Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Mahmoud Ahmadinejad’

Hariri en visite en Iran

Posted by jeunempl sur novembre 27, 2010

L’Express – Parisa Hafezi, Ramin Mostafavi et Guy Kerivel

Le Premier ministre libanais Saad Hariri est arrivé samedi en Iran pour une visite de trois jours au cours de laquelle il devrait rencontrer l’ayatollah Ali Khamenei et le président Mahmoud Ahmadinejad.

Cette visite est notamment destinée à obtenir l’appui de Téhéran afin d’éviter des troubles au Liban si les enquêteurs de l’Onu impliquent des membres du Hezbollah libanais, le mouvement chiite pro-iranien, dans l’assassinat du père de Saad, Rafic Hariri, et de 21 autres personnes en 2005 à Beyrouth.

Saad Hariri a eu une première rencontre avec le premier vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi qui a promis que les deux pays allaient resserrer leurs liens.

Le président Ahmadinejad a effectué une visite au Liban en octobre dernier et s’est notamment rendu dans les bastions du Hezbollah.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La visite d’Ahmadinejad consacre un nouveau rapport de force, selon une source de l’opposition

Posted by jeunempl sur octobre 18, 2010

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

En dépit de toutes les pressions, de toutes les critiques et de toutes les tentatives de la reporter ou de la faire perturber par un climat tendu, la visite du président iranien au Liban – et notamment au Sud – a bel et bien eu lieu et s’est déroulée sans incident majeur. Ce qui, en soi, peut être considéré comme un succès. Certes, Mahmoud Ahmadinejad n’a pas jeté une pierre en direction d’Israël, comme certaines rumeurs l’avait laissé entendre, mais il a lancé ses prophéties habituelles sur la disparition prochaine de « l’entité israélienne » et sur « la chute du capitalisme qui sème l’injustice et renforce les inégalités ». Rien de bien nouveau, en somme, sauf que, prononcés à partir de Bint Jbeil, avec tout ce que cette localité représente dans la lutte contre Israël, les propos du président iranien trouvent une dimension symbolique bien plus importante.

En près de 48 heures, Ahmadinejad a réussi à limiter les controverses internes au sujet de sa visite et il a surtout, selon une source de l’opposition, accompli un grand pas dans « l’officialisation » des relations entre le Liban et la République islamique. Certes, ces relations existent depuis longtemps, mais c’est bien la première fois qu’elles s’inscrivent dans un cadre aussi officiel, puisque Ahmadinejad a été reçu par les représentants de toutes les institutions publiques. Désormais, poursuit la source de l’opposition, il sera plus difficile pour les détracteurs de la République islamique de l’entraîner dans le conflit interne libanais ou d’en faire une pomme de discorde confessionnelle. La source de l’opposition relève le fait qu’une telle visite « n’aurait pas été possible il y a trois ans, et elle consacre en quelque sorte un processus qui a commencé en 2008 et qui exprime un nouveau rapport de force au Liban ». Avant 2008, il n’aurait pas été possible pour Ahmadinejad d’être reçu de la sorte au Liban, alors que les représentants de l’administration américaine Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Longue réunion nocturne Nasrallah-Aoun pour briefer le chef du CPL

Posted by jeunempl sur octobre 17, 2010

(L’Orient le Jour)

Le secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, s’est longuement entretenu, dans la nuit du vendredi à samedi, dans la banlieue sud de Beyrouth, avec le général Michel Aoun, chef du CPL, qui était accompagné de son gendre, le ministre de l’Énergie Gebran Bassil. Nasrallah a informé le général Aoun des détails de ses entretiens avec le président iranien lors de sa visite au Liban, selon un communiqué publié par le Hezbollah.

Nasrallah et Aoun ont souligné « l’importance de la visite historique d’Ahmadinejad » au Liban. Selon le communiqué, les deux dirigeants l’ont qualifiée de « visite réussie tant au niveau officiel que populaire » qui a mis en relief la profondeur des relations entre les deux États dans ce qui relève de l’intérêt de chacun d’eux. »

Rappelons que le général Michel Aoun a rencontré Ahmadinejad dans le cadre d’une réunion entre des pôles politiques de l’opposition avec le président iranien. Interrogé par un journaliste, à l’issue de cette rencontre, sur le « mécontentement occidental » au sujet de cette visite, Aoun a répondu : « Nous sommes chez nous et nous sommes libres de recevoir qui nous voulons. »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ahmadinejad, idole des jeunes en délire

Posted by jeunempl sur octobre 15, 2010

Scarlett Haddad – L’Orient le Jour

Invité à l’université libanaise pour recevoir un doctorat honoris causa, le président iranien a conspué l’Occident devant une foule de garçons et filles acquis à ses idées.

Ce qui est sûr, c’est que cet homme aime les foules et celles-ci le lui rendent bien, surtout lorsqu’elles sont formées de gens pauvres ou de jeunes. Au campus de l’Université libanaise à Hadeth, où la direction lui a décerné un doctorat honoris causa en sciences politiques, il a mis en transe les étudiants, garçons et filles, voilées ou cheveux au vent, cravatés ou look islamiste. Portables tendus pour le prendre en photo, des centaines d’étudiants ont poussé des cris déments, bousculant dans tous les sens pour le voir de près, indifférents aux consignes de sécurité.

Et le président iranien, à son habitude, a terrifié son service de sécurité, en attrapant les mains tendues et en insistant pour saluer le maximum de personnes. Les jeunes sont d’ailleurs venus très tôt le matin pour avoir des places soit à l’intérieur de l’immense amphithéâtre, soit dehors pour suivre son arrivée. Tous sont impatients de le voir arriver. Certains apprécient ce qu’ils appellent son courage et son engagement, d’autres le trouvent différent et sont curieux de voir de près cet « homme phénomène ».

Mais le plus frappant, c’est quand même la gaieté qui règne sur les lieux, comme si, pour ces jeunes, accueillir le président de la République islamique d’Iran est une fête. Il arrive donc avec un peu de retard vers onze heures et aussitôt la foule se déchaîne. En professionnel de la communication (et de la provocation), Mahmoud Ahmadinejad sait se montrer proche des gens et parvient à leur montrer qu’ils sont importants pour lui. Il répétera ainsi à plusieurs reprises dans son discours sa joie d’être là « face à ces visages lumineux, cherchant le savoir… ».

Mais auparavant, il doit faire face à l’assaut d’une femme d’un certain âge qui se précipite pour lui donner l’accolade. Intimidé, il en rougit presque et ne Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Visite d’Ahmadinejad: La folie occidentale

Posted by jeunempl sur octobre 12, 2010

Lina Kennouche – Al Balad

La visite prochaine d’Ahmadinejad au Liban suscite soubresauts et convulsions, dans l’axe des Us-raélien et leurs alliés. Ce déplacement intervient sur fond de tension. D’une part la question du nucléaire iranien est à l’origine d’un grand remue-ménage international, de l’autre il y a l’éventuelle incrimination du Hezbollah, dans l’enquête sur l’assassinat de Hariri. Des observateurs vont jusqu’à soutenir que cette visite est un feu vert, à un coup d’état militaire de la Résistance libanaise.

La venue du Président iranien au Liban est devenue le sujet le plus controversé de ces dernières semaines. Elle nourrit les spéculations les plus pessimistes. La secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, mettait en garde la semaine dernière, contre «une visite qui pourrait saper la souveraineté nationale du Liban. Les Israéliens qui versent comme de coutume dans la théorie du complot par l’axe du mal, évoquent la thèse d’un coup d’Etat du Hezbollah, fomenté de concert par Téhéran et Damas. Quant aux Européens, ils voient d’un mauvais œil une visite qui «renforcera le front contre Israël».

Mauvaise foi et langue de bois

En résumé, les Etats-Unis représentants de Dieu sur terre, se font le relais des positions du gouvernement sioniste. Les Américains, premiers à s’immiscer dans les affaires internes du Liban et à dicter une conduite politique, qui exacerbe les clivages communautaires, s’érigent en garants de la souveraineté nationale. Israël, Etat colonisateur et oppresseur, qui occupe illégalement les territoires palestiniens et soumet la population à un régime d’apartheid, a l’audace de donner des conseils aux autorités libanaises. La visite d’Ahmadinejad aurait pour finalité, d’intimider et d’humilier le Premier ministre libanais, afin de le contraindre à dissoudre le TSL, qui doit mettre en accusation le parti de Dieu. La folie n’a pas encore atteint son paroxysme. Les Européens remuent également ciel et terre, pour dénoncer cette visite considérée comme une provocation à l’encontre d’Israël. L’Union européenne avec un rôle politique limité, qui n’a plus aucune stratégie visible au Moyen-Orient, et contrainte de mendier une place dans les négociations directes, s’inquiète de la venue d’Ahmadinejad. L’hypocrisie générale est en train d’atteindre des proportions démesurées ; rien de surprenant étant donné la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Prochains accords entre le Liban et l’Iran dans le domaine de l’énergie

Posted by jeunempl sur octobre 9, 2010

(L’Orient le Jour)

Dans le cadre de la prochaine visite officielle du président iranien Mahmoud Ahmadinejad à Beyrouth, et faisant suite à la visite en Iran la semaine dernière du ministre de l’Énergie, Gebran Bassil, le ministre iranien de l’Énergie, Majid Namjou, est arrivé hier à Beyrouth, où il doit rencontrer plusieurs responsables libanais. Selon des sources informées, cette visite aboutira à la signature de plusieurs accords de coopération dans le domaine énergétique.

À son arrivée hier à l’aéroport, Majid Namjou avait rappelé avoir inspecté, avec son homologue libanais, des centrales électriques en Iran, ajoutant que les deux hommes s’étaient mis d’accord sur la signature d’accords de coopération qui seraient « bénéfiques aux deux pays ». Le ministre iranien de l’Énergie a indiqué que le ministre Bassil avait pu « évaluer les ressources et les capacités techniques du secteur iranien de l’Énergie, notamment en ce qui concerne les ressources pétrolières et gazières ».

Énergie : Première mouture d’un projet d’accords sur 450 millions de dollars entre l’Iran et le Liban

Le ministre de l’Énergie Gebran Bassil a signé hier avec son homologue iranien Magid Namjou la mouture d’un projet de deux accords dans le domaine de l’énergie d’un montant global de 450 millions de dollars. En vertu de ces accords, l’Iran devrait accorder au Liban des prêts bonifiés à long terme visant à financer des projets dans les secteurs de l’électricité et de l’eau (construction de barrages, etc.).

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

H. Clinton prévient le Liban contre la visite d’Ahmadinejad

Posted by jeunempl sur octobre 6, 2010

ARA/Reuters

[note du MPLBelgique.org: cet article-propagande pose la question de l’ingérence au Liban. Aucun pays dans le monde, fut-ce les Etats-Unis, n’a le droit d’interdire à un état, fut-ce le Liban, d’inviter et d’accueillir un chef d’état, quel qu’il soit. Il est inquiétant que des articles prônant aussi ouvertement l’ingérence se multiplient, sans même lever l’ombre d’une question sur la teneur de déclarations aussi ouvertement impliquées dans les affaires libanaises. Nous renouvelons donc notre appel à la vigilance et à l’esprit critique des lecteurs vis-à-vis de tels articles, à l’objectif finement recherché]

Hillary Clinton, chef de département d’Etat américain, a déclaré mardi avoir mis en garde le gouvernement libanais contre les dangers de la visite qu’effectuera le Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, au Liban la semaine prochaine.

Le président iranien se rendrait à Beyrouth les 13 et 14 octobre courant. Il s’agit de la première visite qu’effectuera Ahmadinejad  au Liban, en tant que Président. Elle intervient à un moment où les tensions sont grandissantes au Liban, et avant Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Iran : les médias en route pour un remake du fiasco irakien

Posted by jeunempl sur mars 1, 2010

Egalité et Réconciliation – Robert Parry

Les principaux organes d’information américains, y compris le New York Times et le Washington Post, sont engagés dans un remake de ce genre de couverture tendancieuse qui avait conduit à la guerre en Irak. Mais, cette fois, il s’agit de l’Iran.

En juin dernier, la façon de traiter les élections iraniennes, de présenter le président Mahmoud Ahmadinejad et de sonner l’alarme sur le programme nucléaire iranien est similaire à la couverture unilatérale dirigée par les médias américains contre le dictateur irakien Saddam Hussein et contre le supposé programme des « armes de destruction massive » de l’Irak, avant l’invasion de 2003.

Dans les deux cas, les principaux médias américains ont pris position. Ils ont parlé de la nation musulmane « ennemie » en la présentant sous un éclairage le plus violent possible ; ils ont dit des dirigeants qu’ils étaient implacablement mauvais ; ils ont exagéré les menaces (et les menaces potentielles) que constituait l’armement, réel ou imaginé, du pays.

Sans doute, il y avait de nombreuses facettes déplaisantes, chez Saddam Hussein, comme il y en a aussi chez l’Iranien Ahmadinejad. Toutefois, les portraits des deux dirigeants tels que les brossaient les médias américains manquaient de nuance, en ne laissant passer que des interprétations les plus extrêmes et les moins flatteuses de leurs propos et de leurs actions.

En bref, le NY Times, le W. Post et la quasi-totalité des autres organes d’information américains se sont comportés davantage comme des outils de propagande que comme des organisations de journalistes professionnels. Le parti pris anti-iranien, à l’instar du précédent parti pris anti-irakien, se remarque surtout dans les pages éditoriales, mais on le retrouve également dans les pages ordinaires consacrées aux informations.

Par exemple, lorsqu’ils font l’écho des décideurs politiques américains, les médias américains de l’information nous mettent en garde contre le danger d’une menace nucléaire iranienne potentielle en prétendant qu’elle pourrait déclencher une course aux armements dans tout le Moyen-Orient.

Ce que les organes d’information ne disent presque jamais, c’est que plusieurs pays de la région possèdent déjà des armes nucléaires, y compris Israël, dont l’arsenal non déclaré passe pour l’un des plus sophistiqués de la planète.

Le Pakistan a développé une arme nucléaire dans les années 1980, avec l’accord de l’administration Reagan qui voyait en cet armement un compromis acceptable pour l’aide du Pakistan dans son soutien logistique aux moudjahidine afghans dans la guerre secrète contre les forces soviétiques en Afghanistan.

La rivale acharnée du Pakistan, l’Inde, possède aussi des armes nucléaires, de même que la Russie, ce qui veut dire que l’Iran est entouré de puissances nucléaires.

L’obstination constante de ces médias, à ne pas vouloir mentionner ce fait important, prive le public américain du contexte nécessaire pour évaluer le comportement de l’Iran. En lieu et place, l’intérêt supposé de l’Iran pour le nucléaire est copieusement dépeint comme un comportement d’extrémistes irréfléchis.

L’Iran, bien sûr, insiste sur le fait que son programme nucléaire poursuit des buts pacifiques et qu’il n’est nullement destiné à la fabrication d’armes. À ce point, il n’y a pas de preuves tangibles que l’Iran ment. De fait, les services de renseignement américains ont affirmé que l’Iran avait abandonné Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le président Sleimane condamne l’attaque terroriste en Iran

Posted by jeunempl sur octobre 19, 2009

Iloubnan

Michel Sleiman - Président de la République LibanaiseLe Président libanais Michel Sleiman a fermement condamné lundi l’attaque terroriste et sanglante qui a coûté la vie, dimanche soir, à au moins 41 personnes au sud-est d’Iran, dont des commandants des Gardiens de la Révolution en Iran.

Dans une lettre de condoléances adressée à son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad, Sleimane a confirmé la solidarité totale du Liban avec la République Islamique. « Le Liban restera aux côtés de l’Iran pour faire face aux projets terroristes », a conclu Sleimane.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vers un retour sur la scène internationale : Bachar al-Assad en visite à Téhéran

Posted by dodzi sur août 21, 2009

Le Dauphine

Bachar al-Assad Mahmoud AhmadinajadAlors que la présidence française l’a remercié chaudement pour avoir, selon elle, contribué à la libération sous caution de l’universitaire française Clotilde Reiss et de l’employée iranienne de l’ambassade de France, Nazak Afshar, le président syrien Bachar al-Assad est arrivé hier à Téhéran pour une visite d’un jour afin de féliciter le président Mahmoud Ahmadinejad pour sa réélection. Une victoire qu’il a qualifié de « grande leçon pour les étrangers ». La Syrie est le meilleur allié de l’Iran au Proche-Orient et son intervention dans l’affaire Reiss « témoigne de son influence régionale », souligne Elias Mourad, président de l’Union des journalistes syriens.

Des gestes de bonne volonté

Le pays multiplie les gestes de bonne volonté depuis son retour sur la scène internationale, dans l’espoir d’une réhabilitation complète avec notamment la levée des sanctions américaines qui isolent le pays depuis 2004.

La France et les Etats-Unis notamment, ont aussi fait montre d’ouverture envers la Syrie – Paris avait ainsi reçu le 14 juillet 2008 le président Bachar al-Assad – avec la conviction que Damas peut apporter une contribution importante à la recherche de solutions en Irak, au Liban et dans le conflit israélo-palestinien.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :