Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Louaizé’

Mar Béchara Boutros Rahi: Le patriarche du renouveau maronite

Posted by jeunempl sur mars 18, 2011

Julien Abi Ramia – L’Hebdo Magazine

Elu au 13e tour de scrutin, l’évêque de Jbeil, Béchara Rahi, est donc le 77e patriarche d’Antioche et de tout l’Orient. Charismatique, rassembleur et fin connaisseur des institutions, il correspond trait pour trait au profil idéal dressé par le Vatican. Sa mission première, revigorer l’Eglise maronite sous toutes ses formes.

Il faudra désormais l’appeler Mar Béchara Boutros Rahi. Lorsqu’il apparaît sur le perron du siège patriarcal de Bkerké, il ne porte ses ornements sacrés que depuis quelques minutes. Quelques minutes, c’est peu pour savourer la consécration d’une vie. Ceux qui l’ont côtoyé le savent, l’évêque n’est pas homme à étaler ses sentiments. Il faut donc croire que son sourire révèle un bonheur infini. Son regard perçant l’horizon, plus familier, un honneur et une immense fierté. Quelques minutes, c’est peu pour entrer dans la peau d’un personnage. Mais la volonté du Saint-Esprit est infaillible. A voir sa façon de saluer la foule et de descendre les marches, le doute n’est plus permis. Le rôle et la fonction lui vont comme un gant. Dans la chapelle qui donne sur la cour, entouré de ses deux gardes Farid Heykal et Amine el-Khazen, et devant un parterre de journalistes, le patriarche égrène la longue liste de remerciements. Le phrasé est clair, posé et solennel. Aux premiers rangs, on retrouve de nombreux évêques, dont son prédécesseur Nasrallah Sfeir, mais aussi le nonce apostolique à Beyrouth, l’archevêque Gabriele Caccia et le cardinal Leonardo Sandri, préfet de la Congrégation des Eglises orientales rattachées au Saint-Siège.

«Nous n’avions jamais vécu d’élections comme celle-ci, pleine de joie, de bonheur et d’amour», déclarera le nouveau chef de l’Eglise maronite. Béchara Rahi a été élu par 34 voix sur 39 possibles au bout du 13e tour de scrutin. Jusqu’alors, le résultat des dépouillements offrait quatre ou cinq possibilités. Boulos Matar, Guy Njeim, Youssef Béchara et Mansour Hobeika en faisaient certainement partie. A chacun son profil. Au premier, sa popularité au sein du collège électoral, au second le candidat de consensus par excellence. Dans notre édition du 11 mars, nous expliquions que la procédure de vote déterminait à elle seule les candidatures qui devaient se disputer la victoire, sauf surprise prématurée. Chacun des électeurs a d’abord voté pour son Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Elections municipales 2010: Listes des candidats aux municipales de Baabda

Posted by jeunempl sur avril 29, 2010

MPLBelgique.org

Le Caza (Qada’a) de Baabda est l’un des six Caza (Qada’a) de la Mohafazah du Mont-Liban. L’autoroute internationale Beyrouth-Damas marque sa limite sud, et le fleuve de Beyrouth sa limite nord. Il s’étend de la côte méditerranéenne à l’ouest, pour s’élever à l’est vers les sommets du Mont Knaiysseh à 1 800 mètres d’altitude, atteignant une superficie de 194 kilomètres carrés.

Il est délimité au nord par le Caza du Matn et la capitale Beyrouth, à l’est par le Caza de Zahleh, et au sud par le Caza de Aaley.
Son centre administratif est la ville de Baabda, siège officiel de la Présidence de la République du Liban, où est établi le Palais Présidentiel.

La population du Caza (Qada’a) est estimée à 511 200 habitants, ce qui équivaut à 12 % de la population totale du Liban, répartis sur 63 localités disposant de 45 conseils municipaux élus. Aux dernières élections municipales de 2004, le Caza (Qada’a) de Baabda comptait 585 244 résidents, 233 536 électeurs incrits, dont 139 779 votants.

Il existe trois fédérations de municipalités (Fédération des Municipalités du Matn El Aala, Fédération des Municipalités de Dahiyeh Janoubiat, Fédération des Municipalités de Sahel El Matn El Janoubi) dans le Caza (Qada’a) de Baabda.

Le Caza (Qada’a) de Baabda comprend la banlieue sud de Beyrouth, où, en raison d’émigrations successives des populations rurales vers la ville, s’est développée la plus grande concentration démographique du pays, atteignant un million d’habitants selon certaines statistiques.

C’est pourquoi une part importante de l’activité économique du Liban se développe au sein de ce Caza (Qada’a), sans compter la présence d’un grand nombre d’institutions officielles telles que les administrations et les ministères, ainsi que la Cité Universitaire qui regroupera toutes les facultés de l’Université Libanaise Nationale. (Source: Localiban.org)

Détails des listes soutenues par le CPL et les familles de différents villages (mises à jour fréquentes)

Listes complètes du Mont-Liban (en arabe)

Listes complètes de Baabda (en arabe)

Baabda-Louaize
Liste: « Le Renouveau et l’Entente »
Alliance: Courant Patriotique Libre – Familles locales

Henri Carmelo Helou (Baabda)
Gerard Camile Helou (Baabda)
Josiane Farid Helou (Baabda)
Rcheid Assaf Fayad (Baabda)
Chawki Najib Bou Khalil (Baabda)
Pierre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

L’ambassadeur de Belgique à l’Université N.D. de Louaizé

Posted by jeunempl sur avril 29, 2008

(Agence nationale d’information – traduit par MPLBelgique.org)

Johan VerkammenLa faculté des Sciences Politiques de l’Université Notre-Dame de Louaizé accueillait aujourd’hui l’ambassadeur de Belgique, Johan Verkammen, en coordination avec le bureau des relations publiques. Le diplomate belge a tenu une conférence sur « Le Système politique en Belgique » en présence du doyen de la faculté le Dr. Chahin Gheith, le responsable des relations publiques Souhail Matar et devant une foule d’étudiants.

Insistant sur les droits des minorités et l’importance de la participation effective de toutes les composantes du paysage politique, il s’est étendu sur le système fédéral en prenant le temps d’énumérer les paramètres politiques et ethniques de la Belgique.

Il termina son allocution en disant que « la Belgique et le Liban sont des laboratoires pour la coexistence », insistant sur « l’importance du dialogue structuré dans les limites constitutionnelles des deux pays ».

Posted in Géneral, Nos articles, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :