Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘long-metrage’

19e Festival du Cinéma européen à Beyrouth: coup d’envoi le 29 novembre

Posted by jeunempl sur novembre 27, 2012

iloubnan.info

La 19e édition du Festival du Cinéma européen se tiendra du 29 novembre au 9 décembre dans les deux salles du Cinéma Metropolis Empire Sofil (Achrafieh), a annoncé la chef de la Délégation de l’Union européenne au Liban, l’Ambassadeur Angelina Eichhorst, au cours d’une conférence de presse lundi 26 novembre.

Le Festival du Cinéma européen est organisé par la Délégation de l’Union européenne au Liban, en collaboration avec les Ambassades et Instituts culturels des Etats membres de l’Union européenne, sous le parrainage de S.E. M. le Ministre de la Culture Gaby Layoun et avec la contribution de la chaine LBCI.

Le Festival du Cinéma européen à Beyrouth aura lieu dans deux salles du cinéma Metropolis Empire Sofil  à Achrafieh, a précisé Mme Eichhorst. Le film chypriote Small Crime du réalisateur Christos Georgiouera sera projeté en ouverture le jeudi 29 novembre.

Le programme complet du festival est disponible sur le site de la Délégation de l’Union européenne au Liban. Il comprend :

• 36 longs métrages récents provenant des Etats membres de l’Union européenne, ce qui permettra au public de voir des films primés lors des grands festivals internationaux ainsi que des premiers ou deuxièmes films de jeunes réalisateurs prometteurs.

• 1 long métrage de la Suisse et de la Serbie, pays invités du Festival cette année.

• 1 court métrage libanais récent de la réalisatrice libanaise Odette Makhlouf.

• 19 courts métrages réalisés par les étudiants de dix écoles libanaises d’audiovisuel.

Parmi les longs métrages, le Festival du Cinéma européen proposera trois films pour enfants. Le Festival invitera des enfants issus de milieux défavorisés à assister aux projections.

Afin d’encourager les jeunes talents, le Festival décernera, pour la douzième année consécutive, deux prix récompensant des courts métrages des écoles libanaises. Le Festival offrira à chacun des gagnants la possibilité d’assister à l’un de deux grands festivals internationaux de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A la découverte d’un autre cinéma au FIFI (festival international du film indépendant)

Posted by jeunempl sur octobre 29, 2012

FIFI

Le MPL Belgique vous donne l’occasion de remporter des places pour 3 films libanais projetés durant le FIFI. Pour participer, il suffit de liker notre page facebook et d’envoyer vos coordonnées à info@mplbelgique.org.

Pour la 39ème année, le FIFI revient à Bruxelles du 6 au 10 novembre 2012 pour proposer aux amoureux du cinéma des films inédits d’ici et des quatre coins du monde. Rendez-vous incontournable du cinéma belge et international, le FIFI présente une compétition nationale et internationale qui met en avant un cinéma riche mais souvent méconnu. Le gala d’ouverture au lieu le mardi 6 novembre 2012 à 19h30 avec le film Blind intersections de Lara Saba (Liban) au Flagey.

Le Liban à l’honneur

Chaque année, la création cinématographique d’un pays est mise en avant pour dévoiler son univers artistique. Cette année c’est le Liban qui sera mis à l’honneur, l’occasion pour le public de découvrir le cinéma et la culture de ce pays aux multiples facettes.

Un Festival à taille humaine

Lieu d’échanges unique, le FIFI reste un festival à taille humaine qui permet la  rencontre entre cinéastes, producteurs, distributeurs, auteurs, médias et public en toute convivialité.

Un voyage à travers les cinémas du monde

Tous les films sélectionnés méritent d’être vus, bien sûr. Mais au-delà des films de notre pays vedette, le Liban, qui ouvrira cette édition avec le film Blind intersections de Lara Saba, ne manquez surtout pas le voyage fort en émotions que nous vous avons planifié vers  la Turquie avec Night of Silence de Reis Celik, un huis clos dans une chambre nuptiale au suspense garanti. Ou vers l’Egypte  avec Winter of Discontent de Ibrahim El Batout qui vous plongera au cœur Lire le reste de cette entrée »

Posted in Activités MPL, Belgique, Culture & Société, Géneral, Nos articles, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Incendies, histoire d’une famille mensonge et d’une mère courage

Posted by jeunempl sur janvier 13, 2011

[Note du MPLBelgique.org : ce film Incendies est l’adaptation du fabuleux chef d’oeuvre de l’auteur et metteur en scène libano-canadien Wajdi Mouawad. Le film est sorti ce mercredi 12 janvier en Belgique. Si vous n’avez pu voir la pièce de théatre, découvrez sans tarder le film qui semble retranscrire fidèlement (au vu de la vidéo de lancement diffusée ci-dessous) les sensations de l’oeuvre de ce talentueux artiste qu’est Wajdi Mouawad.]

Le Vif Focus

L'actrice belge Lubna Azabal est bouleversante en mère courage dans "Incendies", le dernier film du réalisateur canadien Denis Villeneuve.

Depuis son premier long métrage, Un 32 août sur Terre, le nom de Denis Villeneuve est sur les lèvres de tout observateur attentif du cinéma international, et plus précisément du renouveau qui souffle sur le septième Art au Québec, sous l’influence aussi de Xavier Dolan ou de Denis Côté. Le nouveau film de ce réalisateur ambitieux adapte brillamment la pièce de Wajdi Mouawad, un auteur ayant inscrit la douleur de l’exil au coeur de sa thématique, lui qui a dû quitter le Liban alors qu’il n’était qu’un enfant…

Jeanne et Simon Marwan, qui ont grandi au Canada, y reçoivent à la mort de leur mère deux lettres porteuses de révélations majeures: l’une adressée à leur père qu’ils croyaient mort, l’autre destinée à un frère dont ils ignoraient l’existence. Alors que Simon semble vouloir aller de l’avant sans opérer de recherches, sa soeur va partir au Moyen-Orient, en quête d’une vérité qui redessinera le destin tragique et jusque-là caché de leur maman…

Entre mélodrame familial poignant et histoire violente d’un Liban déchiré, Incendies captive autant qu’il émeut. L’actrice bruxelloise Lubna Azabal y est extraordinaire dans le rôle d’une mère courage confrontée au pire.

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Chaque jour est une fête »: Le cinéma libanais à l’honneur au 11ème Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles

Posted by jeunempl sur novembre 14, 2010

MPLBelgique.org

Projeté à l’occasion du festival international du cinéma méditerranéen de Bruxelles (du 5 au 13 novembre 2010), le film franco-libanais « Chaque jour est une fête » aura suscité des débats, essentiellement auprès du public libanais présent à la projection. La réalisatrice du film Mme. Dima el Horr nous a accordé un entretien au cours duquel elle nous dévoile sans complexe l’idée du film et sa vision du cinéma libanais.

« Chaque jour est une fête » concourt dans la section « Compétition internationale » du festival. La salle de l’Orangerie au Botanique est archi-pleine. La présentation du jury, présidé par l’excellent Claude Brasseur, laissera très vite place à l’expression des pellicules levantines.

En allant voir ce film, un libanais expatrié aurait aimé tomber sur les beaux aspects de son pays, une nature et des paysages époustouflants, l’activité (suractivité même) libanaise, la ville de Beyrouth reconstruite, les jolis édifices historiques,etc… bref le Liban tel qu’on l’admet et à qui on pardonne, même oublie, trop facilement ses sombres facettes. C’est pourtant une toute autre image du Liban qui ressort de ce film… l’image de ces femmes perdues à la recherche de leurs disparus, fils ou maris, un thème et une cause relayés en force par le cinéma libanais ces derniers jours à Bruxelles.

Dima el Horr, la réalisatrice du film, met en scène 3 actrices : Hiam Abbass, Manal Khader et Raïa Haïdar.
Ces trois femmes, toutes aussi différentes les unes des autres, partent à la recherche de leurs maris disparus. Plusieurs évènements font que ce périple ne sera pas aussi direct qu’un simple trajet en autobus.

Compliqué, original, lent, intellectuel, déformé, différent,etc… les critiques tant positives que négatives ont fusé à la fin de la projection. A peine les projecteurs allumés, le débat prenait place parmi le public, en présence de Dima el Horr.

A une interpellation lui reprochant de ne pas montrer les belles facettes du Liban, la réalisatrice répondra en toute simplicité « ne pas avoir à jouer le rôle de ministre du tourisme ».

Insistant à l’issue de la projection sur l’aspect personnel et irréel du film, rempli de contrastes, les derniers réticents comprennent.

Dans l’entretien qu’elle a eu la gentillesse de nous accorder, Dima el Horr se réjouit du débat suscité par son film.

« Il faut provoquer les gens. Si on ne provoque pas, on ne suscite rien… J’aime bien quand les gens réagissent de cette façon. Ce ne sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Activités MPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban au Festival de Cannes 2009

Posted by jeunempl sur mai 5, 2009

Iloubnan.info

cannes-palme-dorPour la 5ème année consécutive, le Liban sera présent au village international du Festival de Cannes du 13 au 24 mai 2009. Sur le pavillon « Liban », l’Office de Tourisme du Liban accueillera des représentants de la Fondation Liban Cinéma et le Festival International du Film de Beyrouth.

Serge Akl, directeur de l’Office de Tourisme du Liban à Paris, a lancé le projet intitulé «A 35 mm de Beyrouth», destiné à promouvoir l’image du pays comme destination cinéma auprès des professionnels. L’Office de Tourisme agira dans le cadre de ce projet en collaboration avec les institutions et les professionnels du cinéma au Liban. Deux actions seront lancées à Cannes dans cette perspective : d’une part, « A 35 mm de Beyrouth – Location Guide » (un répertoire des infrastructures et ressources humaines du pays, présenté sous forme de clé USB et d’un site internet régulièrement mis à jour) ; d’autre part, un voyage de familiarisation avec le Liban, organisé par l’Office de Tourisme du Liban à l’automne 2009 (pour permettre à des professionnels du cinéma de découvrir le pays et de rencontrer leurs homologues libanais).

La Fondation Liban Cinéma organise du 14 au 18 Mai des rencontres entre cinq scénaristes/réalisateurs libanais, qu’elle invite à Cannes, et huit professionnels internationaux, (producteurs et responsables de fonds et institutions de cinéma). Les cinq auteurs des scénarios en développement Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Help » privé de sortie : toute l’histoire

Posted by dodzi sur février 24, 2009

Iloubnan.info

La sortie du film Help était programmée au Liban le 19 février. Mais, tout juste trois jours avant cette date, l’autorisation de diffusion de ce long-métrage libanais a été supprimée. Retour sur une censure inattendue, avec Marc Abi Rached et Bakhos Alwan, respectivement réalisateur et producteur de Help.

Help, Help, Help : on a tous vu ces affiches placardées sur les murs des rues de Beyrouth, en se demandant de quoi il s’agissait. On le sait maintenant : Help est un film. Mais un film qu’on ne verra probablement pas, en tout cas pas au Liban, ou pas avant un bon moment. Après avoir accordé l’autorisation de diffusion, les services de la censure au sein de l’Etat ont choisi d’annuler cette licence. Enfin, pas tout à fait annuler : « Après avoir accordé puis retiré la licence, ils nous ont demandé de couper environ 20 minutes du film », raconte le réalisateur de Help, Marc Abi Rached. Nous avons pu négocier, mais maintenant ils nous demandent de couper 8 minutes. Si nous voulons faire un montage cohérent, couper ces 8 minutes nous obligera à en retirer 25 de plus. Et au final, le film durera seulement une heure ». Bien déterminé à ne pas céder, le réalisateur affirme qu’il ne retirera pas une seule seconde de son long-métrage. « Rien dans ce film ne va à l’encontre de la loi », martèle-t-il. « Toute la procédure de demande d’autorisation a été faite conformément à la législation».

Les producteurs du film ont d’abord obtenu une première autorisation suite à l’envoi du scenario. Le synopsis de Help évoque l’exclusion et la clandestinité: il raconte l’histoire d’Ali, un délinquant de 14 ans, qui vit une existence chaotique. Tout change quand Ali rencontre Souraya, une prostituée menacée par Jacques, un mafieux qui connaît de son côté quelques problèmes à la maison. Maroun, chauffeur de taxi démuni, se découvre une étrange ressemblance avec Jacques alors qu’il conduit ce dernier à son bureau. Les décisions des uns et le destin des autres s’entrecroisent et bouleversent leur existence. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :