités disposant de 48 conseils municipaux élus. Aux dernières élections municipales de 2004, le caza du Matn comptait 487 042 résidents, 225 244 électeurs inscrits, dont 146 418 votants.

Il existe une fédération de municipalités (Fédération des Municipalités du Matn Ech Chemali Es Sahli Oual Aoussat) dans le caza du Matn.

Le caza du Matn comprend la banlieue nord de la ville de Beyrouth, où se concentrent les plus importantes entreprises commerciales et industrielles, nationales et étrangères. Ses villes et localités de montagne, telles que Bikfaya, Broummana et d’autres, sont le cadre d’une importante activité touristique.  (Source: Localiban.org)

Détails des listes soutenues par le Courant Patriotique Libre dans le Metn (mise à jour quotidienne)

Listes complètes (en arabe)

Sin el Fil
Liste: « Une chance pour tout changer »
Alliances:  Courant Patriotique Libre – Familles locales

Abdo Chaoul – président de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le député Kanaan : Il faut restaurer les routes au Metn

Posted by dodzi sur octobre 27, 2008

Tayyar.org

Le député Ibrahim Kanaan, secrétaire du bloc “Changement et Réforme » s’est entretenu avec le ministre des affaires publiques, Ghazi Aridi.

Suite à la rencontre, Kanaan a exprimé devant les journalistes que cette visite n’est pas électorale, « nous avons discuté avec le ministre Aridi des sujets du développement liés au Metn. D’ailleurs, nous poursuivons les affaires de développement au Metn depuis deux années, d’où cette visite n’est point électorale », a-t-il ajouté.

« Nous avons discuté avec le ministre de la restauration de la rue « Mont La Salle – Ain Saade » ; l’année passée un étudiant a perdu la vie sur cette route. Le gouvernement précédent avait promis de restaurer cette route, or les affaires n’ont pas été lancées jusqu’à l’heure. Le ministre Aridi nous a donné l’accord pour commencer le projet d’élargissement de la route, et il en a informé la municipalité de Beit Merri. Le projet sera lancé dans les prochains jours, et nous allons le superviser afin d’éviter un autre accident tragique », a affirmé Kanaan. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :